1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ernest Seillière, Alexandre Vinet, historien de la pensée française (octobre 1929)
1a position purement chrétienne — un mysticisme de cadre solidement moral, c’est-à-dire rationnel, dit M. Seillière — me paraî
2 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hugh Walpole, La Cité secrète (décembre 1929)
2lle peut se muer instantanément en révolte. Aucun cadre logique ne détermine l’avenir le plus proche. Il n’y a pas même des f
3 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Le Corbusier, Urbanisme (juin 1926)
3ues mortes. Une tâche nous incombe, construire le cadre de notre existence… construire les villes de notre temps ». Et je dép
4 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Malraux, La Tentation de l’Occident (décembre 1926)
4nécessaires. Mais le monde échappe toujours à nos cadres — perpétuel conflit du réel avec nos rêves de puissance : notre ambit
5 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
5x que quiconque aujourd’hui faire éclater dans un cadre très moderne où s’agitent des personnages spirituellement dessinés un
6 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
6s. 3.a. Le programme a) l’horaire : c’est un cadre, ou plutôt un moule, dans lequel on verse les matières les plus hétér
7 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
7quiconque de principes définis — je ne dis pas de cadres — qui lui servent de thèmes dans ses variations, d’appui dans ses tât
8 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
8ontre le roman mondain — entendons mondain par le cadre et les personnages, non par l’inspiration. (Dans le cas de Baring, el
9estable que l’art a tout à gagner à se choisir un cadre étroit, voire même conventionnel. Racine en est le plus haut exemple.
9 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
10e système romain, enfermer les antinomies dans un cadre hiérarchique qui préserve l’homme du désespoir et lui fournisse un éq
10 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
11ui… Un immense glissement de la réalité hors des cadres d’une logique statique et cartésienne nous porte en des régions nouve
11 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
12 « risques-vie », livrée aux basses rigueurs d’un cadre policier. Que vivre soit un choix, une partialité violente, voilà ce
12 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Petit journal de Souabe
13ort. Mes funérailles devront se dérouler dans le cadre de Jésus-Sirach, 38, versets 16-24. Qu’on mange et qu’on boive ferme
13 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Saint-Évremond ou L’humaniste impur, par Albert-Marie Schmidt (octobre 1933)
14point qu’il le maintienne arbitrairement dans les cadres d’une dogmatique morale : c’est plutôt qu’il suit Saint-Évremond de t
14 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
15lectuels français. On serait tenté de décrire les cadres de cette confrérie dans un style trop facilement comique : donner, pa
15 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
16ongénères endormis. Aux lecteurs exigeants que le cadre de cet article ne nous permet pas de satisfaire nous promettons d’env
16 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Positions d’attaque (décembre 1933)
17t entraîner par son jeu normal la disparition des cadres de l’État et du statut des classes, c’est-à-dire : l’élimination des
17 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). D’un humour romand (24 février 1934)
18 Édouard Rod, qui entrerait difficilement dans le cadre de cette étude. Le mince filet d’humour suisse romand rentre sous ter
18 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
19rétexte ; mais il s’agit d’établir à tout prix un cadre national centralisé, géométrique, conçu dans l’abstraction et imposé
19 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
20suré par la responsabilité de chacun, mais par le cadre policier de l’État, par l’ambiance morale que créent la Presse et la
20 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
21ompter avec le fait-nation », « se replier sur le cadre national », « organiser l’économie sur le terrain national ». Tout ce
22donner le moyen de vivre par son travail, dans un cadre qu’il connaît et qu’il accepte, dans une société à laquelle il peut c
23sentants des intérêts économiques groupés dans le cadre professionnel et régional ». Nous avons parlé dans Nous Voulons du Co
21 1934, Politique de la Personne (1946). Principes d’une politique du pessimisme actif — Sur la devise du Taciturne
24e système romain, enfermer les antinomies dans un cadre hiérarchique qui préserve l’homme du désespoir et lui fournisse un éq
22 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Fascisme
25 ; ceux de droite parce qu’il propose un chef, un cadre rigide et logique, une hiérarchie primant les libertés individuelles 
23 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Communauté révolutionnaire
26suré par la responsabilité de chacun, mais par le cadre policier de l’État, par l’ambiance morale que créent la Presse et la
24 1934, Politique de la Personne (1946). À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
27rs un appel à l’État dictatorial. Et cet État aux cadres géométriques, avec son armée, sa bureaucratie, sa police, fonctionner
28mpire romain. Elle s’est peu à peu substituée aux cadres sclérosés du vieux régime. La capitale de l’Empire d’Occident, ses hi
29éent. On ne leur laisse d’initiative que dans les cadres qu’on leur a prescrits. Elles ne valent rien hors de là, elles ne val
25 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
30nnaître avec l’effort des autres peuples. Dans un cadre chargé d’histoire et rayonnant de beauté, au bord de la Seine royale,
26 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
31 de sa mort. Une fois toute la société adaptée au cadre fixe des cités, hiérarchisée, soumise au bien d’une élite plus jalous
32titutions actuelles pourraient être gardées comme cadres, une fois leur « esprit » renouvelé. Il suffirait pour cela que leur
33anifeste : il a conçu sa nouvelle culture hors du cadre communautaire. Or nous considérons ce cadre comme immédiat à la révol
34rs du cadre communautaire. Or nous considérons ce cadre comme immédiat à la révolution. Si elle échoue à le créer, c’est qu’e
27 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
35ue ce soit, en imposant à un conflit spirituel le cadre étatique d’un décret destiné avant tout à raffermir le centralisme po
36e les antagonismes spirituels en y substituant un cadre fixe et centraliste. Ce faisant, on cristallise ces antagonismes, on
37 les parties se trouvant liées bon gré mal gré au cadre de l’État, la France est divisée pendant un siècle en trois factions 
28 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
38! Parce que vous placez tous les conflits dans le cadre rigide des nations. La nation-bloc, telle que vous la concevez, est u
29 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
39 antichrétiens qu’il donne à toute action dans le cadre du parti. Mais si je refuse ce parti, c’est aussi parce qu’il est un
40 esprit qu’il s’agit de rebâtir l’économie et les cadres sociaux. Vous voyez que nous retrouvons l’exigence spirituelle du chr
41re, qui opprime toute vocation non conforme à ses cadres simplistes ; — dénoncer la mystique des partis, cette tyrannie démocr
30 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
42e la forme. Et non point de la forme toute faite, cadre imposé aux jeux d’une invention prévue, mais de la forme en devenir,
31 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
43s, communisme, national-socialisme. Mais là où le cadre national existait depuis un ou deux siècles, ces religions ne sauraie
32 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
44ème du Bien mériterait un examen critique dont le cadre de ma chronique ne saurait supporter même l’esquisse. Mais le sous-ti
33 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
45esponsables et qui savent ce qu’ils font, dans un cadre qui soit à mesure d’homme, — pour la seule vraie « démocratie » dirio
34 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
46 principe de la nation armée, disciplinée dans un cadre rigide, tout cela ne cesse d’être stérile et abstrait — en temps de p
35 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — La mesure nationale-socialiste
47rme un certain nombre de mots d’ordre, un certain cadre dans lequel les productions futures, désirées, seront contraintes de
36 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
48elles : communisme, national-socialisme. Là où le cadre national existait depuis plusieurs siècles, ces religions ne sauraien
37 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — Éléments d’une morale de la pensée
49ux types de mesures : le principe spirituel ou le cadre institutionnel. Le grand prestige de l’Église catholique, et son mira
50é de le servir par leur pensée. Le plan précis du cadre matériel nouveau importe moins que la restauration d’une autorité eff
38 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
51est l’anarchie qui renonce à ses droits. Et si le cadre de l’État paraît demeurer identique, la démoralisation grandissante r
39 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
52faits d’avoir à repenser notre neutralité dans le cadre nouveau de l’Europe. Il est fatal que ces dilemmes se multiplient à l
40 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
53. Mais voici que la vie s’y prend, fait sauter le cadre, envahit tout à grands bonds émouvants, et l’auteur s’esquive prestem
41 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
54ectement d’un capitalisme de proie, figé dans les cadres d’un capitalisme parvenu — relativement à la technique du temps –, il
55rt, du simple fait qu’elle se poursuivit dans les cadres du mercantilisme. La division profonde des classes, l’élévation socia
56 ces contradictions — (replis économiques dans le cadre de l’État-nation mais internationalisme des capitaux financiers72 ; n
42 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
57onne de la force aux plus fortes, leur prêtant un cadre et un fond, et rejette l’écume des autres. Toutefois, je ne le contem
58ent arrondira nos angles, nous simplifier dans le cadre grossier des disciplines partisanes, ou bien fuir à l’écart, essayer
59ches. Goethe encore doit choisir ses sujets et le cadre de ses pensées dans un certain ordre « élevé » où certaines harmonies
43 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
60est l’anarchie qui renonce à ses droits. Et si le cadre de l’État paraît demeurer identique, la démoralisation grandissante r
61d’hommes de main d’imposer à ce peuple déprimé un cadre politique nouveau, qui lui permette de se refaire des racines, de tra
62ommunalisme, syndicats locaux, rajeunissement des cadres, développement des techniques libératrices, des sports, des moyens de
44 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
63 aussi de notre impuissance à la réduire dans les cadres actuels. L’institution matrimoniale se fondait en effet sur trois gro
64ne s’est assigné pour but prochain de refaire des cadres à sa nation. Car sans cadres, l’économie périclitait, et la « défense
65chain de refaire des cadres à sa nation. Car sans cadres, l’économie périclitait, et la « défense nationale » ne pouvait pas s
45 1938, Journal d’Allemagne. Journal (1935-1936)
66! Parce que vous placez tous les conflits dans le cadre rigide des nations. La nation-bloc, telle que vous la concevez, est u
46 1938, Journal d’Allemagne. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
67esponsables et qui savent ce qu’ils font, dans un cadre qui soit à mesure d’homme, — pour la seule vraie « démocratie », diri
47 1938, Journal d’Allemagne. Les jacobins en chemise brune
68 principe de la nation armée, disciplinée dans un cadre rigide, tout cela ne cesse d’être stérile et abstrait — en temps de p
48 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
69lentes. Quant à la volonté de vivre en dehors des cadres de l’Église, volonté que Nicolas a toujours affirmée, non seulement e
49 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Propos sur la religion, par Alain (avril 1939)
70le recueil (p. 23 et 286). Elle le situe dans les cadres de la République radicale. Ainsi le catholicisme, interprété par Alai
50 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe de Tristan
71de Tristan fut donc d’ordonner la passion dans un cadre où elle pût s’exprimer en satisfactions symboliques. (Ainsi l’Église
72 compris » le paganisme dans ses rites.) Or si ce cadre disparaît, cette passion n’en subsiste pas moins. Elle est toujours a
73ées. La coutume de la chevalerie fournira donc le cadre du Roman. Et nous avons marqué, en maint endroit, le caractère de « p
51 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Les origines religieuses du mythe
74 du converti par force. Engagé malgré lui dans un cadre chrétien, mais privé des secours d’une foi réelle, un tel homme, fata
75 coûté la vie. Mais il est non moins clair que le cadre du roman, son intrigue et ses thèmes directeurs se prêtaient au proje
52 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe dans la littérature
76re un vrai mythe dès qu’il se trouve privé de son cadre sacral, et que le secret mystique qu’il exprimait en le voilant se vu
77 une dernière tentative pour régulariser dans son cadre social l’influence anarchisante de la passion. Car celle-ci survivait
78sa source par un art aristocratique. Et quand les cadres de la société vinrent à craquer — sous l’effet de poussées d’un tout
53 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Amour et guerre
79donnent libre cours mais sous l’égide et dans les cadres symboliques d’une cérémonie sacrale. C’est un équivalent sportif de l
80t-à-dire pour rendre à la puissance anarchique un cadre et des moyens d’expression rituels. Et c’est bien ce qui se vérifie d
81ure, des slogans ne font pas une morale. Entre le cadre artificiel des grands États et la vie quotidienne des hommes, il subs
54 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe contre le mariage
82 aussi de notre impuissance à la réduire dans les cadres actuels. L’institution matrimoniale se fondait en effet sur trois gro
83ne s’est assigné pour but prochain de refaire des cadres à sa nation. Car sans cadres, l’économie périclitait, et la « défense
84chain de refaire des cadres à sa nation. Car sans cadres, l’économie périclitait, et la « défense nationale » ne pouvait pas s
55 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
85 odieuse tyrannie pour tous ceux qui débordent le cadre, c’est autant dire pour tous les hommes vraiment humains. L’appel des
56 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
86ifférents moments du drame du salut. Elle crée le cadre et l’atmosphère spirituelle, elle introduit le sermon du pasteur, ell
57 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). I. Naissance de la Ligue
87optaient le nom de Ligue du Gothard, fixaient les cadres de l’organisation et publiaient un premier Manifeste, suivi peu de jo
58 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). VI. Que faire tout de suite ?
88n, entre autres : lutte contre le chômage dans le cadre des entreprises et de grands travaux à créer ; organisation de la pro
59 1940, Mission ou démission de la Suisse. Le protestantisme créateur de personnes
89rs un appel à l’État dictatorial. Et cet État aux cadres géométriques, avec son armée, sa bureaucratie, sa police, fonctionner
90mpire romain. Elle s’est peu à peu substituée aux cadres sclérosés du vieux régime. La capitale de l’Empire d’Occident, ses hi
91éent. On ne leur laisse d’initiative que dans les cadres qu’on leur a prescrits. Elles ne valent rien hors de là, elles ne val
60 1940, Mission ou démission de la Suisse. La bataille de la culture
92 odieuse tyrannie pour tous ceux qui débordent le cadre, c’est autant dire pour tous les hommes vraiment humains. C’était trè
61 1940, Mission ou démission de la Suisse. Neutralité oblige, (1937)
93faits d’avoir à repenser notre neutralité dans le cadre nouveau de l’Europe. Il est fatal que ces dilemmes se multiplient à l
62 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
94e : nous avons renversé l’échelle des valeurs. Le cadre matériel de notre vie est parfait, mais il n’encadrera bientôt plus a
95 que dans le budget moyen d’un ouvrier suisse, le cadre matériel de l’existence (logement, vêtement, mobilier, assurances) ab
63 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La route américaine (18 février 1941)
96n ; les routes de la vitesse lui créent enfin des cadres. Quand cette surface sera suffisamment organisée, vers quoi se tourne
64 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
97 s’il le faut. Dans ce pays énorme, qui manque de cadres traditionnels, et dont la population est si nomade encore, la vraie c
98les cérémonies totalitaires, se déroulent dans un cadre chrétien, immédiatement significatif pour la grande majorité des part
65 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
99ce Plan de mille manières. Tout concourt, dans le cadre de nos vies, à nous priver du sentiment d’être une personne responsab
100onne se perd dans le monde moderne, c’est que les cadres sont devenus trop grands. Mais pourquoi les avoir agrandis, depuis un
101dissement, ou pour mieux dire la babélisation des cadres matériels de notre vie. L’invention des machines a brusquement accru
66 1942, La Part du Diable (1982). Le Bleu du Ciel
102eur, à la tricherie sociale, à l’anarchie dans le cadre des lois. Alors l’État pour subsister doit devenir totalitaire, c’est
67 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
103ce plan de mille manières. Tout concourt, dans le cadre de nos vies, à nous priver du sentiment d’être une personne responsab
68 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Le silence de Goethe
104ui… Un immense glissement de la réalité hors des cadres d’une logique statique et cartésienne nous porte en des régions nouve
69 1944, Les Personnes du drame. Sincérité et authenticité — Vues sur Ramuz
105e la forme. Et non point de la forme toute faite, cadre imposé aux jeux d’une invention prévue, mais de la forme en devenir,
70 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
106pose une telle application au détail matériel, au cadre, au son, à l’éclairage, aux cravates et au faux-vrai luxe : elle doit
107aujourd’hui avec des milliers d’employés, dans le cadre d’une routine technique stupidement respectée par tous les nouveaux v
71 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le savant et le général (8 novembre 1945)
108ore tiède glorifie le luxe songeur. C’est dans ce cadre trop parfait, cette ambiance d’innocence, de sports et d’ombres verte
72 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
109i nous entraînerait dans un exposé qui déborde le cadre de ce schéma doctrinal. Notre objet était d’établir les relations sui
110calviniste ou luthérien, s’est introduit dans les cadres et les rites anciens, jugés utilisables. Or, nous voyons ce processus
111tte fois-ci dans l’ordre politique et social. Les cadres traditionnels subsistent — royauté, hiérarchies sociales — mais il s’
73 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (fin) (18-19 mai 1946)
112peine. Mais si j’essaye de situer ce pays dans le cadre de mon voyage, voici comment il m’apparaît. L’Europe ancienne s’est r
74 1946, Réforme, articles (1946–1980). À hauteur d’homme (1er juin 1946)
113dons ici une conception de l’homme qui déborde le cadre des partis, et surtout de la gauche et de la droite. Nous voulons l’h
75 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
114t. On peut vivre ici comme ailleurs, mais dans un cadre strictement rectangulaire. Tous les objets qu’on voit sont des rectan
115in, les routes de la vitesse lui créent enfin des cadres. Quand la surface sera suffisamment organisée, vers quoi se tourneron
76 1946, Journal des deux Mondes. Solitudes et amitiés
116t un rêve de compensation, si l’on voit dans quel cadre nous sommes en train de causer. Trente machines à écrire dans cette s
77 1946, Journal des deux Mondes. Le choc de la paix
117t. On peut vivre ici comme ailleurs, mais dans un cadre strictement rectangulaire. Tous les objets qu’on voit sont des rectan
78 1946, Journal des deux Mondes. Journal d’un retour
118peine. Mais si j’essaye de situer ce pays dans le cadre de mon voyage, voici comment il m’apparaît. L’Europe ancienne s’est r
79 1946, Lettres sur la bombe atomique. Le savant et le général
119ore tiède glorifie le luxe songeur. C’est dans ce cadre trop parfait, cette ambiance d’innocence, de sports et d’ombres verte
80 1946, Lettres sur la bombe atomique. L’État-nation
120 qu’il s’agit d’une étatisation. Je n’en ai qu’au cadre national. Introduisez dans cette broyeuse automatique qu’est l’État-n
121ocialisme, non pas en soi, mais construit dans le cadre national conduit nécessairement à l’État totalitaire, donc à l’état d
81 1946, Lettres sur la bombe atomique. Le goût de la guerre
122t utopiques, risquant ainsi de saper le moral des cadres. Voilà pourquoi, si je crie au loup ! le colonel me traite d’élément
82 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Slums (janvier 1947)
123t. On peut vivre ici comme ailleurs, mais dans un cadre strictement rectangulaire. Tous les objets qu’on voit sont des rectan
83 1947, Doctrine fabuleuse. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
124de votre Léda comme si elle n’eût pas été dans un cadre, et que vous vous trompez pareillement en parlant de leur couple comm
125n ! Dois-je en déduire qu’il existe une morale du cadre, et une autre, une espèce de morale sans cadre, qui concernerait par
126du cadre, et une autre, une espèce de morale sans cadre, qui concernerait par exemple ce critique et sa femme ? Voilà une dis
127n rapport avec le cygne et dans les limites de ce cadre, celui-là la considère aussi dans son risque propre, et peut donc la
84 1947, Vivre en Amérique. Avertissement
128 la conscience humaine, trop étroitement liée aux cadres nationaux. On m’écrivait aussi de France, qu’un très grand nombre de
85 1947, Vivre en Amérique. Vie culturelle et religieuse
129pose une telle application au détail matériel, au cadre, au son, à l’éclairage, aux cravates et au faux vrai luxe ; elle doit
130aujourd’hui avec des milliers d’employés, dans le cadre d’une routine technique stupidement respectée par tous les nouveaux v
131 s’il le faut. Dans ce pays énorme, qui manque de cadres traditionnels, et dont la population est si nomade encore, la vraie c
132les cérémonies totalitaires, se déroulent dans un cadre chrétien, immédiatement significatif pour la grande majorité des part
86 1947, Vivre en Amérique. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
133ricaine. Les mesures ont changé autour d’eux. Les cadres sociaux n’y sont plus, pour les maintenir dans une routine protectric
87 1947, Vivre en Amérique. Épilogue. La route américaine
134n ; les routes de la vitesse lui créent enfin des cadres. Quand cette surface sera suffisamment organisée, vers quoi pourra bi
88 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
135nte derrière moi, l’horizon des collines, sont le cadre qui donne au tableau sa signification privilégiée. Ici le cœur et l’â
89 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
136pre science. L’homme moderne pense encore dans le cadre des nations, quand le jeu des forces réelles est international et opè
90 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
137uite : aménager, et transformer en conséquence le cadre de la vie et les institutions. Cela signifie enfin, et pour tout résu
138l engagées et mal soutenues, étriquées dans leurs cadres nationaux ; un scepticisme général quant aux valeurs démocratiques ;
139ropéen. À ce propos, et sans sortir, je crois, du cadre de cette conférence, je voudrais saisir l’occasion d’une mise au poin
140 faut que les Anglais acceptent de penser dans le cadre de l’Europe, et non plus en face d’elle et par-dessus la Manche, déta
91 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
141la liberté de pensée, l’Union européenne, dans le cadre de laquelle nous voulons travailler, a besoin d’organismes qui donnen
92 1948, Suite neuchâteloise. VII
142nte derrière moi, l’horizon des collines, sont le cadre qui donne au tableau sa signification privilégiée. Ici le cœur et l’â
93 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
143Europe. Coordonner toutes ces initiatives dans le cadre d’un grand mouvement qui leur donnera le moyen de concourir à l’édifi
94 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
144sent des problèmes qui restent insolubles dans le cadre trop étroit de chaque nation et de chaque budget national : problèmes
95 1951, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Réplique à M. Lasserre (mars-avril 1951)
145ue je pouvais aborder le problème suisse, dans le cadre général de ma chronique intitulée « Demain l’Europe ». Je n’ai nullem
96 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
146 en fait. Mais il n’en subsiste pas seulement des cadres à la fois étroits et vermoulus (dont les partisans du fédéralisme eur
147l’Europe réalisée. Nos cultures, prisonnières des cadres nationaux, ne doivent pas chercher des moyens de correspondre plus fa
97 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
148us haut). Sinon l’Europe (unie ou non) restera le cadre en fil de fer d’un continent de plus de 300 millions d’individus qui
149 à découvrir l’Europe, et c’est seulement dans ce cadre élargi qu’elle verra la nécessité de certains engagements politiques.
98 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
150e qu’on travaille pour la paix.) D’autre part, le cadre national ne correspond pas aux réalités de la culture : celle-ci s’es
99 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
151les colonies, l’économie) sont sans issue dans le cadre national et qu’il faut donc chercher leur solution dans une forme que
100 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
152velles, mais des réalisations immédiates, dans un cadre clairement défini. Et l’on ne saurait qu’y applaudir. Cependant, le