1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Les origines religieuses du mythe
1 : trop d’intérêts se trouvaient ligués contre la diffusion de l’hérésie, sans parler de sa volonté de demeurer ésotérique. Quoi
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe dans la littérature
2une rhétorique profane de la passion. Et c’est la diffusion de ce langage par la littérature romanesque qui aboutit, au cours du
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe contre le mariage
3trimoniale. Ces exigences iront croissant avec la diffusion des « sciences humaines », dont les premiers balbutiements ont déjà m
4 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
4t dont les romans et les films sont les agents de diffusion. Cette obsession était devenue la grande affaire de notre civilisatio
5 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
5de contre la guerre. Dans un monde où, grâce à la diffusion des techniques occidentales, entraînant celle des idéologies, tout se
6 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
6t annoncées par télégramme dans les périodiques à diffusion mondiale… » L’État fait peser sur les recherches de la physique nuclé
7 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
7vres d’art, de littérature ou de science, et leur diffusion dans les masses, serait vraiment une aide à la culture. Quel est le g
8 de civilisation, les activités de création et de diffusion de la culture, c’est la méthode du CEC depuis sa naissance. Nous avon
8 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
9lexion permanente sur nos problèmes communs et de diffusion raisonnée des résultats de cette recherche. Cette base pratique, inst
9 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
10vres d’art, de littérature ou de science, et leur diffusion dans les masses, serait vraiment une aide à la culture. Quel est le g
10 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
11int d’appui, relai de coordination, instrument de diffusion ou d’exécution. Mais s’il est vrai que les chevaliers de la Table Ron
11 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Comment définir l’Europe ?
12vec les yeux des optimistes qui voient surtout la diffusion mondiale de notre civilisation européenne et ses sensationnelles conq
12 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). … Et dona ferentes (Remarques sur la diffusion inégale de nos valeurs et de nos produits)
13 … Et dona ferentes (Remarques sur la diffusion inégale de nos valeurs et de nos produits) L’Asie sourde à nos mé
14En voici la formule la plus simple, je crois : la diffusion de nos valeurs n’est pas co-extensive à celle de nos produits et n’en
15esse l’avenir de tous les peuples de la Terre. Diffusion de la civilisation occidentale Si l’on cherche à se figurer l’aire
16dentale Si l’on cherche à se figurer l’aire de diffusion de la civilisation occidentale, on s’aperçoit qu’elle n’est pas loin
17certains pays du Commonwealth forment une zone de diffusion occidentale parfois plus homogène, mais un peu moins dense, parce que
18ulées. Reportées sur un planisphère, ces zones de diffusion pourraient être représentées par une petite tache d’un rouge sombre s
19se moderne du cheval de Troie Ce tableau de la diffusion de notre civilisation résume tant d’aspects variés, d’irrégularités d
13 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation et loisirs : les mass media (mai 1959)
20la chose aussi qui est récente, en ce sens que la diffusion de la culture au-delà des élites traditionnelles est un phénomène qui
21 des vedettes fait partie de la troisième zone de diffusion culturelle, de cette rumeur ou aura dont je parlais tout à l’heure. I
22 d’une manière plus précise à la deuxième zone de diffusion de la culture, dont je parlais, c’est-à-dire aux moyens de vaste dist
23 comprennent tout d’abord quelles possibilités de diffusion décuplées ou centuplées crée déjà, et créera toujours davantage la te
14 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — Soulèvement des puissances animiques
24leurs et prédicateurs étant les seuls « moyens de diffusion » permettant de toucher les peuples. Cette première grande révolution
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique
25oblème crucial de notre temps : celui que pose la diffusion mondiale d’une technique séparée de l’esprit qui l’a créée. Siegfried
16 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
26avril 1962)bi I. Nécessité du dialogue La diffusion mondiale des techniques occidentales de production, de transports et
17 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
27ures, la technique, l’expansion démographique, la diffusion mondiale de la civilisation occidentale et les responsabilités qui en
18 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
28 aux nouvelles tâches mondiales que lui impose la diffusion de sa propre civilisation et de ses propres idéaux ? Saura-t-il, enfi
19 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
29s. Nous savons tous aussi comment s’est opérée sa diffusion mondiale dès la Renaissance, et par quels procédés, qui ne furent pas
30u Tiers Monde à l’égard de notre culture et de sa diffusion désordonnée. Rappelant que les pays sous-développés imitent maladroit
20 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
31le monde nouveau-né de la décolonisation et de la diffusion simultanée de la civilisation industrielle et technologique née du co
21 1965, Fédéralisme culturel (1965). I. « Toute culture est création de diversité »
32as oublier qu’il s’agit là seulement de moyens de diffusion, répandant au hasard les produits culturels les plus hétéroclites — e
22 1965, Fédéralisme culturel (1965). II. « Devenons nous-mêmes ! »
33thique neuf, quand Le Corbusier fait Ronchamp. La diffusion européenne, puis mondiale, des grandes écoles d’architecture, de pein
23 1970, Le Cheminement des esprits. Historique — Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
34ntales (ce qui est tout naturel) mais fermée à la diffusion de produits spécifiquement européens. Nationalisation de la Culture.
35t annoncées par télégramme dans les périodiques à diffusion mondiale… » L’État fait peser sur les recherches de la physique nuclé
24 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — L’Europe, l’été…
36pair avec l’accroissement du temps de loisirs, la diffusion des disques, et d’une manière générale, la popularisation de la cultu
25 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Le Dialogue des cultures
37s simples, que voici. Première constatation. — La diffusion mondiale des techniques occidentales de production, de transports, et
38es) ; — préparer la rédaction d’ouvrages de large diffusion, décrivant la nature propre, l’histoire, les valeurs communes et les
26 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
39En voici la formule la plus simple, je crois : la diffusion de nos valeurs n’est pas coextensive à celle de nos produits et n’en
40oin derrière dans l’espace et le temps. L’aire de diffusion de la civilisation née en Europe n’est pas loin de recouvrir l’ensemb
27 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
41n ne peut agir sur elle que par la création et la diffusion efficace d’œuvres « marquantes », et par l’éducation : procédés à moy
28 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
42s est générale. 3. La presse, la radio, la TV La diffusion de la presse d’une région comme Rhône-Alpes et la composition de son
431 »). Mais nous ne trouvons pas de données sur la diffusion de cette même presse en Suisse romande voisine : secret professionnel
44ur être avoués ?) La réciproque est vraie pour la diffusion des journaux de Genève et Lausanne en France voisine. Là encore, l’ig
45i que nos États-nations correspondent à l’aire de diffusion d’une langue. Dans les frontières de la France actuelle, on parle hui
29 1972, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). De l’unité de culture à l’union politique (17-23 avril 1972)
46 États-nations modernes correspondent à l’aire de diffusion d’une langue. Prenez la France : on parle huit langues à l’intérieur
30 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
47ourtoise, j’entends leurs dates et leurs aires de diffusion, tant géographique que sociale. C’est un fait que l’hérésie s’est rép
48e laisse aucun doute sur l’existence réelle et la diffusion parmi les Béguins d’une semblable recherche de la tentation « méritoi
49lution religieuse du xie siècle en Aquitaine, la diffusion secrète puis les « succès » aussi des sectes manichéennes, antiromain
31 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Nouveau départ (printemps 1974)
50ontinuant d’assurer la rédaction, l’édition et la diffusion en quatre langues de Civisme européen, organe de la Campagne d’éducat
32 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). II. Strasbourg : la deuxième Table ronde du Conseil de l’Europe (« Promesses du xxe siècle »
51 juste d’ajouter à ces dispositions techniques la diffusion discrète, mais efficace en profondeur, de quelques « lieux communs »