1 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
1elque chose de mieux à proposer, on le convoque à Washington, on examine son projet, et il arrive qu’on le charge officiellement d
2 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
2 vraie tradition républicaine que « ces gens » de Washington sont en train de détruire à coups de décrets socialisants, capitalist
3 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le savant et le général (8 novembre 1945)
3-il, deux savants, l’un en Allemagne et l’autre à Washington. Chacun pèse sur un bouton, et une terrifiante explosion se produit d
4 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
4e du désespoir qui fond sur moi dès que je suis à Washington ? Je vous avouerai que je m’y réfugie dans les salons. L’Europe avait
5 salons. L’Europe avait des salons littéraires. À Washington, ils sont tous politiques. Celui dont je sors, qui est l’un des mieux
5 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Souvenir d’un orage en Virginie (novembre 1946)
6il blanc d’un énorme cadran. Voici le carrosse de Washington, à l’abandon. La peinture craquelée tombe par morceaux, les coussins
6 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Une bureaucratie sans ronds-de-cuir (23 mai 1946)
7nts ; il doit tenir compte des pressure groups de Washington ; des agences et bureaux d’État indépendants des ministères ; de la F
7 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
8tre savant a cru de son devoir d’avertir aussitôt Washington. D’après ses calculs, disait-il, cet essai provoquerait un tel raz-de
8 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
9il blanc d’un énorme cadran. Voici le carrosse de Washington, à l’abandon. La peinture craquelée tombe par morceaux, les coussins
9 1946, Journal des deux Mondes. Premiers contacts avec le nouveau monde
10aysan américain est de se retirer à la ville ! Washington, 30 octobre 1940 Depuis le temps qu’on nous vante en Europe les au
11et d’enfants au crâne sphérique. Je n’aime guère Washington, ville de nulle part, peu convaincante, pareille à une cité d’exposit
10 1946, Journal des deux Mondes. Voyage en Argentine
12d pour du cynisme ; mais ce qui ferait scandale à Washington, ici se dissout en potins. L’on ne voit que des couples corrects. D’o
11 1946, Journal des deux Mondes. Solitudes et amitiés
13fice of War Information, étant appelé d’urgence à Washington. La place sera vacante demain après-midi, et sans doute aussitôt repo
14s que je recueille et dépouille les directives de Washington, de New York, de Londres, pour ma seconde émission, celle de la nuit.
15que de Manhattan, il se refusait à l’interview. À Washington, il vit dans deux petites pièces banales, accueillant un à un, mais l
16éfaites : notre consigne de véracité est absolue. Washington part de l’idée juste qu’il n’est pas de mensonge, si pieux mensonge s
12 1946, Journal des deux Mondes. L’Amérique en guerre
17aperçu pendant cinquante ans.) Juillet 1943 Washington antigaulliste, mais soucieuse d’objectivité, me donne la directive su
13 1946, Journal des deux Mondes. Virginie
18 (Virginie), 11 octobre 1943 Le Sud commence à Washington, dit-on. Mais ce ne sont d’abord que plaines neutres, forêts de chêne
19ue son mari fait la guerre). Le Musée National de Washington, construit par eux et doté au départ de toute leur collection de tabl
20il blanc d’un énorme cadran. Voici le carrosse de Washington, à l’abandon. La peinture craquelée tombe par morceaux, les coussins
14 1946, Journal des deux Mondes. Le choc de la paix
21 vraie tradition républicaine que « ces gens » de Washington sont en train de détruire à coups de décrets socialisants, capitalist
15 1946, Lettres sur la bombe atomique. Utopies
22du piano, il pourra faire sauter une ville. » — « Washington, D.C. Plus de cinq mille produits et procédés industriels ont été inv
16 1946, Lettres sur la bombe atomique. Le savant et le général
23-il, deux savants, l’un en Allemagne et l’autre à Washington. Chacun pèse sur un bouton, et une terrifiante explosion se produit d
17 1946, Lettres sur la bombe atomique. Un salon atomique
24 VIII Un salon atomique Washington, 3 novembre 1945. Cette capitale qui ne fait partie d’aucun des États
25e du désespoir qui fond sur moi dès que je suis à Washington ? Je vous avouerai que je m’y réfugie dans les salons. L’Europe avait
26 salons. L’Europe avait des salons littéraires. À Washington, ils sont tous politiques. Celui d’où je sors, qui est l’un des mieux
18 1946, Lettres sur la bombe atomique. La fin du monde
27tre savant a cru de son devoir d’avertir aussitôt Washington. D’après ses calculs, disait-il, cet essai provoquerait un raz-de-mar
19 1946, Lettres sur la bombe atomique. La vérité n’est plus du côté des canons
28a changé de camp, et qu’elle siège pour l’heure à Washington. Les Soviets se voient rejetés au stade mental de ces « chercheurs de
20 1947, Vivre en Amérique. Avertissement
29emonter vers Miami, les Carolines, la Virginie et Washington… Quand on revient à New York tout est changé. Il n’y a plus qu’à reco
21 1947, Vivre en Amérique. Vie politique
30elque chose de mieux à proposer, on le convoque à Washington, on examine son projet et il arrive qu’on le charge officiellement de
31nts ; il doit tenir compte des pressure groups de Washington ; des agences et bureaux d’État indépendants des ministères ; de la F
22 1947, Vivre en Amérique. Vie culturelle et religieuse
32ne trouverez rien à New York, encore bien moins à Washington ou Chicago, qui ressemble aux « milieux littéraires » de Paris, de Lo
33 pas trop loin de Hollywood. Archibald MacLeish à Washington. E. E. Cummings je ne sais où. Hemingway à Cuba, à Hawaï, quand ce n’
23 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aller et retour (avril 1953)
34le plan Marshall et ses suites ; « l’arrogance de Washington », confirmée à leurs yeux par le voyage d’études de M. Dulles et cert
24 1953, Journal de Genève, articles (1926–1982). Aller et retour (21 mai 1953)
35le plan Marshall et ses suites ; « l’arrogance de Washington », confirmée à leurs yeux par le voyage d’études de M. Dulles et cert
25 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (octobre-novembre 1954)
36rs l’intégration européenne », comme on l’a dit à Washington, puisqu’ils renoncent à affirmer le principe supranational. En résum
26 1957, Preuves, articles (1951–1968). L’échéance de septembre (septembre 1957)
37ntenté par les Nations unies. Bandoeng, Moscou et Washington vont se trouver enfin d’accord sur un seul point : la condamnation de
27 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur un certain cynisme (septembre 1957)
38 province ou à l’étranger, à Manosque, à Vevey, à Washington. A. — Vous les dites créateurs, mais peu font des romans. Vos critiqu
28 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
39en France. On prend alors l’analogie américaine : Washington n’est en somme qu’un complexe de bureaux, ville de nulle part, sans p
40C’est Brasilia qui nous donnerait l’équivalent de Washington, DC dans notre siècle. Une ville neuve dans un terrain vague, vierge
41a pas de vrais pouvoirs à y loger. La création de Washington, DC ne fut décidée qu’en 1790, trois ans après que la Constitution ai
29 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
42s, qui lui paie un costume neuf et un billet pour Washington. Une fois dans la capitale, Retinger va trouver son ami Felix Frankfu
43te mission secrète par le président, il part pour Washington. À son passage à Saint-Louis, Missouri, il est arrêté et jeté en pris
44lisé à la faveur du changement d’administration à Washington et grâce aux efforts de l’ambassadeur Dwight Morrow, ami de J.H.R.)
30 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
45, milieux universitaires et milieux dirigeants de Washington : ils découvrent l’Europe unie. À les entendre, on croirait qu’elle e
31 1965, Fédéralisme culturel (1965). II. « Devenons nous-mêmes ! »
46n Âge, et c’est au xxe siècle qu’à New York et à Washington on édifie très sérieusement deux immenses cathédrales en gothique neu
32 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
47tif fédéral évoque d’abord l’autorité centrale de Washington. Fédéral : qui favorise un gouvernement fédéral fort, c’est-à-dire ce
33 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La religion de la croissance
48om de Megalopolis : la conurbation qui s’étend de Washington à Boston, et qui englobe Baltimore, Philadelphie, New York et les cam
34 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La clé du système ou l’État-nation
49reils politiques, c’est-à-dire l’Administration à Washington et le Parti en URSS, ne peuvent courir le risque de perdre la face, e
50çais ces titres que je retrouve à point nommé : « Washington n’entend pas renoncer à sa présence dans le Pacifique. » « VIe Plan :