1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Daniel-Rops, Notre inquiétude (avril 1927)
1 Daniel-Rops, Notre inquiétude (avril 1927)ag Il faut souhaiter que ce témoigna
2 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Daniel-Rops, Le Prince Menteur (décembre 1928)
2 Daniel-Rops, Le Prince Menteur (décembre 1928)aw Au hasard d’une rencontre, l’
3méritait d’être exposé. Je regrette seulement que Daniel-Rops se soit borné à une courte nouvelle, d’ailleurs assez dense, et dont
4mplifier ni préciser à l’excès dans le caractère. Daniel-Rops voit bien que l’épithète de mythomane n’épuise pas une question dont
3 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
5ve : seuls, quelques écrivains catholiques, comme Daniel-Rops, et un pasteur-député ont parlé de l’affaire en France. Il est vrai q
4 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
6 le mythe de Tristan et l’amour dans le mariagev. Daniel-Rops, qui dirigeait la collection Présence, chez Plon, ayant lu mon articl
7rit une ligne. Je reçus une lettre recommandée de Daniel-Rops, que j’ouvris avec un peu d’anxiété. Il me disait : « Voudriez-vous m
5 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
8nes une esquisse de l’opposition passion-mariage. Daniel-Rops m’a proposé, pour une collection qu’il dirige, de développer le sujet