1 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère)
1: vers Corinthe, la Thessalie, puis, à travers la Thrace, jusqu’à la partie septentrionale de l’Asie-Mineure — vers la Béotie,
2é de Japhet les Cappadociens, Ciliciens, Ioniens, Thraces, Gaulois et Espagnols : Tels sont les peuples de la lignée de Japhet
3èbre des cinq frères va d’abord à Rhodes, puis en Thrace et de là, à Delphes. Il interroge l’oracle pour savoir où il trouvera
4ecs confondent l’Europe avec la seule province de Thrace qui porta en effet ce nom, ou avec la Grèce, comme c’est le cas d’Esc
2 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — « Têtes de Turcs »
5s des Turcs ; elle leur a ouvert les portes de la Thrace. Par la suite, les dissensions entre les rois de l’Europe et les guer
3 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — Un idéal de compensation : les États-Unis d’Europe
6 de la postérité des Celtes, des Illyriens ou des Thraces, toutes ces peuplades primitives qui vécurent bien avant que la civil
4 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
7enfin, le plus fameux, s’en fut à Rhodes, puis en Thrace ; et comme il désespérait de retrouver sa sœur pour la ramener aux ri