2 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
1bsédante, le rythme de la guerre. Du moins a-t-il ainsi évité le choc fatal pour tant d’autres du guerrier et du bourgeois. D
2e disputent, et il oscille entre l’un et l’autre. Ainsi mon art, entre terre et ciel. Mais sa foulée, bondissante et posée, e
3fe, s’échauffer sur de la précision. » On évitera ainsi tout niais romantisme. Je sais bien ce qu’on objectera : le sport ain
4tisme. Je sais bien ce qu’on objectera : le sport ainsi compris, plus que l’apprentissage de la vie, est l’apprentissage de l
5, et ce qui ne doit pas être tombera de soi-même. Ainsi l’athlète à l’entraînement ne s’épuise-t-il pas à combattre certaines
4 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henry de Montherlant, Chant funèbre pour les morts de Verdun (mars 1925)
6e. Que de sacrifices ne lui devra-t-il pas offrir ainsi les romans « intéressants » ou « curieux » ; le « grand lyrisme » à l
5 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
7 démolition abandonnés par Dada S.A. Ce n’est pas ainsi que nous sortirons d’une anarchie dont les causes semblent avant tout
13 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ernest Seillière, Alexandre Vinet, historien de la pensée française (octobre 1929)
8it « un chrétien sans épithète ». Croit-il éluder ainsi le protestantisme de Vinet ? Ne voit-il pas que rien n’est plus prote
16 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hugh Walpole, La Cité secrète (décembre 1929)
9uffisent pour en préciser les conséquences. C’est ainsi qu’interviennent les trois Anglais mêlés au drame. M. Walpole leur a
10eux grands ouverts dans le vide, sans rien voir. Ainsi le moujik devant le bolchevik violant sa patrie. Une effroyable accep
19 1926, Articles divers (1924–1930). L’Atmosphère d’Aubonne : 22-25 mars 1926 (mai 1926)
11e Janson, de Brémond, j’en sais plusieurs qui ont ainsi « lâché » pas mal de préjugés en matières sociales. Mais ce qui est p
20 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
12détail dont je m’exagérais l’importance. Et c’est ainsi par feintes que je progressais, jusqu’au jour où je m’avouai un troub
21 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
13 « Salaud, cochon, saligaud ! » Il l’apostrophait ainsi tout bas, sur un ton révérenciel, et comme on déroule une litanie. So
22 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
14celui de l’instant, ô mélodieuse lassitude. Vivre ainsi simplement. Sans pensée, perdus dans un soir de n’importe où, un soir
23 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
15ains s’en tiennent à leur dégoût et l’exploitent. Ainsi se légitime le surréalisme, qui vomit le monde entier et la raison av
16ui n’utilise une borne que pour sauter plus loin. Ainsi, c’est par humilité qu’on renoncera à la vertu, sous prétexte qu’elle
30 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Le Corbusier, Urbanisme (juin 1926)
17avoir été créée par lui, — comme la poésie. C’est ainsi que le problème de l’Urbanisme se place au croisement des préoccupati
31 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ramon Fernandez, Messages (juillet 1926)
18alyses les éléments de sa synthèse, qui se trouve ainsi continuer leur œuvre, comme une découverte couronne une série d’expér
38 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
19oirement — que satisfaisante pour l’esprit. C’est ainsi que nous trompant nous-mêmes, sous le prétexte toujours de probité in
20de sérénité qui métamorphose le paysage du passé. Ainsi de certains décors modernes : vous changez l’éclairage, et la chaumiè
21uffrirait de garder lui-même à son propre regard. Ainsi la valeur morale d’un homme équivalait-elle à l’illusion qu’il était
22e me conciliais pour des retours possibles. C’est ainsi que fidèle à soi-même au plus profond de l’être, on entretient comme
40 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
23empéraments leur fait défaut dans la même mesure. Ainsi risquent de s’établir autour d’eux des mœurs un peu bourgeoises dont
24ies impossibles sont des pièges à chimères. C’est ainsi qu’on fait une découverte. Attention qu’André Evard n’aille trouver u
25osant une décomposition primitive en plans. C’est ainsi qu’il atteint d’emblée dans ses statues à un beau style dépouillé et
44 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Guy de Pourtalès, Montclar (février 1927)
26 qui est la condition de son progrès moral. C’est ainsi qu’il consent, non sans une imperceptible satisfaction, l’aveu d’une
59 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Orphée sans charme (février 1927)
27a pièce que c’est une anagramme un peu ordurière. Ainsi les rêves publiés par les surréalistes, donnés à la fois comme poèmes
60 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’autre œil (février 1927)
28 née du mariage de nos veilles et de nos rêves », ainsi que le disait si poétiquement le programme.   Un peu d’histoire (err
61 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Entr’acte de René Clair, ou L’éloge du Miracle (mars 1927)
29e production de début, et Entr’acte mérite d’être ainsi qualifié : c’est peut-être le premier film où l’on a fait du ciné ave
62 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
30u’il trouverait sans doute un peu ridicule. C’est ainsi que l’on arrive à croire, pour un autre, que c’est arrivé, ajoutant f
66 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
31t incolore, inodore et sans saveur. Mais fraîche. Ainsi, jusque dans votre mépris pour le pittoresque, vous témoignez d’un go
32mour naissant, à force de le crier sur les toits. Ainsi, parler littérature, c’est faire la part du feu. Je dis ces noms, ces
33qu’il se fait une très haute idée de la religion. Ainsi, de la littérature : votre mépris pour ses réalisations actuelles don
34a connaissance devient douloureuse et troublante. Ainsi la conscience tue la connaissance. (« Connaissance » étant pris avec
69 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
35hème de la Barcarolle s’empare de tout mon être — ainsi d’autres deviennent patriotes au son d’une fanfare militaire, ainsi j
36iennent patriotes au son d’une fanfare militaire, ainsi je m’abandonne au rêve d’un monde que suscite en moi seul peut-être c
37 choses dont l’autre moitié sera toujours cachée, ainsi la lune et sa moitié d’ombre. Et parce que tout revit en un instant d
38ard se réveilla. Gérard m’expliqua qu’il en était ainsi chaque nuit, que l’animal devenait nerveux et que depuis quelques sem
75 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Malraux, Les Conquérants (décembre 1928)
39ience faite, l’absurde retrouve ses droits. C’est ainsi que, masqué par l’enchaînement passionnant de l’action, il se dégage
76 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Guy de Pourtalès, Louis II de Bavière ou Hamlet-Roi (décembre 1928)
40ulu la vivre et qu’il l’a pu, étant roi. Il offre ainsi l’image d’un romantisme assez morose ; mais à grande échelle. M. de P
78 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
41rne c’est de croire que les choses pourront aller ainsi longtemps encore. On se refuse à l’idée d’une catastrophe, pourtant p
42table : aller à l’Esprit, y conduire les peuples. Ainsi, détournant de l’essentiel une grande part des forces humaines, il tr
89 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
43opiste, etc. Ce sont les positivistes qui parlent ainsi, ceux qui croient aux faits. Je leur réponds : 1° qu’ils ne peuvent m
96 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
44n’aimez pas le risque, vous préférez le surplace. Ainsi l’instruction publique s’est arrêtée aux environs de 1880 et depuis l
97 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
45on du journalisme, ce que je propose-là. Et c’est ainsi qu’on peut imaginer sans trop d’invraisemblance de petites réformes.
99 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
46ce problème dans toute son ampleur et sa force. » Ainsi Beausire nous montre un Barrès tout crispé sur quelques certitudes et
100 1930, Articles divers (1924–1930). « Vos fantômes ne sont pas les miens… » [Réponse à l’enquête « Les vrais fantômes »] (juillet 1930)
47é du regard qui le perçoit. Dis-moi qui te hante… Ainsi, la vulgarité évidente des fantômes décrits par la psychologie modern
105 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
48ibles et de beaucoup de chiffres vraisemblables ? Ainsi le lecteur superficiel aurait l’impression que je suis zur Sache, que
49truisirent le premier pont sur le Danube, auteurs ainsi du trait d’union de Buda-Pest. Il y a trois semaines, à Freudenau, lo
106 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
50en créer plus d’un, c’est-à-dire de s’en libérer. Ainsi la France conçut l’homme rationnel ; Empédocle, au contraire est celu
107 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
51mes pensées qui exigent des apparences positives. Ainsi donc, j’ai cherché la Pierre des philosophes. D’autres aussi, peut-êt
52elle quelqu’un qui vienne me prendre par la main. Ainsi je quitte la Hongrie. Serait-ce là tout ce qu’elle m’a donné ? Cette
109 1930, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Pour un humanisme nouveau » [Réponse à une enquête] (1930)
53ns cette notion d’un équilibre proprement humain. Ainsi passèrent quelques siècles ; ainsi passa le xixe . On le laissa insta
54rement humain. Ainsi passèrent quelques siècles ; ainsi passa le xixe . On le laissa installer ses machines : elles avaient l
110 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
55 qui consiste à divise ; pour mieux l’engloutir — ainsi que le conseillait déjà René Descartes — la portion que l’on s’est ad
111 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
56mort ne peut être qu’une « défaite monstrueuse ». Ainsi les incidents pathétiques de cette aventure composent en définitive u
57rait le plus profondément ressemblant du maître ? Ainsi apparaissent au travers des actions et des discours d’un Garine, d’un
112 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
58ndre chien écrasé pose toute la question sociale. Ainsi, sommes-nous amenés à donner une « importance » relative à des œuvres
59et une volonté réelle de vouloir être soi. Ayant ainsi esquissé ses positions éthiques, l’auteur part pour Aden. Quel n’est
114 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Conférences du Comte Keyserling (avril 1931)
60t de presque tous les buts de civilisation. C’est ainsi que la pauvreté, considérée par les civilisations spiritualistes comm
61e nos jours comme un mal absolu et honteux. C’est ainsi encore que l’idéal chrétien de l’amour du prochain a tourné pratiquem
115 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
62man-fleuve » que deux dates limitent : 1851-1914. Ainsi met-il en jeu les deux éléments dont l’antagonisme fait le fond de pr
63 bord du désespoir, mais pas plus loin. Et c’est ainsi que de ce roman au charme pénétrant et presque trop certain, sourd, c
118 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
64 vaut d’être citée : — Pourquoi me regardez-vous ainsi ? tonna le Procureur, qui cherchait à intimider Eiichi. Eiichi garda
119 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
65n sophismes, ou bien engendre des chimères. Tout, ainsi, devient inextricable. Les Lettres au cours desquelles Gide répond à
120 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
66e 1886, où il publiait son essai, Frommel donnait ainsi le diagnostic du roman moderne ; ne serait-il pas frappant, en effet,
67i les aurait travaillées à ce point et les aurait ainsi fouillées ? Je ne sais ; l’âme humaine, je pense, depuis qu’elle exis
68 hommes, jusqu’au trône de Dieu. Il n’en est plus ainsi maintenant ; l’âme est restée semblable, mais on lui a retranché le c
121 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
69ous en propose le type le plus efficace. Et c’est ainsi par une nécessité organique — nous sommes nécessiteux — que son œuvre
70sieurs années déjà pénétrée de cette philosophie, ainsi qu’en témoigne l’accueil fait à la pensée d’un Karl Barth, génial dis
71pour le chrétien il n’est pas d’autre grandeur ». Ainsi le chrétien existe en tant que le péché crée une tension entre lui et
72 se préoccupe de défendre plutôt que d’illustrer. Ainsi selon Kierkegaard, le premier homme qui s’avisa de défendre la religi
122 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Sarah, par Jean Cassou (novembre 1931)
73du volume sont ceux dont la lenteur nous retient. Ainsi Sarah, Monsieur Hoog, qui atteignent à une qualité d’émotion vraiment
124 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
74corrects qui n’ont jamais rien entendu de pareil, ainsi qu’en témoignent leurs visages anonymes. Ils n’auront pas à s’exprime
125 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
75éloigné, moins on a de chances d’en tenir… C’est ainsi que nos gloires passées, martyrs, camisards et prophètes, nous condam
76 moins meilleure, si on la « préservait » du mal. Ainsi Rousseau le libertaire doit et peut être moraliste, tandis que Calvin
77en révolte, en insolence, en démence : Nietzsche. Ainsi l’atmosphère moraliste a tué les germes de l’imagination créatrice ch
126 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
78ien d’autre que l’ensemble des lois de la nature. Ainsi la conception de la transcendance divine aboutit pratiquement, chez G
129 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
79la supprimer, est antichrétienne en son principe. Ainsi se trouvent définies les trois hérésies politiques que nous avons à d
80rien. L’hérésie pessimiste et l’hérésie optimiste ainsi renvoyées dos à dos, nous voici maintenant en présence de l’accusatio
81 mouvement tend à conserver son mouvement). C’est ainsi que ces activistes désorientés ont développé le capitalisme, symbole
130 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
82icle récent de Ramuz (sur le Travail), qui débute ainsi « Pourquoi est-ce qu’on travaille ? parce qu’on y est forcé. Pourquoi
83e — pour eux — mais la biblique, qui est vivante. Ainsi tous parlent un même langage, qu’ils l’inscrivent sur le papier ou da
84tarde à décrire le concret d’une façon concrète : ainsi, le maniement d’un outil. D’où le reproche de puérilité que lui adres
85ent dernier. Le sens de l’actuelle crise apparaît ainsi manifeste : un jugement sur tous les plans, financier, commercial, ét
131 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
86 loin que Goethe dans la domination des mystères. Ainsi se réclament-ils de Rimbaud. Peut-être la confrontation du Sage et du
87ation : et d’abord la plus difficile, le silence. Ainsi, les premières séductions du dépaysement spirituel, de la connaissanc
88s la profondeur, des conceptions s’opèrent. C’est ainsi que la magie reniée extérieurement au profit d’une expression « utile
89res formes d’existence que la Nature se voit pour ainsi dire contrainte d’assigner à l’homme actif 8, l’on découvre que c’est
90gner 40 000 francs. Mourir obsédé par ce travail. Ainsi cette vie est bien d’un seul tenant ; une seule et unique expérience
91t mis en état de défense et de lenteur. Il avance ainsi pas à pas, l’âme tendue dans une puissante circonspection, pendant so
92’instinct, libérant l’attention consciente. C’est ainsi que le voyant audacieux qui écrivit les chœurs mystiques du Second Fa
137 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
93 nous accusent de mêler des notions « morales » — ainsi désignent-ils la notion de personne ! — aux forces politiques et hist
94e à se savoir. Ils promettent du pain, et croient ainsi triompher à la fois des bourgeois, et de la vérité humaine de nos doc
138 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
95tte distinction — essentiellement moderne — admet ainsi que d’une part notre conduite peut être aliénée au premier automatism
96s aux prises à tous les degrés de notre activité. Ainsi, le plus profond antagonisme de la pensée du xixe siècle vient s’inc
97faits nouveaux et vrais, dans un certain style. — Ainsi pensèrent un Pascal, un Rimbaud, véritable honneur de la langue franç
98imbaud, véritable honneur de la langue française. Ainsi, un Nietzsche, qui le premier substitua délibérément la notion de sty
99on peut dire qu’il pensait par péchés et remords. Ainsi pensèrent tous ceux dont l’œuvre détermine en nous une réaction éthi
100a plusieurs façons d’avaler. Il y a même l’oubli. Ainsi de l’idée du bonheur : qu’on la détruise, qu’on la mange et qu’on l’o
101on la détruise, qu’on la mange et qu’on l’oublie. Ainsi de tant d’autres pensers, d’un désir ou d’un idéal : ils ne s’incarne
140 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
102s le même temps se passe à l’intérieur d’un être. Ainsi tout est changé, mais peu le savent. Peu savent le chemin qui va du s
103u, établis en ce lieu la demeure de tes pensées. Ainsi, nous dit la Fable, fit Myscille, habitant d’Argos. N’ayant pu débrou
141 1932, Le Paysan du Danube. Le sentiment de l’Europe centrale
104nguer la contagion dans le regard de mes voisins. Ainsi d’autres fois j’ai vibré au passage des rapides de l’Europe centrale 
105ganismes humains isolés de la vie végétale. C’est ainsi que Berlin réglemente la circulation de ses ferments de tristesses in
106 Le système D n’est pas un système philosophique. Ainsi se dessineraient, si nous étendions l’analyse, deux « natures » fonda
107’elle cesse, ou bien lorsqu’elle grandit soudain. Ainsi de la rumeur en nous du sang qui court ; ainsi de la respiration. Il
108n. Ainsi de la rumeur en nous du sang qui court ; ainsi de la respiration. Il n’y a sensation que du discontinu. Il n’y a sen
142 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Un soir à Vienne avec Gérard
109la Barcarolle s’empare bientôt de tout mon être — ainsi d’autres deviennent patriotes au son d’une fanfare militaire, ainsi j
110iennent patriotes au son d’une fanfare militaire, ainsi je m’abandonne au rêve d’un monde que suscite en moi seul peut-être c
111 choses dont l’autre moitié sera toujours cachée, ainsi la lune et sa moitié d’ombre. Et parce que tout revit en un instant d
112ard se réveilla. Gérard m’expliqua qu’il en était ainsi chaque nuit, que l’animal devenait nerveux et que depuis quelques sem
143 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Une « tasse de thé » au Palais C…
113seule que moi. Le jour qui déjà me saisit va-t-il ainsi nous séparer ? Ce corps de femme défend encore sa nuit, si nu pourtan
144 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Voyage en Hongrie
114ibles et de beaucoup de chiffres vraisemblables ? Ainsi le lecteur superficiel aurait-il l’impression que je suis zur Sache,
115truisirent le premier pont sur le Danube, auteurs ainsi du trait d’union de Buda-Pest. Il y a trois semaines, à Freudenau, lo
116mes pensées qui exigent des apparences positives. Ainsi donc, j’ai cherché la Pierre des philosophes. D’autres aussi, peut-êt
117elle quelqu’un qui vienne me prendre par la main. Ainsi je quitte la Hongrie. Serait-ce là tout ce qu’elle m’a donné ? Cette
146 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Petit journal de Souabe
118, c’est ma jeunesse et ma vieillesse que je porte ainsi tour à tour. Entre l’âge de mes humeurs et le chiffre de mes années,
119ratte le sol, pique, bruisse exquisement au vent. Ainsi se créent peu à peu dans l’esprit ces formes végétales, ces chemineme
120armoire un cordial tout indiqué en l’occurrence.) Ainsi vivait l’Allemagne d’hier — celle de cette province encore — dans l’i
121e m’y ramène, dont je lis qu’il les prisait fort, ainsi que Boehme, dans sa jeunesse. Il m’y ramène par un tour moins imprude
122ce et fuse en l’air, ici fermente en pleine pâte. Ainsi voudrais-je un jour décrire ma Souabe : comme un état de l’âme patien
123réation bien méritée), nous voulons aller dormir. Ainsi, dormez bien, faites de doux rêves, — il cligne vers son magazine — p
124 !… » Tout cela est très juste ; la vie doit être ainsi : parfaitement compréhensible et d’une vulgarité toute naturelle. Il
125st infini, est indéfiniment grandiose et musical. Ainsi coula cette nuit sans partage, et nos mains ne s’étaient point touché
126itesse suprême, elle s’évanouit en lumière. C’est ainsi que dans le monde spirituel, l’ère de la vitesse préparerait l’ère de
147 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Châteaux en Prusse
127e conventionnelle et bassement démagogique. C’est ainsi que les frères Tharaud dénonçaient récemment encore, dans un grand qu
149 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
128e qui consiste à diviser pour mieux l’engloutir — ainsi que le conseillait déjà René Descartes — la portion que l’on s’est ad
150 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
129mer contre une espèce de bolchevisme qu’il décrit ainsi : « Dans cette philosophie et cette morale est délibérément supprimée
130la piètre connaissance de l’homme que l’on trahit ainsi, et, comment cette tactique, encore qu’inconsciente, lie partie sous-
131pas le système : il n’est de choix que personnel. Ainsi le rôle de l’Église doit-il rester de porter sur le monde un jugement
151 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
132araître suspecte, à beaucoup de chrétiens.) C’est ainsi que Ferdinand Fried déclarait récemment dans l’importante revue die T
152 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
133 de les priver de toute raison d’être efficace, — ainsi et parallèlement, de la corruption spirituelle des loisirs est née la
155 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
134bjectiverait, le ferait tomber dans l’histoire. « Ainsi donc, il ne nous reste — émouvant spectacle pour ceux qui n’ont pas l
157 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
135cheur n’est pas « capable » de la Parole de Dieu. Ainsi Barth rejoint Calvin, Luther, et au-delà, jusqu’à saint Paul, tous ce
158 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
136e qui est tout de même aller un peu loin, puisque ainsi l’on supprime la notion même d’intéressant. Donc Cingria défend une t
159 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une main, par C. F. Ramuz (juin 1933)
137h ! comme je suis mal fait pour ma part, si j’ose ainsi parler de moi, mais je ne parle pas de moi, ou je ne parle pas que de
138poids, facilement entraînés. Une Main nous donne ainsi l’analyse élémentaire d’un des phénomènes les plus importants d’aujou
160 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Saint-Évremond ou L’humaniste impur, par Albert-Marie Schmidt (octobre 1933)
139éandres de son éthique. Certes, il en fait valoir ainsi toutes les nuances, avec un art égal à son modèle. On voudrait pourta
162 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
140a période précédente, c’est-à-dire 1914, on passe ainsi pour la métallurgie, de 100 en 1914 à 159 en 1925 ; pour le pétrole,
165 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
141ons nouvelles. L’acte et la personne apparaissent ainsi indivisibles. Tel est le fondement de toute dignité humaine. Ceci pos
169 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
142vance de l’avantage que je m’accorde en détachant ainsi des phrases du contexte. Mais si j’adoptais une autre méthode, les di
173 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
143isante et détachée de toute action particulière. (Ainsi rêve l’idéalisme.) Pour qu’il y ait une réalité, pour qu’il y ait que
144me au monde et à soi-même conjointement. Et c’est ainsi que le concret naît d’une décision de l’homme provocateur de la prése
145ret : mais alors il n’est plus concret ! Et c’est ainsi que l’existence du psychologue repose sur un sophisme qu’il faut qual
146ù l’action générale avait dessein de nous placer. Ainsi donc, encore que ce drame puisse être qualifié de jeu, et légèrement
147t l’homme seul à l’instant qu’il cesse de l’être. Ainsi la voie du mystère est visible : l’éternel ne touche le temps que par
148l’éternité dans le temps. La personne pure serait ainsi la coïncidence absolue et manifeste d’une vocation et d’un individu,
149ité éternelle du Christ. 8. Communauté Tout ainsi que dans la Communion, Jésus-Christ nous est donné, dit Calvin, « com
175 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
150 excellence du déterminisme, qui peut se formuler ainsi : qui a bu boira ! Or, la seule chose intéressante au monde, — et je
176 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
151 nous un moindre sacrifice. (On éloigne l’amour : ainsi l’amour de la patrie passe avant celui du prochain, l’amour du genre
177 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
152 ; il ne l’empêcha pas de faire fortune. Et c’est ainsi que Kierkegaard reçut en héritage de son père, après une sévère éduca
178 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
153venture absolue et comme un jugement de l’homme ; ainsi Pascal, Nietzsche, Dostoïevski. On pourrait en citer quelques autres.
154me tel qu’il est, dans l’ordre même de son péché. Ainsi Maurras, lorsqu’il dénonce les mythes de l’hégélianisme social. « Le
180 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
155 et prisonniers de ce rapport, le nous. Le groupe ainsi formé est défini par sa circonférence. Et comme le veut la géométrie
156eux personnes, et l’un pour l’autre le prochain. Ainsi le phénomène personnel demeure situé dans l’individu, mais dans un in
181 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
157e question dont on ne peut saisir le sens exact ? Ainsi se défend la Logique. Elle n’a pas tort. L’enfer logique est sans déf
158, mais non pas dans la forme visible de ce monde. Ainsi la lutte se poursuit, entre les fatalités qui régissent le monde, sép
182 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Éditorial (juillet 1934)
159essage ; que c’est là ce qu’ils ont toujours dit. Ainsi le sel perd sa saveur. Les ravages de cette indifférence théologique
184 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). D’un humour romand (24 février 1934)
160l ne soit de ceux que j’aie fabriqués moi-même. » Ainsi s’exprime Bruno Pomposo, dont Cingria, naguère, donna les Autobiograp
185 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). L’Humanité de Jésus d’après Calvin, par Max Dominicé (24 mars 1934)
161aient les théologiens libéraux. La question était ainsi nettement posée : pour devenir chrétien, il fallait « rencontrer pers
186 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
162amener à l’aveu de la réalité de notre condition. Ainsi, le chrétien, seul, connaît toute la misère de l’homme : elle lui est
187 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
163 chronique des rencontres miraculeuses qu’ils ont ainsi vécues remplirait des volumes, et nourrit leurs entretiens. À lire ce
164 aux résultats visibles et frappants, de retomber ainsi dans la vieille croyance à la sanctification par les œuvres. Karl Bar
165z Kagawa ! C’est un révolutionnaire redoutable. » Ainsi criait-on contre les prophètes. Kagawa est aussi un grand mystique, c
188 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Au sujet d’un roman : Sara Alelia (3 novembre 1934)
166mmes, il faut d’abord les trouver là où ils sont. Ainsi ce livre est consolant, parce qu’il ne cache rien ; parce qu’il vient
189 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
167vivons-nous… qu’une cour de Parlement se licencie ainsi contre le droit naturel, contre l’honnêteté civile ! Ce recours à un
190 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Taille de l’homme, par C. F. Ramuz (avril 1934)
168n même temps », écrit-il. C’est lorsqu’il définit ainsi la foi qu’on hésite à le suivre, — et que peut-être il sert mal sa pe
191 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Procès, par Franz Kafka (mai 1934)
169s pour qu’il puisse songer même à résister. C’est ainsi une suspension du jugement qui est tout le drame du Procès. Constatat
170 chemin » — mais alors l’acte aussi est possible. Ainsi, la foi au Christ est la seule possibilité qui soit donnée à l’homme
192 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
171e de supprimer les différences. Ils se flattaient ainsi d’établir une paix définitive. Ce qui leur permettait de croire possi
172qu’il fallait, selon les cas, envier ou mépriser. Ainsi, la revendication égalitaire, qui devait dans l’esprit des théoricien
173sibilité pour chacun de courir son risque propre. Ainsi, la valeur suprême de la personne, c’est, à la limite, l’héroïsme. N
193 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
174 croire aux destins anonymes et collectifs. C’est ainsi qu’on nous parle du « destin du siècle » avec des yeux hors de la têt
194 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
175els ! Ce sont des hommes d’action qui « foncent » ainsi sur les difficultés. Voyons un peu sur quelles difficultés. Difficult
176ment et simplement abstraction, et qui s’abstrait ainsi lui-même de la vie profonde du peuple et de l’activité créatrice des
196 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
177de la croyance à la résurrection de Jésus ? C’est ainsi que M. Goguel définit l’objet de sa recherche, en insistant sur le fa
178ait toujours les faire dépendre. Il nous rappelle ainsi que la foi véritable est celle qui croit sans avoir vu. Sa position n
198 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
179rés. Ils sont prêts pour les dictatures. Et c’est ainsi que la séparation de la doctrine et de l’action proclamée par toute l
201 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — En dernier ressort
180a vision de ses buts immédiats. J’aurais pu faire ainsi l’économie de mes « raisons » d’agir sur le plan politique, si d’une
202 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Destin du siècle ou vocation personnelle ?
181 excellence du déterminisme, qui peut se formuler ainsi : qui a bu boira ! Or, la seule chose intéressante au monde, — et je
203 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Personne ou individu ? (d’après une discussion)
182rop générales. 2. Mais on me dira que la vocation ainsi comprise est une réalité chrétienne, qui n’a pas de sens pour l’incro
183évisible, et la prévoient en quelque sorte. C’est ainsi que les lois anglaises, notablement personnalistes, s’accommodent ass
204 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
184e » au sens vulgaire de ces termes. Marx révélait ainsi à cette bourgeoisie la vraie nature de la société moderne. Aux grands
185ividualisme français, dont les marxistes seraient ainsi les derniers défenseurs au xxe siècle. Un spirituel qui ne vient qu’
186l’homme pécheur, déchu, a été sauvé, et qu’il est ainsi, actuellement, à la fois pécheur et sauvé, sans qu’il soit possible d
187git à l’Origine et à la Fin. Le marxisme apparaît ainsi comme une vision du monde essentiellement évolutive, en face du chris
205 1934, Politique de la Personne (1946). Principes d’une politique du pessimisme actif — Ni ange ni bête : ni gauche ni droite, (Fondements théologiques d’une action politique)
188ême, comme perdu, et par cette révélation, sauvé. Ainsi l’homme n’est humain que dans un paradoxe ; il est perdu lorsqu’il se
189 la foi ne veut connaître que les fins, et risque ainsi de sous-estimer les moyens. Ou encore : pour le politique pur, il s’a
206 1934, Politique de la Personne (1946). Principes d’une politique du pessimisme actif — Sur la devise du Taciturne
190la supprimer, est antichrétienne en son principe. Ainsi se trouvent définies les trois « hérésies politiques ». 1° L’hérésie
191rien. L’hérésie pessimiste et l’hérésie optimiste ainsi renvoyées dos à dos, me voici maintenant en présence de l’accusation
192 mouvement tend à conserver son mouvement). C’est ainsi que ces activistes désorientés ont développé le capitalisme, symbole
193caustes annuels de blé, de coton et d’obus. C’est ainsi qu’il en va de l’homme lorsqu’il se confie dans ses œuvres, et qu’il
208 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Comment rompre ?
194mer contre une espèce de bolchévisme qu’il décrit ainsi : « Dans cette philosophie et cette morale est délibérément supprimée
195la piètre connaissance de l’homme que l’on trahit ainsi, et, comment cette tactique, encore qu’inconsciente, lie partie sous-
196pas le système : il n’est de choix que personnel. Ainsi le rôle de l’Église doit-il rester de porter sur le monde un jugement
211 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Fascisme
197employer pour « mettre en vacances la légalité ». Ainsi l’épithète de fasciste est-elle devenue rapidement une espèce d’injur
198détourner l’attention des faits réels, et couvrir ainsi la naissance et les premiers développements d’une intolérance « de ga
199rtés fondamentales de la personne et des églises, ainsi que toute espèce de création spirituelle. Le véritable malheur du fas
212 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — D’un Cahier de revendications
200 nous accusent de mêler des notions « morales » — ainsi désignent-ils la notion de personne ! — aux forces politiques et hist
201e à se savoir. Ils promettent du pain, et croient ainsi triompher à la fois des bourgeois, et de la vérité humaine de nos doc