1 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Poésie dialectique (juillet 1933)
1uenots contemporains de la Pléiade, si méchamment enterrés par les jésuites dans leurs Histoires de la littérature française (po
2 1934, Journal de Genève, articles (1926–1982). Sara Alelia (25 mai 1934)
2fille de ferme « au mince visage de belette » qui enterre son enfant dans la neige avec une sorte d’innocence animale. La super
3 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
3e à leur doctrine. Ils l’attaquent violemment : « Enterrez-le ! Enterrez Kagawa ! » proclame le parti communiste de Kobé en 1925
4ine. Ils l’attaquent violemment : « Enterrez-le ! Enterrez Kagawa ! » proclame le parti communiste de Kobé en 1925. Et quelques
4 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Au sujet d’un roman : Sara Alelia (3 novembre 1934)
5fille de ferme « au mince visage de belette » qui enterre son enfant dans la neige avec une sorte d’innocence animale. La super
5 1934, Politique de la Personne (1946). À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
6mortelle, religion des choses vieilles, mortes et enterrées depuis des millénaires, jamais passées, et qui réclament encore du sa
6 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
7s’adressa au diable qui lui conseilla de se faire enterrer pour une année, coupé en petits morceaux, dans du crottin de cheval,
8eau jeune homme. Il se fit tailler en morceaux et enterrer par son fidèle serviteur. Mais celui-ci, impatient, ouvrit la tombe d
7 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
9 produits de l’esprit ; sur la manière dont elles enterrent dans leurs caves des stocks de livres ou de journaux qui, bien que n’
8 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). L’ère des religions (22 février 1939)
10mortelle, religion des choses vieilles, mortes et enterrées depuis des millénaires, jamais « passées », et qui réclament encore d
9 1940, Mission ou démission de la Suisse. Le protestantisme créateur de personnes
11mortelle, religion des choses vieilles, mortes et enterrées depuis des millénaires, jamais passées, et qui réclament encore du sa
10 1942, La Vie protestante, articles (1938–1978). Perspectives d’avenir du protestantisme (2 janvier 1942)
12 mortelle, religion des choses vieilles mortes et enterrées depuis des millénaires, jamais « passées ». Qui ne voit qu’une telle
11 1942, La Part du Diable (1982). Hitler ou l’alibi
13mortelle, religion des choses vieilles, mortes et enterrées depuis des millénaires, jamais passées, et qui réclament encore du sa
12 1946, Journal des deux Mondes. Anecdotes et aphorismes
14’est quelque part dans l’Évangile. Ou faudra-t-il enterrer nos secrets pour d’autres, qui peut-être ne viendront jamais ? Car la
13 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
15par le bourreau dans un endroit écarté, sans être enterré. Voilà un témoin de la vérité, sa vie et son existence, sa mort et so
14 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
16r éviter certains désagréments d’un passé mort et enterré, mais pour tenir sa place dans le monde de demain, entre les empires
15 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
17inquennal, symbole même du régime soviétique, est enterré sans oraison (25 décembre 1956). Notre presse ayant épuisé sa provisi
16 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Première partie — Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
18par le bourreau dans un endroit écarté, sans être enterré. Voilà un témoin de la vérité, sa vie et son existence, sa mort et so
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — Premiers plans d’union
19nan que nous devons la résurrection de ce projet, enterré pendant cinq siècles dans la paix des archives de Christine de Suède,
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — Un idéal de compensation : les États-Unis d’Europe
20ont encombrés de plus de cadavres qu’on n’en peut enterrer, de sorte qu’aux vivants qui leur ont envoyé le carnage, les morts re
19 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
21amie à l’orée de mon bois celtique, André Breton, enterré ce matin.   La guerre, l’exil américain, ses violentes dérives intime
20 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — Le grand litige
22sage, pour l’instant, une méthode plus simple : l’enterrer sous un énorme bloc de béton. Encore faudrait-il qu’il n’y ait, pour