1 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
1 cette fatigue générale qui fausse tout, et qui s’oppose au perfectionnement de l’esprit, puisqu’elle ne permet que des associ
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
2s très différents de style, et dont les façades s’opposent avec hostilité. Dans l’intérieur des deux maisons pourtant se débatte
3 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
3cérité = spontanéité. Mais la morale est ce qui s’oppose en premier lieu à la spontanéité. C’est pourquoi Gide écrit ailleurs 
4 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Louis Aragon, Le Paysan de Paris (janvier 1927)
4mets pas qu’on reprenne mes paroles, qu’on me les oppose. Ce ne sont pas les termes d’un traité de paix. Entre moi et vous, c’
5 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Rainer Maria Rilke (décembre 1927)
5r caractériser tout lyrisme germanique, il faudra opposer l’excellent petit livre d’Edmond Jaloux. C’est un recueil de divers a
6 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
6altation nerveuse ou des troubles organiques. Ils opposent à ces « délires » les thèses rassurantes de la « saine raison », sans
7 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
7e sa nature ne l’entraîne dans une direction tout opposée. C’est très malin d’avoir inventé un instrument de progrès : encore f
8 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
8excessifs est assez bien vu ; mais tenter de leur opposer un effort digne de ce qu’ils furent… Cela demanderait certains sacrif
9 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
9ie. Je parle simplement de vérité et de mensonge, opposant une réalité vivante à une duperie commerciale. Mais vous pensez que t
10 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
10sombre, et par la seule ligne dure de l’horizon s’oppose au ciel qui retire ses lueurs. Ciel blanc, où très peu d’or rose s’év
11 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
11a Messe ? On n’aura d’autre ressource que de nous opposer un distinguo : en tant qu’astronome, ce monstre, cet amphibie plus ex
12cette commune antipathie, M. Marcel et M. Nizan s’opposent avec une netteté d’autant plus significative qu’ils touchent des prob
12 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Conférences du Comte Keyserling (avril 1931)
13t résumer la pensée de Keyserling en disant qu’il oppose à l’idéal actuel d’assurances à tous les degrés — idéal antispirituel
13 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
14des vérités religieuses, là où elles paraissent s’opposer, au lieu de nous aider à les mieux pénétrer, à les approfondir jusqu’
14 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
15énératrice d’œuvres marquantes. Qu’aurions-nous à opposer à un Shelley, à un Byron, à un Ruskin ? Chateaubriand, devant le Mont
16ci se promène, l’autre escalade. Et comme elles s’opposent à la médiocre littérature qui transforme les sommets en images d’un D
15 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
17stes, chrétiennes, matérialistes et socialistes s’opposent dans des termes inusités pour l’Occident, mais sont oubliées, comme p
16 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
18plus rude que saine. Je ne pense pas qu’il faille opposer aux suggestions d’un moraliste trop subtil les vaniteux verdicts d’un
17 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
19pose dans le silence d’une vie : la loi de Dieu s’oppose à cette loi des hommes qui veut qu’on tue. Une décision se formule, p
18 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
20 une caricature de la sécheresse à laquelle ils s’opposent, mais qu’ils manifestent en même temps avec une ironie plus cruelle s
19 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
21urnal. Le titre : La Crise est dans l’homme 38, s’oppose d’emblée aux thèses des économistes bourgeois ou marxistes, pour lesq
20 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Hic et nunc [éditorial] (novembre 1932)
22er. Il nous est indifférent, en principe, de nous opposer à telles idées courantes, ou de confirmer telles autres. Car notre op
21 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
23s », imposantes, établies. Qu’aurions-nous à leur opposer ? Tout notre espoir est dans un désespoir tellement « substantiel » q
22 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
24la chose écrite, par la lettre justement qu’ils s’opposent le plus. Pourtant Rimbaud ne fut jamais un écrivain, ni ne se soucia
25 que telles. De là ce rationalisme agressif qu’il oppose aux dévots : « S’occuper d’idées relatives à l’immortalité, poursuivi
26tif et utile en celui-ci »13. À quoi nous saurons opposer cette confession mémorable : « Nous ne devons proférer les plus haute
27a grandeur humaine de Goethe. Et qui voudrait les opposer ? Que signifierait un choix dont l’opération resterait purement imagi
23 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
28ommun de la conscience où ils s’exalteraient en s’opposant franchement, tirent à hue et à dia et engendrent une grande confusion
24 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Éloge de l’imprudence, par Marcel Jouhandeau (septembre 1932)
29 foi. Au bien vulgaire des moralistes, Jouhandeau oppose le mal ; à celui-ci le Bien ; d’où naissent le désir et la nécessité
25 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
30sur ce terrain. Suivons-les donc sur le leur. Ils opposent à nos « rêveries » l’action. Qu’appellent-ils l’action ? Est-ce un op
26 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
31 Nous voici donc à ce point d’étrangeté où l’on oppose la pensée et l’action jusque sur le plan de l’éthique. Or, un homme q
27 1932, Le Paysan du Danube. Le sentiment de l’Europe centrale
32s’en délecter3. À cette disposition l’on pourrait opposer, plutôt que la taciturne réflexion romaine, la tournure d’esprit sent
28 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Une « tasse de thé » au Palais C…
33été n’a peut-être pas encore oublié que la race s’oppose à l’individu. Ici, plus qu’ailleurs, l’originalité est signe de sang
29 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Voyage en Hongrie
34ie. Je parle simplement de vérité et de mensonge, opposant une réalité vivante à une duperie commerciale. Mais vous pensez que t
35sombre, et par la seule ligne dure de l’horizon s’oppose au ciel qui retire ses lueurs. Ciel blanc, où très peu d’or rose s’év
30 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
36s qu’elles énoncent une doctrine sociale nouvelle opposée aux doctrines régnantes. Nous n’attendons rien d’aucun acte délibéré,
31 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
37éalité. Ceci peut rappeler le jeune Hegel, mais s’oppose nettement au Hegel des hégéliens. Hegel supprima le conflit lorsqu’il
38ée sur l’actualité permanente de la personne nous oppose d’une part à l’idéal bourgeois, synthèse eudémonique à l’usage des in
32 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
39ui de la personne, de l’acte qui la pose et qui l’oppose aux résistances ambiantes. Nous disons que le spirituel est le pouvoi
33 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
40me par les seules forces humaines. Croyance qui s’oppose rigoureusement au christianisme, s’il est avant tout la croyance au s
41ivre. Mais alors, en quoi les deux conceptions s’opposent-elles si radicalement ? C’est en ceci que, pour les uns, le salut est
42l devient l’antagonisme de deux volontés qui ne s’opposent pas front à front sur le même plan, mais qui se coupent perpendiculai
34 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
43as » par l’État fasciste13. Que pourrait-elle lui opposer ? Où donc est la mesure de l’homme irréductible, au nom de quoi elle
35 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
44 être utile, pour fixer davantage les idées, de l’opposer ici à la notion de l’individu. L’individu est le terme dernier de la
45e Marx et de Lasalle) la conception personnaliste oppose mieux qu’un scepticisme : elle renverse de fond en comble l’ordre des
46tive de l’homme. À l’évolutionnisme objectif elle oppose son exigence proximiste. Dans l’ordre personnel, les relations les pl
36 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
47le plan politique tout au moins, ils paraissent s’opposer avec une certaine violence, mais par rapport à l’homme, ils sont abso
37 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
48ique de l’être qu’il est urgent que les chrétiens opposent à la « morale des commerçants » — comme disait Nietzsche — qui domine
38 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
49omme, c’est que le monde, dans sa forme déchue, s’oppose au monde tel que Dieu l’a créé, s’oppose à la transformation que veut
50échue, s’oppose au monde tel que Dieu l’a créé, s’oppose à la transformation que veut l’Esprit, s’oppose à l’Ordre. « Ne vous
51s’oppose à la transformation que veut l’Esprit, s’oppose à l’Ordre. « Ne vous conformez pas à ce siècle présent, mais soyez tr
39 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
52aire de la littérature. On comprend bien que je n’oppose pas ici le nationaliste au communiste. Je ne partage pas plus les idé
40 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
53art l’identité de la personne, telle qu’on peut l’opposer à cet individu, et du prochain, tel que le définit l’Évangile ; d’aut
54 du je se résout pratiquement dans un nous, qu’on oppose alors fièrement aux ils des sociologues et des positivistes. Cette op
55isme. Le nous, c’est le groupe, le faisceau. On l’oppose à la masse anonyme, tout autant qu’à l’individu atomique. Le vœu huma
41 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
56te en avant, autant de tentatives angoissées pour opposer à la terreur de Pan les ordonnances dictatoriales de l’esprit. Mais c
57gereuse que la perversion spiritualiste qu’on lui oppose depuis le xviiie siècle, sous le nom de Sentiment de la Nature. L’Oc
42 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
58omme engagé dans le conflit vital qui l’unit et l’oppose à son prochain. La personne, c’est l’homme en tant qu’il a une vocati
43 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
59ès bien, je l’avoue, en quoi elles cesseront de s’opposer à une « rénovation politique profonde ») on adjoindra un Conseil nati
44 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
60En ce temps de partis, de faisceaux et de fronts, opposer des doctrines, ce n’est plus faire de la doctrine, mais bien, et quoi
45 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
61s lois diminue aussitôt. Aussi bien convient-il d’opposer un scepticisme méthodique aux calculs ingénieux des sociologues. Il e
46 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — Pour une politique à hauteur d’homme
62sel de toutes les institutions. Cette politique s’oppose au gigantisme totalitaire ; elle s’oppose à l’émiettement social de l
63tique s’oppose au gigantisme totalitaire ; elle s’oppose à l’émiettement social de la démocratie individualiste ; elle s’oppos
64t social de la démocratie individualiste ; elle s’oppose à l’exploitation de l’homme par ses créations, par l’État et par les
47 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Destin du siècle ou vocation personnelle ?
65le plan politique tout au moins, ils paraissent s’opposer avec une certaine violence ; mais par rapport à l’homme, ils sont abs
48 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
66prévue du jeu de bascule dialectique. On a pu lui opposer une série d’objections que je ne ferai ici que mentionner, car elles
67uer par un troisième fait. Tant que le marxisme s’opposait à une bourgeoisie libérale dite « spiritualiste » qui ne se savait pa
49 1934, Politique de la Personne (1946). Principes d’une politique du pessimisme actif — Sur la devise du Taciturne
68s », imposantes, établies. Qu’aurions-nous à leur opposer ? Tout notre espoir est dans un désespoir tellement « substantiel » q
69es ordres que donne la foi sont absolus, et ils s’opposent aux ordres de l’État totalitaire. Mais, d’autre part, le réformisme s
50 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Comment rompre ?
70os églises qu’elles énoncent une doctrine sociale opposée aux doctrines régnantes. Nous n’attendons rien d’aucun acte délibéré,
51 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Humanisme et christianisme
71me par les seules forces humaines. Croyance qui s’oppose rigoureusement au christianisme, si celui-ci est avant tout la croyan
72vivre. Mais alors, en quoi les deux conceptions s’opposent-elles si radicalement ? C’est en ceci que, pour les uns, le salut est
73l devient l’antagonisme de deux volontés qui ne s’opposent pas front à front sur le même plan, mais qui se coupent perpendiculai
52 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Antimarxiste parce que chrétien
74ci soit dit une fois pour toutes.) On a coutume d’opposer christianisme et communisme sur le plan des réalisations humaines. Je
75s frappant : c’est qu’il est étrangement facile d’opposer terme à terme les expressions chrétiennes et les expressions communis
76ous les moments de la vie chrétienne, le marxiste oppose son idéal d’assurance matérielle. Il dit à l’ouvrier : « Viens avec n
77oriques, les autres éternelles. En somme, ce qui oppose irréductiblement, fondamentalement, christianisme et marxisme, c’est
53 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Fascisme
78 ecclésiastique, c’est l’Église confessante qui s’oppose à l’esprit unitaire et qui sauvegarde le principe fédéraliste. Dans l
54 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — D’un Cahier de revendications
79sur ce terrain. Suivons-les donc sur le leur. Ils opposent à nos « rêveries » l’action. Qu’appellent-ils l’action ? Est-ce un op
55 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Communauté révolutionnaire
80ment engagé dans le conflit vital qui l’unit et l’oppose à son prochain. La personne, c’est l’homme en tant qu’il a une vocati
56 1934, Politique de la Personne (1946). À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
81’individu et de personne, et les systèmes qui s’y opposent, nous verrons mieux comment se situe la Réforme dans l’évolution de l
82ros, d’où la statue, d’où le tragique (Antigone s’opposant aux décisions sacrées de l’État) ; — d’où les notions de gloire et de
83exactement, de succession fatale. L’individu ne s’oppose à l’État qu’à la manière dont le vide s’oppose au plein : plus le vid
84 s’oppose à l’État qu’à la manière dont le vide s’oppose au plein : plus le vide est absolu, plus l’appel est puissant. À bien
85 société, afin qu’aucune structure organique ne s’oppose plus à son action d’unification, de « mise au pas ». C’est avec la po
86vidu de la Renaissance est d’abord un révolté qui oppose ses besoins propres aux dogmes sacrés de la collectivité. Il revendiq
87te différente. Il ne tombe jamais dans le piège d’opposer à l’absolutisme romain un absolutisme réformé. Au contraire. Qu’il s’
88ue, d’une véritable civilisation. Qu’allons-nous opposer à cela ? Tout simplement, la force préventive, inattaquable tant qu’e
57 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Groupements personnalistes
89ne vision réaliste des choses. Blancs et rouges s’opposent aujourd’hui exactement de la même manière qu’ils s’opposaient en 1848
90ujourd’hui exactement de la même manière qu’ils s’opposaient en 1848. Mais le monde a changé depuis. Le socialisme français porte
91n réellement française et humaine. Proudhon qui s’opposait à Marx au nom des droits de la personne. Proudhon qui dénonçait, dans
58 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Qu’est-ce que la politique ?
92de l’homme qui lui soit propre, et qu’elle puisse opposer victorieusement aux conceptions nouvelles ou rétrogrades que les autr
59 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
93: l’opinion de l’élite ni celle du grand public n’opposent la moindre réaction à l’aveu d’un complot si burlesque. Si j’ai quelq
94 « mal compassée » (Descartes). Et plus rien ne s’oppose alors aux spécialisations les plus artificielles, aux découpages à l’
95ce, c’est-à-dire de la description, est tellement opposée au véritable esprit philosophique qu’elle conduit fatalement nos prof
96sitif que mes contemporains, à tort et à travers, opposent à toute critique un peu trop perspicace. Ils ont au fond raison, leur
60 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
97consolants. » Au salut par l’éternité, voici donc opposée une notion beaucoup plus scientifique et beaucoup plus conforme aux e
61 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
98 — et c’est pourquoi je pense qu’on ne doit pas s’opposer au baptême des enfants, c’est-à-dire de ceux qui ne peuvent rien enco
62 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les mystiques allemands du xiiie au xixe siècle, par Jean Chuzeville (2 novembre 1935)
99ce en même temps qu’elle est don de Dieu ; elle s’oppose donc à toute mystique qui ne serait qu’une fuite hors du monde, comme
63 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Ni gauche ni droite (août 1935)
100udrait-il en déduire que le peuple et la nation s’opposent ? Les mots l’indiqueraient, non les faits : voilà bien le désordre où
64 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
101une sombre époque cérébrale et matérialiste. Il s’opposait32 aux médecins galénistes qui voyaient l’homme sous l’aspect d’un con
65 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
102« banc de sable de cette vie temporelle », Löwith oppose Marx et Kierkegaard qui pensent « à la banalité soucieuse, extérieure
66 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
103vocation de l’Édit est-elle vraiment une doctrine opposée à celle qui préside à sa promulgation ? I On sait par quel coup
67 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
104es grands mots faussement religieux qu’il prétend opposer aux rhéteurs, aux utopistes, aux « intellectuels » ? Et pourtant, c’e
105me au moins — sinon l’issue — de la lutte qui les opposera. Mais du choc de deux fronts derrière lesquels on n’arrive pas à dist
106mune constructive, un programme qu’elles puissent opposer aux entreprises de M. de Wendel comme à celles de M. Litvinoff. Et c’
68 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
107 du Christ aux Sadducéens, Luc 20/33.) Nietzsche, opposant l’antithèse à la thèse par haine de ce qui est, non par amour de ce q
69 1935, Présence, articles (1932–1946). Autour de Nietzsche : petite note sur l’injustice (novembre 1935)
108 scrupule.) Quand donc cessera-t-on, chez nous, d’opposer à toute prise de parti bien franche le rappel revêche et stérilisant
70 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
109on de sa vocation dans la cité, ne devra-t-on pas opposer une question préalable, brutale : cette vocation a-t-elle un sens con
110 transformation, ce sont là les deux termes qui s’opposent dans notre vie, qui commandent notre vocation. La forme de ce monde :
111e que résume le seul mot de péché — tout ce qui s’oppose à la venue du règne de justice qu’il appelle. « Nous n’appartenons pa
112tant du clerc moyenâgeux dans la cité thomiste, j’opposerai une image moderne, qui est aussi celle d’un chrétien dans la cité, ma
113listes, de dénoncer et de combattre tout ce qui s’oppose au libre jeu des vocations dans la cité : dénoncer le capitalisme ave
114tte chance ? Et comment un chrétien pourrait-il m’opposer les objections d’un praticisme à courte vue, quand notre vocation chr
115chrétiens. Tous les autres auraient le droit de m’opposer la sagesse de ce siècle en faillite, mais nous appartenons à ce qui j
71 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
116 qu’un moyen de résister à l’Europe, c’est de lui opposer le génie de la liberté. Saint-Just. L’on pourrait sans difficulté m
117me instantanément les hommes d’État que nous leur opposons, vieux juristes ou parlementaires professionnels, coupés de la nation
118ation. À la force vivante de destins impériaux, n’opposons pas des droits que justement toute la crise dénonce et rend caducs, m
72 1936, Esprit, articles (1932–1962). Erskine Caldwell, Le Petit Arpent du Bon Dieu (novembre 1936)
119tout exprès pour l’œuvre de Caldwell : On aime à opposer l’esprit gaulois aux conventions de l’amour courtois, et à y voir la
73 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
120ue par scrupule humain, et par prudence aussi, il oppose à ses entraînements. L’âge venant, je me sens moins de curiosité pou
74 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
121 la controverse22 avec la Réforme, en France : on oppose dix-neuf siècles de tradition universelle — dont quinze nous sont com
122me critère des révélations évangéliques. Ce qui s’oppose en réalité, c’est une doctrine du salut par la foi au sein d’une Égli
123ormule lui est tout à fait personnelle, et l’on m’oppose une thèse thomiste ; laquelle est, à son tour, contestée par un Newma
124de cette objection préalable, que pourraient nous opposer les catholiques, si nous les pressions de nous rassurer sur un texte
125ve » les docteurs catholiques se sont fondés pour opposer à la tradition de leur temps (qui était encore le « Buvez-en tous »)
75 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Sur l’esprit incarné (février 1936)
126restres », et conséquemment, si l’on a le droit d’opposer esprit pur à esprit incarné dans des termes tels qu’esprit incarné de
76 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Dictature de la liberté, par Robert Aron (mars 1936)
127 jamais au terme ; et la rigueur même du calcul s’opposera à son intrusion. Comme le prouve toute l’histoire moderne, qui est ce
77 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
128erkegaard dénonce au cœur des systèmes qu’ils lui opposent. 3. Parce que Kierkegaard s’est déchaîné contre les églises établies,
78 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
129cipale40, peut néanmoins servir à préciser ce qui oppose la langue d’un poète aux divers jargons de son temps : c’est que l’un
79 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
130de l’homme qui lui soit propre, et qu’elle puisse opposer victorieusement aux conceptions nouvelles ou rétrogrades que les autr
80 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
131det, etc., etc. À tous ces messieurs et dames, on oppose M. Stakhanov, champion mineur de l’URSS. L’erreur des Méchants, des «
81 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Le problème de la culture
132oliment dépérir. Au mythe d’Icare, je ne vais pas opposer le mythe d’Antée, remède matérialiste. Mais à l’une et à l’autre erre
133eur, au fait du prince et au fait de l’esclave, j’opposerai le fait de l’homme. Voilà le sens et la limite de l’abaissement que j
134outume d’admettre la légère ironie qu’on pourrait opposer à leurs affaires sous prétexte que le vrai tragique est de l’ordre du
82 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — D’une culture qui parle dans le vide
135 qui se retourne. De Man part donc du conflit qui oppose au xxe siècle une culture bourgeoise décontenancée et une culture
136la culture qui va caractériser la nouvelle classe opposée à la noblesse féodale. Pour les auteurs bourgeois de cette époque « l
137ur du conflit véritable. Là où Marx se contente d’opposer des intérêts contradictoires — ceux des patrons et ceux des employés,
138la dialectique du maître et du serviteur — de Man oppose des éthiques, des styles de vie, des conceptions d’ordre moral. C’est
83 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
139toujours montré pour leur roi »14, la Chambre lui oppose dans une adresse fameuse « les sentiments et la raison de la France »
140 humain reste sans force. En fin de compte, elles opposent pareillement le Destin de la Société à la vocation personnelle. L’évo
84 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Sur le déclin du Moyen Âge
141 et de la mesure recréée, c’est dans le débat qui opposa Calvin au cardinal Sadolet qu’on peut en trouver l’expression la plus
85 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Décadence des lieux communs
142e, ou une patrie spirituelle… Tandis que d’autres opposent l’esprit à la révolution, l’ordre à la liberté, ou encore les patries
86 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Tentatives de restauration d’une commune mesure
143é. Sa grandeur étant mesurée par la tension qui l’opposait à son époque. Telle est l’origine spirituelle, ou culturelle si l’on
144r ma thèse. Quelle que soit la haine violente qui oppose un Staline et un Hitler, ils se ressemblent au moins en ceci, qui est
87 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
145 qu’un moyen de résister à l’Europe, c’est de lui opposer le génie de la liberté. Saint-Just. (Discours du 12 février 1793.)
146me instantanément les hommes d’État que nous leur opposons, vieux juristes ou parlementaires professionnels, coupés de la nation
147ation. À la force vivante de destins impériaux, n’opposons pas des droits que justement toute la crise dénonce et rend caducs, m
88 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — La pensée prolétarisée
148ulture bourgeoise nous ont appris à distinguer et opposer : le cerveau et les mains dans le corps, la foi et les œuvres dans l’
149ec les mains, c’est concevoir en actes, et cela s’oppose à la notion rationaliste d’une pensée qui ne serait rien qu’un commen
150ue d’en suivre le déroulement, non point pour les opposer terme à terme, mais au contraire pour découvrir les « lois » de l’une
151e de M. Teste : « Je me voyais me voir. » Et il s’oppose radicalement à l’esprit des grandes métaphysiques et théologies tradi
152s. Nous voici donc à ce point d’étrangeté où l’on oppose la pensée et l’action jusque sur le plan de l’éthique76. Or un homme
89 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — Éléments d’une morale de la pensée
153e même pas épuiser toute la signification. Elle s’oppose en tout cas radicalement à la maxime de Montaigne, en ce sens qu’elle
154alance, et au jugement à la remorque des faits, s’oppose seul l’a priori éthique : l’actualité de la pensée. Toute pensée réel
155 c’est la connaissance de ce qui, certainement, s’oppose à l’acte. Deux tentations perpétuelles menacent de déprimer en nous l
156ice. On voit que le conformisme et l’évasion ne s’opposent pas comme le jour et la nuit. Je les définirais plutôt comme deux man
157 est sûr, c’est que le conformisme et l’évasion s’opposent absolument à l’acte d’incarnation d’une pensée ; car celui-ci n’est p
158aintenir la langue vivante, il ne suffirait pas d’opposer, par exemple la discipline classique, ou un effort contraint d’origin
159inguera par une double opposition : d’une part il opposera au conformisme la loi personnelle de l’homme, d’autre part, il oppose
160e la loi personnelle de l’homme, d’autre part, il opposera à l’évasion dans l’abstrait la volonté de s’ordonner à un but, et d’y
161s matériels de la mesure. Est-il possible de leur opposer dès maintenant un signe aussi grandiose, aussi simple et tangible ? S
162moi se résout pratiquement dans un nous, que l’on oppose aux ils des sociologues positivistes. Cette opération magistrale port
163ssaut, puis le Parti ou la Nation organisée. On l’oppose à la masse anonyme, tout autant qu’à l’individu atomique. Le vœu huma
164 clairement qu’il le fallait le refus que je veux opposer à la tentation titanique, à l’ambition prométhéenne, à l’idéalisme d’
165intaines, j’ai critiqué certains ordres qu’on lui oppose. Restreignant ensuite le champ de mes observations à ce qui nous conc
90 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
166rappeler que la recherche du confort est ce qui s’oppose le plus radicalement à toute culture véritable. ⁂ Île de R. — La nui
91 1937, Esprit, articles (1932–1962). Défense de la culture (janvier 1937)
167anche. Quels chiffres nos éditeurs pourraient-ils opposer aux tirages invraisemblables des Allemands ? Un roman historique en 3
92 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
168lus naïve, le fanatisme religieux le plus obtus s’opposent infiniment moins à notre image scientifique du monde que cette petite
169de mes superstitions, il faut tout de suite que j’oppose à cet aveu une contrepartie raisonnable. Il faut que je montre aussi
170ue la politique, sinon le général en tant qu’il s’oppose au réel, lequel est fait de nos monades superstitieuses ? Accorder li
171Il est de l’essence de toute saine politique de s’opposer à la personne, de limiter son expansion, de combattre en définitive l
93 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
172ui soit assez organique et complet pour pouvoir s’opposer valablement aux ambitions totalitaires. La littérature agit sur l’épo
94 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
173on latines, du moins romanes. On se découvre en s’opposant, mais en s’opposant réellement, c’est-à-dire de près, corps à corps.
174 romanes. On se découvre en s’opposant, mais en s’opposant réellement, c’est-à-dire de près, corps à corps. Croit-on que Ramuz e
95 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
175créateur. Tension dont le débat du libre arbitre, opposant Érasme à Luther, permet de définir symboliquement les pôles : pensée
176lir dans sa promesse, et auquel nul obstacle ne s’oppose. Que devient alors notre effort ? Il ne sert plus de rien. Nous n’en
177s chrétiens, qui est prononcé par Dieu, Nietzsche oppose le « je veux » de l’homme divinisé. Puis, à l’existence de Dieu, il o
178l’homme divinisé. Puis, à l’existence de Dieu, il oppose sa propre existence72. Mais la difficulté fondamentale que posent les
96 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
179’on peut bien dire que Ford apparaît sain si on l’oppose aux dictateurs fascistes ! Enfin la résultante de ces contradictions
97 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
180ir, à multiplier des garanties contre son abus, à opposer des obstacles à son exercice ; — ou bien, en révolte contre l’anarchi
98 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
181is jamais pu parler à A…, à cause du curé qui s’y opposait par tous les moyens. Ils sont difficiles à prendre, ici. Surtout il n
182nditions matérielles. Mais précisément ce qui s’y oppose, c’est l’idéologie rudimentaire qu’on leur a inculquée, et qui n’a qu
99 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
183ais jamais pu parler à A. à cause du curé qui s’y opposait par tous les moyens. Ils sont difficiles à prendre, ici. Surtout il n
184nditions matérielles. Mais précisément ce qui s’y oppose, c’est l’idéologie rudimentaire qu’on leur a inculquée, et qui n’a qu
185qu’il se répète pour lui-même, l’idéal qu’il a su opposer au Sturm und Drang de sa jeunesse. Mais encore une fois il s’agit pou
100 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
186e m’y contraint un peu… Quelle résistance absurde opposerais-je, quelle arrière-pensée rôde ici ? La mauvaise habitude de penser «
187rxisme et l’anarchie. D’autre part, sauront-ils s’opposer au dictateur qui se présentera un jour ou l’autre comme l’homme de ga
188lus naïve, le fanatisme religieux le plus obtus s’opposent infiniment moins à notre image scientifique du monde que cette petite
189de mes superstitions, il faut tout de suite que j’oppose à cet aveu une contrepartie raisonnable. Il faut que je montre aussi
190ue la politique, sinon le général en tant qu’il s’oppose au réel, lequel est fait de nos monades superstitieuses ? Accorder li
191Il est de l’essence de toute saine politique de s’opposer à la personne, de limiter son expansion, de combattre en définitive l
192vine plus sentimentales que les arguments qu’il m’oppose… — Tout ce que le lecteur demande, c’est qu’on lui raconte une histoi
193 parents, de mœurs et de langage pareils. S’ils s’opposent, c’est que l’un est avare et légèrement maboul, l’autre énergique et