1 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
1atrice qui ne peut dicter que les gestes les plus favorables. J’ai d’autres instincts et je n’entends pas tous les cultiver pour c
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
2tient les choses de l’Esprit. Dans le cas le plus favorable, « il se passera bien de cette littérature ». Plus tard, « puisqu’ell
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
3 en soie blanche sur fond noir. Quelques articles favorables à la Hongrie, au moment où l’Europe semblait abandonner à son malheur
4 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
4s vont nous y contraindre. Que rien ne soit plus favorable à l’art que l’évangélisme dans sa pureté, héroïque ou sereine, il fau
5 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
5n de la pensée. Une telle évolution peut paraître favorable à la pensée chrétienne. La pensée protestante, en particulier, s’est
6 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Voyage en Hongrie
6 en soie blanche sur fond noir. Quelques articles favorables à la Hongrie, au moment où l’Europe semblait abandonner à son malheur
7 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
7tifs encore. En prenant pour base l’année la plus favorable de la période précédente, c’est-à-dire 1914, on passe ainsi pour la m
8 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
8olice et de la délation organisée. Atmosphère peu favorable à l’instauration d’une spiritualité nouvelle ! Même si les germes du
9lieu de plus en plus stérilisé, de moins en moins favorable à une révolution réelle, surtout brusque. Une anthropologie pseudo-sc
10e doctrine ne préparera nullement un terrain plus favorable à l’épanouissement futur de la personne. Quand on perd sur la personn
9 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Liberté ou chômage ?
11tifs encore. En prenant pour base l’année la plus favorable de la période précédente, c’est-à-dire 1914, on passe ainsi pour la m
10 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
12ous offre de si grandes chances. Et c’est une ère favorable qui s’ouvre, celle où l’esprit se remet à chercher ce qu’est l’homme,
11 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
13ar les récents congrès d’écrivains soviétiques ou favorables aux Soviets. De toutes les confusions sentimentales ou idéologiques,
12 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
14’un seul appuyé sur une opinion qu’il s’est créée favorable par les moyens que l’on sait. Mais il est probable que cet électeur e
13 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
15de l’homme ou étatisme ; que nous ne sommes pas « favorables au fascisme », mais adversaires du fascisme, qu’il soit hitlérien (ru
14 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
16nt été tenus spontanément, par des personnes très favorables à Hitler, mais qui gardaient leur sens critique. Ce ne sont pas là de
15 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Fatalités du rationalisme bourgeois
17rdonne à un idéal plus « humain », j’entends plus favorable au développement normal de la personne11. La lutte des hommes contre
16 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — La mesure soviétique
18ar les récents congrès d’écrivains soviétiques ou favorables aux Soviets. De toutes les confusions sentimentales ou idéologiques,
17 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — Éléments d’une morale de la pensée
19’un tel système, loin de préparer un terrain plus favorable à quelque action ou réaction future, dévaste le champ des possibles,
18 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
20des Bastions de l’Est, la situation est bien plus favorable. Mais il faudrait savoir l’envisager dans sa grandeur, sans crispatio
19 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
21; 2 — (problème psychologique) — si ce régime est favorable ou non à la maturation d’une œuvre ; — s’il est moins démoralisant qu
22isir de vivre à ma guise dans une simplicité très favorable à mon travail, surpassant finalement mes ennuis matériels. De là à cr
20 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
23e imaginer d’imbroglio passionnel plus idéalement favorable à l’apparition de délires subits de la pensée ou des sentiments. Aigr
24e des colons crée des conditions matérielles plus favorables que celles des villes. Il ne s’agit pas d’échapper à la misère pour t
21 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
25se commune aux deux conjoints dans le cas le plus favorable. Or s’il est assez difficile de définir en général le bonheur, le pro
22 1938, Journal d’Allemagne. Journal (1935-1936)
26de l’espèce « grand bourgeois » : « Le peuple est favorable au régime. Les employés et les ouvriers y trouvent mille occasions de
23 1938, Journal d’Allemagne. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
27’un seul appuyé sur une opinion qu’il s’est créée favorable par les moyens que l’on sait. Mais il est probable que cet électeur e
24 1938, Journal d’Allemagne. Les jacobins en chemise brune
28nt été tenus spontanément, par des personnes très favorables à Hitler, mais qui gardaient leur sens critique. Ce ne sont pas là de
25 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
29it en songeant comment il pourrait se rendre Dieu favorable. Sur quoi les critiques catholiques modernes reprochent à Luther d’a
30 1570 dans toutes les maisons du Tyrol les livres favorables à la Réforme, afin de les brûler ; dans la liste de ceux qui furent d
26 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe de Tristan
31dernier trait : lorsque Tristan reçoit la réponse favorable du roi acceptant de reprendre Iseut : Dex ! dist Tristan, quel dépar
32 cela suppose une recherche secrète de l’obstacle favorable à l’amour. Mais ce n’est encore là que le masque d’un amour de l’obst
27 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Les origines religieuses du mythe
33aines sectes manichéennes un terrain spécialement favorable. Pour les développements qui suivront, deux faits surtout doivent êtr
34jours. Ils chantaient, pour un public en majorité favorable à l’hérésie, une forme d’amour qui se trouvait correspondre (et répon
28 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe dans la littérature
35explique la passion, à son avis, c’est une erreur favorable au désir. « Ce phénomène, dit-il, vient de la nature qui nous command
36s pacifique, et par certains de ses aspects, très favorable à l’équilibre civilisateur. Cependant, du seul fait qu’elle s’opposai
29 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe contre le mariage
37se commune aux deux conjoints dans le cas le plus favorable. Or s’il est assez difficile de définir en général le bonheur, le pro
30 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
38nt deux colonnes de chiffres, dont la balance est favorable à ma maison. — L’exemple peut paraître caricatural. Toutefois, je le
31 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
39t depuis quelques semaines, alors sonne une heure favorable pour les examens de conscience, pour les réformes, et dans le cas pré
32 1940, Mission ou démission de la Suisse. La bataille de la culture
40nt deux colonnes de chiffres, dont la balance est favorable à ma maison. L’exemple peut paraître caricatural. Toutefois, je le ce
33 1940, Mission ou démission de la Suisse. Neutralité oblige, (1937)
41s Bastions de l’Est23, la situation est bien plus favorable. Mais il faudrait savoir l’envisager dans sa grandeur, sans crispatio
34 1940, Mission ou démission de la Suisse. La Suisse que nous devons défendre
42t tout, c’est une disposition du sentiment public favorable à des entreprises éventuelles, qu’il serait imprudent de préciser tro
35 1942, La Part du Diable (1982). Le Bleu du Ciel
43de vouloir ce qui arrive, de vouloir l’impossible favorable, c’est-à-dire de créer un ordre, et de passer à l’offensive ? 64.
36 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
44Comme je m’en veux de chacun de mes articles trop favorables ou trop critiques sur l’Amérique ! Car le contraire, chaque fois, peu
37 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
45sonnellement vers la paix ou la mort. Disposition favorable, je crois, à des réflexions réalistes. Je reviens donc à mes atomes.
38 1946, Lettres sur la bombe atomique. La paix ou la mort
46sonnellement vers la paix ou la mort. Disposition favorable, je crois, à des réflexions réalistes. Parmi tous les projets de cont
39 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
47t, celui des États-Unis, a donné 67 % de réponses favorables à cette idée. Avouez plutôt que vous, personnellement, n’y êtes pas p
40 1947, Vivre en Amérique. Avertissement
48nêtement, j’ignore si mon livre est au total plus favorable à l’un des continents qu’à l’autre. La réponse théorique dépend des g
41 1947, Vivre en Amérique. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
49elle bat déjà l’américaine sur le terrain le plus favorable à cette dernière. Mais tout compte fait, l’avion le plus rapide du mo
50Comme je m’en veux de chacun de mes articles trop favorables ou trop critiques sur l’Amérique ! Car le contraire, chaque fois, peu
42 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
51précision des formules et des prises de position, favorable aux ententes pratiques. Mais il n’est pas certain que cette méthode r
43 1949, Le Semeur, articles (1933–1949). « Les protestants et l’esthétisme » (février-mars 1949)
52en général, offre à la littérature un climat plus favorable que le protestantisme en général. Car, si l’on considère l’ensemble d
44 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Présentation du Centre européen de la culture (mars 1952)
53t et jugent à l’unanimité que l’union leur serait favorable. Ce sont, bien au contraire, les idéologies qui nous empêchent de voi
45 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-USA (août-septembre 1952)
54oduit en tout ou partie, et commenté dans un sens favorable. Il est clair que le problème des relations « culturelles » — au sens
46 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
55c qu’une femme en vaut une autre. Disposition peu favorable, il faut l’avouer, au développement d’une grande passion. Enfin, le c
47 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
56e public et l’amènera à son insu au point le plus favorable pour l’attaque décisive. Or on se rappelle qu’Hamlet dresse un plan a
48 1953, La Confédération helvétique. Le peuple et son histoire
57r l’époque. Elle ne pouvait trouver des débouchés favorables face le Nord, le pays de Lucerne pratiquant une économie très semblab
58ens confédérés. Et c’est là l’explication la plus favorable que l’on puisse donner de certains traits déplaisants du caractère de
49 1953, La Confédération helvétique. Institutions et aspirations économiques
59uiétant, en dépit d’un certain nombre de facteurs favorables. Le gouvernement fédéral et les cantons subventionnent de diverses ma
50 1953, La Confédération helvétique. Le peuple suisse et le monde
60 des peuples un climat politique particulièrement favorable ; à tout le moins, il les soustrait aux pressions que de grandes puis
51 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
61 paraître, au lendemain de Berlin, l’une des plus favorables que nous ayons vécues depuis longtemps pour marquer des progrès réels
52 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
62upranationalisme offre donc des perspectives très favorables pour de larges secteurs de la population européenne en ouvrant des po
53 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
63a, dans un climat social et politique devenu très favorable aux entreprises brutales de ceux que l’on baptise « capitaines d’indu
64sistible de l’Histoire » leur est de plus en plus favorable. Cependant que les bourgeois cultivés, atteints avec cent ans de reta
54 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
65erre et la femme fécondes, les dieux et les morts favorables), on cherche à donner à l’élève les moyens intellectuels de se débrou
55 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Première partie. La Voie et l’Aventure — Où les voies se séparent
66Cette unanimité dans l’interprétation, uniquement favorable à l’Orient, de nos deux termes symboliques ne peut manquer d’impressi
56 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — L’aventure technique
67a, dans un climat social et politique devenu très favorable aux entreprises brutales de ceux que l’on baptise « capitaines d’indu
68sistible de l’Histoire » leur est de plus en plus favorable. Cependant que les bourgeois cultivés, atteints avec cent ans de reta
57 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
69nir l’Europe n’est pas simple affaire d’opinion — favorable ou non — et n’est pas justiciable de nos préjugés, de nos complexes o
58 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Comment définir l’Europe ?
70phes et des possibilités de nouvelles découvertes favorables. Mais devons-nous considérer l’avenir de cette culture qui a fait l’E
59 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
71qui se font de la poésie une idée finalement plus favorable au Livre de Job et aux proverbes Zen qu’à Lamartine ou même à Rilke,
60 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Première partie — Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
72e public et l’amènera à son insu au point le plus favorable pour l’attaque décisive. Or on se rappelle qu’Hamlet dresse un plan a
61 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Deuxième partie — Rudolf Kassner et la grandeur humaine
73qui se font de la poésie une idée finalement plus favorable au Livre de Job et aux proverbes Zen qu’à Lamartine ou même à Rilke,
62 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère)
74, nous dit-il, à cause des conditions éminemment favorables dans lesquelles la nature l’a placé pour le développement moral et so
75Cette unanimité dans l’interprétation, uniquement favorable à l’Orient, de nos deux termes symboliques ne peut manquer d’impressi
63 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — Les grands desseins du xviie siècle
76veut dire que ce Conseil, en créant des occasions favorables, permettra à tous les hommes du monde entier de tourner leurs yeux ve
64 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — L’Europe des lumières
77le maintien de l’État : au contraire, il y est si favorable, que sans elles cet État tombe dans la décadence, et devient inférieu
65 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — Napoléon et l’Europe
78s déclarait : Quelle circonstance peut être plus favorable à leur adoption, que celle, où Napoléon le Grand réunit la moitié de
79ns adopté comme conforme à l’esprit du siècle, et favorable aux progrès de la civilisation. Pour parvenir à le compléter et à lui
66 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — Synthèses historico-philosophiques (II)
80 qui lui donne l’avantage d’être le siège le plus favorable de la vie et de la culture de l’Humanité. Cette Europe, libre et rich
81al ayant été ainsi appréciées dans le cas le plus favorable à leur pleine manifestation, il deviendra possible, et même utile, de
67 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — Un problème séculaire : la Russie et l’Europe
82 corruption favorisée par elle, parce qu’elle est favorable à ses vues : c’est l’histoire de la Pologne recommencée en grand. Dep
68 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique
83de tempérament et de rapprochement des conditions favorables à l’homme. Et l’homme y est devenu l’Européen. Vous m’excuserez de do
84ersité humaine et d’une localité particulièrement favorable ; façonnée enfin par une histoire singulièrement mouvementée et vivan
69 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour un dialogue des cultures [Note liminaire] (avril 1962)
85ement sur tous les continents dans le climat très favorable qu’ont créé les journées de septembre à Genève.
70 1963, Preuves, articles (1951–1968). Une journée des dupes et un nouveau départ (mars 1963)
86l écrit en toute candeur : « Malgré tout, je suis favorable à l’entrée dans le Marché commun, pour des raisons économiques, et au
71 1965, Fédéralisme culturel (1965). II. « Devenons nous-mêmes ! »
87tation d’offrir aux peintres un « génie du lieu » favorable, j’observerai qu’Aix n’a produit aucune école, et un seul grand peint
72 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
88nd, les cantons primitifs ne se montrèrent jamais favorables à la formation progressive d’une plus vaste union politique englobant
73 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
89me semble-t-il, un complexe de dispositions aussi favorables aux sciences qu’il l’est peu à la poésie pure ou à la pure métaphysiq
74 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
90ropéen. Elles avaient contribué à créer un climat favorable et presque une mode intellectuelle. Il y avait eu enfin, quelques jou
75 1970, Le Cheminement des esprits. Historique — Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
91 dialectique ; présenter sous un jour constamment favorable les relations entre la Bulgarie et sa « grande sœur Slave », l’URSS…
76 1970, Le Cheminement des esprits. Historique — Naissance d’une Fondation
92ui en eurent connaissance s’y montrèrent aussitôt favorables. Il s’agissait à la fois d’élargir le cercle des amis du Centre europ
77 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Le civisme commence au respect des forêts
93boueuses où les sardines foisonnaient et un tapis favorable à la vie des crustacés (désormais, ruine des pêcheurs israéliens). Le
78 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
94e femme aussi en vaut une autre : disposition peu favorable au développement d’une grande passion. Enfin, le citoyen du monde sov
79 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
95 interrogées dans les pays de la CEE se déclarent favorables à l’union de l’Europe, et que les jeunes de 18 à 35 ans constituent 7
80 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
96nisme.   — Il y a donc des mouvements, des signes favorables ? — Des milliers de mouvements sont à l’œuvre. Au premier rang, ceux
97voies et ne les inventeront jamais. « Pas de vent favorable pour qui ne sait pas où il va » disait Sénèque. Mais pour celui qui s
81 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La religion de la croissance
98rs auteurs pour les plus optimistes (non les plus favorables) qu’ils puissent rêver. L’Europe aurait à peine progressé de 10 %, le
99boueuses où les sardines foisonnaient et un tapis favorable à la vie des crustacés (désormais, ruine des pêcheurs israéliens). Le
82 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — Le grand litige
100lesquels onze prix Nobel, signent une déclaration favorable à l’expansion rapide des « nukes » (comme la jeunesse contestataire a
83 1977, L’Avenir est notre affaire. De la prévision — Naissance de la prospective
101 intellectuels de l’Est.) S’il n’y a pas de vents favorables pour celui qui ne sait pas où il va, à plus forte raison ne trouvera-
84 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Passage de la personne à la Cité
102tés, donc de nos libertés personnelles. Un milieu favorable au développement normal de la dimension communautaire, celle qui lie
85 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Stratégie
103 interrogées dans les pays de la CEE se déclarent favorables à l’union de l’Europe, et que les jeunes de dix-huit à trente-cinq an
104unisme.   Il y a donc des mouvements, des signes favorables ? — Des milliers de mouvements sont à l’œuvre. Au premier rang, ceux
105voies et ne les inventeront jamais. « Pas de vent favorable, pour qui ne sait où il va. » Mais pour celui qui sait, tout est poss
86 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. L’économie
106ées, pour développer le modèle de société le plus favorable à la maximisation de la production et du niveau de vie, c’est-à-dire
107tion. »7 Après une période exceptionnellement « favorable » de l’exploitation de la technologie fondée sur la science, on s’est
108économique (temps, énergie, coûts, efficacité) et favorable au moral des usagers. Un projet alimentaire devrait s’appuyer sur l’e
87 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. La défense de l’Europe
109rement entre les mains d’un chef d’État qui, pour favorable qu’il puisse être aux vues occidentales, n’est pas européen et représ
88 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
1109 juin 1954. Après le dîner, sentant l’atmosphère favorable, nous étions six, heureusement accordés, je suggérai que l’on joue au
89 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
111d’eux, dès janvier 1950, une décision de principe favorable au projet, suivie le 5 mai de l’Acte de naissance du CE, signé à Sain