1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’autre œil (février 1927)
1 y a des soirs où une idée de la responsabilité s’empare de nous. Et nous calculons qu’il s’agit de déranger 5 000 personnes e
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
2 Ah ! je sens qu’une puissance étrangère s’est emparée de mon être et a saisi les cordes les plus secrètes de mon âme, qu’el
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
3x. Il vit mon sourire et pleura. Alors une rage s’empara de mon corps tout entier, je criai un juron, claquai la porte et cour
4 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
4sard d’arranger. Mais le thème de la Barcarolle s’empare de tout mon être — ainsi d’autres deviennent patriotes au son d’une f
5 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
5 magies ! Les désirs les plus incompréhensibles s’emparent de moi comme des superstitions. Tout mon avoir se fond dans une loter
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
6désespoir que soudain l’amour de la vie revient s’emparer de lui et décide de sa conversion : Il se décida à tout accepter, ou
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
7917, les bolchévistes sont 200. En octobre, ils s’emparent du pouvoir sur toutes les Russies. En 1932 le parti compte deux milli
8 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Un soir à Vienne avec Gérard
8sard d’arranger. Mais le thème de la Barcarolle s’empare bientôt de tout mon être — ainsi d’autres deviennent patriotes au son
9 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Voyage en Hongrie
9 magies ! Les désirs les plus incompréhensibles s’emparent de moi comme des superstitions. Tout mon avoir se fond dans une loter
10 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
10, comme le grand lieu commun de la peur qui s’est emparée des hommes. On ne nous parle plus que du « désarroi actuel ». Il n’es
11te, et il faut insister là-dessus. Le monde s’est emparé des paroles du Christ et il les a complètement perverties. On nous a
11 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Destin du siècle ou vocation personnelle ?
12, comme le grand lieu commun de la peur qui s’est emparée des hommes. On ne nous parle plus que du « désarroi actuel ». Il n’es
13te, et il faut insister là-dessus. Le monde s’est emparé des paroles du Christ et il les a complètement perverties. On nous a
12 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Fascisme
14e bien collectif, c’est l’État. Il s’agit de s’en emparer. Un jour, vient l’ordre de marcher sur Paris. On installe au pouvoir
15en tout premier lieu à la nostalgie d’unité qui s’empare des peuples fatigués, — démoralisés par la politique, — incertains de
13 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — D’un Cahier de revendications
16917, les bolchévistes sont 200. En octobre, ils s’emparent du pouvoir sur toutes les Russies. En 1932, le parti ne compte encore
14 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Tactique personnaliste
17aire à toute révolution, dans le tourbillon qui s’empare des hommes désorientés et qui les entraîne comme des particules infim
18i. (Condamnation des théories qui veulent qu’on s’empare d’abord du pouvoir, et qu’on travaille ensuite. Ces théories conduise
15 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
19paradoxale : je proposai de lire l’Évangile. Je m’emparai d’une Bible qui se trouvait posée sur le bureau et qui s’ouvrit d’ell
20ixes. Mais peu à peu une vivacité fébrile parut s’emparer de sa voix. Nicodème. — « …Ce que nous savons, nous le disons. Ce qu
21’est de mourir en lui et avec lui, — non pas de s’emparer de son message comme d’un prétexte à ne plus mourir tout à fait. » Le
16 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). « Le plus beau pays du monde » (octobre 1935)
22 de choix délibéré. Par malheur, l’enseignement s’empare du fait patriotique et tente de le rationaliser : il en fait un objet
17 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
23et par l’euphorie juvénile qui paraît bien s’être emparée d’une partie du peuple russe ; assez ignorants au surplus des théorie
18 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — La mesure soviétique
24et par l’euphorie juvénile qui paraît bien s’être emparée d’une partie au moins du peuple russe ; assez ignorants au surplus de
19 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
25e est déjà grosse. Une puissance inexorable s’est emparée de l’espèce, tourmente les bêtes, les essouffle et les esquinte, les
20 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
26e est déjà grosse. Une puissance inexorable s’est emparée de l’espèce, tourmente les bêtes, les essouffle et les esquinte, les
21 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
27icité quasi universelle que le fascisme a dû de s’emparer de l’État. Un peu de civisme l’eût arrêté. Sa force n’a été faite que
22 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
28à sa plus profonde et secrète passion. Le mythe s’empare de l’« instinct de mort » inséparable de toute vie créée, et il le tr
23 1938, Journal d’Allemagne. Journal (1935-1936)
29es vêtements, un livre apparaît. Le douanier s’en empare : — Est-ce de la Hetzpropaganda ?1 demande-t-il d’un air menaçant. — 
30ns le terrain. Contraindre, ce serait peu. Mais s’emparer de la liberté même des jeunes, voilà le totalitarisme.   La Presse.
24 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
31e chrétiens, si nous ne voulons que d’autres s’en emparent. 3. Ce trait sera relevé et souligné plus tard par les Réformateur
25 1939, Esprit, articles (1932–1962). D’une critique stérile (mai 1939)
32le désirent tous plus ou moins courageusement — s’empare de l’État, la puissance de cet État devient la totalisation des lâche
33tice. 23. Le but du personnalisme n’est pas de s’emparer des « centrales » pour établir ensuite un régime personnaliste ; mais
34tiellement fédéraliste. 25. Il ne s’agit pas de s’emparer d’un pouvoir impuissant, mais d’exercer le pouvoir sur place, à l’éch
26 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
35nslucides, une nostalgie longtemps déçue et qui s’empare avec avidité des plus furtives promesses de bonheur, surtout si elles
27 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe de Tristan
36 du philtre, une force aveugle ou le Néant, qui s’emparaient de leur secret vouloir, mais le Dieu qui promet sa grâce, et la « viv
28 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Passion et mystique
37e la rhétorique courtoise. Que les mystiques s’en emparent sans hésiter ne signifie donc pas du tout qu’ils « subliment » des pa
29 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe dans la littérature
38partie de notre ascèse ! Une fureur dialectique s’empare de Sade. Le meurtre seul peut rétablir la liberté, mais le meurtre de
30 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Amour et guerre
39e « total », détruisant cet objet au lieu de s’en emparer. Verdun ne fut d’ailleurs qu’un prodrome de cette guerre nouvelle, pu
40ans la proclamation d’une idée scientifique qui s’emparait des foules que dans un fanatisme animateur et dans une véritable hyst
31 1939, L’Amour et l’Occident (1972). L’amour action, ou de la fidélité
41à sa plus profonde et secrète passion. Le mythe s’empare de l’« instinct de mort » inséparable de toute vie créée, et il le tr
32 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
42ares ou Bougres dans les pays du Nord), s’étaient emparés du gouvernement de plusieurs municipalités. Le podestat d’Assise étai
33 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
43obéissance à une orthodoxie qui ne prétende pas s’emparer de l’Évangile, mais au contraire s’y ordonner. « Orthodoxie protestan
34 1942, La Part du Diable (1982). L’Incognito et la révélation
44que la grande ambition satanique devait être de s’emparer de la parole dans notre bouche, pour altérer le témoignage dans sa so
35 1942, La Part du Diable (1982). Hitler ou l’alibi
45de créature faite à l’image de Dieu et qui veut s’emparer du Ciel. Le Diable a tiré bon parti des égarements rationalistes de l
36 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
46peaux, pour que l’hystérie naturelle et animale s’empare d’eux, pour qu’ils se sentent stimulés, enflammés et hors d’eux-mêmes
47ce ne sera pas pire.) Alors le vertige de Babel s’empare de l’esprit humain. Comme tout vertige, il naît de l’incapacité de su
48t proprement démoniaque que lorsque l’esprit s’en empare, la contamine, la dénature, ou lui rend un culte obsédé. L’idéalisati
37 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943)
49que la grande ambition satanique devait être de s’emparer de la parole dans notre bouche, pour altérer le témoignage dans sa so
38 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable III : Diable et sexe (29 octobre 1943)
50t proprement démoniaque que lorsque l’esprit s’en empare, la contamine, la dénature, ou lui rend un culte obsédé. L’idéalisati
39 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
51peaux, pour que l’hystérie naturelle et animale s’empare d’eux, pour qu’ils se sentent stimulés, enflammés et hors d’eux-mêmes
40 1944, Les Personnes du drame. Introduction
52ure consiste dans l’approche d’une vocation qui s’empare d’un individu pour orienter ses données naturelles vers des fins révé
41 1944, Les Personnes du drame. Sincérité et authenticité — Le Journal d’André Gide
53obéissance à une orthodoxie qui ne prétende pas s’emparer de l’Évangile, mais au contraire s’y ordonner. « Orthodoxie protestan
42 1944, Les Personnes du drame. Une maladie de la personne — Le Romantisme allemand
54être aussi une nostalgie longtemps déçue et qui s’empare avec avidité des plus furtives promesses de bonheur, de libération, d
43 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le savant et le général (8 novembre 1945)
55ocessus se poursuit, jusqu’au jour où quelqu’un s’empare d’un des boutons : et voilà qui suppose une force armée. » Le général
56struments en position, il faut des troupes pour s’emparer d’une île qui nous servira de base de tir. » Et il conclut que les co
44 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
57nthousiastes. Savez-vous si les Soviets ont, pu s’emparer du secret de la bombe atomique ? Non, et nul ne le sait, je crois, en
45 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
58 esprits, mais une paralysie sans précédent s’est emparée des volontés. Vous-même, je le sens, je ne vous ai pas convaincue. Vo
46 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
59lat d’avion fuyant, et c’est la ville alors qui s’empare du ciel, s’en fait un dôme à sa mesure et le referme sur sa nuit de v
47 1946, Journal des deux Mondes. Journal d’attente
60at offre, dit-on, d’évacuer une île dont il s’est emparé, à condition qu’on lui donne en échange quelque autre territoire ou c
48 1946, Journal des deux Mondes. Premiers contacts avec le nouveau monde
61lat d’avion fuyant, et c’est la ville alors qui s’empare du ciel, s’en fait un dôme à sa mesure et le referme sur sa nuit de v
49 1946, Journal des deux Mondes. Solitudes et amitiés
62urs aux rudiments d’idées qui le traversent. Il s’empare de leurs mots si vivement qu’il les tord, les renverse, et les rend r
50 1946, Journal des deux Mondes. L’Amérique en guerre
63isney, pour le rythme. L’esprit de Mickey-Mouse s’empare de Superman (le héros favori des pages illustrées qui déshonorent la
51 1946, Lettres sur la bombe atomique. Le savant et le général
64ocessus se poursuit, jusqu’au jour où quelqu’un s’empare d’un des boutons : et voilà qui suppose une force armée. » Le général
65struments en position, il faut des troupes pour s’emparer d’une île qui nous servira de base de tir. » Et il conclut que les co
52 1946, Lettres sur la bombe atomique. La paix ou la mort
66 esprits, mais une paralysie sans précédent s’est emparée des volontés. Vous-même, je le sens, je ne vous ai pas convaincue. Vo
53 1947, Doctrine fabuleuse. Angérone
67ntement s’approche de son terme. Quand le désir s’empare d’un homme, il arrive qu’il le rende muet. Il arrive même que le dési
54 1947, Doctrine fabuleuse. Le supplice de Tantale
68signes de la Grâce, dont un homme chercherait à s’emparer par subterfuge, afin de s’assurer un empire terrestre. Doutons que la
55 1947, Vivre en Amérique. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
69e. J’ai observé souvent l’espèce de vertige qui s’empare des Européens après quelques mois d’Amérique, précisons : de grande v
56 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
70r directement, contre l’État ou le parti qui s’en empare, les citoyens, les groupes, et les minorités. Ainsi sera garanti le d
57 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
71r directement, contre l’État ou le parti qui s’en empare, les citoyens, les groupes, et les minorités. Ainsi sera garanti le d
58 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
72 impérialiste », profitent de son désastre pour s’emparer de l’Asie : nous lui serons livrés par surcroît. Presque rien de tout
59 1953, Le Figaro, articles (1939–1953). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (25 juin 1953)
73seconde, nous l’avons sous les yeux, consiste à s’emparer de la cause ouvrière, à se parer de sa justice et de son nom, pour l’
60 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
74seconde, nous l’avons sous les yeux, consiste à s’emparer de la cause ouvrière, à se parer de sa justice et de son nom, pour l’
61 1953, La Confédération helvétique. Le peuple et son histoire
75, d’abattre la dynastie des Habsbourg qui s’était emparée de l’Empire. Mais les princes luthériens se montrèrent froids. À Zuri
62 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
76e dominer par la force. Ils ne souhaiteront pas s’emparer des esprits, ils voudront au contraire les réveiller, les animer et l
63 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
77rne que l’on devait dénommer capitalisme, se soit emparée de ces données, le contraire eût été surprenant. Mais le capitalisme
78ition déchaînée des Napoléons de l’industrie s’en empare sans plus de scrupules. Le profond paradoxe de l’ère technique naît d
64 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
79 Un peu de morale Lorsque Mussolini, s’étant emparé des Baléares à la faveur de la guerre civile, offrit de les rendre à
65 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — L’aventure technique
80rne que l’on devait dénommer capitalisme, se soit emparé de ces données, le contraire eût été surprenant. Mais le capitalisme
81bition déchaînée des Napoléon de l’industrie s’en empare sans plus de scrupules. Le paradoxe profond de l’ère technique naît d
66 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
82de mon bonheur ! Car en vérité, cette pièce s’est emparée de moi d’une façon si diabolique que je ne pourrai plus jamais l’oubl
67 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
83velles de se renier. C’est alors que les mythes s’emparent de lui. Dans les deux cas, le mariage est condamné : puisqu’il est la
68 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Première partie — Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
84de mon bonheur ! Car en vérité, cette pièce s’est emparée de moi d’une façon si diabolique que je ne pourrai plus jamais l’oubl
85velles de se renier. C’est alors que les mythes s’emparent de lui. Dans les deux cas, le mariage est condamné : puisqu’il est la
69 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère)
86nentale. Et voici le moment où le génie grec s’en empare pour le faire entrer dans son polythéisme et pour l’humaniser. Alors,
70 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — « Têtes de Turcs »
87u’ils travaillent en commun pour que le Turc ne s’empare de l’Allemagne ; sinon il n’y a plus d’espoir que tout l’Occident ne
88 redoute pourrions-nous encore lui opposer s’il s’emparait de l’Allemagne ? Tout autre obstacle serait un château de cartes. Il
71 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
89ents, intrépides dans les combats, et avides de s’emparer des fruits de l’industrie. La rapide impulsion de la guerre agita le
72 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
90aient pas être perdues pour la haute politique. S’emparant peu à peu des meilleurs esprits, développées dans les ouvrages des pl
73 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — De l’harmonie entre les nations libérées à l’anarchie des États souverains
91la politique des États, après s’y être opposée, s’empare sans vergogne. Le grand élan libertaire des Quarante-huitards échoue
92accepte une guerre générale, pour que la Russie s’empare de l’Europe, il faut auparavant les trois événements que je vais dire
74 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — Un problème séculaire : la Russie et l’Europe
93du contact des intelligences ; de ces idées qui s’emparent de l’enfant au berceau, qui l’environnent au milieu de ses jeux, que
75 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — De l’historisme au pessimisme
94(1795-1886), un sentiment d’incongruité profond s’empare de l’esprit : ou bien les descriptions des Russes sont délirantes et
76 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique
95é imité par d’autres corps sociaux, qui s’en sont emparés et en ont fait leur bien propre. La vérité est que ces étrangers ne s
77 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
96 battu les Popos aidés par l’Anglais Testefole, s’emparent de Ouidah, port de mer. Ils massacrent tout ce qui s’y trouve et inst
78 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
97s au sud des Alpes, tandis que Berne et Lucerne s’emparent de l’Argovie, fief originel des Habsbourg et leur dernière possession
79 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
98vement meurtrière — quand c’est un parti qui s’en empare au nom du peuple, comme ce fut le cas des jacobins puis des « démocra
80 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
99ées par l’État central dont un Parti unique s’est emparé ; au Nigéria, c’est au contraire une des régions fédérées qui s’érige
81 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
100romaines, ou les quelques centaines d’Espagnols s’emparant de l’empire des Aztèques. Il s’agissait dans tous ces cas de civilisa
82 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
101romaines, ou les quelques centaines d’Espagnols s’emparant de l’empire des Aztèques. Il s’agissait dans tous ces cas de civilisa
83 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
102es par l’État central, dont un parti unique s’est emparé ; au Nigéria, c’est au contraire une des régions fédérées qui s’érige
84 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
103vement meurtrière — quand c’est un parti qui s’en empare au nom du peuple, comme ce fut le cas des Jacobins puis des « démocra
85 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
104 des luttes entre « puissances », la volonté de s’emparer du pouvoir et de dominer des rivaux — personnes, pays, partis ou prod
86 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
105ées par l’État central dont un Parti unique s’est emparé ; au Nigeria, c’est au contraire une des régions fédérées qui s’érige
87 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
106nt le Prolétariat, lequel ne manquera pas de s’en emparer un jour — après quoi, logiquement, l’État dépérira. Or, sous Lénine,
107aucoup plus fort que les mouvements qui s’en sont emparé. Et quant à leurs doctrines collectivistes, de droite ou de gauche, i
88 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). II. Strasbourg : la deuxième Table ronde du Conseil de l’Europe (« Promesses du xxe siècle »
108 pouvoir sur autrui, il est fatal que l’État s’en empare un jour ou l’autre. Car l’État réclame en effet la totalité des allég
89 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La religion de la croissance
109 l’homme dans le cosmos. Il sait que si l’homme s’empare des clés de l’action sur la matière et sur la vie, il n’en fera rien
90 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La clé du système ou l’État-nation
110vue de la guerre, dont tous sont nés. Ils se sont emparés méthodiquement de l’économie industrielle du xixe siècle, comme ils
111tant une révolution violente qui consisterait à s’emparer par la force des leviers de l’État, et jamais coup d’État d’aucune fa
91 1977, L’Avenir est notre affaire. De la prévision — Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
112ationalisme, politique partisane). Les passions s’emparent de la technique et provoquent la guerre atomique. Les destructions so
92 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Les variétés de l’expérience communautaire
113coltes de l’an prochain ? Ce n’est pas non plus s’emparer du pouvoir pour l’exercer à notre idée, dans le « bon sens », car c’e
93 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Stratégie
114ste, me direz-vous, qu’il faudra bien, un jour, s’emparer du pouvoir là où il est pour l’utiliser à nos fins, si nous voulons f
115nt le Prolétariat, lequel ne manquera pas de s’en emparer un jour — après quoi, logiquement, l’État dépérira. Or, sous Lénine,
116aucoup plus fort que les mouvements qui s’en sont emparés. Et quant à leurs doctrines collectivistes, de droite ou de gauche, i
94 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Utopie, technique. État-nation (printemps 1980)
117capitale et des seuls intérêts du parti qui s’est emparé des leviers de commande sur l’ensemble du territoire défini par la de
95 1980, Journal de Genève, articles (1926–1982). Les journalistes sportifs ? On dirait qu’ils aiment les tyrans (31 mai-1er juin 1980)
118videmment le nationalisme, lequel s’est désormais emparé de la grande majorité des compétitions internationales, des JO en par
96 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
119impuissance, et par le défaitisme fataliste qui s’empare de ses populations. Il faut que les délégués à Strasbourg rompent ave
97 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
120-dire par des corps de fonctionnaires qui se sont emparés de l’ensemble des activités de la nation, privant les hommes de leurs