1 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Dictature de la liberté, par Robert Aron (mars 1936)
1elui d’Aron unit ces deux vertus, par une sorte d’ellipse tout à fait révélatrice du mouvement de sa pensée, et à certains égar
2ut organiser la liberté. Mais c’est encore là une ellipse ; l’on dira qu’une liberté organisée n’en est plus une. Expliquons-no
2 1944, Les Personnes du drame. Sincérité et authenticité — Vues sur Ramuz
3 est la part des contingences dans cette curieuse ellipse d’un visage. IVFormule d’une personne Leur poésie ne commence
3 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
4isés, puis de la briser soudain par une cascade d’ellipses saisissantes qui laissaient le lecteur pantois, comme l’antique injon
5 les mythes de l’âme. Je parlais tout à l’heure d’ellipses « saisissantes » et c’était au sens littéral, non pathétique, de l’ad
6u sens littéral, non pathétique, de l’adjectif. L’ellipse de pensée n’est nullement, chez Kassner, un procédé de rhétorique, un
4 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Deuxième partie — Rudolf Kassner et la grandeur humaine
7isés, puis de la briser soudain par une cascade d’ellipses saisissantes qui laissaient le lecteur pantois, comme l’antique injon
8 les mythes de l’âme. Je parlais tout à l’heure d’ellipses « saisissantes » et c’était au sens littéral, non pathétique, de l’ad
9u sens littéral, non pathétique, de l’adjectif. L’ellipse de pensée n’est nullement, chez Kassner, un procédé de rhétorique, un
5 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
10de conscience commune du problème symbolisé par l’ellipse Europe-Monde. Le groupe a commencé par établir une liste idéale des p
6 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
11cumenté jusqu’au dernier bouton de guêtre, et les ellipses un peu nippones des plus récents recueils de Jacques Chardonne, voici