1 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
1rament très rassurant. C’était, je crois, le vrai Humbert qui commençait à s’affirmer. Puis il y eut une période intermédiaire,
2he. Mais aujourd’hui la mue semble s’être opérée. Humbert est rendu à lui-même. Il atteint son équilibre et sa maîtrise avec un
2 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
3’échappe, séduite par un autre homme d’âge mûr qu’Humbert tuera. À dix-sept ans, mariée depuis peu avec un jeune et brave techn
4n, elle meurt en couches, quelques semaines après Humbert, auquel une crise cardiaque épargne la peine capitale. Je n’entends p
5seize ans, mais non pas une fille de douze ans. » Humbert raconte, au début de ses mémoires, l’amour qu’il conçut à douze ans p
3 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Première partie — Nouvelles métamorphoses de Tristan
6’échappe, séduite par un autre homme d’âge mûr qu’Humbert tuera. À dix-sept ans, mariée depuis peu avec un jeune et brave techn
7n, elle meurt en couches, quelques semaines après Humbert, auquel une crise cardiaque épargne la peine capitale. Je n’entends p
8seize ans, mais non pas une fille de douze ans. » Humbert raconte, au début de ses mémoires, l’amour qu’il conçut à douze ans p