1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1éfendable de tout point de vue… J’avais goûté à l’alcool singulièrement perfide de perdre ce que nous chérissons… Nous apprîme
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Louis Aragon, Le Paysan de Paris (janvier 1927)
2 un Musset ivre non plus de vin de France, mais d’alcools pleins de démons, de drogues peut-être mortelles.
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
3plicité est simple simplement. La bouche brûlée d’alcools, vous découvrez à l’eau un goût étrange. L’eau est incolore, inodore
4 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
4peur à certaines femmes. Un soir, après quelques alcools et un échange de pensées au même titre avec une amie d’une beauté de
5 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). « Belles-Lettres, c’est la clé des champs… » (janvier 1929)
5hamps. 2. L’essence de Belles-Lettres, c’est de l’alcool à brûler les cervelles et les réputations. 3. Belles-Lettres n’est c
6 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
6enne en promulguant des règles sur le dimanche, l’alcool et la moralité, mais qu’elle s’est arrêtée au moment où il semblait q
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
7, pour des fous intégraux (disons à 95 %, comme l’alcool absolu). Le jeune Espagnol, avec ses candides yeux de fanatique et so
8 1942, La Part du Diable (1982). Hitler ou l’alibi
8e la prohibition fut responsable des méfaits de l’alcool frelaté, en Amérique. ⁂ Viendront les remous de la dictature. Viendro
9 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
9 beaucoup de paradis artificiels à bon marché : l’alcool et Hollywood, les pin-up-girls et le glamour, Superman et les sports
10 1947, Doctrine fabuleuse. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
10 peur à certaines femmes. Un soir, après quelques alcools et un échange de pensées au même titre avec une amie d’une beauté de
11 1947, Vivre en Amérique. Vie privée
11 ensemble. Et le reste, souvent, se perd dans les alcools. Tout se passe comme si l’homme d’Amérique n’avait qu’un goût modéré
12 1947, Vivre en Amérique. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
12 beaucoup de paradis artificiels à bon marché : l’alcool et Hollywood, les pin-up-girls et le glamour, Superman et les sports
13 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
13opéenne. Des ministres glissent dans une flaque d’alcool, comme ose l’écrire du haut de son prix Nobel le courageux François M
14 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
14 les mots d’ordre et d’y obéir aveuglément sous l’alcool de discours héroïques ! Mais tentation de grandeur aussi : le désordr