1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
1he sonores et tout propres, la cuiller d’huile de foie de morue avant le repas, et le monsieur qui racontait gravement des c
2 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
2auvais caractère : vous pouvez dire que c’est son foie malade qui le rend méchant, mais vous savez qu’une grosse colère déra
3, mais vous savez qu’une grosse colère dérange le foie, tout aussi bien. Qui a commencé ? Qui est responsable de cette mécha
4sable de cette méchante décision ? L’homme ou son foie ? Nous sommes bien trop intéressés à nier le péché personnel pour que
3 1946, Réforme, articles (1946–1980). À hauteur d’homme (1er juin 1946)
5même qu’il n’y a pas à choisir entre la vérité du foie et celle du cœur, ni davantage entre le mensonge du choléra et celui
4 1962, Esprit, articles (1932–1962). Lettre à Jean-Marie Domenach, à propos de « Sartre et l’Europe » (mai 1962)
6tuel » sont sans importance à mes yeux « quand le foie gras circule » en Europe. Vous vous flattez d’avoir en commun avec S
7’une Europe des « règlements de douanes » et du « foie gras » : c’est en son nom, dites-vous, que je répondais à Sartre. All
5 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — La religion de la croissance
8’âme : l’aigle du mythe, sans relâche, attaque le foie de Prométhée22. — Pourtant nos techniciens, technologues, technocrate
9 gestes nets, me paraissent moins sensibles, côté foie, que vos collègues des « sciences humaines », sociologues, psychologu