1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
1assique et irréfutable à toute introspection : ce daltonisme du souvenir. Si l’un de ces deux procédés peut m’apprendre quelque c
2 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
2iologues et humanitaires souffrent d’une sorte de daltonisme : ils ne savent plus distinguer l’homme en tant qu’homme, la personne
3 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
3Histoire, que j’ai plus d’une raison de nommer le daltonisme politique. Messieurs les députés, n’oubliez pas la Suisse : elle exis
4 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Lettre aux députés européens (15 août 1950)
4Histoire, que j’ai plus d’une raison de nommer le daltonisme politique. Messieurs les Députés, n’oubliez pas la Suisse ; elle exis
5 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Quatrième lettre aux députés européens : En lisant le pamphlet du Labour Party (18 août 1950)
5e la majorité. Cette logique fait la nouveauté du daltonisme, encore qu’elle ne soit pas tout inconnue des Russes. Elle se fonde s
6 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
6Histoire, que j’ai plus d’une raison de nommer le daltonisme politique. Messieurs les Députés, n’oubliez pas la Suisse : elle exi
7 1950, Lettres aux députés européens. Quatrième lettre
7e la majorité. Cette logique fait la nouveauté du daltonisme, encore qu’elle ne soit pas tout inconnue des Russes. Elle se fonde s
8 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
8 sens chez les militants des PC. Pour corriger le daltonisme provoqué par cette illusion, pour mieux voir ce qui se passe, voyons