1 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
1le trouvera sa juste application dans l’esprit de Lycurgue et de Sparte : on en fera l’un des chapitres de la préparation milita
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Les origines religieuses du mythe
2asi d’instinct, dans l’intérêt même de l’espèce ? Lycurgue, législateur de Sparte, imposait aux jeunes mariés une abstinence pro
3u. Elle ne cherche rien au-delà. L’eugénisme d’un Lycurgue n’est nullement ascétique, puisqu’il vise au contraire à la meilleure
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Amour et guerre
4 rendement militaire de ce peuple. L’eugénisme de Lycurgue, et ses lois minutieuses réglant les relations des époux, n’ont d’aut
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe contre le mariage
5 eût trouvé sa juste application dans l’esprit de Lycurgue et de Sparte : on en eût fait l’un des chapitres de la préparation mi
5 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — Les grands desseins du xviie siècle
6édécesseurs, fut un grand fondateur d’État : « le Lycurgue moderne » dira de lui Montesquieu. Fils d’un riche et noble amiral qu
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — Goethe
7e jouer, au-delà des mers, le rôle d’Orphée et de Lycurgue. Partout, se disait-il, l’homme a besoin de patience ; partout il a d