1 1954, Preuves, articles (1951–1968). Il n’y a pas de « musique moderne » (juillet 1954)
1s étaient pleines. Il y a là, semble-t-il, un bel encouragement pour ceux des festivals européens qui tentent de donner du « nouveau 
2 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
2rer dans le grand dessein de Boni. Il obtient des encouragements verbaux de Clemenceau et d’Asquith qui l’autorisent à explorer les ch
3 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Le testament de Tristan (14-15 novembre 1970)
3ie propre à notre continent, y trouvent appuis et encouragements. On ne peut mieux définir le régime général d’union dans la diversit
4 1970, Le Cheminement des esprits. Historique — Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
4ue le pourcentage du budget national consacré à l’encouragement des recherches scientifiques, de l’éducation, et des arts et lettres,
5 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Il n’y a pas de « musique moderne »
5s étaient pleines. Il y a là, semble-t-il, un bel encouragement pour ceux des festivals européens qui tentent de donner du « nouveau