1 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
1e la guerre, Robert Dürrer, historien du canton d’Unterwald. C’est une véritable somme critique de tout ce que la tradition nous
2 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
2 forestières, (Waldstätten) d’Uri, de Schwyz et d’Unterwald. Ce Pacte n’est à aucun degré, malgré ce qu’aimaient à suggérer les h
3z et la commune de ceux de la vallée inférieure d’Unterwald, considérant la malice des temps et afin de se défendre et maintenir
4ines dans la direction du Gothard. Uri, Schwyz et Unterwald, les « communes forestières » qui occupaient les approches de ce col,
5e. Les trois groupes de communes d’Uri, Schwyz et Unterwald s’aperçurent d’abord de la nécessité d’englober dans leur pacte la vi
6ge. Seule l’alliance de Berne avec Uri, Schwyz et Unterwald fait mention d’une solde, assavoir d’un sou par jour à chaque homme d
3 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
7trois communautés alpestres d’Uri, de Schwyz et d’Unterwald s’engagèrent à n’accepter aucun juge qui n’habiterait pas leur territ
8part des autres. Trois cantons seulement (Glaris, Unterwald et Appenzell) ont conservé l’antique institution de la Landsgemeinde 
4 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
9il y ait des Zurichois et des Bernois, des gens d’Unterwald et de Neuchâtel, des Grisons et des Bâlois, et même deux espèces de B
5 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.3. « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
10les premières lettres d’immédiateté, tandis que l’Unterwald n’en a pas, et que les franchises de Schwyz resteront longtemps conte
11us tard, les trois communes d’Uri, de Schwyz et d’Unterwald renouvellent à tout événement le traité d’assistance mutuelle sans do
6 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
12z et la commune de ceux de la vallée inférieure d’Unterwald, considérant la malice des temps et afin de se défendre et maintenir
13ge. Seule l’alliance de Berne avec Uri, Schwyz et Unterwald fait mention d’une solde, à savoir d’un sou par jour à chaque homme d
14s Sforza les ont construites, mais Uri, Schwyz et Unterwald y ont logé pendant trois siècles leurs baillis, et rien ne porte à cr
7 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
15z et la commune de ceux de la vallée inférieure d’Unterwald ». D’autres ne furent d’abord que des cités libres comme Berne, ou im
16part des autres. Trois cantons seulement (Glaris, Unterwald, formé des deux demi-cantons d’Obwald et de Nidwald, et Appenzell, fo
17il y ait des Zurichois et des Bernois, des gens d’Unterwald et de Neuchâtel, des Grisons et des Bâlois, et même deux espèces de B