1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
1bien vif. Et cela fournit un merveilleux sujet de conversation, au café. Dans un salon, par contre, c’est d’un ridicule écrasant : m
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2bres et jets d’eau ; sans avoir pu retrouver, des conversations de ce bal, autre chose que la phrase, l’unique phrase que Richard Str
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
3ux n’est pas fait pour dissiper. Perken, dans ses conversations, fait parfois penser à ces gens — on en rencontre dans les affaires —
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
4ait le sens du tragique de la vie. De pareilles « conversations » ne ressortent nullement de la critique littéraire ; il arrive qu’el
5 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
5nt comme leur plus grand païen. Les fragments des Conversations avec Eckermann que nous donnons dans ce numéro n’ont pas été choisis
6 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Voyage en Hongrie
6bres et jets d’eau ; sans avoir pu retrouver, des conversations de ce bal, autre chose que la phrase, l’unique phrase que Richard Str
7 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
7rra faire deviner quelques-unes d’entre elles. La conversation qui s’était égarée vers la politique, au dessert, revint à la théolog
8 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
8déjeuner, vous me dites que Clarence avait eu une conversation avec Tony au cours de laquelle il lui avait déclaré que vous aviez l’
9 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
9 Conversation avec un SA (décembre 1935)p Un jeune allemand. — Quoi de neuf dep
10 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Échos (janvier 1936)
10pitaine, — un certain Doumic. ⁂ À propos d’une conversation avec un SA D. de Rougemont nous écrit d’Allemagne : « L’ami XXX n’
11 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
11l’entretien institué dans la salle se prolonge en conversations pendant qu’on remet son pardessus ou qu’on rassemble ses papiers. L’a
12 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
12ir entre nous : et il ne reste que l’ennui de nos conversations toujours pareilles. Grande différence entre eux et moi : ils sont ada
13 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
13te » reflète assez exactement la mentalité et les conversations de la bourgeoisie conservatrice, alors que la presse de gauche ne ref
14e gauche ne reflète nullement la mentalité ni les conversations populaires. C’est que les journaux socialistes et communistes sont ré
15cidents entrevus que tout dispose à romancer ; de conversations absurdes et rapidement intimes, avec ce personnage enfoui à côté de v
16 suis qu’un écrivain. Ceci me rappelle un bout de conversation que j’aurais dû noter plus tôt. Le monsieur rencontré dans l’autocar
14 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
17gnification complexe du chômage intellectuel. Nos conversations de ces jours derniers avec nos amis, et les précisions que j’aidû fou
18te » reflète assez exactement la mentalité et les conversations de la bourgeoisie conservatrice, alors que la presse de gauche ne ref
19e gauche ne reflète nullement la mentalité ni les conversations populaires. C’est que les journaux socialistes et communistes sont ré
20idents entrevus, que tout dispose à romancer ; de conversations absurdes et rapidement intimes, avec ce personnage enfoui à côté de v
21 suis qu’un écrivain. Ceci me rappelle un bout de conversation que j’aurais dû noter plus tôt. Le monsieur rencontré dans l’autocar
22ir entre nous ; et il ne reste que l’ennui de nos conversations toujours pareilles. Grande différence entre eux et moi : ils sont ada
15 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
23ntrer comment c’est vrai, dans le détail… ⁂ Cette conversation avec R. m’a rendu attentif à un fait qui m’apparaît soudain fondament
24l’entretien institué dans la salle se prolonge en conversations pendant qu’on remet son pardessus ou qu’on rassemble ses papiers. L’a
16 1938, Journal d’Allemagne. Journal (1935-1936)
25 les sans-dieu bolcheviks. 15 janvier 1936 Conversation avec un SA. — Il vient de passer son doctorat, et fréquente encore, p
26quatre à quatre en sifflant le Horst Wessel Lied. Conversation excitée chez les voisins. Je distingue le mot « Frankreich » crié à p
17 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
27 après deux semaines de voyage et une centaine de conversations, je puis le lire et le relire dans l’architecture d’Amsterdam, de Rot
18 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Une simple question de mots (24 avril 1939)
28ion qui s’appelle la Publicité. C’est pourquoi la conversation devient parfois si difficile entre un pays qui a fait une révolution
19 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
29 les villes, il n’a pas besoin pour écrire de ces conversations, de ces échanges qui stimulent tant d’écrivains, et leur tiennent sou
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Amour et guerre
30 faisant des vers, jouant d’un instrument, tenant conversation. Cette paganisation de la vie sexuelle dénote un recul sensible des i
21 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
31insupportable avec laquelle il rapporte certaines conversations banales n’a pu être obtenue qu’au moyen d’une suspension du jugement,
22 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
32 n’importe quoi, un roman non terminé, un bout de conversation, l’esquisse d’une histoire, un « four » de Broadway, sur le soupçon q
23 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
33es pensifs. On eût dit qu’ils réfléchissaient. La conversation devint générale. Le savant se montrait plein d’humour. On n’avait jam
24 1946, Combat, articles (1946–1950). Tous démocrates (22 mai 1946)
34arti.) Il avait l’air un peu nerveux. Voici notre conversation : Moi. — Contre qui écrivez-vous aujourd’hui ? Lui. — Je fais le pl
25 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
35ire, passer une heure aux Actualités, écouter les conversations des voisins dans un bar, coudoyer des hommes déformés ou épais, des f
26 1946, Journal des deux Mondes. Intermède
36ur Honegger, la radio brusquement interrompit les conversations. Nous entendîmes la fin d’une phrase en italien, puis une fanfare jou
27 1946, Journal des deux Mondes. La route de Lisbonne
37is bien que cette image m’est venue à cause d’une conversation entendue sur le pont cette nuit même. L’heure était fort tardive et p
28 1946, Journal des deux Mondes. Premiers contacts avec le nouveau monde
38ire, passer une heure aux Actualités, écouter les conversations des voisins dans un bar, coudoyer des hommes déformés ou épais, des f
39al, c’est-à-dire, concrètement, sur le Diable. La conversation que j’eus avant-hier avec Maritain au Cosmopolitan Club, a fait crist
29 1946, Journal des deux Mondes. Voyage en Argentine
40 heures, cocktail à 8, dîner à 10. Je note que la conversation s’est arrêtée à mon entrée. Le lendemain, j’ai mon accident en faisan
30 1946, Journal des deux Mondes. Virginie
41peu pensé, pendant la guerre. Le principal de nos conversations était fourni par les journaux et la radio. Heureux celui qui pouvait
31 1946, Lettres sur la bombe atomique. Un salon atomique
42es pensifs. On eût dit qu’ils réfléchissaient. La conversation devint générale. Le savant se montrait plein d’humour. On n’avait jam
32 1946, Lettres sur la bombe atomique. Tous démocrates
43arti.) Il avait l’air un peu nerveux. Voici notre conversation. Moi. — Contre qui écrivez-vous aujourd’hui ? Lui. — Je fais le pla
33 1947, Carrefour, articles (1945–1947). La France est assez grande pour n’être pas ingrate (26 novembre 1947)
44 Je ne parle pas des discours officiels, mais des conversations et de beaucoup d’articles, de jugements que nous portons chaque jour
34 1947, Doctrine fabuleuse. La fin du monde
45 La scène du monde vient de passer à une vaste conversation de la mort, sur les places et dans les grands cafés, aux lieux de pop
35 1947, Vivre en Amérique. Vie culturelle et religieuse
46 n’importe quoi, un roman non terminé, un bout de conversation, l’esquisse d’une histoire, un « four » de Broadway, sur le soupçon q
36 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
47elques instants. Et, chaque fois, il orientera la conversation vers des sujets religieux ou même théologiques, comme si c’était préc
48 pouvait dire, et n’a peut-être jamais répété. La conversation s’engage sur L’Amour et l’Occident , qu’il est en train de lire, et
49tel, à Berne. Mais je n’ai plus souvenir d’aucune conversation qui mérite d’être rapportée, j’entends : qui modifie le moins du mond
37 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
50grand plateau d’argent, devant chaque convive. La conversation s’engage entre Stephen Spender et ses vis-à-vis Hindous et Parsis. St
38 1954, Preuves, articles (1951–1968). Politique de la peur proclamée (novembre 1954)
51e une vraie dictature. Ce fait est établi par les conversations qu’a eues M. Bevan avec les dirigeants soviétiques. La Russie est gou
39 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
52un jour d’été. Il ne s’y passe rien qu’une longue conversation entre le frère et la sœur qui s’aiment, dans leur jardin où choit san
40 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
53ler Kassner. Et voici ce qu’il dit lui-même de la conversation telle qu’il l’entend et la pratique : Je suis toujours chargé (comme
41 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
54’Ambassadeur, je n’y suis pas autorisé. » « Notre conversation se poursuivit ainsi pendant quelques minutes, note encore Retinger, p
55gion polonaise, commandée par Pilsudski. Dans ses conversations avec Joseph Conrad, Retinger a souvent évoqué le rêve d’une Pologne a
42 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Première partie — Nouvelles métamorphoses de Tristan
56un jour d’été. Il ne s’y passe rien qu’une longue conversation entre le frère et la sœur qui s’aiment, dans leur jardin où choit san
43 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Première partie — Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
57r quelques instants. Chaque fois, il orientera la conversation vers des sujets religieux ou même théologiques, comme si c’était préc
58 pouvait dire, et n’a peut-être jamais répété. La conversation s’engage sur l’Amour et l’Occident, qu’il est en train de lire59, et
59tel, à Berne. Mais je n’ai plus souvenir d’aucune conversation qui mérite d’être rapportée, j’entends : qui modifie le moins du mond
60de lever une partie de ces doutes. Au cours d’une conversation qui prend place dans les derniers temps de sa vie (une bonne dizaine
44 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Deuxième partie — Rudolf Kassner et la grandeur humaine
61ler Kassner. Et voici ce qu’il dit lui-même de la conversation telle qu’il l’entend et la pratique : Je suis toujours chargé (comme
45 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
62nt y passer une année d’études personnelles et de conversations approfondies avec les collègues d’autres branches. Quarante-huit prof
46 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
63personnes seulement. Ce module permet en effet la conversation, l’échange spontané de questions et de réponses, le dialogue en un mo
47 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
64personnes seulement. Ce module permet en effet la conversation, l’échange spontané de questions et de réponses, le dialogue en un mo
48 1965, Fédéralisme culturel (1965). II. « Devenons nous-mêmes ! »
65out, et au Réel en soi. Un jour, après une longue conversation avec Ramuz sur les mérites comparés de la concentration sur un seul l
49 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
66ue peuvent représenter une cravate insolente, une conversation à voix trop haute, une semelle appuyée sur le banc, quelque geste imp
67s lignes suivantes donnent le ton : « Écoutez une conversation au hasard, en Suisse romande. Notre « pensée » se trouve souvent rédu
50 1968, Journal de Genève, articles (1926–1982). Denis de Rougemont nous écrit (6-7 juillet 1968)
68se et ne mentionne, en fait de papotages, que des conversations avec Jacques Maritain, André Breton et Saint-Exupéry — ou mes émissio
51 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
69en, fume un peu, reprend ses échecs. Pensant à la conversation de la veille, je lui demande s’il est vrai qu’il a décidé un beau jou
52 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
70personnes seulement. Ce module permet en effet la conversation, l’échange spontané de questions et de réponses, le dialogue en un mo
53 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Le Dialogue des cultures
71galement nécessaire au dialogue — car pour qu’une conversation utile s’établisse, il faut être au moins deux, et ne pas dire les mêm
54 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
72 aux mêmes conclusions et le confessent… dans une conversation ou un colloque privé. Pourtant, ils ne font rien de visible dans ce s
55 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Stratégie
73 aux mêmes conclusions et le confessent… dans une conversation ou un colloque privé. Pourtant, ils ne font rien de visible dans ce s
56 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
74 cela pouvait se dire. D’autres ont suggéré « une conversation ». Quant à moi, j’ai eu l’impertinence de proposer le mot « foire »,