1 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Neuf expériences d’éducation européenne [Introduction] (décembre 1959)
1 quelque 13 500 habitants des régions choisies en Haute-Savoie, dans les Landes et en Sardaigne. Quant aux publications qui ont prép
2 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
2lés à l’intention des Français du Pays de Gex, de Haute-Savoie et de Savoie ; mais nul relais ne transmet aux Français la TV suisse
3 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
3dans leur village-dortoir du Pays de Gex ou de la Haute-Savoie définissent une région de main-d’œuvre ou région sociale d’environ 40
4 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
4es ouvriers et employés résidant dans l’Ain et la Haute-Savoie, mais travaillant à Genève, qui a éveillé chez les Genevois comme che
5les « communes-dortoirs » du Pays de Gex et de la Haute-Savoie), et des négociations franco-suisses qu’elles ont occasionnées, qu’on
5 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
6 Alpes et Jura occupé par le canton de Genève, la Haute-Savoie et le Pays de Gex, est dotée d’une commission franco-suisse nommée pa
6 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Les Régions
7essant les populations du canton de Genève, de la Haute-Savoie et du pays de Gex. Cette innovation, qui peut faire jurisprudence, an
7 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Annexes
8 Alpes et Jura occupé par le canton de Genève, la Haute-Savoie et l’Ain, est dotée d’une Commission franco-suisse nommée par les gou