1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Les Appels de l’Orient (septembre 1929)
1 de tenter un classement parmi les réponses d’une extraordinaire diversité — peut-être trop nombreuses — qui composent ce gros volume.
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
2ents, ce qui est de mauvaise politique, — c’est l’extraordinaire netteté de votre vie. Elle est sans bavures, sans réticences ; elle m
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
3u’un lieu qui porte un nom pareil est par là même extraordinaire. Celui qui ne croit pas à la vertu des noms reste prisonnier de ses s
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
4a douceur. Cette deuxième partie de l’ouvrage est extraordinaire de vie et de pathétique, sobre et directe plus que tout ce qu’on a pu
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
5 se montrer, il arrive chez Kierkegaard une chose extraordinaire : soudain c’est lui qui me regarde et qui me perce, — et me fait hont
6 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Voyage en Hongrie
6u’un lieu qui porte un nom pareil est par là même extraordinaire. Celui qui ne croit pas à la vertu des noms reste prisonnier de ses s
7 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
7. « On voit maintenant, dit Kierkegaard7, toute l’extraordinaire sottise (s’il faut lui laisser toutefois de l’extraordinaire) de défe
8ire sottise (s’il faut lui laisser toutefois de l’extraordinaire) de défendre le christianisme, la piètre connaissance de l’homme que
8 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
9Kagawa, le grand leader du jeune Japon. Cet homme extraordinaire que l’on a surnommé le forki japonais mériterait à lui seul toute une
9 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
10nt plus aucun compte de la réalité humaine. Cette extraordinaire opération de rétablissement du spirituel et de la liberté, dans un mo
10 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Comment rompre ?
11 « On voit maintenant, dit Kierkegaard30, toute l’extraordinaire sottise (s’il faut lui laisser toutefois de l’extraordinaire) de défe
12ire sottise (s’il faut lui laisser toutefois de l’extraordinaire) de défendre le christianisme, la piètre connaissance de l’homme que
11 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — La mesure nationale-socialiste
13ation sur les créations futures. L’intéressant, l’extraordinaire ici, c’est de voir à quel point la technique de cette phase est parei
12 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — La pensée prolétarisée
14ableau resterait incomplet si je ne mentionnais l’extraordinaire susceptibilité de ces victimes du sérieux scientifique. Ils supporten
13 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
15terres. — J’ai pu vérifier à plusieurs reprises l’extraordinaire complication du cadastre en lisant affichées sur les murs de l’église
14 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
16terres. — J’ai pu vérifier à plusieurs reprises l’extraordinaire complication du cadastre en lisant affichées sur les murs de l’église
15 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
17vérité et le chemin. Point n’est besoin d’actions extraordinaires, surhumaines : se rire des dieux du monde est assez héroïque aux yeux
16 1938, Journal d’Allemagne. Journal (1935-1936)
18 n’y avait pas d’avions français dans le ciel ! » Extraordinaire affectivité qui s’attache dans ce pays aux armes, à la chose guerrièr
17 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
19, le bienheureux Nicolas de Flue, qui eut une vie extraordinaire. D’abord soldat valeureux, il fut ensuite, pendant dix-sept ans, juge
18 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Les origines religieuses du mythe
20anguedoc comme dans le Limousin, à l’une des plus extraordinaires confluences spirituelles de l’Histoire. D’une part, un grand courant
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Passion et mystique
21er du combat spirituel et du Château intérieur. » Extraordinaire retour et assomption de l’hérésie, par le détour d’une rhétorique qu’
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe dans la littérature
22oureux ? Rien d’analogue. Lui l’était d’une façon extraordinaire, incendiaire, solaire. »128 Voilà ce qui doit étonner chez Pétrarque
21 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
23t le langage. Or nous assistons aujourd’hui à une extraordinaire décadence du langage, en tous pays. Au cours des siècles précédents,
24s ? — ou plutôt à des conclusions qui par la plus extraordinaire des rencontres, se trouvent être également valables pour ceux qui veu
22 1940, Mission ou démission de la Suisse. La bataille de la culture
25t le langage. Or nous assistons aujourd’hui à une extraordinaire décadence du langage, en tous pays. Au cours des siècles précédents,
26 ? — ou plutôt à des conclusions qui, par la plus extraordinaire des rencontres, se trouvent être également valables pour ceux qui veu
23 1942, La Part du Diable (1982). Hitler ou l’alibi
27d’hui des directeurs d’inconscience collective. L’extraordinaire, l’effrayant, c’est de voir à quel point le Führer, le « guide », le
24 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
28e sa pureté d’âme, il se verrait doté de pouvoirs extraordinaires, dont la source ne saurait être — ainsi pense-t-on communément — que
29e de la passion suffit à laisser voir les chances extraordinaires qu’elle offre à l’action démoniaque. Une extrême instabilité des état
25 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
30le doute pour une preuve dialectique de la foi. L’extraordinaire, chez Kafka, c’est qu’il ait pu souffrir si consciemment et détailler
26 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
31e la capitale française ? J’ai été frappé par son extraordinaire beauté, contrastant brutalement avec la foule qui la peuple et que je
27 1946, Journal des deux Mondes. Journal d’attente
32 considéré comme la situation spirituelle la plus extraordinaire du siècle ! Il est des êtres et des drames dont la vérité n’apparaît
28 1947, Doctrine fabuleuse. Contribution à l’étude du coup de foudre
33 je suis inquiet, je n’oublierai jamais les nuits extraordinaires que nous avons encore pu passer ensemble, à la veille de ce cataclysm
29 1950, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Europe unie et neutralité suisse (novembre-décembre 1950)
34istes, la Suisse ne dut son salut qu’à une chance extraordinaire, aidée par une armée solide et un terrain redoutable aux divisions bl
30 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
35maniste, M. Löfstedt. Nous avons vu se dessiner l’extraordinaire aventure collective de l’Occident : la naissance de notre civilisatio
31 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
36maniste, M. Löfstedt. Nous avons vu se dessiner l’extraordinaire aventure collective de l’Occident : la naissance de notre civilisatio
32 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
37s, si j’en crois Sartre, au même instant, par une extraordinaire coïncidence (la déstalinisation ayant commencé, déclare-t-il, « par u
33 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
38. La prédication paulinienne, avec son insistance extraordinaire sur l’unicité absolue de l’Incarnation salvatrice, et cet « une fois
34 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — L’expérience du temps historique
39. La prédication paulinienne, avec son insistance extraordinaire sur l’unicité absolue de l’Incarnation salvatrice, et cet « une fois
35 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
40 héros, sacrifice, miracle, massacre, coïncidence extraordinaire ou « hasard » prévu par les rites. Eliade conclut de l’examen d’un gr
36 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation et loisirs : les mass media (mai 1959)
41se féliciter. Il convient de signaler également l’extraordinaire succès européen des livres de poche, conçus selon le modèle du pocket
37 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Luis Diez del Corral, El rapto de Europa (septembre 1959)
42té en épigraphe à ces essais, avec une efficacité extraordinaire. Il importe d’ajouter à cette très brève caractérisation du thème et
38 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
43peuple opprimé depuis plusieurs générations, et l’extraordinaire discipline des militants de la Résistance, réussirent à le sauver de
39 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
44iales et politiques, les droits de l’homme et une extraordinaire avidité. Le sens réel de l’aventure échappe à la majorité de ceux qu’
40 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Deuxième partie — La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
45iales et politiques, les droits de l’homme et une extraordinaire avidité. Le sens réel de l’aventure échappe à la majorité de ceux qu’
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère)
46par bonheur. Mais l’Europe, sans des bienfaits si extraordinaires, fait elle-même toute sa gloire et ses enfants seuls la rendent illus
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — Perspectives élargies
47iquement, mais avec le temps et si les événements extraordinaires ne font point obstacle au cour naturel des choses, la monarchie vérit
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
48n sur terre, et si des changements et révolutions extraordinaires ne viennent pas conjurer ce mauvais sort, elle sera longtemps encore
44 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — L’Europe des adversaires de l’Empereur
49tout les événements de l’histoire, puissance plus extraordinaire encore que toutes les autres, contribuent à ces diversités, et nul ho
45 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — Goethe
50ope — dit Goethe — était autrefois l’une des plus extraordinaires Républiques qui ait jamais existé, et sa ruine a été due au fait qu’u
46 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — Synthèses historico-philosophiques (II)
51i richement doté par la nature, plein d’une force extraordinaire, revêtir un aspect si différent de l’état auquel nous sommes accoutum
47 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — De l’harmonie entre les nations libérées à l’anarchie des États souverains
52es.204 Au vingtième siècle, il y aura une nation extraordinaire. Cette nation sera grande, ce qui ne l’empêchera pas d’être libre. El
48 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — Un idéal de compensation : les États-Unis d’Europe
53 européenne n’est pas très brillant et n’a rien d’extraordinaire ; il est modeste et modéré ; mais étant donné qu’il ne fait appel qu’
49 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — « Tout s’est senti périr »
54as perdu, mais tout s’est senti périr. Un frisson extraordinaire a couru la moelle de l’Europe. Elle a senti, par tous ses noyaux pens
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique
55s lui devons la discipline de l’Esprit, l’exemple extraordinaire de la perfection dans tous les ordres. Nous lui devons une méthode de
56luence civilisatrice, la victoire de l’Europe est extraordinaire, sensationnelle, presque invraisemblable, puisque la planète entière
57du. Il était cependant impossible que ce monopole extraordinaire pût durer toujours, car sa technique pouvait lui être empruntée, d’au
58elque chose, c’est bien la variété et la division extraordinaires qui caractérisent l’Europe comme formation. C’est pourquoi, il ne sau
51 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
59e et improbable, réalisée en quelques mois par un extraordinaire animateur, le Polonais Joseph Retinger, résulte le Congrès de l’Europ
52 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
60a fois l’unité fondamentale de nos peuples et les extraordinaires diversités qu’ils juxtaposent sur un très petit territoire. Quand ces
53 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
61crit : Au vingtième siècle, il y aura une nation extraordinaire. Cette nation sera grande, ce qui ne l’empêchera pas d’être libre. El
62obable, pourtant réalisée en quelques mois par un extraordinaire animateur, le Polonais Joseph Retinger46 — résulte le Congrès de l’Eu
54 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Les mythes sommeillent… ils vont se réveiller [Entretien] (9-10 février 1963)
63lle. Cette forme lui a permis de prendre un envol extraordinaire. — Croyez-vous que l’étude systématique du xie et du xiie siècles n
55 1963, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Mais qui est donc Denis de Rougemont (7 novembre 1963)
64rse et du peintre Marcel Duchamp, qui réalisa une extraordinaire vitrine surréaliste dans une librairie de la 5e Avenue pour l’exposit
56 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
65 l’individu « comme seul au monde » et voué à l’« extraordinaire », et que « la foi est une passion ». Le Vaudois accorde un peu plus
57 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
66ue (d’inspiration unioniste) proposait un conseil extraordinaire pourvu d’un secrétariat permanent, et une assemblée délibérante nommé
58 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Non, notre civilisation n’est pas mortelle ! » (30-31 août 1969)
67devenue une force de production et d’autocritique extraordinaire. Je ne suis pas pessimiste à son sujet, mais je le suis en ce qui con
59 1969, La Vie protestante, articles (1938–1978). La lune, ce n’est pas le paradis (1er août 1969)
68à-bas des hôtels de grand luxe, avec des paysages extraordinaires. Alors on arrive à se demander aujourd’hui : est-ce que l’on a dépens
69ns la bouche de Lénine, c’est une prophétie assez extraordinaire : est-ce qu’elle est complètement fausse ? Sûrement pas, car la reche
60 1970, Le Cheminement des esprits. Diagnostics de la culture — À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
70nbee. Et nous avons vu se dessiner la courbe de l’extraordinaire aventure collective de l’Occident : la naissance de notre civilisatio
61 1970, Le Cheminement des esprits. Diagnostics de la culture — Pronostics 1969 (une interview)
71devenue une force de production et d’autocritique extraordinaire. Je ne suis pas pessimiste à son sujet, mais je le suis en ce qui con
62 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
72obable, pourtant réalisée en quelques mois par un extraordinaire animateur, le Polonais Joseph Retinger — résulte le Congrès de l’Euro
63 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
73 une fois établies dans une région, on constate l’extraordinaire stabilité de leurs limites ; tandis que l’économie, qui est en partie
64 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
74né Nelli, « montre clairement que nul ne trouvait extraordinaire dans la bonne société qu’une dame de haut rang se fît cathare par dés
65 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). II. Strasbourg : la deuxième Table ronde du Conseil de l’Europe (« Promesses du xxe siècle »
75 qu’elle engendre l’homme européen, à partir de l’extraordinaire création qu’a été le concept de personne, cette notion théomorphe de
66 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
76sité « étrangère », il est quasi nul. Pourtant, l’extraordinaire densité des établissements d’enseignement supérieur dans la région lé
67 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Les variétés de l’expérience régionale
77sité « étrangère », il est quasi nul. Pourtant, l’extraordinaire densité des établissements d’enseignement supérieur dans la région lé
68 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
78ché élargi a donné à l’économie des Neuf un essor extraordinaire : en vingt ans, le revenu par habitant, à prix constants, a doublé da
69 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. L’économie
79 la société occidentale, ne cessent de vanter l’« extraordinaire amélioration du bien-être matériel des Européens » et en donnent pour
70 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
80ngue notre culture européenne, c’est la diversité extraordinaire des sources, qui est beaucoup plus grande qu’on ne veut bien le dire
71 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
81qu’à la guerre, il y a eu neuf années tout à fait extraordinaires, qu’on appelle maintenant dans plusieurs livres qui ont paru en Franc
82 C’est dans un état de fièvre et de concentration extraordinaires que je m’y suis mis. J’ai écrit ce livre en trois mois, un gros livre