1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
1ense, ceux qui refusent d’être complices dans cet attentat à l’intégrité humaine qu’est en fait l’esprit démocratique. Là-dessus
2 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
2oniserait les contradictions absolues n’est qu’un attentat métaphysique contre l’éthique ». Il s’agit donc ici d’une dialectique
3 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
3ance du sinistre Ubaldini, nonce papal, les seize attentats perpétrés contre Henri IV à l’instigation des Jésuites, la prétention
4 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
4re le pape Boniface VIII la requête qui prépare l’attentat d’Anagni, leur révolte contre l’ordre établi se traduit tout naturell
5 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
5sions qui se payent un jour très cher, ou bien un attentat contre le genre humain, qu’elle suppose de plus en plus mécanisé, et
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.1. Sur plusieurs siècles de silence « européen »
6et le Pontife : la France de Philippe le Bel ? (L’attentat d’Anagni date de 1303.) Jusqu’ici les tensions qui animaient le corps
7 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
7sques les plus probables : tremblements de terre, attentats terroristes, grèves dans les usines de retraitement, accès de folie d
8 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
8 gaulliste. Ils condamnent toute fédération comme attentat délibéré à l’intégrité de la France. Ils n’admettent guère qu’une con
9 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
9des régionalistes en Europe de l’Est.) En France, attentats au plastic en Bretagne et en Corse ; en Grande-Bretagne, mouvement éc
10tées de pouvoirs réels. En Espagne, série noire d’attentats dans le pays Basque, pression croissante du mouvement catalan réclama
11nt les victoires d’un tyran, d’une part, — et les attentats contre des personnes comme ceux que multiplient certains mouvements «
10 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
12 Tu es devenu un monstre aux multiples têtes… » L’attentat d’Anagni, fomenté par Philippe le Bel contre le pape Boniface VIII, e
13uite, à peine d’être poursuivi comme « coupable d’attentat contre la sûreté générale de la République ». Peu après (avril 1793),