1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Simone Téry, L’Île des bardes (décembre 1929)
1 sens critique de Parisienne. C’est une sympathie malicieuse qui anime ses amusants portraits et ses commentaires parfois un peu c
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Girard, Connaissez mieux le cœur des femmes (juillet 1927)
2 Bien plus, vous découvrez dans ses fantoches une malicieuse et fine psychologie. Mais à ce mot, son visage s’assombrit un peu. « 
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Orphée sans charme (février 1927)
3trappes, cette habileté surtout. Je ne sais si ce malicieux Gagnebin (non pas Elie) pensait à quelqu’un lorsqu’il écrivit certain
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
4 toutes les offres du hasard, ce poète immoral et malicieux. » Je ne sais dans quel rapide de l’Europe centrale — région où l’on
5 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
5âchée pour l’ombre, dit Gérard d’un ton rêveur et malicieux. Mais l’ombre de cette ville illusoire est la plus douce à mes vagabo
6 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Princesse Bibesco, Catherine-Paris (janvier 1928)
6tyle brillant, plein de trouvailles spirituelles, malicieuses ou poétiques ; et ce n’est pas qu’il ne s’y glisse quelque préciosité
7 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Kikou Yamata, Saisons suisses (mars 1930)
7les pentes de Chésières en les parant d’une grâce malicieuse et sensuelle dont nos yeux helvètes les croyaient par trop dépourvues
8 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Un soir à Vienne avec Gérard
8âchée pour l’ombre, dit Gérard d’un ton rêveur et malicieux. Mais l’ombre de cette ville illusoire est la plus douce à mes vagabo
9 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
9tion » de Cingria reste si constamment précise et malicieuse qu’elle atteint à coup sûr le particulier de tout ce qu’elle aborde a
10 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
10t que l’« analyse des motifs » est ici d’une fort malicieuse lucidité. Mais elle s’opère par le seul jeu des faits, jamais en marg
11 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
11s, de leurs pieds, de leur casquette. Coups d’œil malicieux aux copains de la salle. Le président se lève : « Messieurs et dames,
12 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
12s, de leurs pieds, de leur casquette. Coups d’œil malicieux aux copains de la salle. Le président se lève : « Messieurs et dames,
13 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
13e, comme ils sont vifs et peu timides, camarades, malicieux et indulgents — leurs bons rires quand l’un ou l’autre dit une bêtise
14 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Demain la bombe, ou une chance d’en finir avec la terre (30 juin 1946)
14me scientifique. Posons ici une question grave et malicieuse. Que pense-t-on qu’il se produirait si quelque groupe privé faisait s
15 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
15le est ma thèse : et Socrate, seule exception, le malicieux Socrate, s’est semble-t-il marié par ironie, précisément pour démontr
16 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Première partie — Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
16le est ma thèse ; et Socrate, seule exception, le malicieux Socrate, s’est semble-t-il marié par ironie, précisément pour démontr
17 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Première partie — Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
17. Demeurait la perplexité, sereine ou tourmentée, malicieuse ou maussade, selon les jours ou l’interlocuteur. Beaucoup de petits p
18 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
18t de robuste carrure, fumeurs de pipe et d’humeur malicieuse, et pas du tout « intellectuels » ni par l’allure ni dans l’abord hum
19 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
19t de robuste carrure, fumeurs de pipe et d’humeur malicieuse, et pas du tout « intellectuels » ni par l’allure ni dans l’abord hum
20 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Culture et technique en Europe et dans le monde
20t une Nature peuplée de dieux et leurs intentions malicieuses. L’homme moderne est-il très différent ? Prenons quelques exemples de