1 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Souvenirs d’enfance et de jeunesse, par Philippe Godet (avril 1929)
1’est le comble de l’économie bourgeoise que cette administration exacte d’un petit capital. Le contraire de la poésie, bien sûr. Mais
2 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
2s sciences naturelles, la régie d’un théâtre ou l’administration du Grand-Duché. « J’ai toujours considéré mon activité extérieure et
3 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Personne ou individu ? (d’après une discussion)
3âches serviles et mécaniques, ou bien encore, une administration, dotée d’une police minime. Une autre conséquence politique du person
4 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Qu’est-ce que la politique ?
4 aussi malin que de prétendre entrer au Conseil d’administration des Forges pour essayer de rendre les canons inoffensifs : c’est l’in
5 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — La pensée prolétarisée
5istres de problèmes qui ne se posent plus : cette administration nourrit fort bien son monde. Mais il y a surtout le fameux labyrinthe
6 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — Éléments d’une morale de la pensée
6ne se perde pas à son tour dans les bureaux d’une administration, même révolutionnaire, il faudrait être sûr qu’à l’origine de l’entre
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
7r les statistiques. Ce chiffre est fort utile à l’administration des Chemins de fer. Toutefois, il est non moins certain que chacun de
8sant la limite d’âge dans les chemins de fer et l’administration ; faire des lois régionales pour la viticulture ; mettre en commun le
8 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
9st pas pour défendre des fromages, des conseils d’administration, notre confort et nos hôtels. (D’autres — on sait qui —feraient march
9 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
10 actes quotidiens de charité chrétienne. Mais une administration, des auditoires et un certain nombre d’individualités chrétiennes, ag
11ens. Par exemple, on ne doit plus discuter de son administration et de ses rapports avec l’État comme s’il s’agissait d’un parti ou d’
10 1940, Mission ou démission de la Suisse. La bataille de la culture
12as pour défendre des « fromages », des conseils d’administration, notre confort et nos hôtels. D’autres — on sait qui — feraient march
11 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
13lle que les deux tiers des ressources passent à l’administration et aux salaires fixes, tandis que moins d’un tiers est consacré au bu
12 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Le silence de Goethe
14s sciences naturelles, la régie d’un théâtre ou l’administration du Grand Duché. « J’ai toujours considéré mon activité extérieure et
13 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Une bureaucratie sans ronds-de-cuir (23 mai 1946)
15ices (adjectif variable) que vous avez rendus à l’administration. Les circonstances m’obligent, etc. Mais je serai toujours heureux de
14 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
16brutaux, au cours d’enquêtes rétrospectives sur l’administration de ces agences. Peu importe : le travail était fait. En France, les p
15 1946, Journal des deux Mondes. Puisque je suis un militaire…
17st pas pour défendre des fromages, des conseils d’administration, notre confort et nos hôtels. Les fascistes feraient marcher cela aus
16 1947, Vivre en Amérique. Vie politique
18 comment fonctionnent l’Opinion, les Partis, et l’Administration dans un pays donné, nous finirons bien par sentir si ce pays est sûr
19ices (adjectif variable) que vous avez rendus à l’Administration. Les circonstances m’obligent, etc. Mais je serai toujours heureux de
17 1947, Vivre en Amérique. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
20brutaux, au cours d’enquêtes rétrospectives sur l’administration de ces agences. Peu importe : le travail était fait. En France, les p
18 1948, Le Figaro, articles (1939–1953). Sagesse et folie de la Suisse (13 octobre 1948)
21que se confond, chez ce peuple insolite, avec une administration bien entendue, dont le seul but est d’assurer aux hommes plus de bien
19 1948, Suite neuchâteloise. III
22uprême de Justice… » Le Conseil d’État saisi de l’administration ordinaire du gouvernement, a l’exercice de la Puissance exécutrice. S
23nes. Ce corps est une sorte de Comité chargé de l’administration de la police, et dont les membres sont choisis dans le Conseil de Vil
20 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Présentation du Centre européen de la culture (mars 1952)
24. Ce sont les préjugés de groupes, les routines d’administration, les égoïsmes ignorants mais énervés, qui se déguisent en « réalisme 
21 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
25que de fonds ? Faute d’appuis suffisants dans les administrations publiques ou auprès d’elles. Pourquoi enfin ce manque d’appuis ? Parc
22 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
26uissance et encore moins la recherche d’une bonne administration, d’une coopération internationale nécessaire, ou de l’application d’u
23 1953, La Confédération helvétique. Le peuple et son histoire
27étatiser et d’uniformiser davantage l’économie, l’administration, le droit civil et pénal. La période paisible et bourgeoise qui va de
24 1953, La Confédération helvétique. Les institutions politiques
28és sur le droit et dont la première mission est l’administration de la justice9. Un autre auteur, le juriste F. Fleiner, a démontré q
29populaire suisse « réside dans la dépendance de l’administration vis-à-vis de la justice »10. Les premières légendes nationales de la
30aîche date. Seuls les « bourgeois » ont droit à l’administration et à la répartition des revenus des biens communaux (forêts, pâturage
31contribué à l’emploi de méthodes correctes dans l’administration » comme le souligne le juge fédéral P. Bolla19. Les partis et la v
32spécialistes de l’économie, des finances, ou de l’administration publique, ne sont pas de nature à soulever l’enthousiasme ou l’indign
25 1953, La Confédération helvétique. Institutions et aspirations économiques
33it en outre une Union fédérative du personnel des administrations, et des fédérations d’employés, d’instituteurs, de techniciens, etc.
26 1953, La Confédération helvétique. La famille et l’éducation
34ais ce sont les communes qui gardent le soin de l’administration des écoles et de la surveillance des classes. Elles nomment à cet eff
27 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
35l’union dans les catégories de l’État-nation, des administrations centralisées, ou au contraire de la coalition, le faux problème des s
28 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
36olchevisme, lequel dure, comme on le voit, sous l’administration des hommes que Staline a formés ; et qu’enfin le seul grand changemen
29 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
37rième pense qu’une technique adroite, modifiant l’administration des choses, réduira mieux les préjugés nationalistes. Faute d’une mac
30 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Pour une politique de la recherche
38ntretien d’équipes d’intellectuels et des frais d’administration. Et nous voyons que le mécénat privé n’y peut suffire, non certes fau
31 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Notes sur deux projets
39s spécialisés pour les ingénieurs (Lausanne) et l’administration des affaires (Paris) 1958 : Association des instituts de la Communaut
32 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
40t leur entourage, la pénétration allemande dans l’administration austro-hongroise est déjà trop profonde pour qu’une paix séparée ait
41nculpation cette fois-ci d’être une charge pour l’administration américaine. Il a beau déclarer qu’il est entré aux États-Unis avec 15
42availlé, sera réalisé à la faveur du changement d’administration à Washington et grâce aux efforts de l’ambassadeur Dwight Morrow, ami
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère)
43confinés un beau et agréable séjour, grâce à leur administration prévoyante, à leur goût pour les arts et à leur parfaite entente de t
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — L’Europe des lumières
44que de palatinats133. Formez dans chacun autant d’administrations particulières. Perfectionnez la forme des diétines, étendez leur auto
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
45idéal. Ils s’abstiennent de faire partie de toute administration d’État qui prescrirait des principes contraires à leurs propres maxim
36 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — L’Europe des adversaires de l’Empereur
46ces, aux arts, à la législation, au commerce, à l’administration et à l’industrie. Chaque million d’hommes sachant lire et écrire en E
37 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Fédéralisme et culture (3-4 mars 1962)
47uisse romande : l’esprit de clocher et l’esprit d’administration. L’esprit de clocher tend à confondre l’amour fédéraliste de la diver
38 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stage d’Oosterbeek (septembre 1964)
48semblance de culture encourage, et que seules les administrations nationalistes centralisées interdisaient, transformaient en hostilité
39 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
49 n’ayant plus d’autres liens réels que ceux d’une administration, par ailleurs accablée de soucis matériels et qui a d’autres chats à
50de croissance n’ont jamais été mortelles pour les administrations : elles représentent au contraire leur régime normal d’existence, sel
40 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
51 n’ayant plus d’autres liens réels que ceux d’une administration en outre accablée de soucis matériels et qui a d’autres chats à fouet
52de croissance n’ont jamais été mortelles pour les administrations : elles représentent an contraire leur régime normal d’existence, sel
41 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
53an moral, civique et politique, aux domaines de l’administration, de l’économie, de la culture en général et de la recherche en partic
42 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
54 alémanique. Il s’était occupé sa vie durant de l’administration locale, du secours des pauvres et de la commission scolaire. Henri-F
43 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Introduction
55ique se confond, chez ce peuple étrange, avec une administration bien entendue, dont le seul but avoué est d’assurer aux hommes plus d
44 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
56 : assistance mutuelle, arbitrage, autonomie de l’administration et de la justice. L’esprit est bien le même, parfois la lettre. Qu’on
45 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — « Ce petit peuple égalitaire… »
57hitecture, que d’énormes bâtiments de postes et d’administration, d’un uniforme ennui scolaire. Le Palais fédéral, siège du gouverneme
46 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — Les institutions et la vie politique
58és sur le droit et dont la première mission est l’administration de la justice.58 Un autre auteur, le juriste F. Fleiner, a démontré
59populaire suisse « réside dans la dépendance de l’administration vis-à-vis de la justice »59. Et ceci nous rappelle le Livre Blanc de
60aîche date. Seuls les « bourgeois » ont droit à l’administration et à la répartition des revenus des biens communaux (forêts, pâturage
61ense du pays, les douanes et la régie des grandes administrations (PTT, chemins de fer, assurance-vieillesse). Aux cantons tout le rest
62contribué à l’emploi de méthodes correctes dans l’administration », comme le souligne le juge fédéral Bolla66. Les partis et les dr
63spécialistes de l’économie, des finances, ou de l’administration publique, ne sont pas de nature à soulever l’enthousiasme ou l’indign
47 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — Les paradoxes de la vie économique
64fédéral nomme son directeur général, tandis que l’administration relève des PTT, donc de l’État. Ce régime mixte s’est développé en Su
48 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — Interaction de l’économique et du politique
65 : 1° « C’est certainement au gouvernement et à l’administration qu’appartient en fait la paternité de la plupart des lois fédérales »
49 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
66 alémanique. Il s’était occupé sa vie durant de l’administration locale, du secours des pauvres et de la commission scolaire. Moyennan
67t dans les bureaux, dans les salles de conseils d’administration et dans les cafés, sur les billets de banque, les timbres, et tous le
50 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. La Suisse, dans l’avenir européen
68an moral, civique et politique, aux domaines de l’administration, de l’économie, de la culture en général et de la recherche en partic
51 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
69cture, d’anarchie arbitrairement quadrillée par l’administration et la police, se détachent maintenant les régions, réalités absolumen
70 l’Europe des cent régions et les nécessités de l’administration polyarchique de ses réseaux relèvera de la logique des ensembles (not
52 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Vers l’Europe des régions [Entretien]
71vons réuni pour la première fois les directeurs d’administration d’agences atomiques de six pays avec le concours de l’Unesco pour cré
53 1968, Réforme, articles (1946–1980). Vers l’Europe des régions ? (30 novembre 1968)
72vons réuni pour la première fois les directeurs d’administration d’agences atomiques des six pays avec le concours de l’Unesco, pour c
54 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
73nde phrase : Le but de la société n’est pas que l’administration soit facile, mais qu’elle soit juste et éclairée.) Nous allons voir,
55 1969, La Vie protestante, articles (1938–1978). La lune, ce n’est pas le paradis (1er août 1969)
74 profond mouvement se dessine déjà, jusque dans l’administration Nixon, pour que soit reportée sur la Terre une part ou moins des cent
56 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Le civisme commence au respect des forêts
75onale des villes (UIV), avril 1970, intitulée « L’administration locale et le milieu humain ». J’en cite trois paragraphes, qui énumèr
57 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
76 n’ayant plus d’autres liens réels que ceux d’une administration par ailleurs accablée de soucis matériels et qui a d’autres chats à f
77de croissance n’ont jamais été mortelles pour les administrations : elles représentent au contraire leur régime normal d’existence, sel
58 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
78e phrase : « Le but de la société n’est pas que l’administration soit facile, mais qu’elle soit juste et éclairée. » Nous allons voir,
59 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
79 imposer les mêmes frontières au patriotisme, à l’administration, à la langue, à l’économie et à la culture, c’est-à-dire aux contrain
60 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
80cture, d’anarchie arbitrairement quadrillée par l’administration et la police, se détachent maintenant les régions, réalités absolumen
81 l’Europe des cent régions et les nécessités de l’administration polyarchique de ses réseaux relèveront de la logique des ensembles (n
61 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
82nde phrase : Le but de la société n’est pas que l’administration soit facile, mais qu’elle soit juste et éclairée.) Nous allons voir,
62 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
83 résistance plus ou moins officielle de certaines administrations soient mis en doute »93. Des problèmes similaires se posent aux Valdo
84ce ni dans le temps : le sous-sol et la langue, l’administration et l’écologie, par exemple. On prétend les forcer dans un espace uniq
85territoriales différentes, ne rendraient pas leur administration aussi difficile que certains l’imaginent. Tout s’éclaire et s’ordonne
63 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
86aie réalité parce que vous êtes aux prises avec l’administration. La réalité, c’est tout le système scolaire. Mais ils ne peuvent jama
64 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
87ns sont formées quant à leur territoire et à leur administration, par des syndicats de communes librement associées en vue de résoudre
65 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
88exigences accrues. L’État-nation centralisé par l’administration et les transports en vue de la mobilisation la plus efficace et rapid
66 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
89 qui administrent ces territoires. Ce schéma de l’administration de notre terre est en contradiction aussi bien avec la structure des
67 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). I. Alpbach : le trentième anniversaire du Forum européen
90inventer de nouvelles formules d’association et d’administration publique. Car la recherche et l’invention d’une société fondée sur le
68 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). IV. Berlin : le second Rapport au Club de Rome
91rcher, de trouver, d’inventer d’autres formules d’administration des choses et d’aménagement des rapports humains dans la Cité au sens
92ues. La principale réside dans la complexité de l’administration des régions fonctionnelles (écologiques, sociales, culturelles, écono
69 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La clé du système ou l’État-nation
93t lié plus étroitement son expansion à celle de l’administration centralisée et de l’armée, contrôlant et mobilisant la nation tout en
94 même étend ses prétentions au pouvoir exclusif d’administration de la Terre, et dès lors les calculs les plus catastrophiques ont seu
95era dès 1930 la formule des États totalitaires. L’administration des hommes et des choses y est plus mécanisée que dans n’importe quel
96cription d’abord, mais aussi par la presse, par l’administration, par la fiscalité et par l’École. Reste l’économie industrielle, dont
97lisation rapide entraînent la centralisation de l’Administration et des moyens de communication. Ainsi, dans le modèle jacobin, Paris
98e dans l’Empire romain, elles sont les voies de l’Administration d’abord, non du commerce, puis de l’Armée, non de la culture, et moin
99ix. Mais les appareils politiques, c’est-à-dire l’Administration à Washington et le Parti en URSS, ne peuvent courir le risque de perd
70 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Passage de la personne à la Cité
100eut dire nous : notre maison, notre ménage, notre administration des choses, mais aussi notre idée de la vie et de son sens. Dès lors
101s qu’en mouvement, tandis que l’État (status) est administration selon les statuts, dans le statique, dans l’invariable.   La sacralis
71 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Les variétés de l’expérience communautaire
102nté ses propres biens. Alors comme aujourd’hui, l’administration tenait donc tous les Français en tutelle, et si l’insolence du mot ne
72 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — L’autogestion politique
103artementalisation de la France « pour faciliter l’Administration », Mirabeau riposta superbement que « le but d’une administration n’e
104, Mirabeau riposta superbement que « le but d’une administration n’est pas d’être facile, mais d’être juste et éclairée ». Elle sera i
73 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Stratégie
105rage économique ? Je ne parle ici que de relais d’administration fédérale, entre les Régions autonomes et la Fédération continentale.
74 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
106ns, et encore moins par les seuls calculs d’une « administration » américaine que les ordinateurs du Pentagone pourraient un beau jour
75 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Les Régions
107ements, il faut reconnaître que la résistance des administrations nationales et des classes politiciennes à toute redistribution des po
76 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. L’Europe et le tiers monde
108vilisation européenne à travers les écoles et les administrations coloniales, la découverte des machines et des techniques, les voyages
77 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
109 États totalitaires de Staline et de Mussolini. L’administration des hommes et des choses y est plus mécanisée que dans n’importe quel
110cription d’abord, mais aussi par la presse, par l’administration, par la fiscalité et plus tard par l’École. Reste l’économie industri
111lisation rapide entraînent la centralisation de l’administration et des moyens de communication. Ainsi, dans le modèle jacobin, Paris
112e dans l’Empire romain, elles sont les voies de l’administration d’abord, non du commerce ; puis de l’armée, non de la culture, et moi
113n envers la cité particulière où il était né et l’administration politique plus vaste que Rome avait créée. Ce compromis était psychol