1 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Heinz Gollwitzer, Europabild und Europagedanke (septembre 1959)
1t supranationaliste, les noms d’Auguste Comte, de Cattaneo, de Renan — pourtant contemporains de Hegel ou de Ranke, longuement t
2 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — Un idéal de compensation : les États-Unis d’Europe
2pe Quel fut le premier auteur de l’expression ? Cattaneo ? Cobden ? Mazzini ? ou Hugo ? Un obscur orateur de la « campagne des
3’étude intelligible de l’Histoire »). Toutefois, Cattaneo n’envisage pas une unification de nos diversités de tous ordres. La v
4s tensions nécessaires entre l’un et le multiple, Cattaneo se révèle proprement fédéraliste. Le développement organique de l’Eur
5 vers une intégration fédérale progressive : pour Cattaneo, l’union n’est nullement, comme le pensaient les romantiques, un âge
6vie que le genre humain connut à son origine. De Cattaneo à Giuseppe Mazzini (1807-1872), le contraste est grand : c’est celui
7e l’Europe — l’autre terme étant l’Humanité. Mais Cattaneo reste un penseur, Mazzini est avant tout un agitateur. D’où l’emploi