1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
1ait, il y a 10 ans, une révolution en fonction du capitalisme. Est-ce que vraiment vous ne pouvez vous libérer de cette manie franç
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les derniers jours (juillet 1927)
2les athées de l’antidémocratisme et les athées du Capitalisme quand il est conscient de soi-même, et les athées du Socialisme et du
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
3t, — tourmenté par l’emprise du militarisme et du capitalisme ; un asile de fous qui s’étend sur toute la terre. Sans se préoccuper
4 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
4arfois les mêmes — d’avoir sécrété la mystique du capitalisme américain. Les uns l’accusent de livrer le monde au Malin, les autres
5i que ces activistes désorientés ont développé le capitalisme, symbole même de l’action dépourvue de fins transcendantes, de l’acti
6eux donc qui rendent le calvinisme responsable du capitalisme commettent une erreur pire que celle qui consisterait à reprocher à E
7ite matérielle ou à des systèmes d’assurances, le capitalisme comme le stalinisme, tous les nationalismes, et toute révolution qui
5 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
8eux qui n’imaginent de choix possible qu’entre un capitalisme plus ou moins fascistisé, et le communisme (plus ou moins fordisé). L
9. Ils jouent sur une révolte des hommes contre le capitalisme : mais cette révolte va se tourner contre eux. On va voir qu’ils font
10certains mots d’ordre immédiats : lutte contre le capitalisme, le fascisme, leurs mystiques et leurs créations politiques (national
6 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Châteaux en Prusse
11nc voir un peu dans les cryptes secrètes du grand capitalisme. Satan lui-même y donne ses directives. Et regardez les têtes qui vou
7 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
12 les ferait retomber dans les vieilles erreurs du capitalisme puritain qu’ils veulent combattre ? Cette critique semble pouvoir s’a
8 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
13e l’opposition toute relative du communisme et du capitalisme. ⁂ Ils partent donc de la nécessité. Ils n’arriveront jamais à la lib
9 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
14ne mettent jamais en question les buts réels : le capitalisme a ses tabous. Nul ne pouvait prévoir ce que réservait l’année 1921.
15loie tout son pouvoir « libérateur ». Et voici le capitalisme industriel, placé soudain devant le succès inespéré de ses efforts te
10 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Pourquoi ils sont socialistes (juillet 1933)
16Il y a quantité de gens que l’aspect financier du capitalisme effraye ou indigne, mais qui ne veulent pas pour autant renoncer à la
17udes proprement socialistes : vouloir réformer le capitalisme en louchant vers les thèses marxistes ; vouloir préparer une révoluti
11 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
18araît, et il ne reste à ce dernier, livré au pire capitalisme, qu’à se ruiner « anonymement » ou à thésauriser. Absent de sa tâche
12 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Positions d’attaque (décembre 1933)
19es artificiels et destructeurs que fait naître le capitalisme matérialiste. 9° Nous sommes avec le prolétariat, par-dessus la tête
13 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
20tin des nations, destin du prolétariat, destin du capitalisme, destin du machinisme. Le destin du siècle, c’est le destin des ismes
14 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
21nsables. Le « prolétaire » tel que le fabrique le capitalisme est défini par son irresponsabilité, et c’est pourquoi sa condition e
15 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
22t que Le Cancer américain apporte une critique du capitalisme. Critique plus constructive que celle de Marx, parce qu’elle ne se fo
16 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Destin du siècle ou vocation personnelle ?
23tin des nations, destin du prolétariat, destin du capitalisme, destin du machinisme. Le destin du siècle, c’est le destin des ismes
17 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Personne ou individu ? (d’après une discussion)
24 a pourtant duré un siècle, et dure encore… Et le capitalisme ! Son unique justification humaine reposerait dans la maxime : l’arge
18 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
25iquement critiquable. Si l’on peut montrer que le capitalisme est bien à l’origine de l’idéologie bourgeoise, on a pu montrer aussi
26te « spiritualiste » qui ne se savait pas liée au capitalisme, les marxistes revendiquaient les droits de la matière. Maintenant qu
27mmence à comprendre : 1° que la bourgeoisie et le capitalisme sont liés ; 2° que le capitalisme est une doctrine matérialiste à sa
28urgeoisie et le capitalisme sont liés ; 2° que le capitalisme est une doctrine matérialiste à sa façon, — les marxistes ont intérêt
19 1934, Politique de la Personne (1946). Principes d’une politique du pessimisme actif — Sur la devise du Taciturne
29i que ces activistes désorientés ont développé le capitalisme, symbole même de l’action dépourvue de fins transcendantes, de l’acti
30reuses, pour lesquelles les hommes s’entretuent : capitalisme ou stalinisme, nationalismes de toutes farines, révolutions qui préte
20 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Antimarxiste parce que chrétien
31is, comme André Philip l’écrivait un jour, que le capitalisme est un système radicalement imperméable au christianisme. J’ajoute au
32mmunisme. Je ne reprendrai pas ici la critique du capitalisme. Mais je voudrais être assuré que si parmi vous quelques-uns se réjou
21 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Fascisme
33due avec la tyrannie étatique, d’un anti- « grand capitalisme » de petits bourgeois, bref — d’un fascisme. On dit à l’homme du peup
22 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — D’un Cahier de revendications
34eux qui n’imaginent de choix possible qu’entre un capitalisme plus ou moins fascistisé, et un communisme plus ou moins fordisé. Les
35. Ils jouent sur une révolte des hommes contre le capitalisme ; mais cette révolte va se tourner contre eux. On va voir qu’ils font
36certains mots d’ordre immédiats : lutte contre le capitalisme, le fascisme, leurs mystiques et leurs créations politiques, condamna
23 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Communauté révolutionnaire
37nsables. Le « prolétaire » tel que le fabrique le capitalisme est défini par son irresponsabilité, et c’est pourquoi sa condition e
24 1934, Politique de la Personne (1946). À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
38renommée. Et les pirates siciliens, fondateurs du capitalisme commercial, sont souvent cités comme les premiers types d’individus a
39 a pu dire que le calvinisme était à l’origine du capitalisme moderne, avec sa concurrence sans frein, phénomène de piraterie socia
25 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Liberté ou chômage ?
40ne mettent jamais en question les buts réels : le capitalisme a ses tabous. Nul ne pouvait prévoir ce que réservait l’année 1921. R
41loie tout son pouvoir « libérateur ». Et voici le capitalisme industriel, placé soudain devant le succès inespéré de ses efforts te
26 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Loisir ou temps vide ?
42e l’opposition toute relative du communisme et du capitalisme. Ils partent donc de la nécessité. Ils n’arriveront jamais à la liber
27 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Groupements personnalistes
43, et du fascisme, en tant que fixation brutale du capitalisme en crise. L’originalité de ces groupes réside d’abord dans leur refus
44en principe : 1° Quelques refus massifs, refus du capitalisme créateur d’injustice sociale, de guerres, de chômage, d’immoralité pu
45 la condition humaine telle que la déterminent le capitalisme et l’esprit bourgeois, — le lieu enfin d’un ambitieux effort de recon
28 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). À propos du 14 juillet (juillet-août 1935)
46nçais aura compris que l’adversaire unique est le capitalisme centralisateur, anonyme aujourd’hui — à droite, étatiste demain — à g
29 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
47iste (en théorie), M. de la Rocque ne condamne du capitalisme que ses « parasites ». Enfin, le fascisme est un mouvement populaire,
48itique du stalinisme considéré comme une forme de capitalisme d’État et de nationalisme russe, et là encore nous reconnaissons un p
30 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
49n du plus fort et la loi du talion. Ici, c’est le capitalisme créateur de chômage, là c’est la tyrannie des dictatures. C’est contr
50al de la révolution industrielle, c’est-à-dire du capitalisme. La bourgeoisie et le prolétariat, de même que les intellectuels, cro
51etit bourgeois provincial et encore moins ceux du capitalisme. Chacun tire à hue et à dia, et personne ne sait où il va. Il n’y a p
52ibre jeu des vocations dans la cité : dénoncer le capitalisme avec son principe immoral de la spéculation et du commerce de l’argen
31 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
53ù se trouvent pris les éditeurs : 1. Les lois du capitalisme et l’importance sans cesse accrue des frais généraux obligent l’édite
32 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
54me « plat », et l’histoire de ses démêlés avec le capitalisme qu’il engendra. Mais l’auteur se considère, lui, comme un « esprit di
33 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
55 en quelques années, et selon son propre aveu, au capitalisme d’État. Mussolini fonde un régime anti-marxiste, qui est dès le début
56 un régime anti-marxiste, qui est dès le début un capitalisme d’État. Les socialistes scandinaves parviennent légalement au pouvoir
34 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
57aline : était-ce la peine de dénoncer la peste du capitalisme, pour déclarer, aussitôt au pouvoir : « Nous ferons mieux que l’Améri
35 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — D’une culture qui parle dans le vide
58ion ? C’est bien le même dilemme que nous pose le capitalisme sur le plan de la quantité. Sur le plan de la qualité qui est celui d
36 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
59ur commun de trois systèmes par ailleurs ennemis, capitalisme, socialisme, fascisme. Pour les formules de Hegel, leur application p
60ne espèce d’idéal à sauvegarder. D’autre part, le capitalisme, qui prend son essor dans le même temps, permet aux hommes les plus g
37 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Tentatives de restauration d’une commune mesure
61oisie était complet. Rationalisme, productivisme, capitalisme, foi au progrès, scientisme, sociologie, — tout allait dans le même s
38 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — La pensée prolétarisée
62ns, les liaisons essentielles du communisme et du capitalisme. Seule, une croyance illusoire en la valeur de leur liberté de pensée
39 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Vaillant-Couturier, Au service de l’Esprit (février 1937)
63cette grande force spirituelle, est traquée… — Le capitalisme détruit la famille… ruine les valeurs morales. — (Les communistes) re
64me valeur spirituelle absolue, par suite rejet du capitalisme et du fascisme ; liberté nécessaire de la culture ; enfin, subordinat
40 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
65en fait ; comme le démontre l’histoire récente du capitalisme anonyme et des révolutions qu’il a fait naître. Or c’est une crise fo
41 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une idée de Law (janvier 1937)
66’une des raisons de notre anarchie économique. Le capitalisme ne serait peut-être pas un trop mauvais système si ses entreprises n’
67e jusqu’au bout, et sans scrupules, la logique du capitalisme. Or, ce système étant de ceux qui ne se peuvent soutenir que si rien
42 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
68es doctrines et les ressentiments secrétés par le capitalisme. Mounier part d’une phénoménologie de la possession — presque trop br
43 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
69commerce, qui est l’une des causes principales du capitalisme, étant au moins aussi oriental qu’occidental. Ce qu’on peut constater
70Ce qu’on peut constater, par contre, c’est que le capitalisme a été la force de dissociation sociale la plus puissante des civilisa
71 d’évolution capitaliste que nous donnerons. Le capitalisme des Romains C’est par l’usage du prêt à intérêt que le capitalis
72s C’est par l’usage du prêt à intérêt que le capitalisme s’est introduit à Rome, et cela dès les vᵉ et ivᵉ siècles avant J.-C.
73pitaux mobiliers (financiers). Et à mesure que le capitalisme mobilier prit de l’extension, une nouvelle classe se forma : celle de
74 ivᵉ siècle ! Dans ce monde issu directement d’un capitalisme de proie, figé dans les cadres d’un capitalisme parvenu — relativemen
75n capitalisme de proie, figé dans les cadres d’un capitalisme parvenu — relativement à la technique du temps –, il ne subsiste plus
76’ici. Il a succombé aux fatalités internes de son capitalisme, il s’est défait selon la même loi qui l’avait fait. Résumons ce proc
77’avait fait. Résumons ce processus exemplaire. Le capitalisme agraire a ruiné le paysan-soldat, et l’a exproprié. Le capitalisme fi
78re a ruiné le paysan-soldat, et l’a exproprié. Le capitalisme financier, né de cette première concentration, a précipité la dissolu
79t appelait le viol des barbares, des vivants ! Capitalisme et féodalité La réapparition, au début de notre xiiᵉ siècle, du ph
80e64, des choses d’abord, puis de l’argent, que le capitalisme entra dans la civilisation médiévale. Le développement du transit65 a
81om de takehen. En Flandres, — l’un des centres du capitalisme, avec l’Italie — la fin du xiiiᵉ et tout le xivᵉ siècle ne sont qu’un
82nt ainsi les nouveaux centres de développement du capitalisme. Sous leur protection se fondent de nouvelles industries (laines à bo
83llait que mieux s’accélérer au xixᵉ siècle. Le capitalisme moderne Les économistes « sérieux » se refusent à peu près tous à
84ieux » se refusent à peu près tous à assimiler le capitalisme moderne aux formes économiques de l’antiquité, et souvent même du Moy
85dent uniquement de définitions contradictoires du capitalisme. Pour nous, qui caractérisons le capitalisme comme un phénomène de di
86s du capitalisme. Pour nous, qui caractérisons le capitalisme comme un phénomène de dissociation occidentale, signalé par la déconc
87ttitude) dont procède, sur le plan économique, le capitalisme, et que nous pouvons, dès maintenant, définir comme une méfiance à l’
88 (La déconcrétisation des rapports humains par le capitalisme devait entraîner nécessairement l’indépendance croissante des rythmes
89conflit armé, à une échelle monstrueuse. Ainsi le capitalisme a brisé les rapports humains au sein de la communauté ; il a créé une
44 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Chançay (mars 1937)
90 réalisante, d’expression de la profondeur… 3. Du capitalisme, considéré comme la maladie spirituelle, et par suite économique, pro
45 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
91 aussi des prêtres et des pasteurs qui ont trahi. Capitalisme, bourgeoisie égoïste, guerre. Mais le vrai chrétien est avec les peti
92n supérieur, d’aborder par exemple la question du capitalisme en général. Bref, lorsque vous montez dans l’autocar, vous êtes rense
46 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
93ussi des prêtres et des pasteurs qui ont trahi. » Capitalisme, bourgeoisie égoïste, guerre. Mais le vrai chrétien est avec les peti
94de supprimer les facteurs matériels de la misère, capitalisme, centres urbains, etc.) Sans doute l’esprit de pauvreté n’est-il donn
95an supérieur,d’aborder par exemple la question du capitalisme en général et des moyens d’arrêter ses méfaits. Bref, lorsque vous mo
47 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
96ou se contente de hocher la tête et de menacer le capitalisme ou les fauteurs d’anarchie. Et cela finit toujours par une discussion
97 l’état tentaculaire. (Quant à la lutte contre le capitalisme, tout le monde en est, ou feint d’en être ; c’est bien moins concret
48 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. L’été parisien
98ces… Ainsi parlaient naguère les grands bonzes du capitalisme et de l’ordre bourgeois (quand ils y croyaient encore). Le Progrès, l
49 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
99qu’on se figurait, bien à tort, entretenus par le capitalisme. Dans une lettre fameuse adressée par Lénine à la camarade Zetkin, le
50 1938, Esprit, articles (1932–1962). Revue des revues (septembre 1938)
100ncore. Mais enfin l’on s’apercevra bientôt que le capitalisme est une doctrine centriste, modérée-radicale, et non pas une doctrine
101urquoi faut-il qu’elle conclue une enquête sur le capitalisme sur les positions grotesques (économiquement parlant) de M. Coquelle-
51 1938, Journal d’Allemagne. Journal (1935-1936)
102e droite », une dernière tentative pour sauver le capitalisme et les privilèges bourgeois, comme disent les socialistes ; ou encore
103nsemble me laissait une impression assez confuse. Capitalisme et socialisme, bellicisme et passivité, esprit spartiate et goût du c
52 1938, Journal d’Allemagne. Conclusion 1938
104ci que de religion. Ce n’est pas pour défendre le capitalisme que les mineurs de la Sarre ont voté leur rattachement au IIIe Reich.
53 1938, Journal d’Allemagne. Les jacobins en chemise brune
105aline : était-ce la peine de dénoncer la peste du capitalisme, pour déclarer, aussitôt au pouvoir : « Nous ferons mieux que l’Améri
54 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Amour et guerre
106 céderont pendant quarante ans aux entreprises du capitalisme et du commerce. La violence ne cesse pas de s’exercer au nom de la Na
55 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe contre le mariage
107qu’on se figurait, bien à tort, entretenus par le capitalisme. Dans une lettre fameuse adressée par Lénine à la camarade Zetkin, le
56 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
108ité. Elles ont assisté sans mot dire à l’essor du capitalisme et aux transformations sociales qu’il provoquait. Comme la culture el
57 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). VII. Réformes politiques
109communes. Celle-ci se voit menacée par un certain capitalisme anonyme et par certains abus dans le système actuel des subventions.
58 1940, Mission ou démission de la Suisse. Le protestantisme créateur de personnes
110renommée. Et les pirates siciliens, fondateurs du capitalisme commercial, sont souvent cités comme les premiers types d’individus a
111 a pu dire que le calvinisme était à l’origine du capitalisme moderne, avec sa concurrence sans frein, phénomène de piraterie socia
59 1940, Mission ou démission de la Suisse. La bataille de la culture
112ité. Elles ont assisté sans mot dire à l’essor du capitalisme et aux transformations sociales qu’il provoquait. Comme la culture, e
60 1940, Mission ou démission de la Suisse. Neutralité oblige, (1937)
113en fait ; comme le démontre l’histoire récente du capitalisme anonyme et des révolutions qu’il a fait naître. Or c’est une crise fo
61 1940, Mission ou démission de la Suisse. Esquisses d’une politique fédéraliste
114me ou fédéralisme (et non point gauche ou droite, capitalisme libre ou étatisme, communisme ou fascisme, et autres attrape-nigauds)
62 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
115. Willkie représente Wall Street, c’est-à-dire le capitalisme traditionnel. Mais Willkie promet aux foules de conserver et même de
63 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
116rquaient en Europe l’irruption du libéralisme, du capitalisme et du nationalisme. Lui seul avait vu le Diable à l’œuvre dans ces œu
64 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
117rquaient en Europe l’irruption du libéralisme, du capitalisme et du nationalisme. Lui seul avait vu le Diable à l’œuvre dans ces œu
65 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
118u’on ne peut juger toute l’étendue des ravages du capitalisme que d’un point de vue révolutionnaire, de même le scandale de vivre n
66 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
119velles. Mais où sont-elles ? Qui les prépare ? Le capitalisme et l’individualisme ont reçu en Europe des coups mortels, dans les de
120ques de la paix. Elle seule s’oppose à la fois au capitalisme individualiste et au totalitarisme qui en est né. Mais qui peut aujou
67 1946, Journal des deux Mondes. Anecdotes et aphorismes
121tait répandue et l’on saluait jusqu’à terre. ⁂ Le capitalisme industriel a créé les grandes villes et des machines. Celles-ci ont p
122est en train de détruire les grandes villes et le capitalisme industriel. Cela s’appelle : retour à la terre. ⁂ Des populations ent
68 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
123pour le christianisme ? Pour la terreur ? Pour le capitalisme ? Pour la bombe atomique ? S’ils avaient été prêts pour l’une de ces
69 1947, Carrefour, articles (1945–1947). La France est assez grande pour n’être pas ingrate (26 novembre 1947)
124ours à leurs capitaux et de dénonciations de leur capitalisme. Il y a trente ans que nous les appelons au secours quand l’Europe es
70 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
125mps et dans les masses élargies par les effets du capitalisme et par l’esprit bourgeois, que tous ces philosophes cependant combatt
126il en a fait des monstres à nos yeux. Pourtant le capitalisme industriel et le libéralisme politique, qui ont fait fortune en Améri
127s se sont déployées sans frein ni contrepoids. Le capitalisme, chez nous, n’a jamais pu donner son plein, parce qu’il était sans ce
128e nouvelle s’est libérée. Mais, en même temps, le capitalisme et l’étatisme n’ont pas atteint chez nous leurs pires excès, parce qu
129est nullement l’excès inverse de l’anarchie et du capitalisme libéral, mais bien cette morale civique, cet équilibre, sans cesse ra
71 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
130anifestations. Ce ne sont pas le socialisme et le capitalisme, l’un tendant à se faire national et l’autre étatique. Ce ne sont pas
72 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
131e (il l’a écrit), non pas celui d’un Marx pour le capitalisme promis à des crises fatales. Les mesures qu’il vient de prendre contr
73 1953, La Confédération helvétique. Institutions et aspirations économiques
132ent cette attitude à peu près unanime. Mélange de capitalisme libéral et de planisme empirique (si l’on peut risquer l’expression),
74 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
133 à l’Occident. Je cite : D’aucuns estiment que le capitalisme est meilleur que le socialisme. Nous sommes convaincus du contraire.
75 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
134in sous sa forme moderne que l’on devait dénommer capitalisme, se soit emparée de ces données, le contraire eût été surprenant. Mai
135données, le contraire eût été surprenant. Mais le capitalisme n’a rien créé : il a financé le « Progrès », sans bénéfice pour ses a
76 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
136e majorité de traîtres et d’espions au service du capitalisme, soit (comme nous le pensions, et K. le confirme) par une minorité de
137 mots, et tabous : révolution, contre-révolution, capitalisme, réaction, gauche et droite, stalinisme et fascisme, dictature, liber
77 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
138d’abord, vous n’en auriez nullement conclu que le capitalisme est bon. Et vous auriez eu bien raison, mais cette lucidité à sens un
78 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — L’expérience de l’espace
139mérique reste à la fois, pour nous, le symbole du capitalisme et celui du Progrès tel que l’imaginèrent le xviiie et xixe siècles
79 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — L’aventure technique
140in sous sa forme moderne que l’on devait dénommer capitalisme, se soit emparé de ces données, le contraire eût été surprenant. Mais
141données, le contraire eût été surprenant. Mais le capitalisme n’a rien créé : il a financé le « Progrès » — sans bénéfice pour ses
80 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — Le drame occidental
142le, et je vois que le problème n’est plus du tout capitalisme ou communisme, USA ou URSS. Il y a le camp des pays encore sous-dével
81 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). L’Europe de l’énergie
143et à l’aube du xixe siècle, en même temps que le capitalisme et les institutions démocratiques. Qu’il me suffise de résumer cette
82 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Luis Diez del Corral, El rapto de Europa (septembre 1959)
144mêmes, sa science, son hygiène, sa technique, son capitalisme et son marxisme. Elle a fait une immense publicité aux secrets de son
83 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
145 s’en va discourir devant les grands seigneurs du capitalisme yankee. Ce tzar qui se fait ouvrier, cet ouvrier qui s’est fait tzar
146ou de la social-démocratie européenne, voire du « capitalisme » américain. K. se contente d’affirmer que le communisme atteindra mi
147affirmer que le communisme atteindra mieux que le capitalisme les buts suivants : « amélioration de la vie matérielle et spirituell
148sens de l’Histoire, Ike les intérêts immédiats du capitalisme aux abois. Après le voyage de K. les peuples vont sentir — très lente
149d’exploitation des travailleurs qui correspond au capitalisme des années 1880 ; mais il est certain que ces deux peuples sont desti
84 1960, Preuves, articles (1951–1968). Sur la détente et les intellectuels (mars 1960)
150u Saroyan aient jamais défendu l’impérialisme, le capitalisme, le colonialisme… » Cependant, selon l’auteur du Dégel, il convient d
85 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
151l’Ouest « résulte de l’absence de perspectives du capitalisme ». Ici l’on touche du doigt la différence radicale entre l’Est et l’O
152 manière que l’Est est socialiste. Au surplus, le capitalisme n’est pas un système rigide, cohérent, unitaire, expliquant tout, de
86 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
153es rivages atlantiques. Elles créent les bases du capitalisme et de la primauté de l’État. Mais ces transformations ne sont guère e
87 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — L’Europe des adversaires de l’Empereur
154ogie par Auguste Comte, sur les grandes œuvres du capitalisme industriel par F. de Lesseps (Canal de Suez) et sur le socialisme fra
88 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — Les paradoxes de la vie économique
155ent cette attitude à peu près unanime. Mélange de capitalisme libéral, de socialisme communautaire et d’étatisme empirique, il corr
89 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Le Dialogue des cultures
156k par le Herald Tribune, organe par excellence du capitalisme américain. Une bonne partie de ces articles forment des chapitres de
90 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
157anifestations. Ce ne sont pas le socialisme et le capitalisme, l’un tendant à se faire national et l’autre étatique. Ce ne sont pas
158spécifique de notre société de consommation et du capitalisme de profit ? La destruction massive et populaire des oiseaux de la val
91 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Quand même il serait seul… (Sur un texte de George Orwell) (automne 1975)
159i est en train d’arriver, c’est l’effondrement du capitalisme libéral (laissez faire) et de la culture chrétienne libérale. Jusqu’à
160i est en train d’arriver, c’est l’effondrement du capitalisme libéral et de la culture chrétienne libérale », alors oui, il est bie
161 me paraît fausse, non pas seulement parce que le capitalisme (libéral ou non) n’est pas lié au christianisme (libéral ou non, — et
92 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
162, pour le New York Daily Tribune (grand organe du capitalisme américain) des articles qui le faisaient vivre, et qui formeront une
93 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La clé du système ou l’État-nation
163se dont j’ai décrit le système n’est pas celle du capitalisme ni davantage du communisme, et encore moins du socialisme libertaire.
94 1977, L’Avenir est notre affaire. De la prévision — Naissance de la prospective
164que l’immédiat, dénoncer les scandales criants du capitalisme sauvage, lutter pour vivre, tout en gardant la nostalgie d’un milleni
95 1977, L’Avenir est notre affaire. De la prévision — Deuxième histoire de fous : Hitler
165issociation — rationalisme bourgeois ou marxiste, capitalisme anonyme et nomade, mélange des races, universalisme judéo-chrétien —
96 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Devenir soi-même
166e que nous désirons en réalité. Vous dites : « Le capitalisme nous impose un mode de vie et de consommation qu’il nomme progrès, et
167ous n’aviez aucune envie de toutes ces choses, le capitalisme — en cela très différent du communisme — n’aurait aucun moyen de vous
168 et c’est lui que vous condamnez sous le nom de « capitalisme ». Or, ce capitalisme-là, c’est vous et moi ; c’est l’homme occidenta
169 condamnez sous le nom de « capitalisme ». Or, ce capitalisme-là, c’est vous et moi ; c’est l’homme occidental et son désir, l’homm
170scisme ou le marxisme-léninisme, cependant que le capitalisme seul réalise une Internationale concrète : celle des « multis »118 !
97 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Les variétés de l’expérience régionale
171ue ne le sont État-nation, Progrès, Socialisme et Capitalisme, PNB et bonheur des masses. Je prends ici le terme en son sens le plu
98 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Stratégie
172anifestations. Ce ne sont pas le socialisme et le capitalisme, l’un tendant à se faire national et l’autre étatique. Ce ne sont pas
173spécifique de notre société de consommation et du capitalisme de profit ? La destruction massive et populaire des oiseaux de la val
99 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
174sme marxiste et du national-socialisme chinois au capitalisme libéral et à la défense de l’Argent comme symbole de la démocratie ?