1 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
1chaient aux buts les plus hauts de notre vie. Ces citadins blasés s’amusent plus grossièrement que des barbares, ils s’imaginent
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
2nos écrivains, lassés de la circulation des idées citadines, éprouveront le besoin de créer véritablement quelques valeurs nouvel
3 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Un soir à Vienne avec Gérard
3chaient aux buts les plus hauts de notre vie. Ces citadins blasés s’amusent plus grossièrement que des barbares, ils s’imaginent
4 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Petit journal de Souabe
4 que nous sert la Gnädige. Je n’aurais plus l’air citadin. Allons bon, félicitons l’hôtesse. Au reste il s’agit bel et bien d’u
5 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Châteaux en Prusse
5copé du travail et du loisir, créé par l’économie citadine, ici s’apaise et laisse percevoir les rythmes naturels, l’ample respi
6r se fait de plus en plus l’instrument des folies citadines. C’est dans les villes qu’on parle des temps nouveaux. Et l’on voit b
6 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
7ons confusément mêlées dans les pauvres cervelles citadines. Nous ne manquerons aucune occasion de critiquer dans cette revue la
7 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
8ertissement que nous offre la vie quotidienne des citadins : ils ont en tête trente-six morales contradictoires et autant de mod
8 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
9ez les civilisés. Formulée d’abord par les élites citadines, elle revêt l’apparence victorieuse du rationalisme scientifique. Les
10e cosmique, la France rationaliste, catholique et citadine, théorise sur le sentiment de la Nature, sans jamais atteindre au pat
9 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
11 » avec un scepticisme réaliste. L’intelligentsia citadine s’est mise tout entière à l’école de Montaigne : « Les autres forment
10 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — Liberté ou chômage ?
12ons confusément mêlées dans les pauvres cervelles citadines. Nous ne manquerons aucune occasion de critiquer dans cette revue71 l
11 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
13oton de ficelle et du kilo de riz. Mes vêtements, citadins mais râpés, ne la renseignent pas clairement. Et que penser d’un « Pa
12 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
14oton de ficelle et du kilo de riz. Mes vêtements, citadins mais râpés, ne la renseignent pas clairement. Et que penser d’un « Pa
15ui vous parlent. J’ai sans doute perdu l’habitude citadine de ne pas voir ceux qui m’entourent. Je pose un regard trop précis, q
13 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. L’été parisien
16n métro qui serait simplement le subconscient des citadins. Août 1935 Considération des cités ouvrières. — Après tout, po
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe dans la littérature
17e, Rousseau échappe à l’influence du don-juanisme citadin, mais non pas à une littérature qui trouve dans son tempérament des c
15 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
18estante épiscopale (de rite anglican) est surtout citadine et « fashionable ». Voilà qui explique, d’une part, l’étonnante multi
16 1944, Les Personnes du drame. Sincérité et authenticité — Vues sur Ramuz
19saurait être question d’une société bourgeoise et citadine : celle-ci reste, en principe, justiciable d’une analyse qui suppose
17 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
20e-épiscopale (bien moins nombreuses) sont surtout citadines et fashionable. Quant à la fameuse multiplication des sectes, elle n’
18 1946, Journal des deux Mondes. Voyage en Argentine
21 Allemagnes et de l’Europe centrale. Rien de plus citadin, de plus cosmopolite, que les femmes des estancieros, toujours si str
22fin dans un feu d’artifice de fêtes champêtres et citadines. C’était le printemps, San Isidro, la roseraie qui s’ouvre au pied de
19 1947, Vivre en Amérique. Vie culturelle et religieuse
23e-épiscopale (bien moins nombreuses) sont surtout citadines et fashionable. Quant à la fameuse multiplication des sectes, elle n’
20 1947, Vivre en Amérique. Vie privée
24 dans la vie quotidienne d’un ménage ou d’une rue citadine. Elle s’enracine profondément dans la psychologie et dans l’économie
21 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
25es cantons, comme Zurich, ou un groupe de cantons citadins, plus riche ou plus peuplé que les autres, a cru pouvoir imposer sa p
22 1953, La Confédération helvétique. Le peuple et son histoire
26ssement décisif du fait de l’accession d’éléments citadins2. Toute l’histoire suisse, à partir de ce temps, illustrera cet équi
27et du partage. La guerre civile entre les cantons citadins et les cantons campagnards est sur le point d’éclater. Mais à la dern
28r le mode de vie, les uns campagnards, les autres citadins, la Suisse ne pouvait prétendre à créer une culture de type uniforme
29ieuses et surtout les jalousies entre les cantons citadins et campagnards n’avaient contraint la Confédération à une politique d
23 1953, La Confédération helvétique. Les institutions politiques
30ue dans les parlements des cantons à prédominance citadine, comme Genève. Partout ailleurs, les considérations pratiques priment
24 1953, La Confédération helvétique. La famille et l’éducation
31classique de distinguer entre familles rurales et citadines, catholiques et protestantes, aisées et pauvres, etc. Le nombre des e
32omaines linguistiques, il en est de rurales et de citadines, les unes pauvres et les autres riches, ce qui donne huit types. Auta
33us d’enfants, les familles protestantes, latines, citadines et moyennement aisées, d’en avoir le moins. Ce qui est particulier à
25 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
34, le progrès de la technique rend la campagne aux citadins, ouvriers et bourgeois mêlés. La technique a plus fait pour rapproche
26 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — L’aventure technique
35, le progrès de la technique rend la campagne aux citadins, ouvriers et bourgeois mêlés. La technique a plus fait pour rapproche
27 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). L’Europe de l’énergie
36aire que c’est elle qui a rendu les campagnes aux citadins, ouvriers et bourgeois mêlés. Nos grands-pères se promenaient le dima
28 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — Invasion de l’érotisme au xxe siècle
37it de regarder le décor des journées et des nuits citadines pour vérifier l’omniprésence de l’appel au désir sexuel. Ce phénomène
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère)
38 d’une population nombreuse de cultivateurs et de citadins, elle compte beaucoup de soldats exercés. Un autre de ces avantages,
30 1965, Fédéralisme culturel (1965). II. « Devenons nous-mêmes ! »
39ormer les paysans attachés à la glèbe en ouvriers citadins et nomades, déplacés d’une usine ou d’une ville à l’autre par la loi
31 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — Les institutions et la vie politique
40ue dans les parlements des cantons à prédominance citadine, comme Genève. Partout ailleurs, les considérations pratiques priment
32 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Le civisme commence au respect des forêts
41blèmes du milieu au sens large : habitat rural et citadin, architecture et urbanisme (un peuple qui tolère des maisons horrible
33 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
42a destruction du milieu naturel et du confort des citadins, c’est elle qui refuse encore, parce que trop coûteuses, les normes e
34 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). IV. Berlin : le second Rapport au Club de Rome
43per. Situation tout à fait comparable à celle des citadins de l’ère hellénistique, et qui explique l’appel aux tyrans, puis à l’
35 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La religion de la croissance
44’assemblée des hommes libres et responsables, les citadins prennent l’habitude de laisser les affaires publiques aux mains d’un
36 1977, L’Avenir est notre affaire. De la prévision — Première histoire de fous : l’Auto
45oire. Parce qu’il ne peut plus vivre en ville, le citadin se rue sur la campagne et ne tarde pas à la dénaturer. Au sens écolog
46ons sur le corps social, sur la santé mentale des citadins, sur les mœurs sexuelles des jeunes gens, ou sur le sort du futur Éta
47où pollution de l’air, bruit et nervosité, que le citadin fuira dans les campagnes, par des autoroutes multipliées, lesquelles
37 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Stratégie
48a destruction du milieu naturel et du confort des citadins, c’est elle qui refuse encore, parce que trop coûteuses, les normes e