1 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Pour la suppression des visas (23 avril 1946)
1me. Le fait est là : nous allons en dix heures de Lisbonne à New York au Pacifique. Un très long voyage aujourd’hui nous ramèner
2 1946, Journal des deux Mondes. Intermède
2t, à sept heures du matin, je prenais la route de Lisbonne. 5. On se rappelle, en Suisse, que le 25 juillet, le général Guisan
3 1946, Journal des deux Mondes. La route de Lisbonne
3 La route de Lisbonne Quinta da Fonte (Portugal), 28 août 1940 La « route de Lisbonn
4a Fonte (Portugal), 28 août 1940 La « route de Lisbonne » restera, aux yeux de l’historien futur, l’un des symboles les plus
5vingt fois de s’y perdre, et n’atteint finalement Lisbonne qu’en vertu, semble-t-il, d’un étrange caprice, ou d’une négligence i
6u monde que nous commençons d’entrevoir. Route de Lisbonne, route de l’émigration et des gros chèques, des agents plus ou moins
7eures du matin, si tout va bien, nous atteindrons Lisbonne. Où coucherons-nous ? Le Portugal a vu passer déjà des centaines de m
8 à grandes cornes traverse la place au dessert. À Lisbonne, nous avons trouvé une chambre immense pour nous quatre. Et le lendem
9s la pinède qui vibre au vent chaud de la mer… Lisbonne, 10 septembre 1940 Blanche et bleue dans l’immense lumière de la l
10rté. Car tel est le sadisme policier. De Genève à Lisbonne, nous avons traversé sept contrôles différents de douane et de police
11in dit vrai, les Anglais tiennent. L’autre jour à Lisbonne une lady me disait : « Nous ne serons jamais battus, parce que nous s
4 1946, Journal des deux Mondes. Journal d’un retour
12e. Le fait est là : nous allons en dix heures de Lisbonne à New York, ou de New York au Pacifique. Un très long voyage aujourd’
5 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — L’expérience de l’espace
13ures humiliations qui séparent le naufrage devant Lisbonne du départ des petites caravelles au matin de Palos de Moguer. Toutes
14gré, et n’en compte que 78 pour la distance entre Lisbonne et l’Inde. Il tire ses « preuves » de l’Imago Mundi de Pierre d’Ailly
6 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — L’Europe, l’été…
15 de Dubrovnik dans l’enceinte de ses remparts, de Lisbonne sur l’Atlantique à Venise sur l’Adriatique, dont les théâtres baroque
7 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). IV. Berlin : le second Rapport au Club de Rome
16de terre qu’un charlatan vendait dans les rues de Lisbonne, selon Voltaire. Je lui rappellerai, en privé, que les tremblements d