1 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
1 orientale de lui-même, comme c’est si souvent le cas, mais bien sur l’Orient. Encore faut-il s’entendre : les meilleurs do
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
2éthode indiquée dans le premier exemple. C’est un cas limite, j’en conviens. Pourtant, n’est-ce pas le schéma de tout un ge
3ncérité envisagée comme moyen de connaissance, le cas extrême d’un Crevel nous montre assez ce qu’il faut penser2. Il ne s’
4 Ce serait fausser quelque chose à leurs yeux. Le cas des Faux-Monnayeurs le montre clairement. En morale : défaitisme quan
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
5ond Aragon, je me révolte qu’elle puisse en aucun cas servir d’argument à un homme. » Voilà qui nous fait oublier certaines
4 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Daniel-Rops, Le Prince Menteur (décembre 1928)
6s ceux qui ont connu de semblables mythomanes. Le cas méritait d’être exposé. Je regrette seulement que Daniel-Rops se soit
7s une question dont l’importance dépasse celle du cas pathologique. Il y a dans ce culte de la mythomanie qu’on a vu sévir
5 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
8’américaine tient les choses de l’Esprit. Dans le cas le plus favorable, « il se passera bien de cette littérature ». Plus
9ants nomment mysticisme et considèrent comme un « cas » très spécial, — on les écarte des engrenages où ils risqueraient de
6 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cassou, La Clef des songes (août 1929)
10soin pour croire que le monde actuel n’est pas un cas désespéré. Mais voici déjà dans l’œuvre de Jean Cassou, et singulière
7 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
11vol des frères Wright, et tout bêtement, c’est le cas de le dire : l’instruction publique.) Résumé : 1° On a le droit d’all
8 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
12oute injuste et faux dans un très grand nombre de cas, mais pourquoi ai-je envie de le dire ? L’instituteur sous l’uniforme
9 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
13quer des électeurs (si possible radicaux, en tout cas démocrates). Je me souviens d’un dessin humoristique publié en 1914,
10 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
14e mémoire, une sensibilité plus aiguisée. En tout cas, c’est à cultiver ces facultés atrophiées que devrait s’employer l’éc
11 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
15amphlets qu’on la lui rend ? Je le trouve en tout cas bien tonique, celui que Beausire et Simond viennent d’écrire au sujet
12 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
16ue cela ne devrait pas, au contraire, aggraver le cas ?) Or l’intérêt d’un récit de voyage ne réside pas dans sa vérité gén
13 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Charles Du Bos, Approximations, 4ᵉ série (novembre 1930)
17hétique, la littérature ne constitue pas moins un cas privilégié. Et parce que M. Du Bos ne cesse de la soumettre à des con
14 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
18o près des étoiles, et qu’il est « pittoresque », cas déplorable, s’agissant d’un poète authentique. Le pittoresque. D’abor
15 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
19llectualisme anarchique. Je tiens au contraire le cas Malraux pour hautement significatif de notre époque post-nietzschéenn
20e époque post-nietzschéenne et pré-communiste. Le cas Malraux, — le cas Perken si vous voulez. Les personnages de M. Malrau
21zschéenne et pré-communiste. Le cas Malraux, — le cas Perken si vous voulez. Les personnages de M. Malraux se ressemblent d
16 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
22 les personnages, non par l’inspiration. (Dans le cas de Baring, elle serait plutôt religieuse.) Il est incontestable que l
17 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
23crisie tout à fait insolite, et qui dans certains cas, paraîtra presque scandaleuse à maints lecteurs. Kagawa ne « décolle 
18 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
24 Gide. J’avoue qu’il sait dans un grand nombre de cas me convaincre ; et que, dans la plupart des autres, il est si admirab
19 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Sarah, par Jean Cassou (novembre 1931)
25 Sarah est donc un recueil de contes romantiques, cas tout à fait rare dans la littérature française, et qui comporte en so
20 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
26ppellerait l’équation de décadence, dans certains cas où cette absurdité essentielle, cette mortelle, cette officielle diss
27ble, qui fait qu’on invoque son nom dans tous les cas où il s’agit en vérité de conscience de classe, de conscience bourgeo
28 des mêmes braves gens qu’il s’agit dans les deux cas, mais c’est du même état, qu’ils tolèrent.) 4° Il n’y a qu’un rapport
29ans un style adéquat à ses fins, jugerait de tels cas sommairement sans avocats ni simulacres d’aucune sorte. Qui trompe-t-
30ouvé d’autre qu’une « colle » d’examinateur. « Le cas de légitime défense, répétait-il consciencieusement à chaque témoin,
21 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
31 léger. Le moralisme nous trahit Partons du cas concret de nos trois auteurs. Le problème, à vrai dire, les dépasse,
32la faiblesse de sa théologie. Car il est certains cas où celui qui craint de dire toute la vérité n’exprime par là rien d’a
22 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
33gique » de l’Évangile, et qui même, dans certains cas extrêmes, nous tient quitte de la foi. Il ne s’agit jamais pour nous
23 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
34s étaient superposables, ce qui n’est pas même le cas. De ce point de vue littéraire, la confrontation serait absurde, j’en
24 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
35isme, révélant sa vraie nature, apparaît comme un cas privilégié de la folie capitaliste-matérialiste. Non, ce n’est pas un
25 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Voyage en Hongrie
36ue cela ne devrait pas, au contraire, aggraver le cas ?) Or l’intérêt d’un récit de voyage ne réside pas dans sa vérité gén
26 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Petit journal de Souabe
37des ou le fond de mon pantalon brillent. En aucun cas je ne veux être emballé dans une serviette de papier. Je renonce aux
27 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
38o près des étoiles, et qu’il est « pittoresque », cas déplorable, s’agissant d’un poète authentique. Le pittoresque. D’abor
28 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
39t quelles précautions oratoires ! — dans tous les cas dûment prévus, selon certaines règles et certaines directives « posit
40« pratique », c’est-à-dire immédiate à chacun des cas de l’existence, inconcevable pour celui qui se place en dehors du cas
41inconcevable pour celui qui se place en dehors du cas. Cette révélation ne peut pas être formulée en termes généraux, n’éta
42peut choisir pour un autre. Mais on peut, dans le cas, et pour soi-même, prouver la foi par l’acte qu’elle ordonne. Nous
43 pratiques, vous n’avez pas compris la gravité du cas humain. Nous n’avons à guérir personne, mais à montrer que la maladie
29 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
44st dépourvu de pittoresque, c’est à dire, dans ce cas, de traits humains révélateurs, ce qui est tout de même aller un peu
30 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une main, par C. F. Ramuz (juin 1933)
45 Jamais il ne fut mieux lui-même. Il y fallait un cas très simple, un de ces cas où le mot « concret » devient presque syno
46-même. Il y fallait un cas très simple, un de ces cas où le mot « concret » devient presque synonyme de matériel. Un bras c
31 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
47orporations, familles, individus. Dans le premier cas il doit accomplir un travail constructif, dans le deuxième il doit dé
32 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
48 seule force de Dieu, — par la foi. Dans les deux cas, marquons-le bien, il s’agit de salut. Certains humanistes le nieront
49se qu’une question de mots ? Dans l’un et l’autre cas, il s’agit bel et bien de savoir quel sens l’homme veut donner à sa v
33 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
50e ce qu’on trouve cela normal. Ce fut toujours le cas, me dira-t-on ? Mais ce n’est point partout le cas. L’exemple de l’Al
51as, me dira-t-on ? Mais ce n’est point partout le cas. L’exemple de l’Allemagne peut nous faire réfléchir. Les philosophes
34 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
52, tel que Fichte l’a follement rêvé ? Si c’est le cas, je reste bien tranquille. Ce « moi pur » ne met pas en cause mon dés
35 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
53relles, la conscience de l’« étrangeté » d’un tel cas se voilait et faisait bientôt place à la satisfaction pauvrette d’une
36 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
54 ; le rappel constant du dogme suffirait, dans le cas de l’Église protestante, à rétablir la valeur relative des faits, val
55ge. Faits sinon nouveaux pour la plupart, en tout cas rassemblés pour la première fois, et propres à modifier considérablem
37 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
56 « voisins inévitables » qu’il fallait, selon les cas, envier ou mépriser. Ainsi, la revendication égalitaire, qui devait d
38 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
57ppé de voir que le récit se trouve, dans tous les cas, affadi et banalisé. Si l’on voit bien ce qui pouvait pousser les aut
39 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — Pour une politique à hauteur d’homme
58des citoyens conscients, fussent-ils, et c’est le cas, une minorité. Il y a peu d’hommes réellement humains : mais c’est à
40 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Personne ou individu ? (d’après une discussion)
59’établit sur une équivoque fondamentale. C’est le cas de la démocratie libérale ; elle est fondée sur une notion de l’indiv
60mpossible, peut-être même mortelle. Dans tous les cas, la vocation est une mission qui vient de l’extérieur, qui est d’abor
41 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
61d’une spiritualité nouvelle. Le problème, en tout cas, cesse d’être théorique. Cette spiritualité que Marx n’avait pas défi
42 1934, Politique de la Personne (1946). Principes d’une politique du pessimisme actif — Ni ange ni bête : ni gauche ni droite, (Fondements théologiques d’une action politique)
62firme que l’ordre établi ne saurait être en aucun cas définitif ni suffisant. Contre le marxiste, il affirme que l’évoluti
43 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Humanisme et christianisme
63 seule force de Dieu, — par la foi. Dans les deux cas, marquons-le bien, il s’agit de salut. Certains humanistes le nieront
64. Reconnaissons pourtant que dans l’un et l’autre cas, il s’agit bel et bien de savoir quel sens l’homme veut donner à sa v
44 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Antimarxiste parce que chrétien
65unisme veut la destruction des personnes. En tout cas, il sera toujours possible à un marxiste de le nier, en se référant a
45 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Fascisme
66plication vraiment vitaux. Rien de pareil dans le cas du fascisme. Malgré certaines apparences sur lesquelles il faudra rev
46 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — D’un Cahier de revendications
67isme, révélant sa vraie nature, apparaît comme un cas privilégié de la folie capitaliste-matérialiste. Non, ce n’est pas un
47 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Communauté révolutionnaire
68 « voisins inévitables » qu’il fallait, selon les cas, envier ou mépriser. Ainsi, la revendication égalitaire, qui devait d
48 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
69-il de droit divin — et peut-être surtout dans ce cas —, ne saurait fonder son pouvoir que sur l’exercice fidèle de sa char
49 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Tactique personnaliste
70e la Révolution ne soient du même coup trahis. Le cas de l’URSS stalinienne est très typique. La dictature « de transition 
50 1934, Politique de la Personne (1946). À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
71ait paru curieuse, ou peut-être grave, ou en tout cas digne de réflexion, car c’est à elle précisément que je me propose de
72 engagés dans un corps social nouveau. Prenons le cas de l’esclave qui devient chrétien. Alors que l’État romain lui déniai
73et tend à s’imposer par la force, comme ce fut le cas dès le xiie siècle, on se retrouve dans une situation quelque peu an
74que tout, plus que l’État lui-même, dans certains cas, par le fait de sa vocation. C’est à cause de sa vocation qu’il est à
75éments calvinistes, même laïcisés, comme c’est le cas de la France sous la Troisième République67. Cela ne signifie pas, bi
76s que la religion qu’il adopte est, comme dans le cas des fascismes et du communisme, une religion de l’ici-bas sans transc
51 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Qu’est-ce que la politique ?
77es autres nations — politique extérieure. Dans le cas de la France, si un homme se sent poussé à l’action publique par des
78nt : ce ne sont pas ceux qui réussissent. Dans le cas d’autres pays, qui auraient conservé la conception traditionnelle de
52 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
79éfendre du fascisme. Et peut-être surtout dans ce cas ! La panique de « l’union sacrée » qui vient de souffler sur notre él
53 1935, Esprit, articles (1932–1962). André Rouveyre, Singulier (janvier 1935)
80éder à Rouveyre ces qualités dont il fait tant de cas. Une lucidité virile forme la leçon de ces pages, tantôt généreuse, t
54 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
81en de la même tendance qu’il s’agit dans les deux cas — nous ne pensons qu’aux 19 siècles qui nous séparent de Jésus-homme,
55 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
82 plupart des écrits français de Calvin — c’est le cas de ces trois Traités — furent traduits par lui-même du latin. D’où la
56 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
83tension équilibrée et créatrice — comme ce fut le cas en Angleterre, en Allemagne et plus tard en Suisse — c’est-à-dire qu’
57 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). À propos du 14 juillet (juillet-août 1935)
84 étatiste demain — à gauche, dans l’un et l’autre cas destructeur de la liberté des personnes, destructeur du sentiment pat
58 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
85 et entre deux la débandade des radicaux, en tout cas leur mauvaise conscience de centristes. Notons aussi que les Fronts d
59 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
86u de conclure des traités ? Et si ce n’est pas le cas, ne ferait-il pas mieux de se limiter à son domaine, d’ailleurs de pl
87s seront peut-être aussi les mêmes, dans bien des cas. Mais les motifs premiers, les buts derniers sont autres. Et ce sont
60 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
88muni des pleins pouvoirs, institué pour juger des cas de langage délictueux, inactuel, erroné ou inutilement abstrait, fera
61 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
89prouve que la mesure réelle, dans l’un et l’autre cas n’est pas la doctrine mais la technique de l’action sur les masses. C
90ssités de la propagande, identiques dans les deux cas, — bien que le but soit ici la société prolétarienne, et là la nation
62 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
91t tout fait de leur côté pour évincer ou, en tout cas, pour relativiser ce seul critère ? Comprennent-ils toute la gravité
63 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
92 monde de l’édition parisienne pour savoir que ce cas est courant, et qu’il est même tellement courant qu’il explique à lui
93uel aux commissionnaires (40 ou 45 %, suivant les cas) qu’il doit ristourner aux Messageries sur le prix des exemplaires ve
64 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
94eut apparaître politiquement nécessaire dans deux cas : 1° Lorsqu’il s’agit de donner un aspect légal à la prise du pouvoi
95me. (Les 3 plébiscites hitlériens.) Dans les deux cas, il s’agit donc d’une mesure d’exception, ou de crise, exigeant la mi
96la majorité des citoyens, fût-elle, dans certains cas, excellente.) La nécessité du plébiscite se confond avec celle de l’É
65 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
97es autres nations — politique extérieure. Dans le cas de la France, si un homme se sent poussé à l’action publique par des
98nt : ce ne sont pas ceux qui réussissent. Dans le cas d’autres pays, qui auraient conservé la conception traditionnelle de
66 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
99x que cela — mais nous signalerons à M. Bouglé le cas de cet ancien Normalien qui ne sait plus lire. Ce qui lui permet de f
67 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
100cismes. Origines socialistes du fascisme Le cas de l’Italie est des plus clairs. Tout le monde sait que Mussolini vie
68 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — D’une culture qui parle dans le vide
101mme, tout le monde s’accorde, ou s’accorderait le cas échéant, — car la plupart n’ont jamais réfléchi à ce problème — pour
102ieurement accédé au pouvoir, c’est-à-dire dans ce cas-là, au style de vie de la noblesse. Les « grandes familles » bourgeoi
69 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Fatalités du rationalisme bourgeois
103n résulte une tyrannie, qui s’appellera selon les cas rationalisation, rationalisme, raison d’État ou dictature. L’examen d
70 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
104rvice d’une passion aventureuse, comme c’était le cas chez Descartes ou chez les Encyclopédistes. La bourgeoisie étant deve
71 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — L’Arche de l’Alliance
105iété se détruit d’elle-même, fatalement. C’est le cas présent de la mesure bourgeoise, nous le verrons, et ce fut le cas de
106 mesure bourgeoise, nous le verrons, et ce fut le cas de la mesure qui domina l’Europe du Moyen Âge. ⁂ L’histoire du monde
72 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Sur le déclin du Moyen Âge
107 à tourner le latin des actes ! C’est du moins le cas des plus illustres, les cardinaux Bembo et Sadolet. « L’humaniste éta
73 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Décadence des lieux communs
108prononcent. Ainsi révolution signifiera selon les cas : émeute, prise de pouvoir légal, désordre et anarchie, établissement
74 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — La mesure nationale-socialiste
109 paraissent à jamais incompatibles. Dans les deux cas, la prise de pouvoir politique s’effectua à la faveur d’une misère et
110lturel. Le problème s’est donc posé dans tous les cas sous la forme très simple d’une mise au pas (Gleichschaltung ou synch
111 l’édification culturelle » produit dans les deux cas la même impression très pénible de mensonge et de bonne volonté mêlés
112 culture. Dérision et dégradation fatales dans le cas des régimes improvisés, par où j’entends ceux qui ont commencé par la
113La morale est identiquement soumise dans les deux cas à l’édification (Aufbau) socialiste ou nationale. Les conditions prat
75 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Leçon des dictatures
114 prouve que la mesure réelle dans l’un et l’autre cas, n’est pas la doctrine, mais la technique de l’action sur les masses.
115ssités de la propagande, identiques dans les deux cas, bien que le but soit ici la société prolétarienne, et là la nation a
116certain, sinon d’une mauvaise conscience, en tout cas d’un sentiment d’impuissance culturelle. Il est apparu plus tard en U
76 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Commune mesure et acte de foi
117 succès qui dénonce leur insuffisance. Tel fut le cas de la mesure rationaliste qui conduisit la bourgeoisie à son triomphe
118e à son triomphe, puis à sa négation ; tel est le cas des mesures politiques que s’imposent les dictatures. Du court destin
77 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — Préambule
119est peut-être une science nouvelle, et qu’en tout cas il serait bon de mettre au point avant que l’État ne s’en mêle… ⁂ Il
78 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — La pensée prolétarisée
120aré ou confus qui caractérise cette théologie. Le cas de la science est évident : il n’est de science « moderne » que des m
121ent plus sévèrement que nos échecs. Dans tous les cas, il faut aller plus loin que la plus juste indignation contre des sym
122es pensées d’autrui. (Et c’est encore le meilleur cas : la plupart s’occupant surtout à peser leurs poids et à commenter le
123lité qui touche au surhumain, qui dépasse en tout cas notablement les possibilités affectives de l’homme moyen. Comme il es
124réciter en même temps, ne fût-ce dans le meilleur cas, que par le style de sa description. Tout portrait porte plus ou moin
125tre aussi plus visible à première vue que dans le cas d’un mauvais peintre, qui ferait à tous ses modèles des yeux écarquil
79 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — Éléments d’une morale de la pensée
126ser toute la signification. Elle s’oppose en tout cas radicalement à la maxime de Montaigne, en ce sens qu’elle affirme jus
127ntôt brutales et écrasantes, dans l’un et l’autre cas non créatrices et non humaines. Car ce qui est proprement humain résu
128ituations cataloguées. Il ne s’agit dans tous ces cas que de jouer sur un clavier de mots, de gestes ou de situations que l
80 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Introduction au Journal d’un intellectuel en chômage (août 1937)
129endant deux ans, « la vie ordinaire des hommes ». Cas plus rare qu’on ne le pense pour un intellectuel. À Paris, on fréquen
81 1937, Esprit, articles (1932–1962). Jean Blanzat, Septembre (janvier 1937)
130lontairement privée de « morale » d’un lamentable cas individuel ? Mais alors : veut-on ma compassion pour un héros malade
82 1937, Esprit, articles (1932–1962). Albert Thibaudet, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours (mars 1937)
131er de création personnelle, c’est-à-dire, dans ce cas, ordonnée à une loi qui n’est pas celle de l’objet mais du sujet. Son
83 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
132que la limite du pire désordre, et c’est la mort. Cas purement idéal bien entendu puisque l’histoire ne connaît pas d’arrêt
133re, le désordre s’installe et grandit. Dans notre cas, l’État devient totalitaire. « Là où l’homme veut être total, l’État
84 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
134rouve être posée à l’époque. Dans l’un et l’autre cas, et pour les mêmes raisons, les réponses varient du tout au nul. C’es
85 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
135entiel garantit « l’objectivité » de l’exposé… Le cas de M. Valéry est très différent. Si étranger qu’on le connaisse aux s
136 la rhétorique valéryenne. Swedenborg présente le cas très singulier d’un savant encyclopédique, formé aux disciplines rati
137étien ou humaniste. Ce serait — je simplifie — le cas des mystiques orientales, dont l’influence est loin d’être négligeabl
86 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
138erser l’ordre politique existant — comme c’est le cas en France par exemple — mais à donner ou à rendre à cet ordre une sig
139ui sont petites, qui sont médiocres. J’ai cité le cas de la presse, se réduisant elle-même au rôle de presse locale. Il fau
87 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
140 et affirmer que seul existe notre temps. Dans ce cas, tu n’as rien prouvé. L. — On ne prouve rien de ce qui est essentiel
88 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
141. Duhamel, qui est médecin. Voire ! Outre que les cas de « second métier » sont rares et fort peu concluants (Duhamel et Da
142petit loyer, les cigarettes et les journaux, sauf cas d’ascétisme farouche, — ou de surproduction maladive. Praticable mais
143ssez inhabiles. On retombe d’ailleurs ici dans le cas du second métier, aggravé sans doute du fait qu’il s’agit encore d’éc
89 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (II) : La grande misère de l’édition (22 février 1937)
144s éditeurs ne sont pas des philanthropes. En tout cas, ils ne peuvent plus l’être. Ils ont eux aussi à « se défendre ». Nag
90 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (III) : Mission civique de la culture (1er mars 1937)
145lement sur la paresse des lecteurs. Dans les deux cas, ce sont d’abord les écrivains qui ont manqué à leur fonction de guid
91 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
146uelquefois. Mais il y a aussi des exceptions, des cas sans précédent, et des raisons toutes personnelles de ne pas appeler
92 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
147venant le métayer du sénateur, ou bien — c’est le cas le plus fréquent — en allant grossir les rangs de la plèbe urbaine61.
93 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
148e fait jour, d’une création permanente. Ce fut le cas de la Constitution de 93, dont l’efficacité juridique fut quasiment n
149ra également être en mesure d’intervenir dans les cas « particuliers ». C’est dire qu’il exercera aussi une action judiciai
94 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
150ent aux circonstances mêmes qui l’ont mis dans le cas d’écrire. Car, ou bien l’on écrit ce que l’on ne peut pas faire, et c
95 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
151uelquefois. Mais il y a aussi des exceptions, des cas sans précédent, et des raisons toutes personnelles de ne pas appeler
152 que de trouver le pain du lendemain, et c’est le cas du très grand nombre. D’autre part, ceux qui « jouissent » d’un mode
153isons de ne pas trop s’en approcher. 5 — Reste le cas tout à fait particulier de l’intellectuel chômeur. Il semble que cet
154e temps à sa raison d’être, — ce qui n’est pas le cas de l’ouvrier, surtout non-qualifié. Il se pourrait que l’intellectuel
155s, ou par des candidats à la bourgeoisie, en tout cas par des gens qui recherchent la « considération du peuple ». D’où le
156Devenir pauvre », « être ruiné », c’est selon les cas perdre vingt millions sur quarante, ou sur vingt et un ; ou cent mill
157ntégralement le peu que l’on avait. Dans tous ces cas, le problème que pose la pauvreté est avant tout moral : ce qu’on cra
158ent aux circonstances mêmes qui l’ont mis dans le cas d’écrire. Car ou bien l’on écrit ce que l’on ne peut pas faire, et c’
159e souvient seulement d’avoir connu… Dans les deux cas, il ne s’agit au fond que de refuges, de facilité. C’est refuser le c
96 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
160s ou serviteurs, je la trouvefausse dans tous les cas concrets, dès que je sors des très grandes villes et de leur caricatu
161 la limite de cette perversion, il aurait en tout cas pour effet de nous rendre conscientes et sensibles nos servitudes iné
162ni la nécessité d’agir partout où on le peut, mon cas devient très clair : je ne suis qu’un barbare, incapable de comprendr
163t le plus glacial, depuis des siècles, et en tout cas depuis longtemps avant la construction de cette maison… Je passe au f
164vaudrait mieux que ce soit le vide, dans bien des cas), quels que soient nos efforts vers la rigueur et vers l’adaptation d
165te » pas à proprement parler. Son langage en tout cas s’y prête mal, soit à cause de sa lenteur, soit à cause de ses répéti
166ils ? — Pour la plupart, — tous les chefs en tout cas, — ce sont de petits propriétaires ou des ouvriers travaillant à leur
167t singulières, — comme c’est pourtant toujours le cas dans la vraie vie… Je suis assis dans un grand restaurant désert, prè
168ment. Tout cela rend plus ou moins. Dans certains cas, bien entendu, il s’agit même d’y aller de sa poche. Enfin, on obtien
169 des termes particuliers à ce pays, et qu’en tout cas il ne peut pas se poser de la même façon en France. Je conclus que la
170que la limite du pire désordre, et c’est la mort. Cas purement idéal bien entendu puisque l’histoire ne connaît pas d’arrêt
171re, le désordre s’installe et grandit. Dans notre cas, l’État devient totalitaire. « Là où l’homme veut être total, l’État
172sfait de votre situation. Ce n’est fichtre pas le cas des vrais chômeurs ! — Ah ! c’est vrai, je suis bien content, malgré
173disiaque. » J’ajouterais peut-être ceci : En tout cas, tout péril fasciste est écarté d’emblée pour une nation qui sait enc
174 sort qui est fait aux ouvriers — ce n’est pas le cas des intellectuels qui « adhèrent » aux disciplines staliniennes en ha
97 1938, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Caquets d’une vieille poule noire (août 1938)
175re sacrée, il a essayé d’en sortir. Je signale le cas de M. Porché à la vigilance de Mme Meylan, défenseur des rentes. Pour
98 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
176 pouvoir nous passer d’une armée. Ce n’est pas le cas. Mais il n’en reste pas moins que notre tâche est de tout mettre en œ
99 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
177e l’on suppose commune aux deux conjoints dans le cas le plus favorable. Or s’il est assez difficile de définir en général
100 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
178iction profonde, nous l’avons vu95. Dans les deux cas, il s’agit de s’évader hors de tout engagement concret, considéré com