1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). René Crevel, La Mort difficile (mai 1927)
1tière pour en tirer une œuvre d’art. La sincérité audacieuse mais sans bravade qui donne à ce livre sa valeur de document humain,
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Pierre-Quint, Le Comte de Lautréamont et Dieu (septembre 1930)
2eur. Dans un chapitre excellent et peut-être plus audacieux que les autres, M. Pierre-Quint montre en quoi cette révolte est puér
3 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
3cidentaux ? Ceux qui ont incarné le choix le plus audacieux. Pascal choisit une fois pour toutes, dans une crise lucide, au sein
4l’attention consciente. C’est ainsi que le voyant audacieux qui écrivit les chœurs mystiques du Second Faust peut aussi faire fig
4 1932, Le Paysan du Danube. Le sentiment de l’Europe centrale
5tin, monde de la spontanéité, est à son tour plus audacieux, et pour tout dire, plus chrétien que le monde de l’Europe centrale.
5 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Fascisme
6n le voit, mais sans doute moins généreuse, moins audacieuse, moins radicale. Un mot résume le fascisme en tant que méthode d’exte
6 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
7 chez un homme dont la pensée paraît souvent plus audacieuse et subversive. Tzara critique avec vigueur la poésie de propagande et
7 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
8érie économique, traduisant le passage du travail audacieux des producteurs à la gestion prévoyante des propriétaires. Et tout ce
8 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
9lation du romantisme allemand dans ce qu’il eut d’audacieux et de tragique ne présente pas seulement un intérêt littéraire de tou
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Passion et mystique
10e, d’accéder à une lucidité toujours plus pure et audacieuse, de vérifier même les plus hautes grâces par leurs répercussions dans
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe dans la littérature
11ques français qui atteignirent cette connaissance audacieuse, desséchée, exacte, et plus proche qu’on ne pourrait croire de la mys
11 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
12 prudence est le vice des timides et la vertu des audacieux. 40. Peut-être me croira-t-on si je déclare, après la page qu’on v
12 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Le silence de Goethe
13cidentaux ? Ceux qui ont incarné le choix le plus audacieux. Pascal choisit une fois pour toutes, dans une crise lucide, au sein
14l’attention consciente. C’est ainsi que le voyant audacieux qui écrivit les chœurs mystiques du Second Faust peut aussi faire fig
13 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
15 prudence est le vice des timides et la vertu des audacieux. Je me résume. L’opinion vous regarde. Elle n’entre pas dans les subt
14 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
16prudence est le vice des timides, et la vertu des audacieux. Je me résume. L’opinion vous regarde. Elle n’entre pas dans les subt
15 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
17gfrau et peut-être suivi, à la lunette, la marche audacieuse et prudente sur les glaciers d’une caravane d’encordés — à la questio
16 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
18e, chercheurs jusqu’à la cruauté, avec des doigts audacieux pour l’insaisissable… prêts à n’importe quelle aventure grâce à un ex
17 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Première partie — Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
19e, chercheurs jusqu’à la cruauté, avec des doigts audacieux pour l’insaisissable… prêts à n’importe quelle aventure grâce à un ex
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — « Têtes de Turcs »
20e, tant de succès ont rendu les Turcs un peu plus audacieux. Parfois l’art arrive à corriger quelques défauts de la Nature, mais
19 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — L’Europe des adversaires de l’Empereur
21eux systèmes d’une diversité tranchante. La race audacieuse de Japhet n’a cessé, s’il est permis de s’exprimer ainsi, de graviter
20 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — Crépuscule ou nouvelle aurore ?
22 radicale en eux-mêmes qui les lance, énergiques, audacieux, tenaces, à la capture des grandes idées, nouvelles dans tous les ord
21 1970, Le Cheminement des esprits. Diagnostics de la culture — Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
23 développer une série d’expériences toujours plus audacieuses, et dont plusieurs laisseront l’homme enrichi de nouveaux styles, de
22 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Confrontation des régions transfrontalières [Nos conclusions] (été 1972)
24rudence est le vice des timides mais la vertu des audacieux ». Il est frappant que la seule prudence qui ait passé dans la « Décl
25laration finale » de Strasbourg ait été celle des audacieux. ⁂ Le Rapport de base est un monument. Notre résumé ne saurait en don
23 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
26ard, non par la Providence »240, mais avec cela « audacieux, pieux, et d’un caractère extrêmement joyeux ». Deux fois excommunié 
24 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
27 prudence est le vice des timides et la vertu des audacieux […]. Messieurs les Députés, ce serait pure folie que d’essayer de sau