1 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
1en décidé à ne rien acheter qui mette en péril le budget mensuel. Ô sens de la mesure ! (Mais où les audaces souveraines d’un
2 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
2ous bords consacrent leur astuce à équilibrer des budgets, dont ils seront les seuls bénéficiaires. La corruption s’étale, flét
3 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Destin du siècle ou vocation personnelle ?
3ous bords consacrent leur astuce à équilibrer des budgets, dont ils seront les seuls bénéficiaires. La corruption s’étale, flét
4 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
4ossible et les besoins du public, mais d’après le budget de la maison. 2. Le déluge de livres qui en résulte oblige l’éditeur
5 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
5 gripper ou se désarticuler lui-même. Le meilleur budget de propagande d’un mouvement révolutionnaire, c’est encore le budget
6e d’un mouvement révolutionnaire, c’est encore le budget de l’État, quand il n’y a plus d’autorité au-dessus de l’État.) 39.
6 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
7 d’économie : une existence vraiment autonome. Le budget de la défense nationale dans un pays dont la vraie raison d’être est
8rituelle, devrait comporter normalement à côté du budget militaire80, un important budget de la culture. Je ne dis pas de l’in
9lement à côté du budget militaire80, un important budget de la culture. Je ne dis pas de l’instruction, mais de la culture. Et
10 de la culture. Et je l’appellerais volontiers le budget de la conscience fédérale. Car le jour où il existera, l’on pourra di
7 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une idée de Law (janvier 1937)
11ité, ce qui nous ruine, c’est bien l’honneur — le budget de l’honneur — et non pas je ne sais quels scandales…
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
12u’il ait perdu l’emploi régulier qui assurait son budget, soit que la nature même de ses travaux l’empêche d’en tirer de quoi
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
13 centrale. Le peuple qui sait calculer, faire son budget, bourrer le bas de laine et nourrir la bouteille aux pièces de dix so
10 1940, Mission ou démission de la Suisse. Neutralité oblige, (1937)
14d’autonomie : une existence vraiment autonome. Le budget de la défense nationale dans un pays dont la vraie raison d’être est
15rituelle, devrait comporter normalement à côté du budget militaire, un important budget de la culture. Je ne dis pas de l’inst
16malement à côté du budget militaire, un important budget de la culture. Je ne dis pas de l’instruction, mais de la culture. Et
17 de la culture. Et je l’appellerais volontiers le budget de la conscience fédérale. Car le jour où il existera, l’on pourra di
11 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
18ne de ce nom. Quelques exemples : Je vois dans le budget d’une œuvre destinée à soutenir telle branche de l’activité intellect
19ue les temps sont difficiles. Je vois que dans le budget moyen d’un ouvrier suisse, le cadre matériel de l’existence (logement
12 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
20dée tient en trois mots : — Messieurs, sabrez vos budgets ! Essayez de faire pour une fois : « le film le meilleur marché du mo
13 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Une bureaucratie sans ronds-de-cuir (23 mai 1946)
21dans les limites de leurs prérogatives et de leur budget particulier, mais il avoue que c’est une tâche impossible. Dans le do
14 1946, Combat, articles (1946–1950). Bikini bluff (2 juillet 1946)
22 se chiffrer assez exactement, si l’on connaît le budget prévu pour le Département de la Marine américaine. Depuis des mois, d
23seront point protégés aussi méthodiquement que le budget de la Marine américaine. Et le faux soulagement produit par le grand
15 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
24n passera aux affaires courantes : équilibrer les budgets de guerre, etc. Ce n’est pas qu’une angoisse diffuse ne soit sensible
16 1946, Lettres sur la bombe atomique. Tout est changé, personne ne bouge
25 Elles ne serviront donc à rien. Mais on vote des budgets militaires, on discute la couleur des parements, et l’Amérique parle
17 1946, Lettres sur la bombe atomique. L’État-nation
26breux, qui se referment sur eux-mêmes et sur leur budget militaire, qui se bardent de protections à la frontière, comme autref
18 1946, Lettres sur la bombe atomique. La paix ou la mort
27n passera aux affaires courantes : équilibrer les budgets de guerre, etc. Ce n’est pas qu’une angoisse diffuse ne soit sensible
19 1947, Doctrine fabuleuse. La fin du monde
28d’une destruction de l’humanité : la somme de nos budgets de Défense nationale. Avertissement Votre refuge est dans la ma
20 1947, Vivre en Amérique. Vie politique
29dans les limites de leurs prérogatives et de leur budget particulier, mais il avoue que c’est une tâche impossible. Dans le do
21 1947, Vivre en Amérique. Vie culturelle et religieuse
30e » tient en trois mots : — Messieurs, sabrez vos budgets ! Essayez de faire pour une fois : « le film le meilleur marché du mo
22 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
31 des censures plus ou moins avouées et de ruineux budgets de défense nationale. Un pays qui ne peut pas vêtir ses déportés trou
23 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
32e cadre trop étroit de chaque nation et de chaque budget national : problèmes des recherches atomiques, du cinéma, de la télév
24 1951, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Réplique à M. Lasserre (mars-avril 1951)
33 changé depuis dix ans. Demander qu’on discute un budget, ce n’est pas demander sa suppression. (On m’a fort mal compris, mais
25 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Présentation du Centre européen de la culture (mars 1952)
34 Centre « sert vraiment à quelque chose ». (Notre budget demeure assez réduit pour que nous n’ayons pas à le défendre au regar
26 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
35r quatre. a) Un gouvernement qui augmenterait son budget de la défense aux dépens de son budget d’éducation et de culture sabo
36terait son budget de la défense aux dépens de son budget d’éducation et de culture saboterait, en vérité, la défense de l’Euro
37 faveur de l’union augmentent très fortement leur budget de culture, prouvant ainsi qu’ils veulent les moyens de leur fin. b)
38er tout d’abord à survivre (c’est une question de budgets locaux, non nationaux), ensuite à se fédérer effectivement pour multi
39er leurs échanges : c’est poser la nécessité d’un budget fédéral de la culture, — d’un budget qui ne soit pas simplement l’add
40cessité d’un budget fédéral de la culture, — d’un budget qui ne soit pas simplement l’addition de mesquines soustractions aux
41plement l’addition de mesquines soustractions aux budgets nationaux, accordées en aumône à la cause de l’Europe. d) Enfin, la j
27 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
42argés de l’exécution. Puis se pose la question du budget. Il faut faire vivre l’Organisation, et songer aussi à ses tâches. Le
43s le moins possible. Aux yeux du grand public, un budget annuel de 9 millions de dollars, comme celui de l’Unesco, est gigante
28 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
44argés de l’exécution. Puis se pose la question du budget. Il faut faire vivre l’Organisation, et songer aussi à ses tâches. Le
45s le moins possible. Aux yeux du grand public, un budget annuel de neuf millions de dollars, comme celui de l’Unesco, est giga
29 1953, La Confédération helvétique. Le peuple et son histoire
46ès cinq cents ans, un État doté d’une armée, d’un budget, d’un Parlement et d’un pouvoir exécutif central. En somme, ce ne fut
30 1953, La Confédération helvétique. Les institutions politiques
47 d’autre part à approuver les comptes (parfois le budget) des municipalités. Le canton L’indigénat d’une commune donne d
48 des constitutions cantonales, l’établissement du budget fédéral et la révision de la Constitution sont également de leur comp
31 1953, La Confédération helvétique. Institutions et aspirations économiques
49ou mieux, il les a faits à sa mesure. L’examen du budget moyen d’une famille suisse moyenne (4 personnes) d’ouvriers ou d’empl
50levé en Suisse que dans les pays voisins. Dans le budget annuel d’une famille d’ouvriers, en 1946, les principales dépenses se
51solde de l’année précédente. Si nous examinons le budget d’une famille de fonctionnaires ou d’employés nous trouverons peu de
32 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales : trois questions, trois réponses (mai-juillet 1954)
52os États ne consacrent qu’à peine 1/1000e de leur budget à la culture ; encore ne s’agit-il pour eux que d’instruction publiqu
33 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
53 forme de subventions, et tient une place dans le budget normal d’un nombre croissant de familles et d’individus. Bref, ce qui
34 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
54rre, mais on dépense en temps de paix 40 % de son budget national pour l’entretien d’une armée défensive. Rien de glorieux dan
35 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
55tout gouverner les esprits. On a donc réparti les budgets conformément à ce qu’on jugeait vital pour chaque régime : ici, le pa
36 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
56 l’Europe sont scandaleusement négligées dans nos budgets publics et privés23. Les États et les grands capitalistes de l’Europe
37 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la fabrication des nouvelles et des faits (février 1958)
57érienne n’a aucune répercussion sur le déficit du budget français ». Voilà cinq chiffres différents — à tout le moins cités di
38 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Pour une politique de la recherche
58culture et l’Europe en sont encore réduites à des budgets de misère. Signe hélas trop certain que les pouvoirs publics, les org
39 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Notes sur deux projets
59tants ou à trouver. Ce serait en quelque sorte un budget de l’action culturelle européenne. Document capital, indispensable, j
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — Premiers plans d’union
60ternational ; d’une force armée commune ; et d’un budget fédéral, alimenté d’ailleurs aux dépens de la dîme ecclésiastique. De
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — Les grands desseins du xviie siècle
61urs revenus ne seront diminués ; au contraire, le budget de la guerre pouvant être réduit, par suite de mon plan, les deniers
62s ; elles représentent une très grosse portion du budget dans certains pays. Notre quatrième avantage est que les villes, cité
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — Un idéal de compensation : les États-Unis d’Europe
63urs ; nous aurons la patrie sans la frontière, le budget sans le parasitisme, le commerce sans la douane, la circulation sans
64restreinte, ce qui entraînerait une diminution du budget militaire et favoriserait le retour d’une importante main-d’œuvre à d
43 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Fédéralisme et culture (3-4 mars 1962)
65eu qu’elles aient été un jour inscrites à quelque budget d’État, et sous prétexte de répartition géographique équitable — ce q
44 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
66 international, d’une force armée commune et d’un budget commun. Tout cela, beaucoup plus progressiste et moderne, on le voit,
45 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Enquête sur l’enseignement civique dans les pays européens [Avant-propos] (mai 1963)
67derniers devraient être empruntés, à mon avis, au budget d’une défense nationale bien comprise (comprenant donc le moral d’un
46 1963, Preuves, articles (1951–1968). Le mur de Berlin vu par Esprit (février 1963)
68ors que cette formation avait lourdement grevé le budget d’un pays où l’État assume pleinement son devoir d’instruction publiq
47 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
69, publication très officielle, sous la rubrique « Budget de ménages », je trouve ce poste : « Instruction, distraction. » C’es
70s surprises que le poste « divers et imprévu » au budget de la petite famille ne suffiront pas à couvrir, peut-être. Et certai
48 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — Les institutions et la vie politique
71 d’autre part à approuver les comptes (parfois le budget) des municipalités. Il est curieux de noter que la garantie des auton
72tie des constitutions cantonales et l’adoption du budget fédéral sont également de leur compétence. Soulignons enfin que les m
49 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — Les paradoxes de la vie économique
73faits à sa mesure, du même mouvement. L’examen du budget moyen d’une famille suisse moyenne (quatre personnes) d’ouvriers ou d
74lever aussi que la part de l’alimentation dans le budget a décru d’un cinquième pour l’ouvrier depuis 1920, tandis que la part
50 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
75, publication très officielle, sous la rubrique « Budget de ménages », je trouve ce poste : « Instruction, distraction ». C’es
76s surprises que le poste « divers et imprévu » au budget de la petite famille ne suffira pas à couvrir, peut-être. Et certaine
77eil fédéral proposait et les Chambres votaient un budget militaire s’élevant à 1264 millions, dont une bonne part pour l’achat
51 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut réinventer l’Université (29 juin 1968)
78nouveaux », et ne correspondent pas à un poste du budget courant. Ce « réalisme » conduit au marasme ou à la révolution, selon
52 1970, Le Cheminement des esprits. Historique — Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
79me approximatifs, il semble que le pourcentage du budget national consacré à l’encouragement des recherches scientifiques, de
80selon les pays (et selon la manière d’établir les budgets ! Car dans les pays de dictature on arrive en apparence à des pourcen
81qu’à retarder cette décadence fatale. Partout, le budget de la culture ne représente qu’une fraction dérisoire du budget milit
82ulture ne représente qu’une fraction dérisoire du budget militaire. Là où l’on déclare « ruineux pour l’État » un subside cult
83placements reste négligeable dans l’ensemble d’un budget d’État, mais peut jouer un rôle décisif dans la vie intellectuelle. L
84par le blocage au titre européen, d’une partie du budget de l’Éducation nationale dans chaque pays. Les gouvernements et l’éco
85t d’une seule bombe atomique dépasse largement le budget annuel des institutions que nous venons de proposer. Le prix d’une se
86rix d’une seule bombe atomique couvrirait donc le budget global d’une renaissance de la culture européenne. Construire des eng
53 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Sur la fabrication des nouvelles et des faits
87érienne n’a aucune répercussion sur le déficit du budget français ». Voilà cinq chiffres différents — à tout le moins cités di
54 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Pour une politique de la recherche
88culture et l’Europe en sont encore réduites à des budgets de misère. Signe hélas trop certain que les pouvoirs publics ; les or
55 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — L’Europe, l’été…
89aines de milliers de touristes, et enfin dans les budgets nationaux et municipaux, et dans les portefeuilles publicitaires. Cel
56 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Fécondité des études régionales
90idéologiques imposés par l’enseignement étatique, budgets culturels dérisoires, mainmise des fonctionnaires sur l’université. O
57 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
91n d’urbanisation d’une commune aux options sur le budget de la recherche fondamentale à l’échelon européen. VI. Premier cat
92(relevant d’assemblées élues qui contrôlent leurs budgets), capables d’établir des normes et des plans, qui les mettent en état
58 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). « L’homme se voit contraint de choisir librement son avenir »
93es. Comme celles qu’on prend lorsqu’on établit un budget. Car c’est dans un budget, c’est-à-dire dans la traduction financière
94nd lorsqu’on établit un budget. Car c’est dans un budget, c’est-à-dire dans la traduction financière d’une politique, que se r
95de l’environnement ? Comment appeler équilibré un budget qui ne prendrait pas en compte les coûts humains et les destructions
96ficatifs et dramatiques. Dans l’établissement des budgets publics et privés, comment statuer sur les priorités dans la série d’
59 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). IV. Berlin : le second Rapport au Club de Rome
97’homme moderne, dont l’économie en général et les budgets en particulier ne font que traduire en chiffres, quantifier, les choi
60 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La religion de la croissance
98s, une ville d’un de nos « grands » pays, pour un budget à tout le moins vingtuplé, et que d’ailleurs elle ne peut plus couvri
61 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — Le grand litige
99 prises dans ce sens. Aux États-Unis, en 1973, le budget de la recherche solaire équivaut à 4 % de celui des recherches nucléa
62 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La clé du système ou l’État-nation
100Mais ils ont décuplé les Pouvoirs de l’État : son budget, ses armées, sa police, et son réseau de fonctionnaires. Quand de nos
101roissance de son appareil administratif et de son budget le font devenir tout à fait étranger à l’existence quotidienne et aux
63 1977, L’Avenir est notre affaire. De la prévision — Naissance de la prospective
102utres sans l’avouer jamais, sauf par ses choix de budget. Et bien entendu, pour ceux-là, elle « dégagera » ce qu’il faut, à n’
103 ou collectifs de ces perpétuels subterfuges). Budget annuel et prospectives Toute politique est autorisation de l’aveni
104e pour unité de base de ses prévisions : c’est le budget, terme anglais qui désigne d’abord l’ensemble des dépenses et des rec
64 1977, L’Avenir est notre affaire. De la prévision — Première histoire de fous : l’Auto
105oins d’un demi-siècle notre vie quotidienne et le budget de l’État. Inversion des moyens et des fins, qui a trouvé sa formule
65 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Passage de la personne à la Cité
106t en souffrir la théorie classique du Pouvoir. Le budget de l’État diminué des dépenses d’armements, les impôts seraient rédui
107 s’écriait, théâtralement rageur : « L’État a son budget, les Français ont le leur ! » Distinction qui condamne un régime. L’i
66 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Que tout appelle les Régions
108t pas de combien de centaines de millions dans le budget. Ce précédent fera peut-être réfléchir les agresseurs de notre terre,
67 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Stratégie
109 des transports ou de l’éducation, et le droit au budget autonome principalement alimenté par les ressources régionales.   — B
68 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
110se faire pour l’essentiel au niveau national : le budget communautaire de recherche n’absorbe encore aujourd’hui que 1,4 % env
111encore aujourd’hui que 1,4 % environ du total des budgets nationaux de recherche des neuf pays. La Communauté ainsi constituée
69 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. L’énergie
112ement subventionnée par la CEE elle-même, dont le budget pour 1978 prévoyait 66 millions d’unités de compte pour le nucléaire
70 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. L’environnement
113nçais par an. Comment trouver cette somme dans un budget déjà si lourdement obéré par l’aide aux firmes polluantes mais qui tr
71 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Programme pour les Européens
114confère le traité de Rome, dont celle de voter le budget. Il s’agit là, dès l’origine des Parlements occidentaux, de leur comp
115ts occidentaux, de leur compétence principale. Le budget dit la vérité (que trahissent la plupart des discours) sur la volonté
72 1981, Cadmos, articles (1978–1986). L’apport culturel de l’Europe de l’Est (printemps 1981)
116 requise à notre collègue attaqué » ; enfin, d’un budget fédéral, alimenté d’ailleurs aux dépens de la dîme ecclésiastique : c