1 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
1, dit Péguy. Elle ne vous suivra pas si vous êtes daltoniens, et les sceptiques, alors, pourront bien dire : j’avais raison, voyez
2 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
2par un alinéa, déconcertés par un éternuement des daltoniens. Elle voit que votre Assemblée consultative d’un comité lui-même cons
3 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Quatrième lettre aux députés européens : En lisant le pamphlet du Labour Party (18 août 1950)
3ine que ces conservateurs suivent une logique non daltonienne : ils partent d’un axiome inverse. Démocratie et socialisme leur appa
4o se cachent en fait les vieux nationalistes, les daltoniens, et les totalitaires cyniques. (Ou bien les staliniens seraient-ils n
4 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
5, dit Péguy. Elle ne vous suivra pas si vous êtes daltoniens, et les sceptiques, alors, pourront bien dire : J’avais raison, voyez
5 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
6par un alinéa, déconcertés par un éternuement des daltoniens. Elle voit que votre Assemblée consultative d’un Comité lui-même cons
6 1950, Lettres aux députés européens. Quatrième lettre
7ine que ces conservateurs suivent une logique non daltonienne : ils partent d’un axiome inverse. Démocratie et socialisme leur appa
8o se cachent en fait les vieux nationalistes, les daltoniens, et les totalitaires cyniques. (Ou bien les staliniens seraient-ils n
7 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
9, dit Péguy. Elle ne vous suivra pas si vous êtes daltoniens, et les sceptiques, alors, pourront bien dire : j’avais raison, voyez