1 1946, Journal des deux Mondes. Puisque je suis un militaire…
1s d’une nuit Où l’Amour et la Mort troquèrent de flambeaux. Par le pinceau, par l’épée et la plume, Manuel n’a cessé de provoqu
2notre banneret Manuel apparut parmi nous comme un flambeau brûlant et éclatant. Survint alors la maladie qui nous l’arrache dans