1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Jean Jouve, Paulina 1880 (avril 1926)
1nce… « Du sang, de la volupté et de la mort », un titre s’effaçait dans l’ombre. Jouve a rêvé une histoire de passion mystiqu
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cocteau, Rappel à l’ordre (mai 1926)
2 Cocteau, Rappel à l’ordre (mai 1926)t Sous ce titre, le plus étonnant peut-être qu’il ait trouvé, Jean Cocteau a réuni ce
3 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Girard, Connaissez mieux le cœur des femmes (juillet 1927)
3rmé ce petit livre, vous partez en chantonnant le titre sur un air sentimental, bien décidé au fond, à retrouver Patsy, l’Irl
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Dans le Style (janvier 1927)
4caractère gras quitte Charing-Cross, songeant aux titres, aux tire-l’œil. Lors : Lewis, sifflant comme un fusil automatique, f
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Orphée sans charme (février 1927)
5t l’énoncé brillant et définitif restera l’un des titres les plus authentiques de Cocteau. Précision et relief du dialogue, in
6 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’autre œil (février 1927)
6n miroir qui occupe toute la largeur de la scène. Titre : Socrate et Narcisse, un acte à grande figuration. » Enfin l’on joua
7 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
7a part du feu. Je dis ces noms, ces opinions, ces titres de livres : tout cela jaillit, s’entrechoque, s’annule. Poussière. Ma
8 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
8nt à toute vitesse, m’éclaboussant de neige et de titres dépourvus de sens. Je dormais debout. 10. Quelque chose comme « pât
9 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
9quelques alcools et un échange de pensées au même titre avec une amie d’une beauté de plus en plus frappante, il croit saisir
10 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Aragon, Traité du style (août 1928)
10nde partie du livre est admirable ; il suffit. Le titre ne ment pas ; ce livre traite du style, à coups d’exemples qui mérite
11 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jules Supervielle, Saisir (juin 1929)
11t grave ; une voix douce et virile ; et quel beau titre ! « Saisir » n’est-ce point l’acte essentiel de la poésie ? Toute poé
12 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
12une inconcevable gaucherie, c’est-à-dire avec des titres pour mépriser toute valeur simplement humaine, et une honte secrète q
13 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
13us de mesquinerie, et devrait être soigné au même titre que certaines autres maladies dites « sociales ». Je reviendrai peut-
14 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
14’instruction publique contre le progrès Un beau titre. Et qui a meilleure façon que le reste, pensez-vous. Il faut avouer q
15 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
15nneuses. Je composais un traité des voyages : les titres en étaient de Sénèque ou de Swift, et je voyais très bien ce qu’en eu
16 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
16é le problème central de notre civilisation. À ce titre, l’œuvre anarchiste et antichrétienne que Malraux inaugure10 avec La
17 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
17 sympathie sincère et souvent fort admirative. Le titre de l’exposition, si l’on y prend bien garde, éludait dans une certain
18 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
18phie de Toyohiko Kagawa, publiée au Japon sous le titre d’Au-delà de la ligne de la mort, en Amérique, en Angleterre, en Alle
19 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
19bert Thibaudet exprime son regret de ce qu’un tel titre ne réponde pas à son attente. Selon lui, c’est un « André Gide vu de
20 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
20plus discursif, relativement, celui qui donne son titre au recueil, les mots-clés : mesure, forme, grandeur, ne sont guère dé
21 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
21n apparaît particulièrement flagrante. C’est à ce titre et sous cet angle que l’affaire Jacques Martin prend pour nous une si
22 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
22llusion à la position politique de ce journal. Le titre : La Crise est dans l’homme 38, s’oppose d’emblée aux thèses des écon
23tat bourgeois. Les Chiens de garde 39, tel est le titre de son pamphlet — ce sont les philosophes de la Troisième République.
23 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
24ion profonde d’aujourd’hui. Aujourd’hui, c’est le titre du journal grâce auquel chaque semaine ou presque, il reprend le dial
24 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Un soir à Vienne avec Gérard
25nt à toute vitesse, m’éclaboussant de neige et de titres dépourvus de sens. Je dormais debout. (Vienne, 1928) 6. Quelque cho
25 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Voyage en Hongrie
26nneuses. Je composais un traité des voyages : les titres en étaient de Sénèque ou de Swift, et je voyais très bien ce qu’en eu
26 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
27à même, et dérogent, mais s’obstinent à porter un titre désormais irrecevable. Ce parti peut être aussi nombreux que l’on vou
27 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
28 enquête publiée en volume chez Macmillan sous ce titre : Témoignages spontanés de travailleurs sur la religion (recueillis p
28 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
29olumes à grand succès qui pourraient reprendre le titre fameux de Paul Valéry : Regards sur le monde actuel. Les grandes cont
30valier poursuivent une enquête européenne sous ce titre significatif : « Les Mœurs et l’Esprit des nations 41. » Et l’on pens
31rs et l’Esprit des nations 41. » Et l’on pense au titre de cet album de photos paru récemment en Allemagne : « Weltgeschichte
29 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
32 traduire MM. Pierre Maury et A. Lavanchy sous le titre Parole de Dieu et Parole humaine donneraient une idée sinon de la pen
30 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
33 qui, délayé en six cents, se verrait décerner le titre de « monument critique ». Tel qu’il est, un petit chef-d’œuvre d’huma
31 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
34ation, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)n Ce titre curieusement biblique désigne le Plan quinquennal. Voici donc le roma
32 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
35itue un acte proprement antirévolutionnaire. À ce titre, elle vaut l’examen. Tentons de formuler ici quelques-unes des raison
33 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
36-vie que l’humanité ait jamais conçue. C’est à ce titre que le « marxisme-léninisme » peut être opposé utilement au christian
34 1934, Esprit, articles (1932–1962). André Breton, Point du jour (décembre 1934)
37e valeur de fait-témoin, d’ordre spirituel ; à ce titre, il marque une époque, bien plus qu’une littérature. Ces quelques hom
35 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
38es choix concrets. La démarche assez sinueuse, le titre un peu rebutant de cet essai, ne nous empêcheront pas de voir qu’il y
36 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
39urtant de prêcher, et ses sermons, réunis sous le titre général de Discours d’édification, remplissent plusieurs volumes. Ce
37 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
40, que fait l’individu pour se défendre ? Et quels titres à l’existence vient-il produire ? Car il est excellent de défendre so
38 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
41 véritable sujet de l’œuvre, celui que désigne le titre. Ces six hommes63 ont été chassés de leur pays par une crise qui n’es
42e roman d’André Malraux, qui porte précisément ce titre, était loin d’évoquer avec une pareille puissance. J’ai eu l’occasion
39 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
43is aussi la plus propre à créer du malentendu. Le titre même, que lui a donné le traducteur, prête à certaines confusions : l
40 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
44ulons pas ironiser trop facilement. Prenons-les à titre d’exemple, entre vingt autres, et lisons-les dans l’ordre chronologiq
41 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Comment rompre ?
45à même, et dérogent, mais s’obstinent à porter un titre désormais irrecevable. Ce parti peut être aussi nombreux que l’on vou
42 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Humanisme et christianisme
46-vie que l’humanité ait jamais conçue. C’est à ce titre que le « marxisme-léninisme » peut être opposé utilement au christian
43 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
47qu’elles n’étaient pas « philosophiques » au même titre que les nôtres. Nous revenons à ces doctrines pour les combattre ou p
48t coutume de les ranger sous une rubrique dont le titre me plaît : Calligrafia politica. C’est très bien de se moquer des ca
44 1934, Politique de la Personne (1946). À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
49souhaite que beaucoup d’entre vous, apercevant le titre de cette conférence, aient ressenti quelque méfiance. Je souhaite que
45 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Groupements personnalistes
50’Argent misère du pauvre, misère du riche. Un tel titre n’évoque-t-il pas un souvenir fameux ? Cette revue jouera-t-elle un r
46 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
51 de ceux qui préoccupent le plus, et à très juste titre, nos jeunes barthiens, kierkegaardiens et « réacteurs » de diverses n
47 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Kierkegaard, Dostoïevski, Barth (23 février 1935)
52ançaise la pensée de Sören Kierkegaard : c’est un titre qui compte, et dont la pensée protestante saura mesurer la valeur. ⁂
53demande Karl Barth dans Culte raisonnable dont le titre contraste singulièrement avec celui de Kierkegaard. Barth s’adresse à
48 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les mystiques allemands du xiiie au xixe siècle, par Jean Chuzeville (2 novembre 1935)
54anique. Il est grand temps que nous relevions ces titres de noblesse spirituelle momentanément méprisés par leurs héritiers di
49 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
55 Ce recueil annuel n’a jamais mieux mérité son titre. Je veux dire que la part de la dialectique professionnelle, professo
50 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
56cité (avril-mai 1935)d Quand on m’a proposé ce titre, j’ai tout d’abord été frappé par le léger anachronisme de ce petit m
57uestion que le peintre Gauguin avait choisie pour titre de son fameux triptyque : D’où venons-nous ? Où en sommes-nous ? Où a
58aphie romancée qu’on a traduite en France sous ce titre : Avant l’aube e. Voilà bien le chrétien dans la cité : l’homme au se
51 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
59s amis nous envoie ces notes. Nous les publions à titre documentaire. Il faut mesurer tout le volume du fanatisme hitlérien p
52 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
60des poncifs ? Il ressort des aveux mêmes, faits à titre d’autocritique par divers écrivains communistes, que la littérature c
53 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
61 (hors de la norme) qui vient de paraître sous un titre dont l’apparence paradoxale est typique de l’esprit de M. Monod, figu
54 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Dictature de la liberté, par Robert Aron (mars 1936)
62rté, par Robert Aron (mars 1936)y « J’aime les titres mystérieux ou pétard » disait Baudelaire. Celui d’Aron unit ces deux
63dictature de la liberté. Ce serait le plus beau « titre » du siècle. Ceci admis, et comment ne point l’admettre — mais c’est
55 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
64arce qu’on a traduit la Maladie à la mort sous le titre de Traité du désespoir, Kierkegaard a passé bientôt pour le coryphée
56 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
65tiendrai d’abord deux mots : « poétique » dans le titre ; et « connaissance », qui s’inscrit à chaque page. La rumeur quotidi
57 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
66itiques, et qui exige d’eux un feuilleton sur les titres qu’il voit annoncés : on veut se tenir « au courant ». Un critique tr
58 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
67 été le vrai sujet d’un livre qui porte un pareil titre. Car la crise du Progrès n’est rien que la crise du rationalisme « pl
59 1936, Le Semeur, articles (1933–1949). Notre foi, par Emil Brunner (janvier 1936)
68 foi, par Emil Brunner (janvier 1936)f Sous le titre Notre Foi, Emil Brunner a réuni 35 courtes études, des « méditations
60 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — D’une culture qui parle dans le vide
69à des nobles, et acquirent autant que possible un titre de noblesse en achetant une terre nobiliaire. En revanche le peuple l
61 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Sur le déclin du Moyen Âge
70es, comme la mesure actuelle au xiiie siècle. Le titre même de son traité nous met en garde contre cette interprétation. Les
62 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — La mesure soviétique
71 des poncifs ? Il ressort des aveux mêmes faits à titre d’autocritique par divers écrivains communistes, que la littérature c
63 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — La pensée prolétarisée
72aux, de contrôles officiels (examens, diplômes et titres) qu’on ne saurait définir aisément parce qu’il est fait d’une foule d
73es tyrans, la pensée sans douleur par diplômes et titres, la religion sans foi par le respect public ; oui, tous ceux-là, dès
64 1937, Esprit, articles (1932–1962). Albert Thibaudet, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours (mars 1937)
74sique. Lanson fournit les dates de naissance, les titres d’œuvres, les bibliographies, il s’occupe de secteur plané de la crit
65 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
75mépris et pitié. Mais la gloire posthume est un « titre » ; « l’intérêt » s’accumule avec le temps ; l’œuvre enfin devient pr
66 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
76le. Réaction de faiblesse, et néfaste à un double titre. Car d’une part nous y perdons ce qui fait notre valeur propre dans l
67 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
77e de retrouver dans les souvenirs publiés sous le titre de Morbacka les origines biographiques, les sources vives de ce jaill
68 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
78 le culte, chez M. Palut. Il n’est pas pasteur en titre, mais seulement « évangéliste » au service d’une œuvre missionnaire.
69 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
79 le culte, chez M. Palut. Il n’est pas pasteur en titre, mais seulement « évangéliste » au service d’une œuvre missionnaire.
70 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
80 J’ai parlé à R… de mon projet de publier sous le titre de Journal d'un intellectuel en chômage les pages que je suis en trai
81ce n’est pas aussi romantique et excitant que mon titre pourrait le faire croire. L’intéressant, à mon point de vue, c’est de
82ues mensonges grossiers, le truquage habituel des titres, une sauce aigre où nagent de grandes vérités brutales, toujours bonn
71 1938, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Caquets d’une vieille poule noire (août 1938)
83itiques ont accusé mon auteur d’avoir usurpé le « titre » de chômeur (comme l’écrit curieusement M. Brasillach). Ils disaient
72 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
84⁂ L’exemple de la Suisse me tient à cœur à double titre : c’est ma patrie, et d’autre part, il se trouve que sa tradition pol
85r son danger pour nous Suisses. Et je voudrais, à titre personnel évidemment, présenter quelques remarques sur la question de
73 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
86 sont extraites d’un ouvrage qui paraîtra sous ce titre : L’Amour et l’Occident . Partant d’une analyse approfondie des cinq
74 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
87res de rhétorique romanesque, et acceptables à ce titre, mais qu’il serait assez absurde de confondre avec des vérités psycho
75 1938, Journal d’Allemagne. Journal (1935-1936)
88enre de littérature en France. — Traduisez-moi le titre ! — « Petit manuel des mères ». Rageur, il fouille dans les mouchoirs
89e, afin de pouvoir donner la différence au WHW. À titre d’exemple et de propagande, les notabilités de la ville tiennent à pr
90ront plus de fortune, mais ils conserveront leurs titres et leurs fonctions, sous des maîtres nouveaux. (Le gouverneur de la p
91 professeur ne leur inspire plus ce respect dû au titre et même à l’âge, qui était naguère si frappant en Allemagne. C’est si
76 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
92a composition historique sera critiquable au même titre : si par exemple on appelle Pape un Léon III qui fut empereur. Je ne
77 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). « Le matin vient, et la nuit aussi » (7 juin 1939)
93eler à tous ces fronts disparaissant derrière les titres des journaux du soir que le malheur des temps est une vieille express
78 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
94le. — Ne devez-vous pas publier un roman, dont le titre, La Folle Vertu, illustre bien votre pensée ? — Oui, je l’ai écrit pr
79 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
95tants, fait l’éloge de Nicolas dans un ouvrage au titre significatif : « Catalogue des témoins de la foi qui se sont dressés,
80 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe de Tristan
96ainte absolue, n’interviennent dans le roman qu’à titre d’obstacle mythique et de figures rituelles de rhétorique. Sans elles
97 fois de plus, l’honneur interviendra, et au seul titre de prétexte, pour empêcher Tristan de se dédire. C’est que l’amant pr
81 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Les origines religieuses du mythe
98e rhétorique amoureuse et chevaleresque, dont les titres de quelques traités mystiques de cette école donnent une idée : le Fa
99. Marie reçoit généralement, dès cette époque, le titre de regina coeli, et c’est en Reine désormais que l’art va la représen
82 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe dans la littérature
100 mais d’une manière accidentelle, non reconnue, à titre d’étrangetés inavouables, en contrebande. Mais on a toujours vu que l
101araît un livre de Hyeronimo de Sempere portant ce titre flamboyant : Libro de cavalleria celestial del pié de la rosa fragran
83 1939, L’Amour et l’Occident (1972). L’amour action, ou de la fidélité
102res de rhétorique romanesque, et acceptables à ce titre, mais qu’il serait assez absurde de confondre avec des vérités psycho
84 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
103 précise son interprétation. La brochure porte un titre significatif : Clef de la Comédie anticatholique de Dante Alighieri,
85 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
104s élaborées que Gide a groupées ça et là sous des titres particuliers (Feuillets, Numquid et tu, La Marche turque, etc.), malg
86 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). VI. Que faire tout de suite ?
105ésitants, quelques points peuvent être précisés à titre d’exemples. Parmi les tâches immédiates, certaines sont du ressort de
87 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). VII. Réformes politiques
106ction de la famille. Tout ceci une fois de plus à titre d’exemples, et sans préjuger des mesures que l’évolution rapide des é
88 1940, Mission ou démission de la Suisse. Le protestantisme créateur de personnes
107souhaite que beaucoup d’entre vous, apercevant le titre de cette conférence, aient ressenti quelque méfiance. Je souhaite que
89 1940, Mission ou démission de la Suisse. Neutralité oblige, (1937)
108le. Réaction de faiblesse, et néfaste à un double titre. Car d’une part nous y perdons ce qui fait notre valeur propre dans l
90 1940, Mission ou démission de la Suisse. Esquisses d’une politique fédéraliste
109. Prenons maintenant la fédération suisse au seul titre d’exemple enseignant pour l’Europe. En vérité, ce ne sont ni les idée
91 1942, La Part du Diable (1982). L’Incognito et la révélation
110chus, mais dont le corps restait invisible. Et le titre était : Nobody. Comme le chat de Cheshire dans Alice, le Diable a, d
111ntre l’Ordre donné. Le mal en soi n’existe pas au titre où le Bien existe en soi. Le mal n’est qu’un mauvais usage du bien, e
92 1944, Les Personnes du drame. Introduction
112 dans ces pages ne sauraient être justifiées qu’à titre, si j’ose dire, de métaphores critiques, par là même significatives d
93 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Kierkegaard
113urtant de prêcher, et ses sermons, réunis sous le titre général de Discours d’édification remplissent plusieurs volumes. Ce f
114, que fait l’individu pour se défendre ? Et quels titres vient-il produire à l’existence ? Car il est excellent de défendre so
94 1944, Les Personnes du drame. Sincérité et authenticité — Le Journal d’André Gide
115s élaborées que Gide a groupées çà et là sous des titres particuliers (Feuillets, Numquid et tu, la Marche turque, etc.), malg
95 1944, Les Personnes du drame. Sincérité et authenticité — Vues sur Ramuz
116ion profonde d’aujourd’hui. Aujourd’hui, c’est le titre du journal grâce auquel, chaque semaine ou presque, au cours de trois
96 1944, Les Personnes du drame. Sincérité et authenticité — L’Art poétique de Claudel
117tiendrai d’abord deux mots : « poétique » dans le titre, et « connaissance » qui s’inscrit à chaque page. La rumeur quotidien
97 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). La guerre est morte (5 septembre 1945)
118s différends d’intérêt local, voire municipal, au titre de la police et des pompiers. Il ne faut pas se dissimuler que ce déc
98 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
119ns d’abord le malentendu que pourrait suggérer ce titre : nous ne voulons pas parler d’une « théologie œcuménique », synthèse
99 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
120ement. J’ai été professeur — et le suis encore en titre — à l’École libre des hautes études, université française en exil dir
100 1946, Journal des deux Mondes. Journal d’attente
121eler à tous ces fronts disparaissant derrière les titres des journaux du soir que le malheur des temps est une vieille express