1 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
1ires, à pleurer sur mes déboires, ce malaise seul liait les personnages auxquels je me prêtais. Mais en même temps que je le
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ramon Fernandez, Messages (juillet 1926)
2œuvre de Gide, qui plus qu’aucune autre me paraît liée à cette confusion. Mais s’il est bien établi que les lois de la vie s
3 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Avant-propos (décembre 1926)
3tiges divergentes, mais qu’un ruban rouge et vert lie par la grâce d’une volonté sans doute divine…
4 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
4amponner à cette espèce de bonheur qu’ils croient lié à la possession, et que j’allais vivre aussi sur le dogme l’argent-fa
5r vie à la gagner9, et leur façon inexplicable de lier des valeurs morales aux cours de bourse. « Heureux quoique pauvre » c
5 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). René Crevel, La Mort difficile (mai 1927)
6mme illusoire et livre l’individu pieds et poings liés à l’obsession qu’il voulait avouer pour s’en délivrer peut-être. Cett
6 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Daniel-Rops, Le Prince Menteur (décembre 1928)
7u hasard d’une rencontre, l’auteur de ce récit se lie avec un inconnu qui se dit prince russe et entretient autour de sa vi
7 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
8tait un membre vivant dans le corps de la Nature, lié par les liens les plus subtils et les plus profonds à tous les autres
8 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
9ur œuvre n’a été possible que parce qu’elle était liée aux intérêts de la démocratie. Car il faut bien se représenter qu’ell
9 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
10accordent sur un point : le salut de l’Europe est lié à la naissance d’une nouvelle attitude de l’âme. Ceci revient à dire
10 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
11êtes seul, un fantôme, d’office, a pris place. On lie bien vite connaissance, pourvu qu’on sache un peu d’allemand, — et l’
11 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
12es valeurs établies…, goût des actions des hommes lié à la conscience de leur vanité…, refus surtout. » Refus des « conditi
12 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
13res termes, la définition d’un art protestant est liée à une conception dogmatique de la foi. Nous pensons même que la renai
13 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
14avoir une volonté de fer, lorsqu’on tombe dans la lie de la société. Le jour des funérailles, Eiichi essaya de garder tout
14 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
15nt évangélique, — comme celle d’une Lagerlöf — se lier d’amitiés spirituelles avec Charles Dickens, Jenny Lind, Thorwaldsen)
15 1932, Le Paysan du Danube. Le sentiment de l’Europe centrale
16sez naturellement avec ce qu’il impose. Confusion liée au mouvement le plus profond de l’âme allemande, qui la porte à la cr
17devient plus concret dans ses pensées. Il demeure lié au réel, dans ce qu’il imagine ; aussi, dans ce qu’il veut. Il se sen
16 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Châteaux en Prusse
18 Bastions de l’Occident ? — Duquel ? Ou bien race liée au seul goût de sa puissance ? Il y a plus qu’un passé d’héroïsme dan
17 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
19êtes seul, un fantôme, d’office, a pris place. On lie bien vite connaissance, pourvu qu’on sache un peu d’allemand, — et l’
18 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
20, comment cette tactique, encore qu’inconsciente, lie partie sous-main avec le scandale, en faisant du christianisme quelqu
19 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
21ons électorales, c’est l’ouvrier d’usine, l’homme lié à la machine. Cette assimilation en dit long sur la conception du tra
22é, le machinisme crée du chômage. Ce paradoxe est lié à l’essence même de la société capitaliste-bourgeoise. On pouvait pré
20 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
23 ; conservatrice, en fait, des valeurs établies ; liée, en fait et par ses conséquences pratiques, à l’établissement des bou
24 fondamental de la pensée bourgeoise, vice qui le lie au monde ancien et le condamne à passer avec lui : il décrit l’anarch
21 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
25urait pas place pour la psychologie, car elle est liée à l’angoisse, c’est-à-dire à l’absence et au recul devant l’acte. Dan
26un premier caractère de la personne immédiatement lié aux conditions de son apparition, j’entends à la présence et à l’enga
22 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
27es dernières phrases de Pillau, n’apparaît-il pas lié au seul malheur des hommes ? Et n’est-ce point là le vrai tragique de
23 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
28aison de soutenir que le régime est organiquement lié à la guerre, et que la guerre est une des pièces indispensables du sy
29t d’une vocation. L’apparition de la personne est liée à l’apparition d’une tension. Car d’une part elle est déterminée par
24 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
30érale dite « spiritualiste » qui ne se savait pas liée au capitalisme, les marxistes revendiquaient les droits de la matière
31re : 1° que la bourgeoisie et le capitalisme sont liés ; 2° que le capitalisme est une doctrine matérialiste à sa façon, — l
25 1934, Politique de la Personne (1946). Principes d’une politique du pessimisme actif — Note sur un certain humour
32sort terrestre. C’est que le salut, pour lui, est lié au succès de son effort. Pas d’ironie possible vis-à-vis de son œuvre
26 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Comment rompre ?
33, comment cette tactique, encore qu’inconsciente, lie partie sous-main avec le scandale, en faisant du christianisme quelqu
27 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Communauté révolutionnaire
34aison de soutenir que le régime est organiquement lié à la guerre, et que la guerre est une des pièces indispensables du sy
35 d’une vocation. L’apparition de la personne est liée à l’apparition d’une tension. Car, d’une part, elle est déterminée pa
28 1934, Politique de la Personne (1946). À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
36el, et s’isole. Le groupe primitif, la tribu, est lié par le lien du sang, des morts communs, et par celui de la terreur sa
37la cité au sens moderne. Alors que la tribu était liée par des liens d’origine — le sang, la famille — la cité est fondée su
29 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Liberté ou chômage ?
38ons électorales, c’est l’ouvrier d’usine, l’homme lié à la machine. Cette assimilation en dit long sur la conception du tra
39é, le machinisme crée du chômage. Ce paradoxe est lié à l’essence même de la société capitaliste-bourgeoise. On pouvait pré
30 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Kierkegaard, Dostoïevski, Barth (23 février 1935)
40l lui fallut un peu de temps pour fendre le bois, lier Isaac et aiguiser le couteau. On oublie cela, on fait d’Abraham « un
31 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les mystiques allemands du xiiiᵉ au xixᵉ siècle, par Jean Chuzeville (octobre 1935)
41ition d’esprit nous incite à séparer ce qui était lié chez les mystiques : la vision de foi et les symboles concrets qui es
32 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
42irituel, par l’Édit, mais les parties se trouvant liées bon gré mal gré au cadre de l’État, la France est divisée pendant un
33 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
43e questions demeurent menaçantes ! Voici l’Église liée bon gré mal gré à son succès ; voici l’Église puissante et séduisant
34 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
44étymologie. Car le sens étymologique est toujours lié à une chose (ou à une action sur les choses). Utiliser les mots dans
35 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
45ce. Point de départ : « Le sort de la culture est lié dans nos esprits au destin même de l’URSS » (Discours aux obsèques de
36 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
46N.-S. vient d’un malentendu sur le mot élections, lié chez nous au régime parlementaire, c’est-à-dire à la « libre » concur
37 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
47testation de Kierkegaard contre Hegel n’est pas « liée à deux douzaines de brevets », qui au surplus lui sont postérieurs d’
38 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
48a race. Mais pour la rendre populaire, il faut la lier à des passions que l’on puisse exciter immédiatement : c’est ainsi qu
39 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Le problème de la culture
49ui qui se survit. La critique révolutionnaire est liée d’une façon immédiate à l’affirmation créatrice : elle n’est en somme
40 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — D’une culture qui parle dans le vide
50ment, sans préjuger de la nature du phénomène qui lie l’économique et la culture : interaction, subordination de l’une à l’
51acer. Dans la mesure où la culture bourgeoise est liée aujourd’hui aux conditions économiques qui définissent la classe bour
52a culture ». Culture et travail se trouvent ainsi liés dans un même mouvement de révolte contre la féodalité. « Que ce fait
41 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — La pensée prolétarisée
53alisme73 l’origine de cette complicité tacite qui lie depuis un siècle les clercs sans risque et les meneurs du jeu économi
54ni de violence — ces trois vertus seront toujours liées — que doit s’adresser la pitié. La pensée sans douleur Cette so
42 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
55 SDN sans accepter les charges qui s’y trouvaient liées. D’où le malaise provoqué par l’application des sanctions, premier av
56notre position personnaliste est fondamentalement liée à une forme fédérative de l’État et de la culture, voire même de l’éc
43 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
57 — Mais l’homme est « chair », et cette chair est liée à l’espace et au temps. Comment le temps tuerait-il l’Éternel ? Comme
58Éternel ne connaît pas de « temps », il n’est pas lié comme nous à une succession. Mais, au contraire, nos divers temps et
59et successions procèdent de l’Éternel et lui sont liés : nous venons de lui, nous retournons à lui, il est en nous lorsque l
44 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
60cle. (Pour les bourgeois, l’idée de propriété est liée à l’idée d’héritage. Par quelle folie pensent-ils pouvoir « hériter »
45 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
61s décrite dans ses grandes lignes, est intimement liée à l’ensemble de notre attitude révolutionnaire personnaliste. Quiconq
46 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
62cle. (Pour les bourgeois, l’idée de propriété est liée à l’idée d’héritage. Par quelle folie pensent-ils pouvoir « hériter »
47 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
63ntiment d’être à l’écart du monde, — et de n’être lié à son voisin que par le souvenir de vieilles offenses… Ce n’est pas s
48 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
64e obstacle du « stade religieux », puisqu’il nous lie au temps, précisément, quand la foi veut l’éternité ! Que répondre à
65ereux et le plus mystérieux, le plus profondément lié au fait de vivre. Toutes les religions païennes divinisent le Désir.
49 1938, Journal d’Allemagne. Journal (1935-1936)
66témoignage des fidèles. Le grand danger serait de lier sa foi à des valeurs humaines périmées. C’est pourquoi la lutte que p
50 1938, Journal d’Allemagne. Les jacobins en chemise brune
67a race. Mais pour la rendre populaire, il faut la lier à des passions que l’on puisse exciter immédiatement : c’est ainsi qu
51 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). L’ère des religions (22 février 1939)
68l’affleurement d’un inconscient désir de « ce qui lie », d’une religion. De n’importe quelle religion. Il est temps que le
69sé. Le christianisme fondait une société ouverte, liée par l’attente unanime d’un au-delà libérateur. « Les choses vieilles
52 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
70e à supposer que cette passion n’est pas toujours liée au sexe. Et même il faut se demander si la sensualité, précisément, n
53 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
71 fatalité de l’être individuel, charnel, créé, et lié à toute la création. C’est par lui et à travers lui que la conscience
54 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe de Tristan
72r le fait obscur et inavouable que la passion est liée à la mort, et qu’elle entraîne la destruction pour ceux qui s’y aband
73) La faute est donc consommée. Mais Tristan reste lié par la mission qu’il a reçue du roi. Il conduit donc Iseut à Marc, ma
74es : Tristan conduit Iseut au roi parce qu’il est lié par la fidélité du chevalier ; — les amants se séparent, au terme des
75ion tacite, ou mieux, une sorte de complicité les lie : la volonté que le roman continue, ou comme on dit, qu’il rebondisse
76 Q’el m’aime, c’est par la poison Ge ne me pus de lié partir, N’ele de moi… Ainsi parle Tristan. Et Iseut après lui : Sir
77essaire au progrès de la passion, ou n’est-il pas lié à la passion d’une manière beaucoup plus profonde ? N’est-il pas l’ob
55 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Les origines religieuses du mythe
78el d’une religion dont on trahit l’esprit. Platon liait l’Amour à la Beauté. Mais la Beauté qu’il entendait, c’était d’abord
79baiser sur le front. Désormais, ces amants seront liés par les lois de la cortezia : le secret, la patience, et la mesure, q
80 copains », seraient-ce l’âme et le corps ? L’âme liée au corps, mais désirant l’esprit ? Mais souvenons-nous aussi de la co
81formisme social et moral ; le poids de l’interdit lié à la mère (donc au principe féminin) inhibe l’amour : tout ce qui tou
82 ces aspects. Et tout d’abord, dit Marcabru, « Il lie partie avec le Diable, celui qui couve Faux Amour ». (Et en effet, le
56 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Passion et mystique
83combattants spirituels ») dont les croyances sont liées à celles des cathares et gnostiques. En 1929, les Doukhobors réfugié
84 contraire la rhétorique d’une ascèse étroitement liée à l’hérésie méridionale du xiie siècle ; 2° des génies comme saint J
85-passion, l’expression et le mensonge se trouvent liés. Et n’est-elle pas typique de toute passion, cette volonté de s’expri
57 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe dans la littérature
86rappelle au poète que ses « qualités d’homme » le lient de fait à une condition pitoyable. C’est ce qu’il dit dans sa Chanson
87t de cette progression vers le « vrai » se trouve lié, plus étroitement qu’au précédent, à un moment correspondant de la pr
88Dans le fait, nos passions humaines sont toujours liées à des passions contraires, notre amour toujours lié à notre haine, et
89s à des passions contraires, notre amour toujours lié à notre haine, et nos plaisirs à nos douleurs. Il n’est pas de cause
90on. Et de là vient que le désir d’union totale se lie indissolublement au désir de la mort qui libère. C’est parce que la p
58 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Amour et guerre
91 celle que nous avons de la femme, se trouve donc liée à une notion de la souffrance féconde qui flatte ou légitime obscurém
92nct de guerre et l’érotisme sont fondamentalement liés : les figures courantes du langage le font voir avec plus d’évidence.
93rt des hommes d’armes étaient ou paysans ou de la lie du peuple, presque toujours sujets d’un autre prince que celui pour l
94r le même sens… Ainsi la Nation et la Guerre sont liées comme l’Amour et la Mort. Désormais le fait national sera le facteur
59 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe contre le mariage
95elui qui se marie, même chrétiennement. L’hérésie liée dès l’origine à la cortezia du Midi s’opposait au mariage catholique
60 1939, L’Amour et l’Occident (1972). L’amour action, ou de la fidélité
96e obstacle du « stade religieux », puisqu’il nous lie au temps, précisément, quand la foi veut l’éternité ! Que répondre à
97ereux et le plus mystérieux, le plus profondément lié au fait de vivre. Toutes les religions païennes divinisent le Désir.
61 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
98e des Templiers, mais encore cet ordre aurait été lié à l’hérésie cathare — en dépit de certaines apparences — comme le bra
62 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
99mportants que tout. La ferveur de la foi nouvelle liait les esprits et les cœurs avec une telle puissance que les sacrifices
100s fidèles de nos cultes se sentent plus fortement liés aux autres membres de l’Église qu’ils ne sont liés à leur parti, ou à
101iés aux autres membres de l’Église qu’ils ne sont liés à leur parti, ou à leur classe, ou à leurs intérêts professionnels. J
63 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). IV. La Ligue du Gothard sera-t-elle un parti ?
102u gré de tous les vents. Nous ne voulons pas nous lier, comme tant d’autres, à un programme « historique » et définitif, tro
64 1940, Mission ou démission de la Suisse. Le protestantisme créateur de personnes
103el, et s’isole. Le groupe primitif, la tribu, est lié par le lien du sang, des morts communs, et par celui de la terreur sa
104la cité au sens moderne. Alors que la tribu était liée par des liens d’origine — le sang, la famille — la cité est fondée su
65 1940, Mission ou démission de la Suisse. La Suisse que nous devons défendre
105és, l’extérieure et l’intérieure ont toujours été liées dans notre histoire. C’est parce que les premiers Suisses avaient la
66 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
106t longuement sur la sympathie personnelle qui les liait au candidat contre lequel ils proposaient cependant de voter. Fair pl
67 1942, La Vie protestante, articles (1938–1978). Perspectives d’avenir du protestantisme (2 janvier 1942)
107e le type d’une communauté libre et pourtant bien liée, fondée sur l’espérance de l’Esprit et non pas sur les fatalités du p
68 1942, La Part du Diable (1982). L’Incognito et la révélation
108nt, jusqu’à l’avant-dernière où nous voyons Satan lié pour mille ans, puis délié et déchaîné sur les quatre parties du mond
109est qu’un mensonge. Mais le mensonge proféré nous lie. La liberté jouée selon la Loi s’accroît ; jouée contre la Loi se per
110l’abus de nos libertés qu’il agit en nous et nous lie. Si Ève n’avait pas été libre de manger cette pomme interdite, Ève n’
69 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
111 les plus grands pouvoirs vicariaux : « Ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la te
112 vicariaux : « Ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans le
113res possibilités, il perd sa liberté, sa proie le lie. « Que servirait à un homme de gagner le monde s’il perdait son âme ?
114tir. Mais une fois que vous avez menti, vous êtes lié par le mensonge, et les vérités mêmes que vous articulerez serviront
115ez facilement pourquoi les arts divinatoires sont liés, dans l’imagination des peuples, avec un pacte satanique. Le devin en
116 Diable ne s’y mêlerait pas. Mais en fait elle se lie à l’amour, et à l’esprit, et c’est par là qu’elle va se pervertir et
117e partie libre et conscient. D’autre part, il est lié à la créativité de l’homme, il en est l’aspect corporel, le symbole o
118t pas plus divin qu’il n’est honteux, mais il est lié intimement aux fonctions les plus humaines de l’homme, à ses pouvoirs
70 1942, La Part du Diable (1982). Le Bleu du Ciel
119responsabilité, et liberté sont choses intimement liées ; elles s’engendrent mutuellement et ne peuvent subsister bien longte
71 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du diable I : « Je ne suis personne » (15 octobre 1943)
120nt, jusqu’à l’avant-dernière où nous voyons Satan lié pour mille ans, puis délié et déchaîné sur les quatre parties du mond
72 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943)
121est qu’un mensonge. Mais le mensonge proféré nous lie… Comprenons maintenant que le Diable ne pourrait rien sans notre libe
122’abus de notre liberté qu’il agit en nous et nous lie. Si Ève n’avait pas été libre de manger cette pomme interdite, Ève n’
73 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable III : Diable et sexe (29 octobre 1943)
123 Diable ne s’y mêlerait pas. Mais en fait elle se lie à l’amour, et à l’esprit, et c’est par là qu’elle va se pervertir et
124e partie libre et conscient. D’autre part, il est lié à la créativité de l’homme, il en est l’aspect corporel, le symbole o
125t pas plus divin qu’il n’est honteux, mais il est lié intimement aux fonctions les plus humaines de l’homme, à ses pouvoirs
74 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Kierkegaard
126e, ont refusé de signer de leur sang le pacte qui lie le penseur à Méphisto ou à l’Esprit : expérimentateurs qui se ménagen
127 quelles étranges et secrètes façons le temps est lié au péché, le pécheur seul le sait, dans l’instant de la foi, où par g
128 puisqu’il lui rend une mesure et un rythme en le liant au destin personnel. Ainsi l’acte absolu serait création absolue, mai
75 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
129l est vrai que la complicité qui, dans le Procès, lie les juges aux avocats et aux prévenus, est un trait caractéristique d
76 1944, Les Personnes du drame. Liberté et fatum — Luther et la liberté de la personne
130r l’Éternel ne connaît pas de temps, il n’est pas lié comme nous à une succession. Mais au contraire, nos divers temps et s
131et successions procèdent de l’Éternel et lui sont liés : nous venons de lui, nous retournons à lui, il est en nous lorsque l
77 1944, Les Personnes du drame. Sincérité et authenticité — Vues sur Ramuz
132étymologie. Car le sens étymologique est toujours lié à une chose (ou à une action sur les choses). Utiliser les mots dans
133aire dignité. Le sens de l’objet, chez Ramuz, est lié à son sens goethéen du symbole. Il ne va pas au pittoresque dans les
78 1944, Les Personnes du drame. Une maladie de la personne — Le Romantisme allemand
134 fatalité de l’être individuel, charnel, créé, et lié à toute la création. C’est par lui et à travers lui que la conscience
79 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
135changes culturels. Ces ambitions sont étroitement liées, car seule une atmosphère de démocratie mondiale peut créer les condi
80 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). La guerre est morte (5 septembre 1945)
136ge quotidien de métaphores guerrières, intimement lié, depuis Lancelot, à la sexualité occidentale. Quelles fêtes, quels ca
81 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
137 au-dessus de la communauté. Et la communauté est liée par sa fidélité à l’Éternel. Ainsi les droits et les devoirs du parti
138ie même de l’Union. Mais par l’organe central qui lie toutes les régions, il ménage un recours au citoyen contre les abus d
82 1946, Journal des deux Mondes. Voyage en Argentine
139ours que doit durer la traversée. Les fils qui me liaient aux autres et que les autres ont tirés à l’envi, ils ont cassé pendan
83 1946, Journal des deux Mondes. Virginie
140uteurs, qui leur assure le minimum vital sans les lier. Enfin des « œuvres » innombrables, une Université, et la Croix-Rouge
84 1946, Journal des deux Mondes. Intermède. Mémoire de l’Europe
141onnée sur le seuil, au matin d’une journée qui se liait aux autres… (Quand ta force devient visible, c’est comme le sang, c’e
85 1946, Journal des deux Mondes. Le mauvais temps qui vient
142ois cependant que mon destin n’a pas cessé d’être lié au sien : car le même sort paradoxal a décrété que nous fussions au c
86 1946, Lettres sur la bombe atomique. La guerre est morte
143ge quotidien de métaphores guerrières, intimement lié, depuis Lancelot, à la sexualité occidentale. Quelles fêtes, quels ca
87 1946, Lettres sur la bombe atomique. L’État-nation
144e se mettre hors d’état de faire la guerre, en se liant à des économies voisines. Mais remarquez l’hypocrisie du terme « nati
88 1946, Lettres sur la bombe atomique. Le goût de la guerre
145e parce qu’au secret de notre conscience elle est liée à l’idée de guerre. Des millénaires de guerre nous ont intoxiqués. Et
89 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
146, inégalité économique, les trois phénomènes sont liés. Tant que subsistera le régime des États-nations absolument souverain
90 1947, Doctrine fabuleuse. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
147ganise tout naturellement en discours, en phrases liées par voie de conséquence. Mais si je parle en paraboles, je n’ai souci
91 1947, Doctrine fabuleuse. Don Juan
148e à supposer que cette passion n’est pas toujours liée au sexe. Et même il faut se demander si la sensualité, précisément, n
92 1947, Doctrine fabuleuse. La fin du monde
149 des puissances lointaines. Toutefois, elle reste liée au rêve d’activité qui tourmente l’Occident depuis des siècles. Mais
93 1947, Vivre en Amérique. Avertissement
150distancer la conscience humaine, trop étroitement liée aux cadres nationaux. On m’écrivait aussi de France, qu’un très grand
94 1947, Vivre en Amérique. Vie politique
151culturels. Or ces deux ambitions sont étroitement liées, car seule une atmosphère de démocratie mondiale peut créer les condi
95 1947, Vivre en Amérique. Vie privée
152ope, le vice et la vertu restent fort étroitement liés, l’un vivant de l’autre, pour ainsi dire, et n’existant que par la né
96 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
153aniaque ou un inventeur. Son bien et son mal sont liés, inextricablement et vitalement. L’Européen connaît donc la valeur es
97 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
154ante majorité des citoyens, le mot démocratie est lié à tout régime (monarchique ou républicain) qui garantit les droits fo
98 1948, Suite neuchâteloise. I
155 moindres traditions locales, aussi sensuellement lié à sa nature, peut-il produire tant de nomades ? C’est le secret du « 
99 1948, Suite neuchâteloise. II
156cun de nous ; qui par nous, maintenant, se passe, lié à toute l’histoire des autres hommes ; et sans lequel il n’y aurait j
100 1948, Suite neuchâteloise. IV
157urtant, quelle est cette promesse mystérieusement liée au Cinquième Commandement : « …afin que tes jours soient prolongés da