1 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
1s des capitalistes. Du même coup, en supprimant l’esclavage financier de l’ouvrier, il supprime la principale cause avouée de la
2augmenter la consommation. Il rend plus complet l’esclavage de l’ouvrier, puisqu’il englobe jusqu’à son repos dans le cycle de la
2 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
3rendre n’est rien qu’envisager les modes de notre esclavage. — Jusqu’à cet acte, que soudain j’ai fait ! Car je l’ai fait, et je
3 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
4igner ici plutôt que là. Ce n’est pas passer de l’esclavage d’une mode à celui d’une tactique politique. Ce n’est pas du tout dev
5épandu l’idée que l’engagement ne peut être qu’un esclavage. La liberté réelle n’a pas de pires ennemis que les libéraux ; sinon
4 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
6que léniniste a conduit 16o millions d’hommes à l’esclavage du travail étatique. Nous répondrons d’abord que les méthodes de Léni
5 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
7e serf, et que notre but est la restauration de l’esclavage, sous le couvert des fameuses « valeurs spirituelles ». Nous ne diron
6 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
8ersonne même du débiteur insolvable, qui tombe en esclavage. Après quelques campagnes, Cincinnatus ne peut éviter cette extrémité
9de la communauté ; il a créé une nouvelle forme d’esclavage, le prolétariat salarié ; il a provoqué des réactions « collectiviste
7 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
10igner ici plutôt que là. Ce n’est pas passer de l’esclavage d’une mode à celui d’une tactique politique. Ce n’est pas du tout dev
11épandu l’idée que l’engagement ne peut être qu’un esclavage. La liberté réelle n’a pas de pires ennemis que les libéraux ; sinon
8 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
12 — il disait autrefois — : « Plutôt la mort que l’esclavage.42 » 15. Diplomatie. — Ne cédons pas à la tentation des basses époqu
9 1946, Combat, articles (1946–1950). Les intellectuels sont-ils responsables ? (5 juillet 1946)
13igner ici plutôt que là. Ce n’est pas passer de l’esclavage d’une mode à celui d’une tactique politique. Ce n’est pas du tout dev
14épandu l’idée que l’engagement ne peut être qu’un esclavage. La liberté réelle n’a pas de pires ennemis que les libéraux ; sinon
10 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
15tail, de ce refus d’ouvrir leurs frontières, de l’esclavage où ils tiennent leur presse, et de l’orgueil de parvenus de l’industr
11 1946, Réforme, articles (1946–1980). Spiritualité américaine (19 octobre 1946)
16l’origine et au premier rang de la lutte contre l’esclavage, de la lutte pour la prohibition, de la lutte pour les droits du trav
12 1946, Lettres sur la bombe atomique. Les Quatre Libertés
17s tard, — données par qui ? Sommes-nous voués à l’esclavage d’État par nécessité matérielle ? Vous m’en voudrez de poser ces que
13 1947, Vivre en Amérique. Vie culturelle et religieuse
18l’origine et au premier rang de la lutte contre l’esclavage, de la lutte contre les taudis, de la lutte pour la prohibition, de l
14 1947, Vivre en Amérique. Vie privée
19fants, les relations sociales. Pour elle, point d’esclavage des routines domestiques : ce serait être esclave de ses machines. Si
15 1947, Vivre en Amérique. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
20tail, de ce refus d’ouvrir leurs frontières, de l’esclavage où ils tiennent leur presse, et de l’orgueil de parvenus de l’industr
16 1951, Preuves, articles (1951–1968). Neutralité et neutralisme (mai 1951)
21 humaine pour devenir une préparation mentale à l’esclavage. Le danger qui menace aujourd’hui la culture, sans précédent dans tou
17 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). L’anxiété de l’homme moderne
22 de croire que ledit homme moderne a le goût de l’esclavage. Il cherche une discipline qui le rassure. Et ce n’est pas qu’il aime
18 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
23autre part, il redoute d’initier sa fiancée à l’« esclavage de la mélancolie » : il ne se sent pas le droit de troubler cette enf
19 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
24qu’au sens de la vérité chez un homme. La mise en esclavage mental d’une grande partie de l’humanité n’est plus une utopie : ses
20 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
25rendre au régime impérial ni à l’institution de l’esclavage, par exemple11, lesquels ne seront pas abolis pour des raisons théolo
21 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
26 diatribes cent fois répétées contre la « mise en esclavage de l’homme par la machine » ne trahissent-elles pas plus d’angoisse d
27 la Bombe atomique .) Erreur sur le téléphone. L’esclavage du téléphone est un des clichés de l’époque. Mais le téléphone, simpl
28 la scolastique qui a supprimé l’institution de l’esclavage en Europe, mais l’amélioration des techniques agricoles (celle en par
22 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
29as pour autant. On affirme, en effet, un besoin d’esclavage qui transcende l’obéissance technique, et ne peut récuser qu’un seul
23 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
30nc qu’il n’y a plus une minute à perdre. Sur l’esclavage et la souveraineté nationale Une conférence internationale qui a p
31 c’est celle qui vient de se tenir à Genève sur l’esclavage. Elle a pris connaissance du fait divers suivant : 500 000 nègres arr
32, et l’Inde a proposé des mesures de compromis. L’esclavage devient donc tabou : ce n’est pas un scandale utilisable. Contre-épre
33elon M. Joliot-Curie, « exige l’exploitation et l’esclavage d’innombrables êtres humains maintenus à cette fin dans l’obscurantis
24 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
34nés au Caire, du Tibet conquis par la Chine, de l’esclavage dans les pays arabes, du canal interdit aux bateaux d’Israël, des sub
25 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — Le Château aventureux
35rendre au régime impérial ni à l’institution de l’esclavage, par exemple36, lesquels ne seront pas abolis pour des raisons théolo
26 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — L’expérience de l’espace
36treprise des Espagnols fut l’or, aussitôt lié à l’esclavage. Et pour ceux qui n’aiment pas l’Amérique, de nos jours, USA signifie
27 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — L’aventure technique
37 diatribes cent fois répétées contre la « mise en esclavage de l’homme par la machine » ne trahissent-elles pas plus d’angoisse d
38trôle de l’homme78. » Erreur sur le téléphone. L’esclavage du téléphone est un des clichés de l’époque. Mais le téléphone, simpl
39 la scolastique qui a supprimé l’institution de l’esclavage en Europe, mais l’amélioration des techniques agricoles (celle en par
28 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — Les ambivalences du progrès
40e serait la suppression légale des castes et de l’esclavage organisé. Condamné en tant qu’institution sacrée par saint Paul et le
41 mais encore justifié par saint Thomas d’Aquin, l’esclavage ne fut rétabli qu’en 1452 par une bulle du Pape Calixte III autorisan
42 interdit sous peine d’excommunication la mise en esclavage des Indiens d’Amérique. D’où l’on saute à l’histoire de l’Amérique du
43ides ! Il reste qu’au cœur du monde occidental, l’esclavage n’est plus qu’un souvenir, puisque la condition prolétarienne, qui en
44 résumé : c’est que le système des castes et de l’esclavage est le système normal des sociétés qui pensent avoir et représenter l
29 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). L’Europe de l’énergie
45éclin des valeurs spirituelles, et sur la mise en esclavage de l’homme par les machines, bientôt par les robots et les cerveaux é
46on répète que les machines vont mettre l’homme en esclavage, ou que la Bombe va nous détruire si nous ne faisons pas attention, o
47ns tragique, et tiré de notre vie quotidienne : l’esclavage du téléphone est un des clichés de l’époque. Mais le téléphone, simpl
30 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Première partie — Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
48autre part, il redoute d’initier sa fiancée à l’« esclavage de la mélancolie » : il ne se sent pas le droit de troubler cette enf
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère)
49rait, selon la Genèse, ce fils de Cham promis à l’esclavage. Le mythe gréco-phénicien et la légende de Japhet se recouperaient do
50e sortent pas de leur assujettissement et de leur esclavage perpétuels. La race des Grecs, occupant les contrées intermédiaires,
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
51On tuait alors les vaincus ou on les livrait à un esclavage perpétuel dans lequel ils traînaient une misérable existence. On rava
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — L’Europe des lumières
52prospérité, tandis que tout le reste gémit dans l’esclavage et la misère ; de même l’Europe est plus éclairée, à proportion, que
53rté, valent mieux que la disette, l’anarchie et l’esclavage. Ceux qui sont mécontents de Londres n’ont qu’à s’en aller aux Orcade
54la misère ou de l’opulence, de la licence ou de l’esclavage : mais on vous comptera parmi les grandes puissances de l’Europe, vou
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
55upposant que les barbares victorieux portassent l’esclavage et la désolation jusqu’à l’Océan atlantique, dix mille vaisseaux mett
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — Un idéal de compensation : les États-Unis d’Europe
56 l’histoire existe ; c’est après les siècles de l’esclavage, du servage, de la théocratie, de la féodalité, de l’inquisition, du
36 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — Un problème séculaire : la Russie et l’Europe
57 l’industrie, aux fabriques, à la violence et à l’esclavage capitaliste. Telle est sa haute mission historique. Et certes, pour u
37 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique
58t être funeste à leur misérable divinisation de l’esclavage. Aussi ont-ils impitoyablement détruit la vie spirituelle sous toutes
59es premiers, par leur énergie pratique, donné à l’esclavage ce style gigantesque qui, pour beaucoup, domine le type de l’économie
60 il y a incompatibilité radicale. Et Aristote : L’esclavage disparaîtra lorsque la navette marchera toute seule. (Ce qui est fait
61, ne fût-ce que les ombres de cette réalité que l’esclavage de Platon, enchaîné dans la Grotte, voit remuer sur les parois. Il me
62s Africains rappelleront qu’ils furent réduits en esclavage et transportés de l’autre côté de l’Atlantique pour servir les Europé
38 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
63 ont compris désormais que la ruine et la mise en esclavage de l’Europe scelleraient aussi leur propre destin, les temps sombres
39 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
64 Cham et Japhet11. À Cham, l’Afrique mais aussi l’esclavage, pour le punir d’avoir surpris son père en pleine ivresse sans songer
40 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
65pression — mais après combien de siècles ! — de l’esclavage. Le Droit des gens valable pour toute race, est une création de l’Eur
41 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
66uppression — mais après combien de siècles — de l’esclavage. Le droit des gens valable pour toute race est une création de l’Euro
42 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
67n, de l’égalité des hommes, de la liberté et de l’esclavage. Il était juste de relever d’abord le rôle décisif qu’ont joué les Eu
43 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
68 société juge indispensable à son bien : tantôt l’esclavage et tantôt la liberté, tantôt le droit divin des rois, tantôt les droi
44 1970, Le Cheminement des esprits. Historique — Naissance d’une Fondation
69qu’au sens de la vérité chez un homme. La mise en esclavage mental d’une grande partie de l’humanité n’est plus une utopie : ses
45 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
70pression — mais après combien de siècles ! — de l’esclavage. Le Droit des gens valable pour toute race, est une création de l’Eur
46 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Culture et technique en Europe et dans le monde
71isent le triomphe prochain des robots, la mise en esclavage de l’homme par ses machines. Toutes ces contradictions définissent no
72éclin des valeurs spirituelles, et sur la mise en esclavage de l’homme par les machines, bientôt par les robots et les cerveaux é
73pon. Prenons un autre exemple, moins tragique : l’esclavage du téléphone est un des clichés de l’époque. Mais le téléphone, simpl
47 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
74sagent la suppression de cette forme moderne de l’esclavage.87 Le point IV du Programme de base de L’Ordre nouveau préconisait
75 la condition prolétarienne, la dictature comme l’esclavage du prolétariat étant également des consolidations de l’oppression tec
48 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
76s temples de la docilité, de l’abdication et de l’esclavage mystifient encore une foule innombrable de gens, d’éducateurs, de par
49 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
77igner ici plutôt que là. Ce n’est pas passer de l’esclavage d’une mode à celui d’une tactique politique. Ce n’est pas du tout dev
50 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). « L’écrivain engagé, tel que je l’imagine et l’appelle »
78it pire s’il le pouvait. Ce n’est pas passer de l’esclavage d’une mode à celui d’un parti politique. Ce n’est pas du tout devenir
51 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La religion de la croissance
79s arguments qui ont toujours tenté de justifier l’esclavage et la guerre, et qui peuvent provoquer dans l’ère atomique la destruc
52 1977, L’Avenir est notre affaire. De la prévision — Première histoire de fous : l’Auto
80augmenter la consommation. Il rend plus complet l’esclavage de l’ouvrier, puisqu’il englobe jusqu’à son repos dans le cycle de la
53 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Les variétés de l’expérience communautaire
81u règne millénaire d’un Léviathan surgénérateur d’esclavage. 2. — L’affaire semble assez importante pour qu’on s’efforce, d’entr
54 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — L’autogestion politique
82vèle plus utile que nuisible, il faut supprimer l’esclavage de ses servants. Il faut donc supprimer la condition prolétarienne, e
55 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Stratégie
83sagent la suppression de cette forme moderne de l’esclavage193. » Le point IV du Programme de base de L’Ordre nouveau préconisai
84 la condition prolétarienne, la dictature comme l’esclavage du prolétariat étant également des consolidations de l’oppression tec
56 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
85igner ici plutôt que là. Ce n’est pas passer de l’esclavage d’une mode à celui d’une tactique politique. Ce n’est pas du tout dev
86épandu l’idée que l’engagement ne peut être qu’un esclavage. La liberté réelle n’a pas de pires ennemis que les libéraux ; sinon