1 1932, Le Paysan du Danube. Le sentiment de l’Europe centrale
1elle dans l’observation suivante : au sortir de l’adolescence, l’homme devient à la fois moins abstrait et moins sentimental ; cela
2 — un mot des campagnes… Et ces prairies où notre adolescence encore « marche, s’arrête et marche, avec le col penché »… Contributi
3s la portons encore comme le souvenir d’un soir d’adolescence sur la prairie où des filles s’éloignent en chantant. Voici la nuit d
2 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Une « tasse de thé » au Palais C…
4-chaussée, elles me désignent un des rêves de mon adolescence : sur un canapé d’angle, drapée dans une robe longue, grise et argent
3 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Châteaux en Prusse
5moraux » qui nous empêtrent, jusqu’au-delà de nos adolescences. Jeux des enfants prussiens : s’asseoir à six ou sept sur un bœuf jus
4 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
6 petits coups une amertume acide et tiède comme l’adolescence, un désespoir de nuit d’été sous le tilleul où elle n’est pas venue…