1 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La religion de la croissance
1 l’épuisement de ce qui alimente nos industries : combustibles de toute nature, fer, métaux non ferreux, métaux précieux. Qu’il nous
2 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — Le grand litige
2 rentable dans dix ans, vingt ans au plus ; et le combustible, « il y en a partout » assurent les experts des gouvernements et tous
3n sont envoyés dans des usines qui retraitent ces combustibles usés, les fusent dans du verre de façon à les rendre insolubles. Ces
4ne usine en fonctionnement capable de traiter les combustibles irradiés de ces centrales »49. Et voici les dernières nouvelles, 18 m
3 1977, L’Avenir est notre affaire. De la prévision — Première histoire de fous : l’Auto
5e sont pas tous prédéterminés (comme la nature du combustible : le pétrole n’est pas seul possible, ou le réseau des autoroutes) et
4 1978, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Bof ! disent les jeunes, pourquoi ? » (1er décembre 1978)
6 est appliqué d’après une licence américaine, son combustible vient des USA et de Russie (remplaçant la dépendance des Arabes pour
5 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
7sionnement nécessaire en matières premières et en combustibles producteurs d’énergie ; — ni, finalement, tirer parti des ressources
6 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
8sionnement nécessaire en matières premières et en combustibles producteurs d’énergie ; — ni, finalement, tirer parti des ressources