1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
1uvre de Kitchener : une machine qui absorbait des gentlemen et rendait des tommies. La machine scolaire, elle, dévore des enfants
2 1930, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Pour un humanisme nouveau » [Réponse à une enquête] (1930)
2e le cède aujourd’hui qu’à l’idéal anglo-saxon du gentleman. Le rabais est notable. On solde. Au rayon des idéaux de confection v
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Le mythe de Tristan
3s usages qu’il faut observer si l’on veut être un gentleman — perdra ses dernières vertus, la passion « contenue » dans le mythe
4 1946, Journal des deux Mondes. Premiers contacts avec le nouveau monde
4désignez d’un doigt la cause de vos tourments. Un gentleman en blouse blanche s’en vient vers vous incontinent, armé d’une sorte
5 1947, Vivre en Amérique. Vie culturelle et religieuse
5s parce qu’il n’en écrit pas lui-même ». C’est un gentleman réaliste, entouré d’un vaste état-major de lecteurs, d’agents publici
6 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
6 doit toujours triompher ; l’autre est un parfait gentleman qui croit que les bonnes manières viendront à bout de tout. Mais, si
7 gagnant se relève : il se trouve que c’est notre gentleman de tout à l’heure, mais le voilà méconnaissable, le visage tuméfié, l
7 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
8rincipes : … de l’esprit chevaleresque (spirit of gentleman) et de l’esprit religieux. Mais les temps de la chevalerie sont révo
8 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique
9 l’humanité à venir : du chevalier médiéval et du gentleman de notre époque. Son port royal contredit le proverbe à bon marché qu