1 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
1 met dans l’expression), c’est la rencontre d’une locomotive routière. « Depuis l’instant où, enfant de douze ans, j’aperçus cette
2 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
2 bien se passer des théoriciens… « Nous avons les locomotives, à quoi sert Stephenson ? » « Nous avons l’URSS, à quoi sert Marx ? »
3 1953, La Confédération helvétique. Institutions et aspirations économiques
3le canton de Zurich. Ces usines ont construit les locomotives et les dynamos les plus puissantes que l’on connaisse, et concurrence
4 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
4ns culture ni génie, cherchait à construire une « locomotive routière » qui ne fût pas astreinte à suivre la loi rigide des voies
5 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — Les paradoxes de la vie économique
5 usines de la région zurichoise ont construit les locomotives, les dynamos, les moteurs de paquebot les plus puissants que l’on con
6 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Culture et technique en Europe et dans le monde
6rien et ministre français, déclare en 1833 que la locomotive est « une simple amusette scientifique, sans aucun avenir ». Plus tar
7ues », cherchait à construire, nous dit-il, une « locomotive routière » qui ne fût pas astreinte à suivre la loi rigide des voies
7 1977, L’Avenir est notre affaire. De la prévision — Première histoire de fous : l’Auto
8 ces années de ma jeunesse fut la rencontre d’une locomotive routière à huit milles de Detroit, un jour où je me rendais avec mon
9ville. J’avais alors douze ans. Je me rappelle la locomotive comme si je l’avais vue hier, car c’était le premier véhicule non att
10 » qui n’obéirait qu’à ses humeurs, tandis que la locomotive sur « voie ferrée », mise sur des rails une fois pour toutes, semble