1 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Promesses du Marché commun [Avant-propos] (décembre 1957)
1e doit entrer en vigueur le Traité instituant une Communauté économique européenne, couramment désignée sous le nom de Marché commun des Six. L’étude qu
2 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
2rsel que l’Assemblée des trois Communautés (CECA, CEE, Euratom), actuellement nommée par les parlements nationaux. Tandis q
3 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
3s communes. Le Préambule du Traité instituant la Communauté économique européenne (signé à Rome le 25 mars 1957) revient à la formule de l’union « plus
4 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
4 les projets d’union de l’Europe, et notamment la CEE.) Repoussé par le peuple de quelques cantons, accepté par un seul mai
5 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
5ale, plus le Luxembourg et j’imagine (bien que la CEE se taise sur ce point) au moins trois régions pour la Belgique. Au-d
6 d’un côté, français de l’autre. La CECA, puis la CEE ont permis de surmonter cette absurdité manifeste, et plusieurs autre
7ience successives sont faciles à énumérer : a) la CEE, dès ses débuts, a reconnu la nécessité d’une politique de « développ
6 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — L’Europe des régions
8nière généralisée comblant le fossé créé entre la CEE et l’AELE. Sinon, le développement d’une région appartenant aux deux
7 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
9ence successives sont faciles à énumérer : a) la CEE, dès ses débuts, a reconnu la nécessité d’une politique de « développ
8 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
105 % des personnes interrogées dans les pays de la CEE se déclarent favorables à l’union de l’Europe, et que les jeunes de 1
11on de la politique. Quand on parle d’« élargir la CEE pour englober la politique », que veut-on dire ? Que l’économie, qui
9 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
12oi-disant « grandes puissances ». La CECA puis la CEE ont permis à la France et à l’Allemagne de lier leurs intérêts au moi
13ne à tous nos pays, et pas seulement à ceux de la CEE d’ici 1980.   3e motif. — Mais à peine mis en place les instruments
14 CERN à Genève pour les recherches nucléaires, la CEE à Bruxelles pour l’économie. Il est bien évident qu’il faut en créer
15 frontières se dévalorisent, entre les pays de la CEE notamment, des régions naturelles ou nouvelles reparaissent ou accuse
16rmais le problème est posé officiellement, par la CEE et par le Conseil de l’Europe, de la constitution de régions transfro
10 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). I. Alpbach : le trentième anniversaire du Forum européen
17ent prochain grâce à l’intervention massive de la CEE… Je n’ai cité que quelques exemples d’actions pour l’Europe au plan c
18 civique européenne, lancée par le CEC, et que la CEE se propose de reprendre avec des moyens financiers décuplés. Je voudr
11 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). III. Venise : colloque sur le fédéralisme, modèle de l’Europe
19inelli, aujourd’hui membre de la Commission de la CEE. Après un exposé dépourvu de complaisance de la situation communautai
20ille, George Thomson, commissaire lui aussi de la CEE, chargé des recherches régionales, avait fait une profession de foi s
12 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
21 des actes d’un colloque réuni à Bruxelles par la CEE, fin 1960 ; tandis que les Schriften der Regio Basiliensis (5 vol.) d
13 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Stratégie
225 % des personnes interrogées dans les pays de la CEE se déclarent favorables à l’union de l’Europe, et que les jeunes de d
23on de la politique. Quand on parle d’« élargir la CEE pour englober la politique », que veut-on dire ? Que l’économie, qui
14 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
24allito del vertico europeo » — « L’anarchie de la CEE » — « Europa auf der Flucht » — « Europe passes a milestone in laggin
25rope des Neuf », qu’on l’appelle par son nom : la Communauté économique européenne, ou Marché commun. Et qu’on essaye alors de montrer sérieusement soit
15 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
26 les deux cas : l’État-nation. Exemple : quand la CEE propose un plan européen de lutte contre la pollution, tel gouverneme
16 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
27ats suivants en réponse à la question : « Dans la CEE, votre pays risque-t-il de perdre sa culture et son originalité ? »
28urde. Il semble donc réaliste de conclure que la CEE atteindra, dans ce domaine, à plus ou moins brève échéance, une « mas
17 1979, Réforme, articles (1946–1980). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (19 mai 1979)
29 les deux cas : l’État-nation. Exemple : quand la CEE propose un plan européen de lutte contre la pollution, tel gouverneme
18 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
30allito del vertico europeo » — « L’anarchie de la CEE » — « Europa auf der Flucht » — « Europe passes a milestone in laggin
31rope des Neuf », qu’on l’appelle par son nom : la Communauté économique européenne, ou Marché commun. Et qu’on essaie alors de montrer sérieusement soit
32te Assemblée consultative avec le Parlement de la CEE, créé par le traité de Rome, qui se réunit lui aussi à Strasbourg, et
33mmunautés économiques européennes de Bruxelles ou CEE : peu d’idées neuves depuis celles, fondatrices, de Jean Monnet et de
34strielle et le commerce. Voyons d’abord ce que la CEE a produit, concrètement, de 1951, date de la signature du traité inst
35ut dire avec certitude ce qui serait advenu si la CEE n’avait pas existé.) La création d’une véritable communauté exige cep
36 de la doctrine même sur laquelle la CECA puis la CEE ont été fondées : l’idée que les « solidarités de fait » et les « ins
37e », disait récemment un ancien commissaire de la CEE3. Mais les interventions du Général de Gaulle boycottant la CEE penda
38 interventions du Général de Gaulle boycottant la CEE pendant de longs mois ont suffi à réfuter la doctrine économiste : on
39 un très sérieux problème : dans quelle mesure la CEE peut-elle prétendre à constituer le « noyau de l’Europe unie », alors
40ériodiquement, certains proposent de confier à la CEE des « compétences élargies », politiques, sociales, culturelles. C’es
41ques, sociales, culturelles. C’est oublier que la CEE se trouverait ainsi tentée, voire contrainte, en vertu de sa nature m
19 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. L’économie
42fait plus de morts que l’auto dans tel pays de la CEE, et que si les taxes sur le tabac apportent à l’État tant de milliard
43 de croissance de l’inflation dans les pays de la CEE : de 7 à 8 % par an, en moyenne, avec des pointes pour certains de 13
20 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. L’énergie
44t beaucoup plus probablement 9 % (prévision de la CEE). 2.Les solutions alternatives Les gouvernements des Neuf et l
45 la recherche officiellement subventionnée par la CEE elle-même, dont le budget pour 1978 prévoyait 66 millions d’unités de
46 charbon, encore très abondant en Europe. c) La CEE a lancé un projet de recherche de très grande envergure consacré à la
21 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Les Régions
47omiques (CECA, Euratom et MC) sous le sigle de la CEE siégeant à Bruxelles (début de 1958). Le lien entre ces deux phénomèn
22 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. La défense de l’Europe
48européens, au nom des États-nations membres de la CEE. Cela n’eût pas été possible sans la croyance inébranlable de l’immen
23 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Annexes
49ion du Parlement européen41 Intérêt pour la CEE De 1973 à 1978, la proportion des personnes qui disent s’intéresse
50 disent s’intéresser beaucoup aux problèmes de la CEE tombe de 24 à 19 %. La proportion de celles qui s’y intéressent un pe
513 à 19 %. Identité :rester soi-même Dans la CEE, votre pays risque-t-il de perdre sa culture et son originalité ?
52 Fin 1974, il y avait dans les neuf pays de la CEE un total de 2,65 millions de chômeurs. Fin 1976 : 5,2 millions (doubl
53q ont subi un accroissement par rapport à 1977 : CEE (en %) — Irlande — 7,5 ; RFA — 3,6 ; Pays-Bas — 0,6 ; Royaume-Uni — 
24 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
54s partis politiques importants des dix pays de la CEE renouvellent leurs serments sur tous les postes : ils n’ont rien acco
25 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
55 celui qui promet d’être le plus exigeant avec la CEE dans l’intérêt strictement financier du Royaume-Uni (Le Monde, 23 mai
56e maintien du veto au Conseil des ministres de la CEE, veto « qui nous donne une grande puissance ». Moyennant quoi, elle a
57 pouvoirs « ravis au Parlement britannique par la CEE ». Là, vraiment, pas d’ambiguïté (au sens courant de l’expression) :
58expression) : le Labour est franchement contre la CEE. 3. Le cas de l’Italie Il a été très précisément exposé dans un
59 et deux groupes n’appartenant pas aux pays de la CEE : le Mk Miljopartiet (Suède) et la Liste alternative (Autriche). Les
26 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
60douanières » entre leurs deux pays, membres de la CEE… Mais surtout, ce que je retiens de cette Marche sur Strasbourg, c’es
61s 1955 les Communautés économiques européennes ou CEE : elle eût, de toute manière, échappé à la sphère politique du Consei
62s — et surtout depuis les « échecs » subis par la CEE à Athènes et à Bruxelles — le mot un peu désabusé de Jean Monnet à la
63je commencerais par la culture. » Et l’on a vu la CEE soutenir discrètement des congrès comme celui, tout récent, de Venise
64ec l’éveil récent du souci culturel au sein de la CEE après les échecs subis dans son domaine propre, qui est l’économique.
65re civilisation, le prépare beaucoup mieux que la CEE à « commencer par la culture ». Encore faut-il que le verbe commencer
66-cinq années du CE et les vingt-sept années de la CEE, quoi qu’il en soit des qualités et des défauts intrinsèques de chaqu
67t d’unifier les actions parallèles du CE et de la CEE, — et de les rendre convergentes, sous le signe d’une Constitution ré
68unauté européenne et le Conseil de l’Europe. » La CEE a constitué un « Comité ad hoc sur les questions institutionnelles ».