1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
1sens, il faudrait être sûr de n’avoir pas la tête en bas par rapport au soleil. Quelques gestes encore, interceptant les messa
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2outables pour atteindre la dernière chaise libre. En bas, il y a juste autant de vieilles dames et de ministres en retraite qu
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
3dans ces solitudes que les autres contemplaient d’en bas ; non pas en curieux : en mystique. Pareille attitude ne surprendra p
4 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Voyage en Hongrie
4outables pour atteindre la dernière chaise libre. En bas, il y a juste autant de vieilles dames et de ministres en retraite qu
5 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
5c’est une série de libres actions divines : vue d’en bas, une série d’essais sans résultats au cours d’une impossible entrepri
6 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
6volte des esclaves vienne recréer une tension par en bas22. La mesure d’une société personnaliste est au contraire infiniment
7 1936, Penser avec les mains (1972). La commune mesure — L’Arche de l’Alliance
7ation des choses qui sont en haut dans les cieux, en bas sur la terre, et dans les eaux plus bas que la terre. » Cela condamne
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Les origines religieuses du mythe
8, en leur disant : « Qu’il leur valait mieux être en bas, où ils pourraient faire le mal et le bien, qu’en haut, où Dieu ne le
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe dans la littérature
9omplicité : la gauloiserie démolit le mariage par en bas, alors que la chevalerie le ridiculisait d’en haut. Comme on peut le
10 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’heure sévère (juin 1940)
10« ce qui nous dépasse », tant par en haut que par en bas. La croyance au Progrès nous a mis des oeillères. Et quand soudain la
11 1942, La Part du Diable (1982). L’Incognito et la révélation
11iter Dieu, fût-ce à rebours puisqu’il voit tout d’en bas, nous dit comme Ulysse au Cyclope : « Je me nomme Personne, il n’y a
12 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
12 pense-t-on communément — que dans les royaumes d’en bas. C’est un hommage involontaire et l’on dirait presque instinctif que
13 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
13u’elle soit imposée d’en haut (État, tyran), ou d’en bas (égalitarisme poussé à l’extrême) nient la vocation personnelle, ou l
14 1946, Journal des deux Mondes. Voyage en Argentine
14e milieu pseudo-napolitain du xviiie . ⁂ La tête en bas. — L’hémisphère sud est incroyablement moins peuplé que le nord : on
15nt sur celle des sensations. Un jour ce qui est « en bas » remontera violemment, et ce qui est « en haut » s’épuisera, et le S
15 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
16de culturelle sur cette réalité de base. Partir d’en bas — non pas d’un centre trop élevé et trop abstrait —i, des conditions
16 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
17de culturelle sur cette réalité de base. Partir d’en bas, non pas d’un centre trop élevé, et trop abstrait des conditions conc
17 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
18s. Mais qui ne voit l’histoire de la Suisse que d’en bas, du creux, du fond même du compartiment, la voit mal. Car les bergers
19us simples gens. Un monde immaculé qu’on ignore d’en bas ; mais si les gens de telle vallée close se sont de bonne heure unis,
20 qui s’est nommé la Suisse — c’est que les gens d’en bas étaient montés en haut. Pour le pâturage, pour la chasse, mais aussi
18 1953, La Confédération helvétique. Institutions et aspirations économiques
21ouille blanche, entre ceux qui tirent l’énergie d’en bas, du sous-sol, et ceux qui la reçoivent d’en haut, des sommets. L’expl
19 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
22res de s’évader, l’une par en haut et l’autre par en bas. Malgré ses prétentions à l’objectivité, le matérialisme est demeuré,
20 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1957)
23 la date des libres élections et du mouvement « d’en bas » qui ont porté Lénine au pouvoir. Et Kadar, donc ! Mais les interrup
21 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — L’exploration de la matière
24res de s’évader, l’une par en haut et l’autre par en bas. Malgré ses prétentions à l’objectivité, le matérialisme est demeuré,
22 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Deuxième partie — L’amour même
25 la transcende et l’anime, car la poussée vient d’en bas, mais l’éclosion et l’épanouissement dépendent de la lumière reçue, d
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère)
26ni montagne escarpée, rien que le ciel en haut et en bas la mer sans limites. Alors, promenant autour d’elle ses regards, elle
24 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
27-mêmes par souci de leur tranquillité… Riches par en bas, pauvres par en haut, les « Suisses » (s’ils existent) seraient de br
25 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
28ent de l’État-nation à la fois par en haut et par en bas, d’une part, vers des fédérations continentales et, d’autre part, ver
26 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
29ent de l’État-nation à la fois par en haut et par en bas, d’une part vers des fédérations continentales et d’autre part vers u
27 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
30ent de l’État-nation à la fois par en haut et par en bas, d’une part, vers des Fédérations continentales et, d’autre part, ver
28 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
31 sommet (des idéologies, du dictateur). Partir d’en bas, c’est-à-dire des problèmes dans leur réalité humaine la plus proche
29 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
32 : Elle était à la fois loin et près, en haut et en bas, présente et néanmoins cachée ; elle se laissait entourer, et nul cep
30 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). II. Strasbourg : la deuxième Table ronde du Conseil de l’Europe (« Promesses du xxe siècle »
33e qui déborde, non seulement par en haut mais par en bas, le cadre inadapté de l’État-nation imposé par Napoléon : par en bas,
34adapté de l’État-nation imposé par Napoléon : par en bas, ce sont les régions, par en haut, la fédération continentale. Et nou
35 le fait du Centre, et qu’il nous faut repartir d’en bas, des racines, c’est-à-dire des communes, si l’on veut restaurer de vi
31 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
36classiques se trouvent débordés et vidés tant par en bas (quartiers) que par en haut (continents). Je vois des sociologues et
32 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La religion de la croissance
37s de guérilla ruinent ces mêmes souverainetés par en bas, et pourraient correspondre aux régions autonomes (sinon ce sera pure
33 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La clé du système ou l’État-nation
38tation de son pouvoir, soit par en haut, soit par en bas, car l’une serait la garantie de l’autre, et celui qui prétend que sa
34 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Passage de la personne à la Cité
39de petites unités de participation. Commencer par en bas, ici et là, partout ! Dans la longue impatience des germinations.
35 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Stratégie
40ergie venue de l’extérieur, et plus précisément d’en bas, « l’énergie matérielle200 », plutonienne, cause majeure d’une pollut
41classiques se trouvent débordés et vidés tant par en bas (quartiers) que par en haut (continents). Je vois des sociologues et
36 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
42ment à ce qui le dépasse tant par en haut que par en bas, c’est-à-dire qu’il s’oppose à presque tout ce qui existe ou voudrait
43 de la tâche considérée, et toujours en partant d’en bas, c’est-à-dire des plus petites unités. C’est ce que le diplomate amér
37 1979, Réforme, articles (1946–1980). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (19 mai 1979)
44ment à ce qui le dépasse tant par en haut que par en bas, c’est-à-dire qu’il s’oppose à presque tout ce qui existe ou voudrait
45 de la tâche considérée, et toujours en partant d’en bas, c’est-à-dire des plus petites unités. C’est ce que le diplomate amér
38 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Les Régions
46ltime. 3.Solutions européennes Repartir d’en bas Il ne saurait y avoir de liberté réelle du citoyen tant que les c
47haut qu’elles viennent29, il nous faut repartir d’en bas, des groupes et des communautés locales. Avec la force immense de la
48vec la force immense de la germination ! Partir d’en bas, c’est-à-dire des plus petites unités, signifie très exactement ceci,