1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1ci les origines historiques d’une conception qui, de plus en plus, se révèle à la base de tous les problèmes modernes en littérature. J
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
2Je m’imaginais que les vendeuses me dévisageaient de plus en plus impudemment : je devais paraître si perdu. Chaque fois qu’un paquet d
3 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
3 pensées au même titre avec une amie d’une beauté de plus en plus frappante, il croit saisir dans un regard de cette femme l’écho de ce
4 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
4 impose au monde moderne. Ces êtres, d’une espèce de plus en plus rare, qui savent encore quelque chose de la vie profonde, qui voient
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
5 à une préalable révolution économique qui paraît de plus en plus impossible, car elle équivaudrait à une transformation radicale des c
6a haine ? C’est qu’ils caractérisent une attitude de plus en plus fréquente chez les jeunes intellectuels : orgueil de la Vie, haine de
6 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
7e visible nous en révèle. Cette attitude s’accuse de plus en plus à mesure que Goethe avance en âge. Nous voici à ces années de la viei
7 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Hic et nunc [éditorial] (novembre 1932)
8rité, sinon la colère de Dieu. En face de morales de plus en plus débilitantes, asservies à la classe, à la race, et à la lâcheté publi
9m. » (Je suis pensé…). En face d’une civilisation de plus en plus soumise à ce dieu imbécile qu’elle honore sur les « places » et qui s
8 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
10pose sans cesse à nouveau et que sous l’apparence de plus en plus sereine, la tentation revient, l’agonie se poursuit. Seulement l’effo
9 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Petit journal de Souabe
11juillet 1929 Ces mois de Souabe m’apparaissent de plus en plus comme une retraite sensuelle. N’est-ce point de cela que l’homme des
10 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Châteaux en Prusse
12sse. On, c’est le pouvoir. Or, le pouvoir se fait de plus en plus l’instrument des folies citadines. C’est dans les villes qu’on parle
11 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
13it en quelque sorte garantie par des institutions de plus en plus humaines, de plus en plus semblables, — oh ! tout extérieurement ! —à
14ie par des institutions de plus en plus humaines, de plus en plus semblables, — oh ! tout extérieurement ! —à celles qu’inventent les h
12 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
15maisons, fondées depuis deux ans, se spécialisent de plus en plus dans la publication de collections d’essais : Denoël et Steele lancen
13 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
16on les questions elles-mêmes. Nous nous refusons, de plus en plus, à discuter sur des nuances métaphysiques arbitrairement définies, su
14 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
17ns du bien de chacun ; il n’est que l’expression, de plus en plus abstraite à mesure qu’on s’élève à des nombres plus grands, du pouvoi
15 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
18rté et les idéaux supérieurs dont ils s’éloignent de plus en plus. Mais j’ai beau ne pas croire, pour mon compte, à la réalité de tous
19s fournisseurs. On prétend que l’individu se perd de plus en plus dans la masse anonyme. Je crois que c’est là ce qu’il peut faire de m
16 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). L’Humanité de Jésus d’après Calvin, par Max Dominicé (24 mars 1934)
20c’étaient les miracles. Aussi bien, se méfiait-on de plus en plus de ces miracles, pour s’attacher au seul caractère de Jésus. Mais alo
17 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
21des. C’est cette idéologie importée qui influence de plus en plus la cour, et qui finit par triompher lors de la révocation de l’Édit d
18 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
22ins abstraits, artificiels, imposés du dehors, et de plus en plus inhumains. Le lien entre les hommes ne repose plus, aujourd’hui, que
23 des bouleversements, qui apparaissent d’ailleurs de plus en plus inévitables. On n’a pas établi l’Égalité. Mais on a limité les libert
19 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
24dre le régime capitaliste au nom d’un « intérêt » de plus en plus fantomatique. Avec ceux-là non plus, nous n’avons pas à perdre notre
20 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Destin du siècle ou vocation personnelle ?
25rté et les idéaux supérieurs dont ils s’éloignent de plus en plus. Mais j’ai beau ne pas croire, pour mon compte, à la réalité de tous
26s fournisseurs. On prétend que l’individu se perd de plus en plus dans la masse anonyme. Je crois que c’est là ce qu’il peut faire de m
21 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
27ont semés, ils tomberont désormais dans un milieu de plus en plus stérilisé, de moins en moins favorable à une révolution réelle, surto
22 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Comment rompre ?
28it en quelque sorte garantie par des institutions de plus en plus humaines, de plus en plus semblables, — oh ! tout extérieurement ! — 
29ie par des institutions de plus en plus humaines, de plus en plus semblables, — oh ! tout extérieurement ! — à celles qu’inventent les
23 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Humanisme et christianisme
30on les questions elles-mêmes. Nous nous refusons, de plus en plus, à discuter sur des nuances métaphysiques arbitrairement définies, su
24 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Communauté révolutionnaire
31 des bouleversements, qui apparaissent d’ailleurs de plus en plus inévitables. On n’a pas établi l’Égalité. Mais on a limité les libert
25 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
32soviétise à son tour, si les fascismes soumettent de plus en plus la personne à la culture nationale, celle-ci à l’économie, et l’écono
26 1934, Politique de la Personne (1946). À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
33 la liberté de la personne, en absorbant celle-ci de plus en plus dans des engagements séculiers, considérés de nouveau comme sacrés. O
34onnalités, ces caractères bien trempés, se feront de plus en plus rares si nous laissons tarir les sources vives de la Réforme. Et puis
27 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Groupements personnalistes
35nte et profonde, dont les effets se manifesteront de plus en plus visiblement à mesure que le développement de la crise confirmera leur
28 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
36eunes barthiens. Nicodème, au contraire, devenait de plus en plus sentimental et, par instant, grandiloquent : Poupette avait les joues
29 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Kierkegaard, Dostoïevski, Barth (23 février 1935)
37nsiste d’abord en ce que le chrétien se reconnaît de plus en plus pécheur, de plus en plus livré à la seule grâce divine. La vie chréti
38le chrétien se reconnaît de plus en plus pécheur, de plus en plus livré à la seule grâce divine. La vie chrétienne, c’est simplement la
30 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
39te en moi le disciple de Kierkegaard. Il apparaît de plus en plus nettement que les prolégomènes à toute action réelle résident dans la
31 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
40guement défini. Nous voulons être, et nous serons de plus en plus, un ordre, une communauté de personnes qui ont fait la révolution dan
32 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
41 carte des partis parlementaires tend à recouvrir de plus en plus exactement la carte des mystiques qui divisent la France depuis 150 a
42rtains groupes, vers des idées qui se rapprochent de plus en plus des nôtres, telles que nous les avons exposées dans ce bulletin et da
33 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
43nent. La forme aphoristique que Nietzsche cultiva de plus en plus exclusivement avant sa chute, trahit assez exactement une faiblesse d
34 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
44pas mieux de se limiter à son domaine, d’ailleurs de plus en plus restreint ? À la question de sa vocation dans la cité, ne devra-t-on
35 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
45ameux « pratique » dont ils s’occupent si mal, et de plus en plus mal à mesure que le « pratique » s’éloigne davantage du concret pour
36 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
46ntre les conceptions bourgeoises qui assimilaient de plus en plus la culture à la « jouissance » d’un consommateur distingué. Mais ici
37 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
47 beaucoup moins, et si beaux qu’ils soient ; mais de plus en plus pour les hommes. Voilà bien la vision classique : « Cessons de regard
38 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
48 et la création intellectuelle se voient soumises de plus en plus à des nécessités commerciales qui devraient normalement leur être sub
39 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
49e gauche et l’ancienne droite), mais deux aspects de plus en plus semblables d’une même folie, l’État totalitaire ? L’entreprise paraît
50énérale : remettre le soin de gouverner à un État de plus en plus rigoureusement centralisé. Seul le rythme de l’étatisme n’a pas été p
40 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
51ment de l’ordre. — Les vivants seront toujours et de plus en plus gouvernés nécessairement par les morts. » Tout cela résume les effets
52lles s’accordent pour affirmer que l’homme « doit de plus en plus17 se subordonner à l’Humanité » (Comte), c’est-à-dire à la société or
41 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Décadence des lieux communs
53réussites ou les tricheries !) Leur style devient de plus en plus « exquis » et par suite inapte à traduire une volonté d’action bientô
42 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — La mesure soviétique
54tre les conceptions bourgeoises, qui assimilaient de plus en plus la culture à la « jouissance » d’un consommateur distingué. Mais ici,
43 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — La pensée prolétarisée
55correction formelle d’une pensée. Nous voici donc de plus en plus guindés par l’automatisme de plus en plus parfait d’un immense appare
56ci donc de plus en plus guindés par l’automatisme de plus en plus parfait d’un immense appareil intellectuel. Souvent imperceptible et
57es. Cet amour, ce culte rendu à des déterminismes de plus en plus pesants, cette pitoyable mythologie est à l’origine du désordre procl
44 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — Éléments d’une morale de la pensée
58 attentat contre le genre humain, qu’elle suppose de plus en plus mécanisé, et qu’elle contribue par là-même à rendre toujours moins in
59e l’individu se développe, mais par l’incarnation de plus en plus complexe du spirituel, c’est-à-dire par l’extension consciente du ris
60tre et l’expression, en fait, aient été et soient de plus en plus séparés, que le langage puisse dire ce qui n’est pas, et ne puisse pa
45 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
61 Or l’État, c’est un fait patent, devient partout de plus en plus totalitaire. C’est donc que l’homme se défend de moins en moins. Ses
46 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
62re dorée du prolétariat. Mais la pax romana coûte de plus en plus cher. Et le système exige un nombre croissant de fonctionnaires : nom
63rqué l’avènement de luttes de classes sans merci, de plus en plus viles de part et d’autre. Il a fait du peuple romain un peuple d’expl
64chiques appellent le contrepoids d’un centralisme de plus en plus totalitaire. Vers 1912-1913, l’on assiste au phénomène prévisible de
47 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
65 sera anti-étatique — ou ne sera pas. Il apparaît de plus en plus clairement que la voie de l’étatisme est celle du réformisme, donc, d
48 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
66utôt ridicule. Mais il paraît que ça va se porter de plus en plus. Telle est la pauvre chance des écrivains français : il a fallu un no
67rieux. » L’homme est un animal raisonnable. C’est de plus en plus évident. 22 mai 1934 « C’est en notre vie seule que la nature v
49 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
68 Or l’État, c’est un fait patent, devient partout de plus en plus totalitaire. C’est donc que l’homme se défend de moins en moins. Ses
50 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
69t par suite les problèmes individuels déterminent de plus en plus le choix réciproque des conjoints. D’où le nombre croissant de divorc
70 en sorte que le choix d’un type de femme échappe de plus en plus au mystère personnel, et se trouve déterminé par Hollywood — et bient
51 1938, La Vie protestante, articles (1938–1978). Le temps des fanatiques (25 novembre 1938)
71 l’on nous laisse, à nous chrétiens, le privilège de plus en plus dangereux de reconnaître les péchés du parti que nous adoptons. Car j
52 1938, Journal d’Allemagne. Journal (1935-1936)
72par une fanfare de fifres. On attend, on se serre de plus en plus. Des formations du front du travail viennent occuper les couloirs, la
53 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
73che, et déjà s’élançant vers d’autres apparences, de plus en plus angoissé et cruel… S’il le trouvait, ce « type » de femme rêvé ! J’im
54 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe de Tristan
74 pas moins, à nous autres Occidentaux, de devenir de plus en plus conscients des illusions dont nous vivons. Et peut-être que la foncti
75e au fils. Dans l’aube sinistre, tu me cherchais, de plus en plus inquiète, lorsque le fils apprit le sort de la mère… Quand mon père m
55 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Passion et mystique
76a vie « profanée ». C’est le récit des tentatives de plus en plus désespérées que fait l’Éros, pour remplacer la transcendance mystique
56 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe dans la littérature
77es apparences du monde, le martyr de la sensation de plus en plus décevante et méprisable — quand Tristan est le prisonnier d’un au-del
78dévier, tout insensiblement, vers quelque au-delà de plus en plus mystérieux, apte à séduire le besoin d’idéal qu’avait laissé dans la
57 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Amour et guerre
79xve siècle (bataille d’Azincourt) à des réalités de plus en plus brutales et matérielles qui la rejettent dans la littérature, les fêt
80ppuis du nationalisme allemand. D’où le caractère de plus en plus sanglant des guerres du xixe siècle. Il ne s’agit plus d’intérêts, m
58 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe contre le mariage
81t par suite les problèmes individuels déterminent de plus en plus le choix réciproque des conjoints. D’où le nombre croissant des divor
82 en sorte que le choix d’un type de femme échappe de plus en plus au mystère personnel, et se trouve déterminé par « Hollywood » — ou p
59 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
83 Songeant à notre civilisation moderne, je suis de plus en plus frappé par ces deux traits : d’une part, une étonnante disharmonie en
60 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). I. Naissance de la Ligue
84alitarisme). 8. La jeunesse se tourne aujourd’hui de plus en plus vers les groupes agissant en dehors des partis. C’est l’action de ces
61 1940, Mission ou démission de la Suisse. Le protestantisme créateur de personnes
85 la liberté de la personne, en absorbant celle-ci de plus en plus dans des engagements séculiers, considérés de nouveau comme sacrés. O
86onnalités, ces caractères bien trempés, se feront de plus en plus rares si nous laissons tarir les sources vives de la Réforme. Et puis
62 1940, Mission ou démission de la Suisse. La bataille de la culture
87 Songeant à notre civilisation moderne, je suis de plus en plus frappé par ces deux traits : d’une part, une étonnante disharmonie en
63 1942, La Part du Diable (1982). L’Incognito et la révélation
88end son essor comme personnalité bien définie, et de plus en plus formidable. Le christianisme lui donne un rôle dans les récits de la
64 1942, La Part du Diable (1982). Hitler ou l’alibi
89 accepter pour suspendre le cours d’une existence de plus en plus conforme aux prévisions des grandes compagnies d’assurances. Quelle f
65 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
90’être une personne responsable. Nous vivons tous, de plus en plus, dans un monde de transe collective. Nous participons tous, de plus e
91onde de transe collective. Nous participons tous, de plus en plus, à des formes de vie étrangères à notre sort particulier et à nos apt
92propre, autrefois jugés normaux, ils apparaissent de plus en plus inacceptables à mesure que se répandent les notions de Progrès indéfi
93landes endocrines, d’enzymes et de vitamines, ont de plus en plus de peine à concevoir que le jugement moral garde un sens, et que la p
94t est faux mais tout est réel. Puisqu’on en meurt de plus en plus. C’est un cauchemar mais sans réveil possible. C’est le cauchemar de
66 1942, La Part du Diable (1982). Le Bleu du Ciel
95s de Théodore de Bèze, ces mots : « reconnaissant de plus en plus nos fautes », m’indiquent le sens du seul progrès humain non équivoqu
67 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
96’être une personne responsable. Nous vivons tous, de plus en plus, dans un monde de transe collective. Nous participons tous, de plus e
97onde de transe collective. Nous participons tous, de plus en plus, à des formes de vie étrangères à notre sort particulier et à nos apt
98propre, autrefois jugés normaux, ils apparaissent de plus en plus inacceptables à mesure que se répandent les notions de progrès indéfi
68 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Le silence de Goethe
99ose sans cesse à nouveau, et que sous l’apparence de plus en plus sereine, la tentation revient, l’agonie se poursuit. Seulement, l’eff
69 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Goethe médiateur
100çon toute extérieure et impersonnelle. Mais c’est de plus en plus une expérience intérieure, morale. La magie de Goethe se condense en
101e, qui deviennent tout naturellement chez lui, et de plus en plus, des préceptes d’action d’aspect purement pratique, je dirai même fas
70 1944, Les Personnes du drame. Sincérité et authenticité — Vues sur Ramuz
102ameux « pratique » dont ils s’occupent si mal, et de plus en plus mal à mesure que le « pratique » s’éloigne davantage du concret pour
71 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
103 point de vue technique et toujours plus coûteux, de plus en plus semblables les uns aux autres et de plus en plus fades jusque dans le
104 de plus en plus semblables les uns aux autres et de plus en plus fades jusque dans leurs brutalités stéréotypées, voilà les films amér
72 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
105main se développe selon des voies qui s’éloignent de plus en plus d’une conception chrétienne du monde.
73 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
106éologique et religieux résultent des mises au pas de plus en plus indiscrètes et des schismes multipliés. Pour résoudre l’opposition un
74 1946, Le Semeur, articles (1933–1949). Chances d’action du christianisme (juin-juillet 1946)
107a Science » autorisent de moins en moins — et non de plus en plus, comme au siècle passé — à mettre en doute la vérité et la validité d
75 1946, Journal des deux Mondes. Anecdotes et aphorismes
108ande !) Mi-juillet 1940 Je vois se composer de plus en plus nettement le plan de résistance civique, et le jeu des forces sociale
76 1946, Journal des deux Mondes. La route de Lisbonne
109uis je ne sais plus combien d’heures, ressemblent de plus en plus à une torture chinoise, savamment dosée et progressive, exécutée avec
77 1946, Journal des deux Mondes. Virginie
110 les témoignages clandestins qui nous parviennent de plus en plus nombreux nous parlent du peuple de France ; et des films tournés à Ho
78 1946, Lettres sur la bombe atomique. L’État-nation
111tise la nation. Que penser de ces États-Nations, de plus en plus nombreux, qui se referment sur eux-mêmes et sur leur budget militaire
79 1946, Lettres sur la bombe atomique. Le goût de la guerre
112 accepter pour suspendre le cours d’une existence de plus en plus conforme aux prévisions des grandes compagnies d’assurances. Quelle
80 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
113rait alors de type démocratique. (Car il apparaît de plus en plus clairement que la clé des quatre libertés est dans la liberté d’oppos
81 1947, Doctrine fabuleuse. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
114 pensées au même titre avec une amie d’une beauté de plus en plus frappante, il croit saisir dans un regard de cette femme l’écho de ce
82 1947, Doctrine fabuleuse. Don Juan
115che, et déjà s’élançant vers d’autres apparences, de plus en plus angoissé et cruel… S’il le trouvait, ce « type » de femme rêvé ! J’im
83 1947, Vivre en Amérique. Vie culturelle et religieuse
116 point de vue technique et toujours plus coûteux, de plus en plus semblables les uns aux autres et de plus en plus fades jusque dans le
117 de plus en plus semblables les uns aux autres et de plus en plus fades jusque dans leurs brutalités stéréotypées, voilà les films amér
84 1947, Vivre en Amérique. Vie privée
118ue pensent la jeunesse américaine et ses censeurs de plus en plus timides, la violence primitive et la santé de l’instinct soient juste
85 1947, Vivre en Amérique. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
119s. Quant au citoyen moyen des États-Unis, il tend de plus en plus à nous considérer comme des gens à qui l’on ne saurait se fier, renfe
86 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
120 les résultats se ressemblent et se ressembleront de plus en plus. Pour illustrer le contraste que je viens d’esquisser d’une manière u
87 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
121e la chance, pour tout Européen, d’individualiser de plus en plus ses jugements et son mode de vie. Et enfin, dans ce choix permanent,
88 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
122 les nouvelles générations. Elle doit être rendue de plus en plus consciente de l’unité profonde de l’Europe et de la richesse de ses d
89 1950, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Europe unie et neutralité suisse (novembre-décembre 1950)
123, il ne faudrait pas s’étonner qu’elle impatiente de plus en plus le reste du monde. Comment les Suisses, si jalousement ennemis de pri
90 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
124 marchent à grands pas, genoux pliés, et frappent de plus en plus fort ; et quand leur danse atteint sa plus intense animation, frappan
125 douze grandes langues indiennes qui remplaceront de plus en plus l’anglais jusque dans l’université, c’est regrettable mais inévitable
91 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Présentation du Centre européen de la culture (mars 1952)
126dent à voir, à ceux enfin qui dans leur solitude, de plus en plus menacée de tous côtés, ne se veulent liés à rien d’autre qu’au sort c
92 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
127ationalisation, c’est-à-dire qu’elles se trouvent de plus en plus subordonnées à des nécessités économiques et politiques, voire milita
93 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-USA (août-septembre 1952)
128 large du mot — entre les USA et l’Europe devient de plus en plus actuel, et tous ceux dont la réflexion dépasse le plan des expédients
94 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
129l’Europe fut d’abord, est encore, et doit devenir de plus en plus une civilisation et une culture, une manière de vivre et de penser, u
95 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
130 nos vies. Sous des formes à vrai dire dégradées, de plus en plus anodines et banales, c’est elle — bien plus que le sex-appeal — qui i
131r Hollywood. Mais j’ai pu observer qu’ils tendent de plus en plus à prendre à son sens littéral cette maxime de la démocratie qui dit q
96 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
132 l’idéal de l’Europe unie, le Centre doit devenir de plus en plus le lieu de ralliement des esprits qui pensent l’union, ses conditions
97 1953, Preuves, articles (1951–1968). Les raisons d’être du Congrès (septembre 1953)
133e, et la voici : La civilisation occidentale est de plus en plus dominée, sinon par la science pure, du moins par l’idée que les peupl
134euples et leurs éducateurs se font de la science. De plus en plus, l’on accorde à cette dernière, au reste mal interprétée, toute l’aut
135olitiques à l’échelle mondiale. Ainsi la Science, de plus en plus inquiète l’État, réagit sur le jeu politique et tend à dominer la soc
98 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
136 travers une glace de wagon-restaurant, un Valais de plus en plus industrialisé juchant sur le sommet des plus petites mottes de caillo
99 1953, La Confédération helvétique. Le peuple et son histoire
137de 1848 à 1914 permit à la Suisse de se consacrer de plus en plus à sa mission européenne. Tandis qu’un simple citoyen, Henry Dunant, a
138rre de 1914-1918. Après un siècle de nationalisme de plus en plus exaspéré, cette guerre qui opposait le monde germanique au monde lati
100 1953, La Confédération helvétique. Les institutions politiques
139ue l’évolution du xxe siècle la rend à cet égard de plus en plus précaire. Les deux guerres mondiales ont accéléré le processus de cen