1 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
1emblaient terriblement à d’anciens Habsbourg, des comtes athlétiques et la silhouette échassière de la jeune duchesse de Clam-
2 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Princesse Bibesco, Catherine-Paris (janvier 1928)
2e centrale, qu’elle subit comme jeune épouse d’un comte polonais, grand seigneur médiatisé, vaguement prétendant au trône de
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Pierre-Quint, Le Comte de Lautréamont et Dieu (septembre 1930)
3par le fanatisme des disciples et imitateurs du « comte ». D’autres que lui s’y sont trompés. M. Gide déclarait naguère qu’il
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
4les Karolyi, les Festetics, les Esterházy, et ces comtes Szechenyi qui construisirent le premier pont sur le Danube, auteurs a
5 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Un soir à Vienne avec Gérard
5emblaient terriblement à d’anciens Habsbourg, des comtes athlétiques et la silhouette échassière de la jeune duchesse de Clam-
6 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Voyage en Hongrie
6les Karolyi, les Festetics, les Esterhazy, et ces comtes Szechenyi qui construisirent le premier pont sur le Danube, auteurs a
7 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Châteaux en Prusse
7gne le plus ancien, mais le dernier « burgrave et comte » de la Prusse-Orientale. Journées À huit heures, tout le monde
8rs fauteuils ; la comtesse est à l’harmonium ; le comte en face d’elle lit l’Écriture. Puis on chante et ce sont parfois des
9e la salle à manger s’ouvre à deux battants et le comte entre le premier, à grands pas, suivi par toute la famille et par les
8 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Qu’est-ce que la politique ?
10 ridicule en l’occurrence, et l’accusation d’être comte et de s’appeler Casimir, qui me paraît un peu subtile. Et pour réfute
9 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
11 ridicule en l’occurrence, et l’accusation d’être comte et de s’appeler Casimir, qui me paraît un peu subtile. Et pour réfute
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
12z épousée pour l’amour de moi. Écoutez-moi, vous, comtes Bertolai et Gervais. Et vous, ma chère sœur, recevez-en la confidence
11 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
13tenir, à tout le moins, une communication avec le comte ; à son défaut, avec les intendants ; et comme cela se révèle à peu p
12 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Première partie. La Voie et l’Aventure — Où les voies se séparent
14une d’elles. Le grand-maître voulut faire voir au comte que les siens lui obéissaient mieux qu’aux princes chrétiens leurs su
15 s’écraser sur le sol rocheux. Puis il demanda au comte s’il devait d’un second signe livrer à la mort toute la garde des cré
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — Synthèses historico-philosophiques (II)
16rations des ducs et des princes, des évêques, des comtes et des seigneurs, des nobles et des gens libres, auxquels se joignire
14 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
17a renaissance des plans d’union — la Paneurope du comte Coudenhove-Kalergi puis d’Aristide Briand et d’Alexis Léger, entre 19
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
18a pour effet de les libérer de la suzeraineté des comtes locaux. Une communauté « immédiate à l’Empire » ne dépend plus que de
16 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
19en, au moment du drame initial qui les oppose aux comtes de Habsbourg ? Les trois communautés foncières et d’exploitation7, qu
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — « Ce petit peuple égalitaire… »
20insi que la grande majorité des titres de barons, comtes et marquis qu’on trouve en Suisse proviennent du service étranger : c
21de Bourgogne transjurane, au xe siècle, puis des comtes dont les statues ornent encore un cénotaphe, dans la très fine et hau
22uvert des demeures des Courten, seigneurs locaux, comtes du Saint-Empire et généraux en France, en Espagne, en Sardaigne ; à S
23és de pignons baroques sont à coup sûr celles des comtes de Reding, dynastie de Landamman 28 de cette commune d’Empire et chef