1 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
1d’une étoile par son double. Ainsi le bévatron de Berkeley rejoint enfin par l’expérience et le calcul l’intuition des plus viei
2 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
2ne de demain, avec une infaillible compétence. Berkeley À une heure de San Francisco, l’une de plus grandes universités du
3divers campuses dispersés sur tout l’État. Ici, à Berkeley, ils sont plus de 25 000. Je vais y rencontrer une bonne trentaine de
4ofesseurs, portant sur un débat récent organisé à Berkeley entre Sidney Hook, C. P. Snow et Hans Morgenthau, et qui semble avoir
3 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
5e ne pas suivre assez vite la mode faite à Paris, Berkeley ou Berlin, cependant qu’il se trouve que ces mêmes vertus détiennent
4 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
6me de la communauté. La révolte des étudiants, de Berkeley à Paris en passant par Berlin, Prague et Madrid, a ressuscité cette a
5 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). I. Alpbach : le trentième anniversaire du Forum européen
7a révolte estudiantine des années 1966 à 1968, de Berkeley à Prague, de Berlin à Madrid, et finalement à Paris en mai 1968. Or,