1 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
1Voici un constructeur, un entraîneur, et qui joue franc jeu. S’il faut lutter contre lui, nous savons qu’il observera les règ
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
2’est d’Armande surtout qu’on les attendrait, plus franche d’allure. On ne sait ce qui la retient : son amour ? son manque d’amo
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
3 endormie, je me rhabillai. Je ne trouvai que 100 francs dans son sac à main : c’était assez pour me permettre d’entreprendre
4 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Guy de Pourtalès, Louis II de Bavière ou Hamlet-Roi (décembre 1928)
4’a résolu d’une façon fort adroite mais non moins franche.
5 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
5resse plus réellement. Il croit qu’il va gagner 5 francs en achetant 5 francs moins cher un objet que, sans cette baisse, il n
6. Il croit qu’il va gagner 5 francs en achetant 5 francs moins cher un objet que, sans cette baisse, il n’eût pas acheté du to
6 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
7tte heure « au moins très sévère ». Gagner 40 000 francs. Mourir obsédé par ce travail. Ainsi cette vie est bien d’un seul ten
7 1932, Le Paysan du Danube. La lenteur des choses — Châteaux en Prusse
8on se vantera interminablement à table. — Cruauté franche est signe de santé.   Tacite prétend que l’élan est un animal aux jam
8 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
9ans contre le bolchevisme, et l’on donnera 50 000 fr. au mieux pensant. Et Figaro de conclure : « En terminant, l’éminent r
10enfin ! Contribution à la « sauvegarde » : 50 000 francs. Ah ! qu’un Sans-Dieu vienne me dire : je ne crois pas à vos paroles,
9 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Au sujet d’un roman : Sara Alelia (3 novembre 1934)
11-il une étiquette aussi compromettante ? À parler franc, je ne connais qu’un seul roman moderne authentiquement « réformé ».
10 1934, Politique de la Personne (1946). Primauté du spirituel ? — Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
12e le plus plat et le plus grossier, mais au moins franc, à cette caricature du spirituel, à cette douteuse distinction entre
11 1934, Politique de la Personne (1946). Idoles — Comment rompre ?
13ans contre le bolchevisme, et l’on donnera 50 000 francs au mieux pensant. Et Figaro de conclure : « En terminant l’éminent re
14enfin ! Contribution à la « sauvegarde » : 50 000 francs. Ah ! qu’un Sans-Dieu vienne me dire : je ne crois pas à, vos paroles
12 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
15 » vous ne serez pas payé, ou vous serez payé dix francs, vingt ou trente francs la page au maximum. Publiez un article dans u
16é, ou vous serez payé dix francs, vingt ou trente francs la page au maximum. Publiez un article dans un hebdomadaire, sur un s
17pte de la frivolité du genre, vous serez payé 200 fr. la colonne. Et si vous descendez jusqu’au journal d’information, les
13 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
18noble dureté qui donne au sérieux toute sa force. Fr. H. Jacobi Nietzsche restera la meilleure description de l’anarchie
14 1935, Présence, articles (1932–1946). Autour de Nietzsche : petite note sur l’injustice (novembre 1935)
19 chez nous, d’opposer à toute prise de parti bien franche le rappel revêche et stérilisant à la « complexité » des problèmes, —
15 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
20ats, peut se monter à des dizaines de milliers de francs. Il n’est donc plus question, matériellement, pour l’éditeur, de risq
16 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
21le séparatisme. — Il y a le précédent des « corps francs » qui ont paré aux premières menaces de soviétisation fédéraliste de
17 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — La pensée prolétarisée
22 que dès maintenant la volonté blessée des hommes francs, par un acte, ici, que j’atteste, met en crise. 58. « Je dis cela
18 1936, Penser avec les mains (1972). Penser avec les mains — Éléments d’une morale de la pensée
23ressait dans l’exigence de la jeunesse injuste et franche, ils n’avaient rien à lui donner que ces systèmes d’éloignement, d’is
19 1937, Esprit, articles (1932–1962). Défense de la culture (janvier 1937)
24sur Paracelse, coûtant 25 marks, soit près de 200 fr., atteint au bout de deux ans le 93e mille. Les trois derniers romans
20 1937, Esprit, articles (1932–1962). Jean Blanzat, Septembre (janvier 1937)
25ce « je » du récit de M. Blanzat faisait un geste franc, il est clair qu’il n’y aurait pas de roman. Mais, nous dit-il : « le
21 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
26volume annuel, cela fait un revenu de 1000 à 2000 fr. suisses. De quoi payer un petit loyer, les cigarettes et les journaux
22 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
27nviron, si du moins nos calculs sont justes : 900 francs, un bon toit, et le temps de voir venir.   Du 10 au 17 novembre Pou
28un bout de papier, et conclut que j’ai à payer 72 francs pour un envoi, ce jour-là, d’une centaine de feuilles. Il en paraît l
29crit comme échantillon sans valeur. Port : quatre francs soixante-quinze. Dans l’après-midi, tandis que j’écris à ma table, j’
30fficielle d’avoir à verser sans délai la somme de francs 67,25, restant due sur l’envoi de ce matin. En effet, Pédenaud qui a
31uxiliaire à titre de dédommagement. Salaire : 280 francs par mois « en comptant tout ». Sa femme fait des lessives. En été ils
32er mois dans l’île : ménage, manger et boire, 480 francs ; (en général tout est plus cher qu’à Paris). Recettes : 80 francs po
33ral tout est plus cher qu’à Paris). Recettes : 80 francs pour quelques notes publiées dans une revue. Reste : environ 200 fran
34otes publiées dans une revue. Reste : environ 200 francs. Le sentiment de dépendre entièrement de bonnes ou de mauvaises volon
35asteurs, dont le traitement de base est de 10 000 francs, Mme Palut est obligée de faire, quand cela se trouve, des remplaceme
36quelques semaines encore. Il me reste environ 300 francs. Mais de nouveau plus rien à espérer avant longtemps en fait de « ren
37on payante. Autres ressources : néant. Reste : 90 francs. Ce matin, nous avons décidé de réagir. Quand une auto risque de rate
23 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
38 des prêts bancaires : c’est une traite de 10 000 francs impayée par la reine de Madagascar qui est la véritable origine de l’
24 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
39 couchés sur une fortune de 100 000 ou de 200 000 francs, que leurs fils iront perdre à la ville : je crois cependant que la p
40s ce qui me surprit davantage, ce fut la question franche d’un garçon de vingt ans, costaud, l’air intelligent et ouvert : « Pe
25 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. N’habitez pas les villes !
41nviron, si du moins nos calculs sont justes : 900 francs, un bon toit, et le temps de voir venir. Ceci posé, il s’agit de véri
42un bout de papier, et conclut que j’ai à payer 72 francs, pour un envoi, ce jour-là, d’une centaine de feuillets. Il en paraît
43crit comme échantillon sans valeur. Port : quatre francs soixante-quinze. Dans l’après-midi, tandis que j’écris à ma table, j’
44cielle d’avoir à verser sans délai la somme de 67 fr. 25 restant due sur l’envoi de ce matin. En effet, Pédenaud qui a voul
45uxiliaire à titre de dédommagement. Salaire : 280 francs par mois « en comptant tout ». Sa femme fait des lessives. En été ils
46 ?) mais s’il savait que j’ai dépensé près de 600 francs depuis trois semaines, il estimerait que j’exagère, même pour un rich
47er mois dans l’île : Ménage, manger et boire, 480 francs ; (en général tout est plus cher qu’à Paris). Un stère de bois, 50 fr
48t est plus cher qu’à Paris). Un stère de bois, 50 francs ; (il y a très peu d’arbres sur l’île, on fait venir le bois de chauf
49chauffage du continent). Éclairage au pétrole, 30 francs. Bons de la « Société Coopérative de Panification », 40 francs. Répar
50de la « Société Coopérative de Panification », 40 francs. Réparation de la pompe du puits, 25 francs ; (elle ne marche pas mie
51», 40 francs. Réparation de la pompe du puits, 25 francs ; (elle ne marche pas mieux depuis, il faut tirer l’eau avec un seau,
52out d’une corde). Timbres, papier, enveloppes, 45 francs. Faiblesse humaine, 70 francs (cigarettes). Inexplicable, 30 francs.
53ier, enveloppes, 45 francs. Faiblesse humaine, 70 francs (cigarettes). Inexplicable, 30 francs. Total : 770 francs. Recettes 
54humaine, 70 francs (cigarettes). Inexplicable, 30 francs. Total : 770 francs. Recettes : 80 francs pour quelques notes publié
55cigarettes). Inexplicable, 30 francs. Total : 770 francs. Recettes : 80 francs pour quelques notes publiées dans une revue.
56le, 30 francs. Total : 770 francs. Recettes : 80 francs pour quelques notes publiées dans une revue. Reste : environ 200 fra
57tes publiées dans une revue. Reste : environ 200 francs. Le sentiment de dépendre entièrement de bonnes ou de mauvaises volon
58Un ami auquel j’avais prêté quelques centaines de francs il y a un an, m’en renvoie 100 par le courrier de ce matin. « Vous de
59i dis pas qu’il me restait en tout et pour tout 2 francs 50 : on ne me ferait plus de crédit chez les épicières, et j’en aurai
60asteurs (dont le traitement de base est de 10 000 francs), Mme Palut est obligée de faire, quand cela se trouve, des remplacem
61 couchés sur une fortune de 100 000 ou de 200 000 francs, que leurs fils iront perdre à la ville : je crois cependant que la p
62 sur quarante, ou sur vingt et un ; ou cent mille francs sur deux cent mille, ou perdre une place de quatre-vingt mille pour e
63s ce qui me surprit davantage, ce fut la question franche d’un garçon de vingt ans, costaud, l’air intelligent et ouvert : « Pe
64quelques semaines encore. Il me reste environ 300 francs. Mais de nouveau, plus rien à espérer avant longtemps, en fait de « r
65on payante. Autres ressources : néant. Reste : 90 francs. Une remarque ironique de ma femme sur mes petits comptes, avait amen
26 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Pauvre province
66e richesse oblige — car je gagne à peu près 1 000 francs par mois — nous avons engagé la mère Calixte pour donner un coup de m
67êter de penser ? Je n’ai jamais trouvé de réponse franche à ce problème, même dans les œuvres de D. H. Lawrence, l’un des repré
68ur dix-huit marche encore — et gagnent leurs sept francs par jour. Pendant ce temps, les hommes sont sur la place et protesten
69ne d’ouvrières, dont le salaire moyen est de neuf francs par jour. Faillite de la dernière bonneterie, ces derniers jours. Le
70 dis, c’est miraculeux ce qu’on leur donne ! Sept francs par jour ! » (Il voulait dire : scandaleux. Mais un miracle est un sc
71crois, n’a guère vendu depuis un mois que pour 50 francs de légumes. Or, la vente des produits de son jardin est son seul moye
72stre du Travail — pour avoir une pension de 5 000 francs pour son beau-frère. « Ce cochon-là » n’a pas répondu, et pourtant la
73étente lui dit : « Ce cochon-là t’a refait de 299 francs, consulte voir les barèmes ! » Il a fallu récrire deux fois pour obte
74nir gain de cause. Et tout ça lui a bien coûté 50 francs. Autrement, vous savez ce qui se passe, les employés là-bas, au minis
75 Jésuites que pour tomber dans le fétichisme : le franc sacré, les idées à majuscules, toucher du bois, la bouteille de champ
76t, ce journal. Un tel jugement ne serait pas très franc, d’ailleurs. L’indiscrétion, en soi, ne gêne pas beaucoup de gens, au
27 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
77à l’hitlérisme, le déchaînement sadique des corps francs dans les pays baltes, les crimes dits « politiques » exécutés par des
28 1938, Journal d’Allemagne. Journal (1935-1936)
78r, dans ce pays. Nous voici reportés au temps des Francs et Wisigoths, où la dignité d’homme libre était attestée par le droit
79’engage et combat contre les rouges dans un corps franc. Survient l’inflation. Sa pension d’officier ne suffit plus à l’entre
29 1938, Journal d’Allemagne. Les jacobins en chemise brune
80le séparatisme. — Il y a le précédent des « corps francs » qui ont paré aux premières menaces de soviétisation fédéraliste de
30 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe de Tristan
81souvient que cette politesse fait place à la plus franche hostilité. Tout porte à croire que librement ils ne se fussent jamais
31 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe dans la littérature
82plus que la volupté physique. Le réalisme le plus franc succède aux fadaises de Lorris, le sensualisme au platonisme, le cyni
83ialiste grossier — c’est la bonne espèce, la plus franche — il supprime simplement tout problème, grâce à sa théorie de la cris
32 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe contre le mariage
84à l’hitlérisme, le déchaînement sadique des corps francs dans les pays baltes, les crimes dits « politiques » exécutés par des
33 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
85d’art et de littérature consacrer des milliers de francs à sa « présentation » matérielle, et zéro franc à payer ses collabora
86 francs à sa « présentation » matérielle, et zéro franc à payer ses collaborateurs. Si l’un d’entre eux s’étonne, on lui répo
87re deux types de salle de bain, l’une coûtant 300 fr. de plus que l’autre, et qui se désabonnent « vu la crise » de la seul
88le revue qu’ils recevaient : elle leur coûtait 10 fr. par an. Je vois enfin que toute notre politique est alourdie et comm
34 1942, La Part du Diable (1982). Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
89 et cordialité, confiance en soi, poignée de main franche et assurée, et ce large sourire invitant qui découvre une éclatante d
35 1944, Les Personnes du drame. Sagesse et folie de la personne — Le silence de Goethe
90tte heure « au moins très sévère ». Gagner 40 000 francs. Mourir obsédé par ce travail. Ainsi cette vie est bien d’un seul ten
36 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
91 lignes pures, parce que nos choix ne sont pas si francs et que nos chefs savent à peine ce qu’ils jouent. Une espèce d’organi
37 1946, Journal des deux Mondes. Anecdotes et aphorismes
92orze journaux du pays. Frais payés sur les 50.000 francs que nous a remis le capitaine X. : tout ce qu’il possède. On nous acc
38 1946, Journal des deux Mondes. Virginie
93coup d’idées nouvelles, un style plus efficace et franc. Chacun souhaite que l’épreuve balaye les préjugés qui nous encombrai
39 1946, Lettres sur la bombe atomique. Problème curieux que pose le gouvernement mondial
94’une fumée, une abstraction, c’est-à-dire, soyons francs, le comble de l’ennui, si ce n’est pas une « utopie dangereuse »… À p
40 1946, Lettres sur la bombe atomique. La paix ou la mort
95 lignes pures, parce que nos choix ne sont pas si francs, et que nos chefs savent à peine ce qu’ils jouent. Une espèce d’organ
41 1947, Carrefour, articles (1945–1947). La France est assez grande pour n’être pas ingrate (26 novembre 1947)
96que nous prenions un peu de tenue. Si nous étions francs, nous dirions : la vraie menace contre l’indépendance européenne, ell
42 1947, Vivre en Amérique. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
97n est l’un des êtres les plus ouverts et les plus francs de la planète. Il ne vous cachera ni ses opinions sociales, ni le mon
43 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
98la ne peut les conduire absolument à rien. Soyons francs : le Conseil de l’Europe, solidement retranché dans le domaine des pr
44 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
99la ne peut les conduire absolument à rien. Soyons francs : le Conseil de l’Europe, solidement retranché dans le domaine des pr
45 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
100la ne peut les conduire absolument à rien. Soyons francs : le Conseil de l’Europe, solidement retranché dans le domaine des pr
46 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Le drame de la liberté, aujourd’hui
101pour les défendre ? Beaucoup d’entre nous, soyons francs, ne savent plus bien répondre à ces questions. C’est là que gît la fo
47 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
102nir est plus ouvert, et les rapports humains plus francs et plus cordiaux que chez nous. Politiquement, on sait ce que donne c
48 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
103nir est plus ouvert, et les rapports humains plus francs et plus cordiaux que chez nous. Politiquement, on sait ce que donne c
49 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
104sses où croupissent (avec d’autres) nos pauvres « francs français ». Ce qui rend naturellement inaccessible la Suisse à beauco
50 1953, La Confédération helvétique. Institutions et aspirations économiques
105 des primes qui leur sont payées — un milliard de francs suisses par an — provient des polices conclues à l’étranger. La Confé
106 un coup d’œil sur le tableau suivant : Sur 1000 francs de revenu national Employés et salariés Personnes indépendan
51 1953, La Confédération helvétique. La vie religieuse
107re d’un régime de liberté contrôlée, fondé sur la franche reconnaissance des droits de tous.41 L’ignorance mutuelle dans laqu
52 1953, La Confédération helvétique. Le peuple suisse et le monde
108e à l’Europe » s’est vue dotée de 100 millions de francs par les Chambres fédérales50, soit 1 % du revenu national, à quoi son
53 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
109est temps de courir le risque de la paix ! Soyons francs : tout cela repose sur l’hypothèse d’un changement d’attitude des Rus
54 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
110le, personne ne songe à contester à ces joyeux et francs butors l’usage enfin « démocratique » et « pacifique » des produits d
55 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
111s à quatre en tout ! L’enquête en soi fut donc un franc succès ; elle montre à l’évidence que les problèmes posés par l’exist
112J. Feschotte, et d’un directeur de festival comme Fr. Schramm) — cela permet tout au plus de constater que la question est
56 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1957)
113ient d’avoir pour premier effet la dévaluation du franc. On lui répond très sobrement que cette opération n’est pas un crime,
57 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère)
114le nom de Eurupa, désignant à la fois les peuples francs et le continent arrosé par le Rhin et le Danube. Isidore de Séville,
115l’issue malheureuse d’une razzia de plus chez les Francs. Le recul de l’Islam à partir de cette date serait dû à une crise int
58 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — Synthèses historico-philosophiques (I)
116, et l’ascendant passager du premier empereur des Francs, le passage de la vie des anciens Germains à l’état de police, quand
59 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914) — Un idéal de compensation : les États-Unis d’Europe
117aux États, d’une Europe fédérale plus efficace et franche que « l’Europe des Nations » chantée par les poètes aux larges vues,
60 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique
118staurer l’imperium.289 Ce peuple sera celui des Francs, d’où est issu Charlemagne, « Père de l’Europe »290. La première tent
61 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
119iendra le ladin et le romantsch. Conquise par les Francs puis intégrée à l’empire de Charlemagne, la région du Plateau et des
62 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
120mencement d’août. Le style est beau, de fière et franche allure, les mots calligraphiés et abrégés de main de maître. L’utilit
63 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
121es, restrictions aux couvents, activité des corps francs, ligue séparée des cantons catholiques) aboutit à la guerre civile, e
64 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — Les institutions et la vie politique
122vant comme le sont toujours la victoire d’un cœur franc sur un tyran et de la liberté sur le destin. Mais tant de choses ont
65 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — Les paradoxes de la vie économique
123De 1938 à 1963, il a passé de 9 à 48 milliards de francs (soit environ $1 960 par habitant) Composition des exportations et
124ires à des activités culturelles : 15 millions de francs aujourd’hui. Jusqu’à sa mort, en 1962, il habite avec sa femme une vi
66 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
125urek, de Saint-Gall, une dépense d’un milliard de francs pour couvrir ce programme d’ici à 1970. Question : L’organisation féd
126 scientifique disposait en 1963 de 23 millions de francs. La même année, le Conseil fédéral proposait et les Chambres votaient
67 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
127 une perte de points, une pièce soufflée, un coup franc contre le camp fautif (qui sont diverses formes d’amende), voire par
68 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
128en caoutchouc. Le chèque de quatre cent cinquante francs est à l’ordre d’un dentiste de Paris. Tout est parfaitement imité. Se
69 1969, La Vie protestante, articles (1938–1978). La lune, ce n’est pas le paradis (1er août 1969)
129ité — on la chiffre à peu près à 100 milliards de francs — mais cette opération, la plus chère du monde, est aussi la moins mo
130r ne fût-ce qu’une partie de ces 100 milliards de francs suisses à augmenter la beauté de notre Terre, à diminuer la famine, à
70 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
131la région que j’habite, qui est prétendument zone franche, nous sommes entre deux cordons douaniers. Cette situation particuliè
71 1970, Le Cheminement des esprits. Diagnostics de la culture — À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
132t un tribut avant de s’éloigner : dix millions de francs or, environ. L’Empereur en versa la moitié, puis se mit à pleurer mis
72 1970, Le Cheminement des esprits. Champs d’activité — Le Dialogue des cultures
133ues. Le Dialogue des Cultures doit servir, soyons francs, les intérêts concrets de chacune de nos régions : il est vital avant
73 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
134out cela fait en faveur de l’union une majorité « franche et massive », selon les exigences gaulliennes. Si les résultats polit
74 1977, L’Avenir est notre affaire. Système de la crise — Le grand litige
135octobre 1968 en France, « limite à 50 millions de francs la responsabilité des exploitants d’installations atomiques ; au-delà
75 1977, L’Avenir est notre affaire. De la prévision — Première histoire de fous : l’Auto
136ait la comparaison. Il croit qu’il va gagner cinq francs en achetant cinq francs moins cher un objet que, sans cette baisse, i
137roit qu’il va gagner cinq francs en achetant cinq francs moins cher un objet que, sans cette baisse, il n’eût pas acheté du to
76 1977, L’Avenir est notre affaire. Repartir de l’Homme — Les variétés de l’expérience communautaire
138 annule. Séparations des races, par exemple entre Francs et autres Germains. Ou, au contraire, lien de parenté — comme entre L
77 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
139traîner du premier coup l’adhésion d’une majorité franche et massive — l’idée d’un Sénat européen des Régions, qui paraît assez
78 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. L’environnement
140Rotterdam par exemple, il faudrait un milliard de francs français par an. Comment trouver cette somme dans un budget déjà si l
79 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
141enté de renouveler l’imperium romanum, et son roi franc avait tenu à se faire sacrer par le pape de Rome : mais son rêve n’a
142ts élus pour un temps déterminé. Le citoyen est « franc sujet » du souverain, seule « source de toute autorité ». Ses droits
80 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
143ôt d’une garantie remboursable de 4,6 millions de francs français est exigé pour chaque liste.) Signalons parmi ces groupes l’