1 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
1, et que dans le roman provençal anonyme intitulé Flamenca, obligé de se déguiser en clerc pour approcher une dame trop bien sur
2qu’il donne (Cercamon, Barbezieux, et le roman de Flamenca) on en ajouterait vingt sans se donner trop de mal227. Mais jouons la
3s grands troubadours. Enfin, le roman courtois de Flamenca porte des traces certaines de catharisme, tandis que le Roman de Barl
4 p. 102) et la morale courtoise. Mais à propos de Flamenca, précisément, on voit René Nelli amorcer une prudente retraite par ra
5es décrites dans les deux grands romans courtois. Flamenca et Jaufré, dans les Romans de la Table Ronde et dans le Parzifal de W