1 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
1ait de vivre en général. D’où l’idée qu’il doit « expier la faute qu’il n’a commise que par son existence même ». Un philosoph
2u’il s’agit d’oublier si l’on ne parvient pas à l’expier. Et en effet, à la faveur de cet oubli, de ce refus, le moi perd peu