1 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
1l m’offrit de jouer un moment. Nous fixâmes comme enjeu nos consommations. Je gagnai. Il demanda des portos. Je les gagnai et
2 avec la rose. Les dés roulèrent, pour un dernier enjeu. Alors la femme lança sur la table cette rose qui s’effeuilla sur les
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
3s indéfinis, à cause de ce pari dont tu n’as vu l’enjeu qu’un seul instant — nos rêves sont instantanés — que tu es parti ; e
3 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
4envisager la vie comme un combat perpétuel dont l’enjeu est à chaque instant total, éternel et urgent. Je demande à M. Nizan
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
5nne. Tel est en dernière analyse, le fondement, l’enjeu de la révolution nouvelle. Ici, je ne dirai plus nous, mais je. À la
5 1932, Le Paysan du Danube. Le Paysan du Danube — Voyage en Hongrie
6s indéfinis, à cause de ce pari dont tu n’as vu l’enjeu qu’un seul instant — nos rêves sont instantanés — que tu es parti ; e
6 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
7é pour le chrétien, mais ne se confond pas avec l’enjeu de son salut. Tel est le paradoxe, qui remonte au cœur même du christ
8able nom de la rupture, son lieu, son mode et son enjeu total : rétablir à chaque instant le christianisme, dans sa nouveauté
7 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
9us menons, ignorants de la règle, distinguons cet enjeu admirable ! 16. Matthieu 7:21 : « Ce ne sont pas ceux qui me disen
8 1934, Journal de Genève, articles (1926–1982). Sara Alelia (25 mai 1934)
10ue loisir pour vous occuper de vous-mêmes et de l’enjeu de l’existence, vous lirez Sara Alelia 2. La puissante mélancolie, le
9 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
11qu’elle l’envisage sans illusion ni romantisme. L’enjeu d’une partie aussi mal engagée que celle que doit jouer notre générat
10 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — En dernier ressort
12l joue une partie dont il ignore volontairement l’enjeu. C’est là sa naïveté — sa malfaisance —, surtout si cette légèreté de
11 1934, Politique de la Personne (1946). Principes d’une politique du pessimisme actif — Note sur un certain humour
13jeté dans la bataille, et qu’il rejoint. ⁂ Notre enjeu est ailleurs, si tout se joue ici. C’est ce que le communisme ne peut
12 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Comment rompre ?
14é pour le chrétien, mais ne se confond pas avec l’enjeu de son salut. Tel est le paradoxe, qui remonte au cœur même du christ
15able nom de la rupture, son lieu, son mode et son enjeu total : rétablir à chaque instant le christianisme, dans sa nouveauté
13 1934, Politique de la Personne (1946). Problèmes de la révolution personnaliste — D’un Cahier de revendications
16ne. Tel est, en dernière analyse, le fondement, l’enjeu de la révolution nouvelle. Ici ; je ne dirai plus nous mais je. À la
14 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
17ue, c’est l’homme et sa libération qui en reste l’enjeu et le but ; il serait donc vain et dangereux qu’au lieu de combattre
15 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — Éléments d’une morale de la pensée
18oyen de retremper nos armes pour un combat dont l’enjeu est à venir. Imaginer, c’est voir le but, c’est voir le tout, qu’il s
16 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Chançay (mars 1937)
19s les horizons d’une nouvelle encyclopédie, notre enjeu révolutionnaire.
17 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
20es origines historiques et psychologiques, de son enjeu spirituel, me paraît devoir entraîner la révision d’un certain nombre
18 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Monastère noir, par Aladár Kuncz (janvier 1938)
21ouffre, mais dont on ne sait rien de précis, ni l’enjeu ni les causes véritables. Il ne reste que l’obscure certitude, angois
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe de Tristan
22’agit du droit d’un homme sur une femme : c’est l’enjeu habituel des tournois. Pourquoi Tristan n’use-t-il pas de ce droit ?
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Les origines religieuses du mythe
23re puissance d’action réelle, tout en demeurant l’enjeu final et le personnage sacré (Appendice 7). 2. Œdipe et les dieux. — 
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Amour et guerre
24conquiert parce qu’il est le meilleur guerrier. L’enjeu de la guerre de Troie est la possession d’une femme. Et l’un des plus
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). L’amour action, ou de la fidélité
25es origines historiques et psychologiques, de son enjeu spirituel, me paraît devoir entraîner la révision d’un certain nombre
23 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
26-Unis. D’autant plus violente, semble-t-il, que l’enjeu en est plus confus, comme il arrive souvent dans les luttes politique
27i-sportif, et l’on a souvent peine à croire que l’enjeu de cette compétition soit tout à fait pris au sérieux par les électeu
24 1942, La Part du Diable (1982). L’Incognito et la révélation
28se perd. Plus elle s’accroît, plus grand paraît l’enjeu, et plus grande la tentation de gagner dans l’instant ce qu’on voit,
25 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
29 s’accroît, et son pouvoir de choix porte sur des enjeux toujours plus vastes. Mais s’il triche pour gagner dans l’instant ce
26 1944, Les Personnes du drame. Introduction
30 que je n’irai jamais : c’était leur jeu, et leur enjeu vital. Comment juger ? Comment prendre ces vies plus au sérieux qu’il
27 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
31ment ne m’y tiendrais-je pas, quand je sais que l’enjeu n’est point de ceux que la défaite, mais la désertion seule puisse me
28 1946, Journal des deux Mondes. Puisque je suis un militaire…
32si l’on songe que cette guerre a précisément pour enjeu non point la possession de quelque territoire, mais la défense de « n
29 1946, Journal des deux Mondes. Le mauvais temps qui vient
33t les suites nécessaires de son choix, quel est l’enjeu, ce qu’il implique… Contre les risques qui se lèvent, l’esprit de ris
30 1946, Lettres sur la bombe atomique. Les Quatre Libertés
34l est l’état présent des libertés qui faisaient l’enjeu de la lutte. La deuxième, celle du culte ou de la religion, paraît en
31 1946, Lettres sur la bombe atomique. La paix ou la mort
35ment ne m’y tiendrais-je pas, quand je sais que l’enjeu n’est point de ceux que la défaite, mais la désertion seule puisse me
32 1947, Doctrine fabuleuse. La fin du monde
36té, s’il voyait à l’œil nu leur sens dernier et l’enjeu véritable de ses choix, à qui reviendrait l’empire de ce monde ? À l’
33 1948, Combat, articles (1946–1950). Message aux Européens (14 mai 1948)
37 et sa vraie force est dans la liberté. Tel est l’enjeu final de notre lutte. C’est pour sauver nos libertés acquises, mais a
34 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
38venture que nous courons. Et il est clair que son enjeu n’est pas d’abord notre sécurité, n’est pas d’abord notre prospérité,
39l’autre en dépendent, mais qu’il est avant tout l’enjeu de la personne, la chance de l’homme au xxe siècle. Et c’est pourquo
35 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
40venture que nous courons. Et il est clair que son enjeu n’est pas d’abord notre sécurité, n’est pas d’abord notre prospérité,
41l’autre en dépendent, mais qu’il est avant tout l’enjeu de la personne, la chance de l’homme au xxe siècle. Et c’est pourquo
42outir, né du sentiment général de la gravité de l’enjeu, eût sans nul doute mené le Congrès beaucoup plus loin — s’il n’y ava
36 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
43 et sa vraie force est dans la liberté. Tel est l’enjeu final de notre lutte. C’est pour sauver nos libertés acquises, mais a
37 1949, La Vie protestante, articles (1938–1978). Printemps de l’Europe (29 avril 1949)
44e fédérant il y a cent ans. Si l’on a bien vu cet enjeu, la possibilité de le gagner, et la nécessité de le gagner d’urgence,
38 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
45t de faire sentir aux peuples qu’elle comporte un enjeu, et que leur sort peut changer, matériellement aussi, selon l’issue d
39 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
46t de faire sentir aux peuples qu’elle comporte un enjeu, et que leur sort peut changer, matériellement aussi, selon l’issue d
40 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
47t de faire sentir aux peuples qu’elle comporte un enjeu, et que leur sort peut changer, matériellement aussi, selon l’issue d
41 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Le drame de la liberté, aujourd’hui
48rté « réelle ». Mais alors, s’il est clair que l’enjeu est en définitive la liberté, n’est-il pas urgent que nous prenions u
42 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
49est pas démontrable ; dans la mesure, aussi, où l’enjeu de la vocation reste passible d’être mis en doute, ou même nié ; dans
50mis en doute, ou même nié ; dans la mesure où cet enjeu risque, après tout, d’être purement imaginaire. À cela, nous ajoutero
43 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
51e, même lorsqu’elles en oublient le vrai but et l’enjeu. Ainsi, les hérésies jaillissent de la vraie foi et s’en écartent, ma
44 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). François Fontaine, La Nation frein (juin-juillet 1956)
52e à la pensée qu’une telle décision puisse être l’enjeu d’une partie de « relance » jouée sur les tapis verts des chancelleri
45 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
53déclarer neutre : 1°) s’il juge que la cause ou l’enjeu d’un conflit existant ou à prévoir n’intéresse pas directement sa sou
46 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957)
54 de ces motifs, et les rappelle. 1. La cause ou l’enjeu des conflits à prévoir n’intéresse pas l’intégrité du groupe d’États
47 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Première partie. La Voie et l’Aventure — Où les voies se séparent
55ble grandeur et d’une vérité difficile, qui est l’enjeu de son aventure. b) Incarnation et Excarnation. — Si nous passons au
48 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — Le Château aventureux
56e, même lorsqu’elles en oublient le vrai but et l’enjeu. Ainsi les hérésies jaillissent de la vraie foi, et s’en écartent, ma
49 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
57ition mondiale du xxe siècle, puisqu’elle a pour enjeu principal les esprits. Il en résulte que l’éducation et la culture, f
50 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
58qui, s’étant risqué, a perdu ou ne croit plus à l’enjeu pour lequel il luttait en fanatique : pessimisme du militant d’une fo
51 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Pour une politique de la recherche
59qu’on ne trouve jamais quand on n’a pas bien vu l’enjeu, mais qui se trouvent aussitôt qu’on a compris… ou que d’autres vous
52 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Première partie — Nouvelles métamorphoses de Tristan
60 plus primitive en quelque sorte, elle ne met pas enjeu les mêmes ressources que dans une société plus libérale ou relâchée,
53 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Première partie — Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
61est pas démontrable ; dans la mesure, aussi, où l’enjeu de la vocation reste passible d’être mis en doute, ou même nié ; dans
62mis en doute, ou même nié ; dans la mesure où cet enjeu risque, après tout, d’être purement imaginaire. À cela, nous ajoutero
54 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — De l’historisme au pessimisme
63usil », dans l’inconscience générale du véritable enjeu de la guerre. Car en 1914, ainsi que l’écrira plus tard Jules Romains
55 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — « Tout s’est senti périr »
64sommée ? Sans doute savons-nous encore quel est l’enjeu de la perte que nous éprouvons au moment même où nous la subissons. M
56 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique
65 vraiment apocalyptique, auquel nous assistons. L’enjeu en sera demain l’existence même de notre continent. Nous mesurons la
57 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
66 et sa vraie force est dans la liberté. Tel est l’enjeu final de notre lutte. C’est pour sauver nos libertés acquises, mais a
58 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
67récemment.) Car il est impossible de comprendre l’enjeu et les motifs des grands débats en cours, sans les replacer tout d’ab
59 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — Ce « petit peuple pacifique… »
68uanière pour le compte des Habsbourg d’Argovie, l’enjeu étant le trafic du Gothard. À bout de patience et sûr de sa victoire,
60 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — Les institutions et la vie politique
69cteurs les données de base de notre société, et l’enjeu des débats en cours, qui leur échappe très généralement. C’est un pro
61 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une réflexion sur le mode de vie plutôt que sur le niveau de vie (2 juin 1970)
70 contre, dans les deux cas vous aurez tort, car l’enjeu véritable est au-delà et ne peut être atteint par ce choix. La questi
62 1970, Le Cheminement des esprits. Diagnostics de la culture — Conclusions sur l’avenir et la liberté de la culture
71 dans un combat qui est aussi le vôtre, et dont l’enjeu nous dépasse tous. II Il ne saurait être question de tirer de nos qua
63 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Pour une politique de la recherche
72qu’on ne trouve jamais quand on n’a pas bien vu l’enjeu, mais qui se trouvent aussitôt qu’on a compris… ou que d’autres vous
64 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
73gne électorale, bien qu’elle ne concernât que des enjeux municipaux ou provinciaux… ». Voilà pris en flagrant délit l’abus du
65 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). « Gagner le monde ou sauver son âme »
74ds dilemmes que je viens d’énumérer comportent un enjeu écologique. Mais si ce fut l’erreur tragique de l’ère industrielle qu
66 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Devenir soi-même
75tre affaire », dans ce sens immédiat, c’est notre enjeu et notre jeu le plus sérieusement fascinant. Ce n’est pas nécessairem
67 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Passage de la personne à la Cité
76nt, les conditions concrètes, le prix humain et l’enjeu politique de ces opérations. Sait-il, ou refuse-t-il de savoir que so
68 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Les variétés de l’expérience régionale
77 dimensions, ni confiné dans des unités closes. L’enjeu qui est la survie de l’espèce nous enjoint de faire ici l’économie de
69 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
78ent déclarer d’une seule voix qu’au contraire « l’enjeu des élections européennes était d’abord national » (Georges Marchais,
79s considèrent la consultation du 14 juin comme un enjeu de nature avant tout nationale… C’est à celui qui promet d’être le pl
80me l’expose la Neue Zürcher Zeitung du 17 mai), l’enjeu réel du 17 juin est d’offrir aux électeurs des grands partis une occa
81t aspect national avec les aspects européens de l’enjeu des élections du 17 juin. Cas unique, mais aussi exemplaire parmi les
82Europe Tout le monde semble avoir oublié que l’enjeu du 17 juin est le renouvellement du Parlement européen : personne n’e
70 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
83 et sa vraie force est dans la liberté. Tel est l’enjeu final de notre lutte. C’est pour sauver nos libertés acquises, mais a
84t de faire sentir aux peuples qu’elle comporte un enjeu, et que leur sort peut changer, matériellement aussi, selon l’issue d