1 1932, Le Paysan du Danube. Le sentiment de l’Europe centrale
1ors des images champêtres, les toits pointus d’un bourg au sein d’une vallée de verdure et de vergers — c’est la Souabe, la T
2 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Petit journal de Souabe
2oide, en avril, le voyageur descend dans un vieux bourg de Souabe, — quelques lumières au milieu d’une étroite vallée où le t
3 à comprendre pourquoi je suis venu vivre dans ce bourg, chez eux justement… Comment leur confesser que je cherchais un lieu
3 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — Éléments d’une morale de la pensée
4’est peut-être pourquoi le bourgeois — l’homme du bourg — n’est pas un héros, ou cesse d’être un bourgeois quand il devient u
4 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
5onnages, des foules aux foires, la vie commune du bourg et des paroisses. C’est vraiment toute l’humanité suscitée et instrui
5 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Kierkegaard
6e loucher vers les « autres », vers la coutume du bourg ou de la classe. Comment cet homme pourrait-il faire un acte ? Car l’
6 1946, Réforme, articles (1946–1980). Spiritualité américaine (19 octobre 1946)
7lors la foi tend à se confondre avec la morale du bourg ; ou bien l’église se dresse face au siècle pour lui prêcher le pur m
7 1946, Journal des deux Mondes. Premiers contacts avec le nouveau monde
8t l’Européen, parce qu’à la différence des autres bourgs de ce pays, l’on y trouve une vraie place, au carrefour de trois rues
8 1947, Doctrine fabuleuse. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
9e savent pas de quoi vous leur parlez. L’homme du bourg est ainsi fait : tout ce qu’il ne comprend pas lui paraît attenter pa
9 1947, Vivre en Amérique. Vie culturelle et religieuse
10lors la foi tend à se confondre avec la morale du bourg ; ou bien l’église se dresse face au siècle pour lui prêcher le pur m
10 1953, La Confédération helvétique. La vie religieuse
11ournellement, et qu’il existe dans presque chaque bourg de quelque importance des églises des deux cultes, le protestant moye
11 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
12aient ménagé une assez plaisante retraite dans le bourg de Sierre en Valais, non loin de cette tour de Muzot où Rilke passa l
12 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Deuxième partie — Rudolf Kassner et la grandeur humaine
13aient ménagé une assez plaisante retraite dans le bourg de Sierre-en-Valais, non loin de cette tour de Muzot où Rilke passa l
13 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
14e dans les faubourgs — fori burgus, lieux hors du bourg originel et défensif — qui a marqué et manifesté l’accession des Euro
14 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
15es grasses, petites fleurs intenses. Une place de bourg aux maisons peintes en rouge et ocre, hérissées d’enseignes baroques.
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Introduction
16ques restituée par la méditation sur une place de bourg médiéval ou sur un horizon de collines boisées et de vergers en fleur
16 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — Les institutions et la vie politique
17que. Le Pays de Vaud, vrai pays, riche en villes, bourgs et châteaux, vignobles et campagnes entre les Alpes, le Jura et deux
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
18ues de Schaffhouse et d’Appenzell, aux places des bourgs de la Suisse centrale, ces sgraffiti aux larges traits gris et noirs,
19ournellement, et qu’il existe dans presque chaque bourg de quelque importance des églises des deux cultes, le protestant moye
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. La Suisse, dans l’avenir européen
20es grasses, petites fleurs intenses. Une place de bourg aux maisons peintes en rouge et ocre, hérissées d’enseignes baroques.
19 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Les variétés de l’expérience communautaire
21ent notoirement le cadre local d’un village, d’un bourg ou d’un canton. C’est une communauté plus vaste — région, nation, féd
22e de la participation civique 1. — Village ou bourg, la municipalité reste le lieu privilégié de la communauté générale.
23ien Régimecomme de nos jours, il n’y avait ville, bourg, village, ni si petit hameau en France, hôpital, fabrique, couvent ni
24pays d’Occident, et dans ceux-ci surtout pour les bourgs et villages qui n’ont fait depuisdes siècles que doubler ou tripler,
25 classiques et formels de la commune rurale ou du bourg font défaut — traditions, familles d’origine, place centrale, boutiqu
26oche… 8. — Dans les communes villageoises et les bourgs, un mouvement parallèle se prononce. Qu’il apparaisse moins complexe,
20 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Stratégie
27s l’avoir — c’est à portée de nos mains, dans nos bourgs et villages et dans les communes de quartier qu’il nous faut institue
21 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
28 ? C’est le corps des habitants d’une ville, d’un bourg ou d’une vallée, ayant reçu par charte impériale ou royale le droit d